26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 16:04

 

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : LES ENFANTS DE MIDVALLEY. LES DEUX MONTRES.

 

 

C'est de qui ? Reutiman & Broyart

 

 

La Couv':

 

Dans la gueule du loup!  /  Les enfants de Midvalley 2  Vs.  The Wolf Man

 

 

 

Déjà lus chez nous? Oui.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Kramiek

 

 

Une Planche :

 

 

Dans la gueule du loup!  /  Les enfants de Midvalley 2  Vs.  The Wolf Man

 

Ca donne Quoi ? Après leur traumatisante mésaventure à Big Town, avec l’horloger aux étranges pouvoirs à qui Rosa a dérobé la montre cappable de remonter le temps, nos deux héros sont de retours dans leur tranquille petite bourgade de Midvalley.

 

Tranquille ? C’est vite dit car, après avoir mis leur meilleur ami dans la confidence, les enfants découvrent que le fils de leur ennemi les a suivi et cherche àrécupérer l’artefact de son père.

 

S’ensuit course-poursuite, incendie d’école, sauts spatio temporels et autres rebondissements qui font que cette suite des Enfants de Midvalley confirme les bons espoirs qu’avaient fait naître le premier.

 

Le trait atypique de Romuald Reutiman n’est pas étranger à la réussite de cette trilogie inter générationnelle, son charme old school qui n’est pas sans faire penser à celui des comic strips américains du début du siècle dernier, opérant aussi bien que sur l’excellent Cité 14.

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

 

C'est Quoi ? THE WOLF MAN

 

 

C'est de Qui ? Salter & Skinner

 

 

La couv' 

 

Dans la gueule du loup!  /  Les enfants de Midvalley 2  Vs.  The Wolf Man

 

 

Déjà entendu dans le coin? Une bonne poignée de fois, et souvent ensemble en plus.

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Film célèbre pour avoir lancé la carrière de Lon Chaney comme l’un des plus célèbres monstres du cinéma hollywoodien, The Wolf Man est devenu un des classiques du cinéma d’épouvante d’avant-guerre.

 

Son score à quatre mains débute par un thème principal à trois notes tout en cuivres qui est un des plus efficace que les studios Universal aient produits. Si essentiellement dédiée à l’action et à la peur, la partition de Salter et Skinner, les stakhanovistes de la B.O Outre Atlantique de l’époque, propose également un ou deux passages plus doux, voire romantiques, et une paire de pistes très sombres aux accords inhabituels sont portées par des cordes aériennes et éthérées.

 

Une bonne ambiance à l’ancienne qui porte le suspense de ce second tome des Enfants de Midvalley à un niveau encore plus stressant (et adulte pour le coup).

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost 0
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 08:42

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : PLUTONA

 

 

C'est de qui ? Lemire et Lenox

 

 

La Couv':

 

Crises d'ados?  /  Plutona  Vs.  Smoking land

 

 

Déjà croisés chez nous? Lemire oui, déjà chez Futuro

 

 

 

C’est édité chez qui ? Futuropolis

 

 

 

Une planche:

 

 

Crises d'ados?  /  Plutona  Vs.  Smoking land

 

Ca donne Quoi ? Dans un monde où les super héros sont une réalité, l’une des plus célèbres d’entre eux, Plutona, est retrouvée morte dans un bois par un groupe de cinq ados on ne peut plus disparates.

 

Tiraillés entre l’envie de révéler leur découverte aux autorités pour la gloire et celle de garder ça pour eux (pour des motifs bien plus obscurs), les jeunes gens vont vivre une expérience qui les changera pour toujours.

 

Prenant comme faux motif le comics de super héros, Lemire, au scénar et aux flashbacks (une poignée de pages en intermèdes de l’histoire principale) livre un récit initiatique un peu dans l’esprit des films/séries d’ados des Goonies à Stranger Things en passant par Stand By Me.

 

Si l’ambiance est intéressante, et les personnages bien campés, le récit est peut être un peu court pour atteindre vraiment son objectif et explorer les diverses pistes amorcées.

 

Le dessin d’Emi Lenox avec son aspect faussement jeunesse est énergique, les couleurs sont originales et, dans l’ensemble c’est une bonne chose que Lemire lui ait laissé la part du lion du graphisme, le sien étant moins abordable.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? SMOKING LAND

 

 

C'est de Qui ? King Weed

 

 

La couv'

 

Crises d'ados?  /  Plutona  Vs.  Smoking land

 

 

Déjà entendu sur le site?Non

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Les français de King Weed, hormis leur pseudo et titre de LP un brin trop provoc gratuite à mon goût, ou du moins les classant dans une catégorie qui ne leur fait pas justice, ont repris le flambeau du Stoner Rock là où les pionniers ricains, Kyuss et Fu Manchu en tête l’avait laissé.

 

C’est pourtant plus vers des combo comme Karma To Burn qu’il faut chercher l’influence des rois de la beuh avec leurs grandes plages exclusivement instrumentales à bases de guitares distordues et torturées, de rythmiques plombées planantes, souvent lentes et  tournoyantes.

 

Le récit crépusculaire du duo Lemire/Lenox se trouve encore assombri par la musique des King Weed qui appuie sur la thématique du récit initiatique.

 

---------------

 

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

 

Repost 0
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 06:56

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : LE LENDEMAIN DU MONDE

 

 

C'est de qui ? Coste & Cotte

 

 

La Couv':

 

Apocalypse Lendemain  /  Le Lendemain du Monde  Vs.  Le Bureau des Légendes

 

 

Déjà lus chez nous? Oui et Oui

 

 

 

C’est édité chez qui ? Casterman

 

 

 

Une planche:

 

 

Apocalypse Lendemain  /  Le Lendemain du Monde  Vs.  Le Bureau des Légendes

 

Ca donne Quoi ? Le titre de la chronique n’est évidemment pas choisi au hasard. En effet le récit d’anticipation de Cotte et Coste est un hommage au Cœur des Ténèbres, de Conrad, adapté entre autre sur grand écran par F.F. Coppola dans son Apocalypse Now.

 

Le Lendemain du Monde se passe sur notre planète, dans un futur peut être pas si lointain,  où le trop plein de technologie et ses intelligences artificielles ont pris le dessus sur l’humain, dépendants de leurs multiples implants, les humains se voient menacés par une source de pouvoir inconnu qui a infiltré tous les systèmes électriques.

 

James Graham, un ex casque bleu est mandaté en Afrique afin de remédier à cette catastrophe, en employant la manière forte.

 

S’ensuit une longue quête/traque en forme de descente aux enfers où les protagonistes se suivent et ne se ressemblent pas, l’étrangeté étant leur constante.

 

Si je ne suis pas forcément très fan du style parfois un brin figé de Coste, il arrive néanmoins à poser une ambiance réussie et certaines cases et planches pleine pages sont assez époustouflantes.

 

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

 

 

C'est Quoi ? LE BUREAU DES LEGENDES. Saison 1.

 

 

C'est de Qui ? Rob

 

 

La couv'

 

 

Apocalypse Lendemain  /  Le Lendemain du Monde  Vs.  Le Bureau des Légendes

 

 

Ca donne Quoi ? Il faut reconnaître à Rob (pseudonyme de Robin Coudert) une vraie volonté de diversification dans ses genres d’interventions.

 

Après un film fantastique décalé, un slasher ou encore une comédie à la française, le voici sur la série thriller évènement de Canal Plus.

 

Pour Le Bureau des Légendes, 3 saisons au compteur, Rob, en étroite collaboration avec Eric Rochant, tisse une toile électro toute en tension, diversifiant les ambiances en fonction notamment des lieux où se déroulent l’action.

 

Nappes qui ne sont pas parfois sans faire penser à Vangelis et autres compositeurs de cette mouvance, paysages sonores inquiétants, rythmiques hypnotiques…mais également piano solo mélancolique…on sent que le compositeur a bien des cordes à son arc et puise à qui mieux-mieux dans son réservoir d’influences.

 

Une B.O hors du temps (qui, par contre ne passera peut être pas son épreuve) quasi parfaite pour ce Au Cœur des Ténèbres d’anticipation.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

Repost 0
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 16:47

 

 

Ne dérogeons pas à la règle du mercredi jeunesse en proposant deux titres dont le point commun est d'avoir des héroïnes attachantes!

 

 

 

 

Pour les apprenties sorcièr(e)s :

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : ALIENOR MANDRAGORE 3

 

 

C'est de qui ? Gauthier et Labourot

 

 

La Couv':

 

Sorcellerie et Chasse aux monstres...pour les petits!

 

 

Déjà croisés chez nous? Oui

 

 

 

C’est édité chez qui ? Rue de Sèvres

 

 

 

Une planche:

 

Sorcellerie et Chasse aux monstres...pour les petits!

 

Ca donne Quoi ? La mort est mauvaise perdante qu’on se le dise ! Ainsi l’Ankou n’a toujours pas digéré de s’être fait berner par merlin et sa progéniture. De dépit il pétrifie l’enchanteur (et Morgane pour le même prix, avec qui Merlin se disputait pour ne pas changer !) mais Aliénor ne l’entend pas de cette oreille et va même affronter l’Ankou sur son terrain, quitte à y laisser des plumes.

 

Heureusement que Merlin, au fil du temps, à crée des passages entre les différents mondes un peu partout qui vont permettre au duo père-fille de se tirer de ce mauvais pas.

 

Nouvelle aventure de l’espiègle sorcière en herbe, toujours aussi mouvementée et prenante même si, comme l’a assez justement fait remarquer ma fille, elle est un peu moins bien que les précédentes (elle évoquait le scénario of course).

 

Je dirais que c’est dû à deux choses : le phénomène de « répétition » qui commence à se faire sentir avec l’histoire de la mort de Merlin, et (ça c’est pour ma part) un gros potentiel dans le village où se retrouve Aliénor et dont elle repart presque aussi vite.

 

Gageons que ce sera le théâtre d’une future aventure que, évidement, nous lirons tous deux avec plaisir.

 

 

 

 

 

Pour les chasseurs de monstres :

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : ENOLA 3. LE KRAKEN QUI AVAIT MAUVAISE HALEINE.

 

 

C'est de qui ? Chamblain et Thibaudier

 

 

La Couv':

 

Sorcellerie et Chasse aux monstres...pour les petits!

 

Déjà lus sur B.O BD? Oui pour le scénariste

 

 

 

C’est édité chez qui ? La Gouttière

 

 

 

Une planche:

 

Sorcellerie et Chasse aux monstres...pour les petits!

 

 

Ca donne Quoi ? Notre Adepte de cryptozoologie vole au secours d’un kraken qui a la mauvaise habitude de démâter tous les navires d’un petit port de pêche qui a, du coup, mis sa tête à prix.

 

Elle aura fort à faire face au capitaine Barbiche bien décidé à se payer notre poulpe monstrueux…qui ne l’est en fait pas tant que ça.

 

On retrouve le scénariste de Lili Crochette sur cet habile mélange des genres, entre récit fantastique et œuvre jeunesse, avec une bonne dose d’humour (et un soupçon des Dents de la Mer pour le clin d’œil) ; ce troisième tome des aventures de la courageuse Enola, son chat qui parle, et son équipement à la pointe est des plus réussi même si le graphisme a clairement plus plu à mes enfants qu’à moi, ce qui, me direz-vous, tombe bien, vu que ce sont eux la cible de la série !

 

 

---------------

 

 

 

 

Deux chroniques de Fab

Repost 0
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 15:17

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : HEARTBREAKER

 

 

C'est de qui ? Run, Tran, Hasteda, Llovet…

 

 

La Couv':

 

Le retour de la suceuse... de sang  /  Doggybags présente Heartbreaker  Vs. The Lords of Salem

 

Déjà lu chez nous? La plupart oui.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Ankama

 

 

 

Le retour de la suceuse... de sang  /  Doggybags présente Heartbreaker  Vs. The Lords of Salem

 

Ca donne Quoi ? Doggybags est mort, vive Doggybags ! Alors que les cendres de la série de courts récits d’horreur ne sont pas encore froides voici que déboule ce Heartbreaker (estampillé « DoggyBags Présente ») qui n’est rien moins que la suite du volume 6, celui co-scénarisé par l’ex actrice de films de b... pour adultes, Céline Tran.

 

On retrouve donc notre héroïne sanglante qui part pour Frisco afin de se venger de Karl qui a fait d’elle un vampire.

 

3 récits aux graphismes dans l’esprit de feu la série mère, influencés manga, indés,  ou plus design (Bad Blood) … coté scénars également on est dans la pure veine Doggybags, à savoir action/épouvante/sexy ; les aficionados qui se lamentaient de ne plus avoir leur dose seront jouasses, les autres pourront faire comme votre serviteur, prendre ce nouvel Heartbreaker comme ce qu’il est : une série B craspec qui s’assume, idéal pour une lecture estivale.

 

 

 

 

Le retour de la suceuse... de sang  /  Doggybags présente Heartbreaker  Vs. The Lords of Salem

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? THE LORDS OF SALEM

 

 

C'est de Qui ? John 5

 

 

La couv'

 

Le retour de la suceuse... de sang  /  Doggybags présente Heartbreaker  Vs. The Lords of Salem

 

 

 

Déjà entendu sur le site? Pas sur.

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Quand l’exubérant leader de White Zombie se met derrière une caméra (et écrit des scénars) on se doute qu’il ne va pas nous faire un remake de Madame Bovary.

 

De là à tomber dans le film d’épouvante lambda pas très innovant (et, surtout, qui se répète !) il n’y a qu’un pas que ce bon vieux Rob franchit à chaque fois, donnant le premier rôle à sa charmante femme mais ô combien mauvaise actrice.

 

Pour cette version cheap du mythe de Salem, éculé s’il en est, c’est au guitariste de Marylin Manson que notre Zombie préféré fait appel pour la bande son.

 

Et je dis bien bande « son » car sur la plupart des pistes, John 5 a opté pour un environnement sonore fait de larsens et autres effets distordus,  secondés par une rythmique marteau piqueur qui n’est pas sans rappeler les premiers (et moins originaux) des albums de son ex-compère androgyne.

 

L’atmosphère voulue, un sentiment de malaise tenace, est néanmoins bien présente et les quelques chansons pop-rock disséminées dans la B.O (un peu de Velvet, un Springsteen) ne parviennent pas à l’adoucir ; et c’est tant mieux car les suceurs de sang de Heartbreaker ne sont pas la pour déconner !

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags