19 janvier 2023 4 19 /01 /janvier /2023 13:37


 

LA BD:





 

C'est quoi ? SOURIRE D’ACIER



 

C'est de qui ? F. Dalmasso



 

La Couv':

 


 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Déjà croisés sur le site? Non.



 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? Alors que le monde a vécu un étrange phénomène qui a fait disparaître (où? Comment?) une grande partie de la population, Louna, une ado au caractère affirmé, tente de survivre et de retrouver éventuellement d’autres survivants tout en évitant ceux qui paraissent agressifs.

 

Tout comme elle, les humains encore présents sont tous dirigés par une force mystérieuse: une irrésistible envie d’accomplir une action qui les définit.

Dans le cas de notre héroïne c’est …de se débarrasser de son appareil dentaire qui lui pourrit la vie. Enfin en tout cas celle qu'elle avait avant!



 

Le post-apo est surexploité depuis quelques années, phénomène Walking Dead aidant, et si la version “avec des jeunes comme héros” est aussi un créneau pas mal squatté, avec des choses aussi intéressantes et diverses que Seuls, Créatures, U4 et j’en passe.



 

Fabien Dalmasso lance une nouvelle série qui s’inscrit donc dans le genre, avec les ingrédients nécessaires à une bonne recette: causes inconnues du cataclysme, protagonistes assez énigmatiques pour que l’on se demande quelles sont leurs motivations et de quel côté ils vont passer, humour plutôt bien dosé et un peu de suspense de ci de là.

Il a la bonne idée d’exploiter les peurs et phobies des adolescents pour apporter un peu d’originalité au titre.



 

Si ce tome d’introduction, au dessin influencé manga, dynamique et coloré, se lit plutôt bien, il a clairement plus plu à mon cadet qu’à moi mais c’est un signe manifeste que l’album laira à un public jeune, si tant est que ce dernier n’ait pas trop lu des séries citées plus haut.

 





 

LA MUSIQUE:





 

C'est quoi :28 SEMAINES PLUS TARD



 

C'est de qui ? J. Murphy



 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.



 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Pour cette suite Danny Boyle fait de nouveau appel à John Murphy qui reprend les éléments du score précédent, à savoir guitares saturées, effets électro lancinants, rythmiques saccadées particulièrement soutenues… l’ensemble oscille entre ambiances pesantes claustrophobes et déferlement plus lambda d’épouvante soutenue.



 

On se retrouve avec un album qui a certes vieilli, dans la lignée des scores de Hans Zimmer ou Tyler Bates de l’époque par exemple, mais à l’atmosphère résolument sombre qui a fait une bande son intéressante pour notre BD.




 

---------------

 

Repost0
6 janvier 2023 5 06 /01 /janvier /2023 13:36

 

LA BD:





 

C'est quoi ? MAUVAIS MONSTRE 1



 

C'est de qui ? E. Berkati



 

La Couv':

 



 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Déjà croisé sur le site? Non



 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ?Imaginez qu’à l’adolescence, comme si la crise d’acné, la voix qui mue ou encore les poils au menton n’étaient pas déjà assez difficile à assumer, vous ayez une créature qui apparaisse et vous accompagne jusqu’à la fin de vos jours.



 

C’est ce qui arrive aux protagonistes de Mauvais Monstre, notamment à Eloise, collégienne  déjà un brin marginale, qui va en plus écoper d’un petit être plutôt vilain qu’elle va tenter de cacher à ses camarades de classe. 

Seul avantage de son monstre, il a le pouvoir de faire léviter un peu tout ce qu’il veut.

 

Éloïse utilise même ce pouvoir pour se venger de Célie, la star du collège qu’elle ne peut pas encadrer. Mais quand son seul pote, qui est en plus amoureux d’elle, transforme son propre familier en “mauvais monstre” et commence à abuser de ses pouvoirs, le dilemme se pose à notre héroïne.

 


 

Voilà un premier album d’un jeune auteur complet qui convaincra sans peine, sur le fond comme sur la forme, les amateurs de shonen, avec un humour souvent noir mais juste son petit coté fantastique fun et, surtout son dessin dynamique et coloré,  très influencé manga mais avec une touche personelle indéniable.



 

Un début de série qui, si elle sait se démarquer, peut donner suite à de sympathiques développements. 





 

LA MUSIQUE:





 

C'est quoi :UTOPIA SEASON 2



 

C'est de qui ? T. De Veer



 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.



 

On peut écouter ?

 


 

Ca donne Quoi ? Après une première saison épatante, la chaine britannique BBC a remis le couvert pour explorer les tréfonds du concept d’Utopia, série TV comme seuls  les anglais savent produire.

 

 

J’en prends à témoin le remake U.S bien moins décalé et prenant qui est loin d'égaler ce qui reste à mon goût l'une des plus intéressante réussite du petit écran.

 

Ici on est face à une création hybride qui mélange humour très noir, science fiction, suspense, polar… avec un traitement graphique et sonore incroyable. 

 

La musique signée Tapia De Veer est un élément clé, majeur même de la réussite de la série:

Le compositeur y mixe groove électro étrange, bruits de bouches et percussions de toute sorte, passe d’une ambiance de jeux vidéo old school à des sons de drones plein de reverb’…du conceptuel qui fonctionne à plein régime pour une ambiance à nulle autre pareil.

 

 

Presque une décennie après sa sortie, série TV comme B.O fonctionnent toujours aussi bien, et l’écoute avec la lecture de ce tome 1 de Mauvais Monstre le confirme.





 

---------------

 

Repost0
29 décembre 2022 4 29 /12 /décembre /2022 13:24

LA BD:




 

C'est quoi ? DINGO QUICHOTTE


 

C'est de qui ? Vitaliano et Sciarrone


 

La Couv':


 

 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Déjà croisés sur le site? Non


 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Et de trois! Après Dracula et Duckenstein, j’ai eu l’occasion de lire ce Dingo Quichotte, sorte de réécriture moderne du roman de Cervantes.


 

Don Quichotte est typiquement, probablement même plus que les deux cités ci dessus, le genre d’oeuvre que tout le monde pense connaître mais que peu ont lu, si ce n’est par bribes pendant le cursus scolaire.


 

Si j’avais un peu tiqué sur certaines libertés prises dans les adaptations précédentes, là on se retrouve tout de même fort éloigné de l’intrigue d’origine avec des éoliennes en guise de moulins qui se transforment en robots!

 

Du coup j’ai moins apprécié ma lecture mais, une fois encore, le public jeunesse y trouvera son compte, comme ce fut le cas de mon cadet qui a beaucoup aimé que ce soit le rythme, l’humour comme l’aventure en général.


 

Mention très bien par contre à la partie graphique, l’artiste italien Claudio Sciarrone prouvant, comme ses compatriotes responsables des autres albums, qu’il maîtrise le style Disney sur le bout des doigts et sait marier les influences d’hier avec la dynamique d’aujourd’hui; en même temps, après plus de 30 ans à bosser pour les studios aux grandes oreilles, le contraire eût été étonnant.





 

LA MUSIQUE:




 

C'est quoi :FANTOMES EN FETE


 

C'est de qui ? D. Elfman


 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui


 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Si l’on s’est beaucoup intéressé aux grands succès de sa carrière on a finalement assez peu couvert les débuts de Danny Elfman.

Et c’est d’autant plus dommage que la décennie qui l’a vue s’imposer peu à peu au cinéma est également l’une de celle qui recèle les choses les plus intéressantes.

En effet, fort de déjà deux collaborations avec celui qui allait devenir son réal fétiche – Tim Burton- Elfman en est encore à rechercher ce qui va définir son style.

 

Dans cette comédie américaine où Richard Donner adapte le Conte de Noel de Dickens (tiens encore un conte), Elfman reprend les formules qui ont tant plus sur Pee Wee et, surtout, Beetlejuice : chœurs enfantins qui semblent tout droit sortis d’une chorale  d’halloween de noël, cuivres et cordes virevoltants dignes d’une bande son classe de film d’animation et parodie des B.O d’épouvante old school.

 

En substance ce sont déjà les thèmes de Batman (l’année suivante) ou encore Edward aux mains d’argent qui prennent forme ici et entendre le compositeur faire preuve d’une fraicheur encore intacte est un vrai plaisir, surtout pour lire ce Dingo Quichotte actualisé.





 

---------------

Repost0
23 décembre 2022 5 23 /12 /décembre /2022 09:13

Un "Sous le Sapin" spécial Jeunesse (oui parce que noël c'est un petit peu la fête des enfants tout de même ^^ )

LA BD:





 

C'est quoi ? MIMIPHISTO



 

C'est de qui ? Pierre Henry Laporterie



 

La Couv':

 


 

C’est édité chez qui ? Soleil Métamorphose

 

 

Déjà croisé sur le site? Non



 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? Mimiphisto veut une baguette. Mais pas pour faire de la sorcellerie, non, une baguette de chef d’orchestre, la musique en enfer servant à contrôler les âmes damnées! 

 

Son diable de père -au sens propre!- se soucie assez peu de ce rejeton en deçà de ses attentes et notre jeune héros, bien décidé à lui prouver qu’il peut être à la hauteur, va descendre aux enfers chercher sa baguette (vu que son professeur ne veut pas lui en donner une).



 

Si vous êtes un habitué du coin, vous le savez, ayant deux enfants à la maison, je lis pas mal de BD jeunesse. Mon métier de bibliothécaire m’a également depuis bientôt deux ans, fait replonger dans les albums pour enfants.

 

Les auteurs de ce genre de publication vous diront -et c’est un fait avéré!- qu’il est bien souvent plus difficile d’écrire pour les enfants que pour les adultes, que ce soit sur le fond comme dans la forme.

 

A cet exercice, Pierre Henry Laporterie, dont c’est la seconde incursion dans le 9° art, prouve qu’il maîtrise plutôt pas mal.

 



 

Avec un graphisme qui emprunte à la fois à Tim Burton ou au regretté Carlos Nine, Laporterie livre un conte initiatique aux travers classiques, plein de grandes cases aux couleurs chaudes parcourues par un personnage cartoony attachant, qui se prête magnifiquement bien à une lecture commune avec les enfants.

 

Un joli album à lire en famille donc une fois déballé du pied du sapin!








 

LA MUSIQUE:





 

C'est quoi :L’APPRENTI SORCIER



 

C'est de qui ? P. Dukas



 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.



 

On peut écouter ?

 


 

Ca donne Quoi ? Si c’est la souris de Disney qui a rendu célèbre l’Apprenti Sorcier, ce poème symphonique, composé un demi siècle avant  Fantasia, est dû à un compositeur français et  fera la renommée de son auteur à l’international.



 

Tout comme Prokoviev pour son Pierre et le Loup, autre magnifique pièce pour enfants, Dukas personnalise les personnages par certains instruments, il choisit les cordes pour la magie  le basson pour les balais et leurs comportement hésitant puis catastrophique et enfin les bois et le xylophone pour le héros, l’apprenti sorcier.



 

Le tout est bien entendu porté par un orchestre fourni dont le compositeur tire le meilleur parti surtout sur le milieu de l'œuvre, quand les choses échappent au contrôle du héros.

Le caractère enjoué et sautillant de l'ensemble, son coté fantastique et enfantin à la fois en fait une bande son très amusante avec le Mimiphisto de Pierre Henry Laporterie







 

---------------

 

Repost0
19 octobre 2022 3 19 /10 /octobre /2022 09:30

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ? TERROR ISLAND

 

 

C'est de qui ? A. Nesme

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Mickey, Donald et Dingo ont décidé de relancer leur agence de détectives mais cette fois ci…sur l’eau !

Après avoir acheté et monté un bateau en kit, nos 3 détectives bras cassés se lançent dans leur nouvelle enquête : retrouver monsieur Pepermint, disparu lors de l’exploration d’une ile mysatéruieuse qui recelerait un trésor.

 

Trésor qui a attisé la convoitise légendaire de Pat Hibulaire, accompagné de Ratineau ; les deux lascars étant bien décidés, une fois sur place, à se débarrasser de la souris et de ses deux compagnons.

 

Mais tout ce petit monde n’était pas préparé à ce qu l’ile leur réserve de surprises macabres et autres dangers effrayants.

 

Après un Horrifikland graphiquement bluffant mais au scénario très enfantin, Alexis Nesme revient seul à la barre de son navire en kit et propose une nouvelle aventure à mon goût plus intéressante et « intergénérationnelle » avec toujours force humour et, surtout, un coup de crayon magistral, dans un style illustratif travaillé,  qui trouve ici un terrain de jeu idéal pour faire preuve de sa maestria.

 

 

Les décors de jungle sont truffés de détails, les scènes maritimes sont superbes et Nesme se permet même de jolies trouvailles narratives aux mises en page réjouissantes.

 

Une belle réussite sur le fond comme sur la forme dans une collection qui comptait déjà quelques pépites.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :LE CORPS ET LE FOUET

 

 

C'est de qui ? C. Rusticelli

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

Ca donne Quoi ? Au début des 60’s, l’un des plus célèbre Dracula du grand écran commence à enchainer les sériez Z d’épouvante à l’image de ce long réalisé pourtant par Mario Bava dont on ne retient aujourd’hui que la partition de Carlo Rusticelli.

 

 Dans un pays qui compte les stakhanovistes de la B.O de film par poignées, Rusticelli est probablement le plus gros pourvoyeur sans pour autant que sa production s’en ressente (enfin pas trop).

 

 Il signe ici un score proche des classiques de la Hammer, avec tout l’attirail du genre, des cordes stridentes aux cuivres menaçants en passant par les percussions grondantes.

 

Pas d’une originalité à s’en relever la nuit certes mais doté d’un aspect suranné très fun avec cette Ile de la Terreur disneyenne.

 

 

 

 

---------------

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags