22 janvier 2023 7 22 /01 /janvier /2023 10:48

LA BD:




 

C'est quoi ? JIM BRIDGER


 

C'est de qui ? P.Place, Regnault & Ameur


 

La Couv':

 


 

C’est édité chez qui ? Glénat.

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui pour Regnault.


 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Loin des légendes des Buffalo Bill et autres Kit Carson relayées par des écrivailons de l’époque en quête de sensationnalisme, la vie de Jim Bridger est intimement liée à la conquête de l’Ouest par l’homme blanc, dans tout ce qu’elle a de sauvage, de beau, et, évidement, de reprochable.


 

Sous la plume de Pierre Place qui s’est visiblement imprégné du sujet, et sous la supervision du spécialiste Farid Ameur (consultant sur la collection), nous suivons le destin hors du commun de ce trappeur qui deviendra également pisteur pour l’armée, convoyeur de colons, marchand,... et se mariera - entre autre- avec une indienne.

 

Père de 6 enfants, voyageur infatigable qui croisera la route d’autres personnalités du Far West (on a droit à un passage sur Hugh Glass, personnage immortalisé par Di Caprio dans The Revenant il y a quelques années) Jim Bridger tel que raconté ici rejoint les grands récits du genre, à commencer par le Jérémiah Johnson de Sydney Pollack.


 

 

J’ai également beaucoup apprécié la partie graphique et son style mixte. 

 

Si les décors sont réalistes et criants de vérités, rendant très immersives les grandes contrées américaines, les personnages penchent parfois vers un trait un petit plus caricatural, notamment dans certaines séquences narratives qui ne sont pas sans faire penser à du Blain.

 

Impression peut être renforcée par les choix de colo, Chris Regnault dessinateur du Jesse James de la même collection,  assurant les couleurs ici.


 

En conclusion, vous l’aurez compris, ce nouveau tome de la collection La Véritable Histoire du Far West est probablement celui qui m’a le plus emballé. 





 

LA MUSIQUE:




 

C'est quoi :LE RETOUR D’UN HOMME NOMME CHEVAL


 

C'est de qui ? L. Rosenthal


 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.


 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Après le succès du très beau Un Homme Nommé Cheval,  Richard Harris, la star du film, et le réal, Irvin Kershner, remettent le couvert en ayant à cœur, louable intention, de faire un peu plus la part belle à la culture indienne, finalement peu représentée et surtout assez injustement, dans le premier film.

 

Le compositeur Laurence Rosenthal, qui est à l’apogée de sa carrière à cette époque, compose là un de ses plus fameux scores, magnifiant la beauté des images par un mélange habile et intéressant de musique classique européenne (sensée représenter la culture du héros) et des parties plus traditionnelles amérindiennes. 


 

Quelques belles pistes d’action figurent également sur la galette, dont celle de la chasse au bison, finissant de faire de cette B.O une œuvre très recommandable qui tient sans soucis la comparaison avec celle du premier volet et se révèle de toute beauté sur ce Jim Bridger.




 

---------------

 

Repost0
19 janvier 2023 4 19 /01 /janvier /2023 13:37


 

LA BD:





 

C'est quoi ? SOURIRE D’ACIER



 

C'est de qui ? F. Dalmasso



 

La Couv':

 


 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Déjà croisés sur le site? Non.



 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? Alors que le monde a vécu un étrange phénomène qui a fait disparaître (où? Comment?) une grande partie de la population, Louna, une ado au caractère affirmé, tente de survivre et de retrouver éventuellement d’autres survivants tout en évitant ceux qui paraissent agressifs.

 

Tout comme elle, les humains encore présents sont tous dirigés par une force mystérieuse: une irrésistible envie d’accomplir une action qui les définit.

Dans le cas de notre héroïne c’est …de se débarrasser de son appareil dentaire qui lui pourrit la vie. Enfin en tout cas celle qu'elle avait avant!



 

Le post-apo est surexploité depuis quelques années, phénomène Walking Dead aidant, et si la version “avec des jeunes comme héros” est aussi un créneau pas mal squatté, avec des choses aussi intéressantes et diverses que Seuls, Créatures, U4 et j’en passe.



 

Fabien Dalmasso lance une nouvelle série qui s’inscrit donc dans le genre, avec les ingrédients nécessaires à une bonne recette: causes inconnues du cataclysme, protagonistes assez énigmatiques pour que l’on se demande quelles sont leurs motivations et de quel côté ils vont passer, humour plutôt bien dosé et un peu de suspense de ci de là.

Il a la bonne idée d’exploiter les peurs et phobies des adolescents pour apporter un peu d’originalité au titre.



 

Si ce tome d’introduction, au dessin influencé manga, dynamique et coloré, se lit plutôt bien, il a clairement plus plu à mon cadet qu’à moi mais c’est un signe manifeste que l’album laira à un public jeune, si tant est que ce dernier n’ait pas trop lu des séries citées plus haut.

 





 

LA MUSIQUE:





 

C'est quoi :28 SEMAINES PLUS TARD



 

C'est de qui ? J. Murphy



 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.



 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Pour cette suite Danny Boyle fait de nouveau appel à John Murphy qui reprend les éléments du score précédent, à savoir guitares saturées, effets électro lancinants, rythmiques saccadées particulièrement soutenues… l’ensemble oscille entre ambiances pesantes claustrophobes et déferlement plus lambda d’épouvante soutenue.



 

On se retrouve avec un album qui a certes vieilli, dans la lignée des scores de Hans Zimmer ou Tyler Bates de l’époque par exemple, mais à l’atmosphère résolument sombre qui a fait une bande son intéressante pour notre BD.




 

---------------

 

Repost0
11 janvier 2023 3 11 /01 /janvier /2023 14:29

 

LA BD:





 

C'est quoi ? KLEOS



 

C'est de qui ? Eacersall, Latapy & Causse



 

La Couv':

 


 

C’est édité chez qui ? Grand Angle

 

 

Déjà croisés sur le site? Non



 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? Philokles, jeune fils de pêcheur d’Amorgos dans la Grèce de -499 avant J.C, a été bercé aux récits d’Homère et ne rêve que de gloire. 

 

A la suite d’un raid de pirates sur sa citée, l’occasion de partir à l’aventure lui est donnée. Mais notre jeune idéaliste va vite réaliser que son épopée n’a pas grand chose d’héroïque.



 

Entre un voyant illuminé, des femmes délaissées lascives, leurs époux revanchards et, en fond, une Grèce tiraillée par les affrontements, que ce soit entre citées ou contre l’envahisseur Perse, l’odyssée de Philokles est loin d’égaler celle de son héros Ulysse.



 

Avec ce premier volet (sur deux) de Kléos, le duo de scénaristes exploite bien à la fois son modèle -les écrits fondateurs d’Homère, auxquels il fait quelques références subtiles- et son époque- le monde hellénique en -499 av JC. - et livre un récit initiatique réaliste et teinté d’humour qui montrent les hommes d’alors pour ce qu’ils étaient



 

Si le trait à la fois doux et soigné, aux couleurs bien choisies, d’Amélie Causse fait un beau contrepoint à la violence et au drame de l’histoire, ne vous y trompez pas, Kléos n’est pas une lecture jeunesse mais plutôt une aventure ado-adulte maîtrisée et prenante.





 

LA MUSIQUE:





 

C'est quoi : L’AIGLE DE LA 9° LEGION



 

C'est de qui ? A. Orvarrson



 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui



 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Atli Orvarsson, qui a produit quelques trucs pas inintéressants ces dernières années, a beau dire qu'il a voulu sonner "authentique et fait main" (je cite!), sa B.O pour ce film d'aventure situé dans la Rome Antique (en fait en Ecosse mais période Rome Antique et avec des romains dedans...oui et des Pictes mais bon...vous avez saisi!), penche le plus souvent vers la musique de film d'action que le témoignage historique.

 

 

Après, reconnaissons lui un certain métier et l'utilisation originale et bienvenue d'instruments folkloriques d'époque et la reprise de mélodies traditionnelles arrangées à sa sauce. Les percussions se font souvent tribales et donnent un air guerrier appuyé à toute une partie de la B.O.

 

 






 

---------------

 

Repost0
9 janvier 2023 1 09 /01 /janvier /2023 13:26

 

LA BD:





 

C'est quoi ? CHERCHEZ CHARLIE



 

C'est de qui ? Moynot



 

La Couv':

 


 

C’est édité chez qui ? Sarbacane

 

 

Déjà croisé sur le site? Oui.



 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ?C’est l’histoire d’une malette de laquelle un livret de comptes appartenant à un caid de la pègre va tomber, causant une réaction en chaine dans laquelle sont impliqués un débutant du FBI, une bande de hippies pickpocket, un bad boy latino dangereux, un transsexuel, un mac afro americain chauffeur de taxi à ses heures, la mafia et, last but not least, le Charlie du titre, bagman malchanceux et pas très futé (quoique!).



 

Tout ce petit monde va jouer au jeu du chat et de la souris sanglant dans le New York de la fin des années 60 et peu d’entre eux vont en tirer leur épingle.



 

S’il reste dans le Noir, Moynot nous en livre cette fois çi un récit fort coloré avec cette course poursuite à la narration multiple imbriquée et maline, dans une Grosse Pomme résolument psychédélique dont il rend cependant bien le fourmillement d’alors.



 

Son style semi réaliste et - donc- les couleurs bigarrées, atténuent le violence du récit, que certains auraient pu définir -par paresse ou manque de références- de tarantinien, mais que je rapprocherai plus des polars U.S des années 70/80, de Don Siegel à Scorcese, et font de ce one-shot une lecture originale.






 

LA MUSIQUE:





 

C'est quoi :HARRY GENTLEMAN PICKPOCKET



 

C'est de qui ? L. Schifrin



 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.



 

On peut écouter ?

 


 

 

Ca donne Quoi ? Dans la plus pure tradition de ses grands succès où le jazz groovy côtoie un suspense au cordeau, de Bullit à la série des Dirty Harry, la B.O de ce film de 73 brille par sa variété autant que par sa qualité.

 

Au milieu de pistes essentiellement dédiées à une ambiance lounge, Schifrin place un brûlot funky, un thème sur vitaminé qui ne démériterait pas dans un film de Van Peebles ou encore un peu de romance sexy.

 

En 1 grosse heure et plus de 30 morceaux on a largement de quoi piocher pour bien accompagner la recherche de Charlie dans New York!





 

---------------

 

Repost0
6 janvier 2023 5 06 /01 /janvier /2023 13:36

 

LA BD:





 

C'est quoi ? MAUVAIS MONSTRE 1



 

C'est de qui ? E. Berkati



 

La Couv':

 



 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Déjà croisé sur le site? Non



 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ?Imaginez qu’à l’adolescence, comme si la crise d’acné, la voix qui mue ou encore les poils au menton n’étaient pas déjà assez difficile à assumer, vous ayez une créature qui apparaisse et vous accompagne jusqu’à la fin de vos jours.



 

C’est ce qui arrive aux protagonistes de Mauvais Monstre, notamment à Eloise, collégienne  déjà un brin marginale, qui va en plus écoper d’un petit être plutôt vilain qu’elle va tenter de cacher à ses camarades de classe. 

Seul avantage de son monstre, il a le pouvoir de faire léviter un peu tout ce qu’il veut.

 

Éloïse utilise même ce pouvoir pour se venger de Célie, la star du collège qu’elle ne peut pas encadrer. Mais quand son seul pote, qui est en plus amoureux d’elle, transforme son propre familier en “mauvais monstre” et commence à abuser de ses pouvoirs, le dilemme se pose à notre héroïne.

 


 

Voilà un premier album d’un jeune auteur complet qui convaincra sans peine, sur le fond comme sur la forme, les amateurs de shonen, avec un humour souvent noir mais juste son petit coté fantastique fun et, surtout son dessin dynamique et coloré,  très influencé manga mais avec une touche personelle indéniable.



 

Un début de série qui, si elle sait se démarquer, peut donner suite à de sympathiques développements. 





 

LA MUSIQUE:





 

C'est quoi :UTOPIA SEASON 2



 

C'est de qui ? T. De Veer



 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.



 

On peut écouter ?

 


 

Ca donne Quoi ? Après une première saison épatante, la chaine britannique BBC a remis le couvert pour explorer les tréfonds du concept d’Utopia, série TV comme seuls  les anglais savent produire.

 

 

J’en prends à témoin le remake U.S bien moins décalé et prenant qui est loin d'égaler ce qui reste à mon goût l'une des plus intéressante réussite du petit écran.

 

Ici on est face à une création hybride qui mélange humour très noir, science fiction, suspense, polar… avec un traitement graphique et sonore incroyable. 

 

La musique signée Tapia De Veer est un élément clé, majeur même de la réussite de la série:

Le compositeur y mixe groove électro étrange, bruits de bouches et percussions de toute sorte, passe d’une ambiance de jeux vidéo old school à des sons de drones plein de reverb’…du conceptuel qui fonctionne à plein régime pour une ambiance à nulle autre pareil.

 

 

Presque une décennie après sa sortie, série TV comme B.O fonctionnent toujours aussi bien, et l’écoute avec la lecture de ce tome 1 de Mauvais Monstre le confirme.





 

---------------

 

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags