26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 16:04

 

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : LES ENFANTS DE MIDVALLEY. LES DEUX MONTRES.

 

 

C'est de qui ? Reutiman & Broyart

 

 

La Couv':

 

Dans la gueule du loup!  /  Les enfants de Midvalley 2  Vs.  The Wolf Man

 

 

 

Déjà lus chez nous? Oui.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Kramiek

 

 

Une Planche :

 

 

Dans la gueule du loup!  /  Les enfants de Midvalley 2  Vs.  The Wolf Man

 

Ca donne Quoi ? Après leur traumatisante mésaventure à Big Town, avec l’horloger aux étranges pouvoirs à qui Rosa a dérobé la montre cappable de remonter le temps, nos deux héros sont de retours dans leur tranquille petite bourgade de Midvalley.

 

Tranquille ? C’est vite dit car, après avoir mis leur meilleur ami dans la confidence, les enfants découvrent que le fils de leur ennemi les a suivi et cherche àrécupérer l’artefact de son père.

 

S’ensuit course-poursuite, incendie d’école, sauts spatio temporels et autres rebondissements qui font que cette suite des Enfants de Midvalley confirme les bons espoirs qu’avaient fait naître le premier.

 

Le trait atypique de Romuald Reutiman n’est pas étranger à la réussite de cette trilogie inter générationnelle, son charme old school qui n’est pas sans faire penser à celui des comic strips américains du début du siècle dernier, opérant aussi bien que sur l’excellent Cité 14.

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

 

C'est Quoi ? THE WOLF MAN

 

 

C'est de Qui ? Salter & Skinner

 

 

La couv' 

 

Dans la gueule du loup!  /  Les enfants de Midvalley 2  Vs.  The Wolf Man

 

 

Déjà entendu dans le coin? Une bonne poignée de fois, et souvent ensemble en plus.

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Film célèbre pour avoir lancé la carrière de Lon Chaney comme l’un des plus célèbres monstres du cinéma hollywoodien, The Wolf Man est devenu un des classiques du cinéma d’épouvante d’avant-guerre.

 

Son score à quatre mains débute par un thème principal à trois notes tout en cuivres qui est un des plus efficace que les studios Universal aient produits. Si essentiellement dédiée à l’action et à la peur, la partition de Salter et Skinner, les stakhanovistes de la B.O Outre Atlantique de l’époque, propose également un ou deux passages plus doux, voire romantiques, et une paire de pistes très sombres aux accords inhabituels sont portées par des cordes aériennes et éthérées.

 

Une bonne ambiance à l’ancienne qui porte le suspense de ce second tome des Enfants de Midvalley à un niveau encore plus stressant (et adulte pour le coup).

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost 0
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 16:47

 

 

Ne dérogeons pas à la règle du mercredi jeunesse en proposant deux titres dont le point commun est d'avoir des héroïnes attachantes!

 

 

 

 

Pour les apprenties sorcièr(e)s :

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : ALIENOR MANDRAGORE 3

 

 

C'est de qui ? Gauthier et Labourot

 

 

La Couv':

 

Sorcellerie et Chasse aux monstres...pour les petits!

 

 

Déjà croisés chez nous? Oui

 

 

 

C’est édité chez qui ? Rue de Sèvres

 

 

 

Une planche:

 

Sorcellerie et Chasse aux monstres...pour les petits!

 

Ca donne Quoi ? La mort est mauvaise perdante qu’on se le dise ! Ainsi l’Ankou n’a toujours pas digéré de s’être fait berner par merlin et sa progéniture. De dépit il pétrifie l’enchanteur (et Morgane pour le même prix, avec qui Merlin se disputait pour ne pas changer !) mais Aliénor ne l’entend pas de cette oreille et va même affronter l’Ankou sur son terrain, quitte à y laisser des plumes.

 

Heureusement que Merlin, au fil du temps, à crée des passages entre les différents mondes un peu partout qui vont permettre au duo père-fille de se tirer de ce mauvais pas.

 

Nouvelle aventure de l’espiègle sorcière en herbe, toujours aussi mouvementée et prenante même si, comme l’a assez justement fait remarquer ma fille, elle est un peu moins bien que les précédentes (elle évoquait le scénario of course).

 

Je dirais que c’est dû à deux choses : le phénomène de « répétition » qui commence à se faire sentir avec l’histoire de la mort de Merlin, et (ça c’est pour ma part) un gros potentiel dans le village où se retrouve Aliénor et dont elle repart presque aussi vite.

 

Gageons que ce sera le théâtre d’une future aventure que, évidement, nous lirons tous deux avec plaisir.

 

 

 

 

 

Pour les chasseurs de monstres :

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : ENOLA 3. LE KRAKEN QUI AVAIT MAUVAISE HALEINE.

 

 

C'est de qui ? Chamblain et Thibaudier

 

 

La Couv':

 

Sorcellerie et Chasse aux monstres...pour les petits!

 

Déjà lus sur B.O BD? Oui pour le scénariste

 

 

 

C’est édité chez qui ? La Gouttière

 

 

 

Une planche:

 

Sorcellerie et Chasse aux monstres...pour les petits!

 

 

Ca donne Quoi ? Notre Adepte de cryptozoologie vole au secours d’un kraken qui a la mauvaise habitude de démâter tous les navires d’un petit port de pêche qui a, du coup, mis sa tête à prix.

 

Elle aura fort à faire face au capitaine Barbiche bien décidé à se payer notre poulpe monstrueux…qui ne l’est en fait pas tant que ça.

 

On retrouve le scénariste de Lili Crochette sur cet habile mélange des genres, entre récit fantastique et œuvre jeunesse, avec une bonne dose d’humour (et un soupçon des Dents de la Mer pour le clin d’œil) ; ce troisième tome des aventures de la courageuse Enola, son chat qui parle, et son équipement à la pointe est des plus réussi même si le graphisme a clairement plus plu à mes enfants qu’à moi, ce qui, me direz-vous, tombe bien, vu que ce sont eux la cible de la série !

 

 

---------------

 

 

 

 

Deux chroniques de Fab

Repost 0
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 06:31

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : MUSNET . LES LARMES DU PEINTRE

 

 

C'est de qui ? Kickliy

 

 

La Couv':

 

Souris Impressioniste  /  Musnet  Vs.  Suite Bergamesque

 

Déja lu sur le site? Non

 

 

 

C’est édité chez qui ? Dargaud

 

 

 

Une planche:

 

 

Souris Impressioniste  /  Musnet  Vs.  Suite Bergamesque

 

Ca donne Quoi ? Fin de récit douce amère pour notre souris peintre puisque il assiste quasi impuissant aux dernières heures de son maître et père spirituel et doit faire face au ressentiment de Mya.


Mais bien vite la peine fera place à la joie alors que le siècle se termine et que le succès, la Capitale et...l'amour attendent Musnet au tournant.
 


En un an Kickliy aura livré quatre tomes d'une série aussi atypique qu'attachante où son sujet et son bestiaire auront su conquérir un public inter-générationel par son ton et sa sensibilité.

 


Son trait original et coloré, véritable clin d'œil au propos graphique s'il en est, n'est pas la moindre de ses qualités.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? SUITE BARGAMESQUE

 

 

C'est de Qui ? Debussy

 

 

La couv'

 

 

Souris Impressioniste  /  Musnet  Vs.  Suite Bergamesque

 

Déjà croisé sur B.O BD? Une fois ou deux.

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Particulièrement connue pour le mouvement du Clair de Lune, au titre probablement inspiré par Verlaine, il serait dommage de ne pas s’intéresser au reste de cette Suite Bergamesque, que Debussy mettra quinze ans à conclure.

 

Le compositeur était un contemporain de Musset et ce n’est pas un choix anodin tant on sent que sa musique était influencée par l’impressionnisme. Avec sa tonalité essentiellement en tonalités majeures et ses ambiances oscillant entre gaieté débridée et mélancolie douce, la Suite impressionne par sa liberté de ton parfois faussement imprécise tout en restant sophistiquée dans sa conception.

 

Si le Clair de Lune a clairement été trop entendu et utilisé à plus ou moins bon escient à toutes les sauces depuis sa création, l’ensemble est un régal de mélomane et devrait beaucoup plaire aux lecteurs de Musnet.

 

 

 

------------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost 0
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 06:43

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ? ZORGLUB. LA FILLE DU Z.

 

 

C'est de qui ? Munuera

 

 

La Couv':

 

Les chiens ne font pas des chats  /  La Fille du Z  Vs.  Fantômas se déchaîne

 

Déja croisé chez nous? Probable.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Dupuis

 

 

 

Une planche:

 

Les chiens ne font pas des chats  /  La Fille du Z  Vs.  Fantômas se déchaîne

 

Ca donne Quoi ? Entre menacer sans cesse l’équilibre de la paix mondiale et élever une ado de seize ans, franchement parfois on se demande quel est le plus difficile ?

 

Nul doute que la Némésis de ce bon vieux Spirou choisirait la première réponse ! En effet, en bon papa poule qu’il est, notre savant fou ne supporte pas que Zandra, sa douce progéniture, grandisse, s’émancipe et, surtout !, s’intéresse aux garçons !

 

Surtout que notre héroine n’est pas une ado comme les autres, loin de là.

 

Après Le P’tit Spirou, ou encore les Spirou de… , c’est au tour du méchant de l’historique série d’avoir son spin-off rien qu’à lui ; après tout, Monsieur Choc a bien le sien !

 

Si peut être moins réussi à mon goût que ce dernier (mais pas pensé dans le même esprit cela dit), Zorglub premier du nom, plein d’humour (avec une mention spéciale à la première planche et sa critique –auto-critique même !- de la mode des reprises et autres dérivés) et d’action avec un grand A, devrait plaire aux amateurs acharnés du groom qui retrouveront avec plaisir le dessin rond, coloré et très expressif de Munuera (qui avait déjà signé quelques albums de la série principale).

 

Nul doute également qu’un public plus jeune trouvera cette série des plus accrocheuse (et, qui sait, plongera ensuite dans les aventures de Spirou et Fantasio), j’en veux pour preuve l’enthousiasme de ma fille (8ans et demi) qui s’est régalé à la lecture de la Fille du Z.

 

Les chiens ne font pas des chats  /  La Fille du Z  Vs.  Fantômas se déchaîne

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

 

C'est Quoi ? FANTOMAS DE DECHAINE

 

 

C'est de Qui ? Michel Magne

 

 

La couv'

 

Les chiens ne font pas des chats  /  La Fille du Z  Vs.  Fantômas se déchaîne

 

 

Déjà entendu sur B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Peut être trop farfelu ou expérimentateur pour le cinéma français de l’époque (et c’est un comble, c’était les 70’s tout de même), Michel Magne n’aura clairement pas eu l’exposition qu’il méritait.

 

C’est sur des travaux comme les B.O de la trilogie Fantômas que l’on apprécie le plus le génie créateur du compositeur.

 

Entre swing jazzy survolté et ritournelles délirantes dignes de dessin animé, en passant par des thèmes dédiés impeccables aux orchestrations ambitieuses (Magne n’hésite pas à placer de la guitare électrique ou une orgue d’église pompeux sur une instrumentation plus traditionnelle par exemple), les partitions des films de Hunnebelle sont un régal de cinéphage audiophile.

 

La nouvelle série de Munuera, qui alterne les passages comiques et les scènes pyrotechniques d’envergure, s’accommode fort bien de la musique de Michel Magne le coté résolument désuet de cette dernière accentuant le décalage des situations de l’album.

 

 

 

--------------

 

 

Une chronique de Fab

 

 

 

 

Repost 0
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 10:53

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 


C'est quoi : L’EXTRABOURIFFANTE AVENTURE DES SUPER DELTAS.

 


C'est de qui : E. Cour

 

 

La Couv':

 

De drôles de héros!  /  L'extrabouriffante aventure des Super Deltas  Vs.  Legend Of Sanctuary

 

Déjà croisé sur le site? Oui

 

 

C’est édité chez qui ? Akiléos

 

 

Une planche:

 

De drôles de héros!  /  L'extrabouriffante aventure des Super Deltas  Vs.  Legend Of Sanctuary

 

Ca donne Quoi ?  Alors qu’une créature maléfique venue de la planète Aristeria vient de mettre une déculottée mémorable aux (ex) Super Deltas, JH’NS, entité gardienne des mondes (un demi-visage géant dans une sorte de diamant) se voit contraint de former une nouvelle équipe de héros.

 

Manque de bol, le téléporteur bug pas mal et, en lieu et place des « élus », ce sont cinq autres personnages qui sont sélectionnés…sans possibilité de faire marche arrière.

 

Et coté team de vengeurs, entre deux gamins mal dégrossis, une jeune fille, une grand mère acariâtre et…un piaf, Axios est plutôt mal barré coté sauvetage.

 

Pourtant cette équipe de bras cassés va se révéler moins manche que prévu !

 

On retrouve une fois de plus Edouard Cour là où on ne l’attendait pas. Après une relecture novatrice d’un mythe grec et la bio d’un maître des arts martiaux, le voici, une fois encore scénariste et dessinateur, aux commandes d’un hommage débridé aux jeux vidéos old-school et autres animes japonais (les connaisseurs apprécieront les caméos de Sangoku, Naruto,…)

 

Comme dans ces derniers, après une séance d’intro délirante et la présentation des protagonistes, l’essentiel de ce tome 1 réside dans un affrontement haut en couleurs (et en baston of course) entre les héros et leur ennemis.

 

Une œuvre intergénérationnelle décalée de plus pour Edouard Cour qui prouve une fois encore qu’il est probablement l’un des auteurs les plus inventifs et intéressants de sa génération

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

 

C'est Quoi ? LEGEND OF SANCTUARY

 

 

 

C'est de Qui ? Yoshihiro Ike

 

 

La couv'

 

De drôles de héros!  /  L'extrabouriffante aventure des Super Deltas  Vs.  Legend Of Sanctuary

 

Déjà entendu chez nous?

 

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Il y a quelques mois de ça, zappant nonchalamment sur les innombrables chaines de TV du câble (chose que je n’avais pas faite depuis bien 10 ans et qui m’a vacciné de recommencer), je tombe sur le générique d’un long métrage sur les Chevaliers du Zodiaque.

 

Ayant beaucoup aimé les premières saisons de la série animé, que je regardais avec ma jeune sœur il y a de ça plus de 20 ans, je m’apprêtais donc à retrouver avec plaisir ces héros d’une autre époque.

 

De plaisir il n’y eut point à la découverte de cette version numérique ridicule, digne de cinématiques de jeux vidéo du siècle dernier, qui m’ont promptement fait éteindre la télévision sans pousser plus loin l’hérésie.

 

Néanmoins, c’est avec un certain intérêt que je me suis penché sur la musique du film, que l’on doit à Yoshihiro Ike qui, avant de bosser intensément dans ce domaine (on lui doit les scores des adaptations de Blood ou encore d’une reboot de Cobra), était un musicien de jazz à la renommée internationale.

 

Il est agréable de voir que le compositeur nippon a su marier ses influences en dehors du monde de l’Anime et les codes de ce dernier.

 

Oscillant entre de la B.O de films d’action classique mais efficace et le travail d’un Harry Gregson Williams sur Metal Gear Solid, avec cuivres martiaux et cordes lyriques, la partition de ce Saint Seya insiste bien sur le décalage héroico-comique du  premier tome des aventures des Super Delta.

 

 

------------------------

 

 

Une chronique de Fab

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags