19 janvier 2023 4 19 /01 /janvier /2023 13:37


 

LA BD:





 

C'est quoi ? SOURIRE D’ACIER



 

C'est de qui ? F. Dalmasso



 

La Couv':

 


 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Déjà croisés sur le site? Non.



 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? Alors que le monde a vécu un étrange phénomène qui a fait disparaître (où? Comment?) une grande partie de la population, Louna, une ado au caractère affirmé, tente de survivre et de retrouver éventuellement d’autres survivants tout en évitant ceux qui paraissent agressifs.

 

Tout comme elle, les humains encore présents sont tous dirigés par une force mystérieuse: une irrésistible envie d’accomplir une action qui les définit.

Dans le cas de notre héroïne c’est …de se débarrasser de son appareil dentaire qui lui pourrit la vie. Enfin en tout cas celle qu'elle avait avant!



 

Le post-apo est surexploité depuis quelques années, phénomène Walking Dead aidant, et si la version “avec des jeunes comme héros” est aussi un créneau pas mal squatté, avec des choses aussi intéressantes et diverses que Seuls, Créatures, U4 et j’en passe.



 

Fabien Dalmasso lance une nouvelle série qui s’inscrit donc dans le genre, avec les ingrédients nécessaires à une bonne recette: causes inconnues du cataclysme, protagonistes assez énigmatiques pour que l’on se demande quelles sont leurs motivations et de quel côté ils vont passer, humour plutôt bien dosé et un peu de suspense de ci de là.

Il a la bonne idée d’exploiter les peurs et phobies des adolescents pour apporter un peu d’originalité au titre.



 

Si ce tome d’introduction, au dessin influencé manga, dynamique et coloré, se lit plutôt bien, il a clairement plus plu à mon cadet qu’à moi mais c’est un signe manifeste que l’album laira à un public jeune, si tant est que ce dernier n’ait pas trop lu des séries citées plus haut.

 





 

LA MUSIQUE:





 

C'est quoi :28 SEMAINES PLUS TARD



 

C'est de qui ? J. Murphy



 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.



 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Pour cette suite Danny Boyle fait de nouveau appel à John Murphy qui reprend les éléments du score précédent, à savoir guitares saturées, effets électro lancinants, rythmiques saccadées particulièrement soutenues… l’ensemble oscille entre ambiances pesantes claustrophobes et déferlement plus lambda d’épouvante soutenue.



 

On se retrouve avec un album qui a certes vieilli, dans la lignée des scores de Hans Zimmer ou Tyler Bates de l’époque par exemple, mais à l’atmosphère résolument sombre qui a fait une bande son intéressante pour notre BD.




 

---------------

 

Repost0
14 janvier 2023 6 14 /01 /janvier /2023 16:47

 

LA BD:





 

C'est quoi ? LE MEILLEUR DES MONDES



 

C'est de qui ? Fordham



 

La Couv':

 


 

C’est édité chez qui ? Philéas

 

 

Déjà croisé sur le site? Non



 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Dans une société futuriste en apparence idéale où les humains sont classés selon des castes aux rôles et fonctions bien définis, où chaque être est conditionné avant même sa naissance, dans des tubes,  à assumer les tâches  et la place qui lui sont attribuées, un homme va tenter de sortir du carcan formaté.

 

A la faveur d’un voyage dans la partie du monde restée à l'état “sauvage” il va ramener avec lui un jeune homme, fils caché d’un dirigeant, qui a appris à lire grâce à Shakespeare et va réaliser à quel point l’humanité s’est perdue.



 

Dire que quasiment un siècle après sa création Le Meilleur des Mondes de Huxley traite de thèmes toujours douloureusement d’actualité révèle de l’aphorisme.

 

Eugénisme, lutte des classes, lâché-prise face aux dirigeants,  refus de faire face à la réalité via la recherche du plaisir sous quelque forme que ce soit, ce récit de SF coche beaucoup (trop?) de cases de nos sociétés d’aujourd’hui mais, pour le coup, se révèle une lecture des plus salutaire

 

Graphiquement, Fordham, pour sa troisième adaptation littéraire en BD (dont Gatsby déjà chez Philéas), opte pour un style semi réaliste épuré qui donne une nouvelle fraîcheur au texte d’Huxley et pourra -faisons en le voeu pieux en tout cas!- attirer un lectorat pas forcément enclin à aller vers le roman d’origine.





 

LA MUSIQUE:





 

C'est quoi :EUPHORIA SAISON 2



 

C'est de qui ? Labyrinth



 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.



 

On peut écouter ?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Avant de signer les B.O des deux saisons de la série à succès Euphoria, Timothy McKenzie, alias Labyrinth, s’est fait un nom dans l’élecro-pop en collaborant entre autre avec Sia.

 

Avec un sens de la prod et de la mélodie certains, le britannique creuse ici un peu plus la veine de ce qu’il a proposé dans la saison 1, à savoir toujours ces atmosphères instrumentales appuyées et évolutives, avec des tempos qui font les montagnes russes  où il pose (trop?) souvent sa voix haut perchée.

 

A l’image de la série, la musique d’Euphoria est  à la fois référencée et inventive, elle surprend souvent son auditoire et, à l'exception de quelques pistes, ne s'écoute pas forcément bien en tant que telle.



 

Par contre, comme B.O de la vision de Fordham du Meilleur des Mondes, c’est assez clinique et barré pour compléter le nouveau tableau dystopique. 





 

---------------

 

Repost0
6 janvier 2023 5 06 /01 /janvier /2023 13:36

 

LA BD:





 

C'est quoi ? MAUVAIS MONSTRE 1



 

C'est de qui ? E. Berkati



 

La Couv':

 



 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Déjà croisé sur le site? Non



 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ?Imaginez qu’à l’adolescence, comme si la crise d’acné, la voix qui mue ou encore les poils au menton n’étaient pas déjà assez difficile à assumer, vous ayez une créature qui apparaisse et vous accompagne jusqu’à la fin de vos jours.



 

C’est ce qui arrive aux protagonistes de Mauvais Monstre, notamment à Eloise, collégienne  déjà un brin marginale, qui va en plus écoper d’un petit être plutôt vilain qu’elle va tenter de cacher à ses camarades de classe. 

Seul avantage de son monstre, il a le pouvoir de faire léviter un peu tout ce qu’il veut.

 

Éloïse utilise même ce pouvoir pour se venger de Célie, la star du collège qu’elle ne peut pas encadrer. Mais quand son seul pote, qui est en plus amoureux d’elle, transforme son propre familier en “mauvais monstre” et commence à abuser de ses pouvoirs, le dilemme se pose à notre héroïne.

 


 

Voilà un premier album d’un jeune auteur complet qui convaincra sans peine, sur le fond comme sur la forme, les amateurs de shonen, avec un humour souvent noir mais juste son petit coté fantastique fun et, surtout son dessin dynamique et coloré,  très influencé manga mais avec une touche personelle indéniable.



 

Un début de série qui, si elle sait se démarquer, peut donner suite à de sympathiques développements. 





 

LA MUSIQUE:





 

C'est quoi :UTOPIA SEASON 2



 

C'est de qui ? T. De Veer



 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.



 

On peut écouter ?

 


 

Ca donne Quoi ? Après une première saison épatante, la chaine britannique BBC a remis le couvert pour explorer les tréfonds du concept d’Utopia, série TV comme seuls  les anglais savent produire.

 

 

J’en prends à témoin le remake U.S bien moins décalé et prenant qui est loin d'égaler ce qui reste à mon goût l'une des plus intéressante réussite du petit écran.

 

Ici on est face à une création hybride qui mélange humour très noir, science fiction, suspense, polar… avec un traitement graphique et sonore incroyable. 

 

La musique signée Tapia De Veer est un élément clé, majeur même de la réussite de la série:

Le compositeur y mixe groove électro étrange, bruits de bouches et percussions de toute sorte, passe d’une ambiance de jeux vidéo old school à des sons de drones plein de reverb’…du conceptuel qui fonctionne à plein régime pour une ambiance à nulle autre pareil.

 

 

Presque une décennie après sa sortie, série TV comme B.O fonctionnent toujours aussi bien, et l’écoute avec la lecture de ce tome 1 de Mauvais Monstre le confirme.





 

---------------

 

Repost0
11 décembre 2022 7 11 /12 /décembre /2022 15:59

 

LA BD:





 

C'est quoi ? DEEP ME



 

C'est de qui ? M.A.M



 

La Couv':

 


 

C’est édité chez qui ? Delcourt

 

 

Déjà croisé sur le site? Oui.



 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Une fois n’est pas coutume (encore que!) difficile d’évoquer le sujet du nouvel album de Marc Antoine Mathieu sans spoiler largement l’intrigue.

 

Ce qui n’est pas difficile par contre, si on ne peut trop évoquer le fond (on dira pour faire court -et vague!- que le sujet est l’humain entre introspection et expansion technologique à outrance) c’est d’évoquer la forme de ce Deep Me.



 

Défricheur infatigable (qui a dit incorrigible?!) du médium, MAM pousse le concept encore un peu plus loin avec cet opus puisque la grande majorité des planches et cases de l’album sont toutes noires, séparées par des gouttières blanches où le texte, voix-off du personnage principal et de quelques autres protagonistes, se détache en blanc, avec des polices différentes en fonction de qui parle.



 

Donc là déjà, on a perdu un tiers des lecteurs potentiels, ceux qui ne connaissant pas l’auteur et ses expérimentations ont ouvert le livre (à la couverture entièrement noire elle aussi) pour le reposer aussitôt.



 

Bon je vous rassure, il y a tout de même -un peu- de dessin même si le propos est censé être servi par justement l’absence de celui-ci.



 

Pas inintéressant en soi, Deep Me est cependant une expérience de lecture peut être un peu trop jusqu’au boutiste qui aurait mérité d’être plus concise ou moins extrême dans son traitement pour être appréciée à sa juste valeur. 

A réserver au fans de MAM.






 

LA MUSIQUE:





 

C'est quoi : A SCANNER DARKLY



 

C'est de qui ? G Reynolds

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.



 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Film étrange, tourné en rotoscopie et ayant donc permis une post-prod  extensive, cette adaptation de Dick voit un compositeur fort peu connu dans le milieu, si ce n’est dans son Australie d’origine, issu de la scène jazz électro et rock fusion, pondre un score à l’image du long : expérimental, intriguant, barré, un brin SF … 



 

Et le plus impressionnant est que tous ces sons bizarroïdes et parfois méconnaissables proviennent exclusivement d’instruments joués live et manipulés ensuite. 

 

Soyons honnêtes, si cela fonctionne bien avec les images, à écouter seul c’est un peu déroutant par moments, mais, sur le nouvel album de MAM c’est plutôt raccord.




 

---------------

 

Repost0
7 septembre 2022 3 07 /09 /septembre /2022 16:12

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi ? LES RIVIERES DU PASSE 2

 

 

C'est de qui ? Desberg et Corboz

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Daniel Maghen

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui, ensemble sur le premier tome notamment.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Devenues inséparables Lamia et Linn se retrouvent dans une Venise envahie par les shayks, des créatures démoniaques qui ont mis la ville à sac.

Poursuivies à la fois par Argonovich et par le maître de la Peur, nos deux héroïnes, de l’Italie à l’Egypte, vont devoir affronter maints dangers pour percer le secret des pharaons.

 

 

Suite et fin des plus enlevée des Rivières du Passé, thriller fantastico-ésotérique sur fond de voyages spatio-temporels et avènement du monothéisme dans l’Egypte antique.

 

Le scénario est riche, et, comme remarqué lors de la chronique du premier tome, aurait peut être mérité plus de tomes pour être exploité à fond mais, en l’état, ce diptyque ravira les amateurs du genre, surtout que l’ensemble est mis en image par un Yannick Corboz inspiré qui donne vie aussi bien à la Cité des Doges version pot apo qu’aux déserts égyptiens, le tout peuplé par un casting convainquant, qu’il s’agisse des protagonistes comme du bestiaire.

 

 

Sa narration est virtuose et le lecteur est emporté dans ce malestrom d'action et de suspense.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : THE LAST GIRL

 

 

C'est de qui ? C. Tapia de Veer

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.

 

 

On peut écouter ?

 

Ca donne Quoi ? Malgré une paire de scores remarqués pour des séries TV hypes (Utopia, Black Mirror) Cristobal Tapia de Veer a cependant du mal a être reconnu (et donc demandé) pour le grand écran.

 

A l’écoute de sa B.O pour cette intéressante variation sur le film de zombies/épidémie mondiale/survival (où les monstres sont des enfants), on pourrait peut être expliquer cette situation du fait que le compositeur ait –déjà- des « tics » quasi immédiatement reconnaissables.

 

Voix détachées et aériennes, sons électroniques incongrus et décalés, répétitions rythmiques hypnotiques… l’ensemble fonctionne cela dit très bien pour créer des atmosphères aussi inhabituelles que rapidement anxiogènes avec des moments de pure terreur sonore.

 

Une B.O assez dans l’esprit de cette suite des Rivières du Passé qui elle aussi alterne plutôt bien entre les ambiances.

 

 

 

 

 

---------------

 

 

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags