13 avril 2021 2 13 /04 /avril /2021 13:10

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LES AGES PERDUS

 

 

C'est de qui ? Le Gris & Poli

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Dargaud

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui pour le scénariste comme pour le dessinateur

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Sur une Terre ravagée par une pluie de météorites (l’Apocalypse de la prophétie du passage à l’An Mil), après des siècles passés dans des grottes, les survivants de l’humanité recommencent à arpenter la surface.

Regroupés en clans, ils vivent au rythme des saisons et des mouvements de troupeaux de bétails, ayant perdu les notions de civilisation comme, par exemple, l’agriculture.

Alors que un champ ensemencé commence enfin à donner du grain, le leader d’une tribu enfreint les codes et a déclencher des guerres fratricides sans lendemain.

 

Scénariste touche à tout de talent, Le Gris livre ici de la post-apo fantasy assez classique au final.

Le rythme est plutôt bon même si très (trop ?) alourdi par la narration omniprésente. Les protagonistes sont intéressants mais une partie du casting disparaît quand même bien vite; après les possibilités de développement semblent assez vastes pour que la suite  plaisent à ceux que ce premier tome aura accroché.

 

La partie graphique est quant a elle très réussie, dans un style graphique assez traditionnel dans le genre en franco-belge, avec des décors riches, des visages expressifs et une narration dynamique, le tout bien servi par la colo.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :ROBOCOP 3

 

 

C'est de qui ? B. Poledouris

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Alors que la suite du très bon Robocop (si, si !) était déjà limite dispensable, ce troisième épisode est, ne mâchons pas nos mots, un raté d’anthologie. Seul éventuel point positif, le retour de Poledouris derrière le pupitre avec une réutilisation intéressante des thèmes écrits pour le premier (le compositeur n’était pas sur le second).

 

Mais pas que puisque le scénario (co-signé par Frank Miller d’ailleurs même si il ne restera pas grand-chose de ses idées au final) introduit une faction de résistants qui permet à Poledouris de créer un nouveau thème où il développe des mélodies plus héroïques.

Contrairement à pas mal de ses autres travaux, le compositeur évite l’écueil du tout synthétique, préférant le mélange avec les instruments classiques (et heureusement).

Il en résulte un intéressant mélange de score d’action traditionnel et futuriste qui a redonné à ce premier tome des Ages Perdus cette ambiance post apo qui, à mon goût, laisse vite la place à la fantasy.

 

Pour la petite histoire, le charcutage du travail de Miller sur les deux suites de Robocop le fâchera avec Hollywood pendant…presque 15 ans !

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
12 avril 2021 1 12 /04 /avril /2021 09:46

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : LES QUATRE DETOURS DE SONG JIANG

 

 

C'est de qui ? Alex Chauvel (scénario) – Guillaume Trouillard (dessins et couleurs)

 

 

La Couv': 

 

 

Déjà croisés sur BO BD ? non

 

2 premiers carrés:

 

 

Ça donne Quoi ? C'est un livre un peu particulier que celui-ci. D'abord c'est un leporello de 24 volets et de grande taille : 28cm x 28 cm fermé et 28cm x 336cm déployé. C'est un hommage aux rouleaux traditionnels chinois.

 

Le sage Song Jiang habite au centre du pays. Il reçoit la visite de quatre amis qui ont fait de longs voyages pour le voir. Chacun arrive d'un point cardinal et va repartir vers un autre au gré des réflexions qu'ils échangent. Le 1e vient du Sud et a pris le temps d'apprendre la peinture, il repart vers l'Est pour voir un cousin. Le 2e vient de L'Ouest chercher des conseils car il est désabusé par tout ce qu'il a fait de sa vie, il repart vers le Sud pour méditer. Le 3e vient du Nord lui aussi à la recherche de conseils et repart vers l'Ouest chercher la sérénité. Le 4e fuit l'Est où sa nature belliqueuse lui a fait ruer 3 hommes, il repart vers le Nord en quête de batailles.

 

Il semble qu'Alex Chauvel se soit inspiré du taoïsme puisque 8 cartes inspirées des trigrammes sont jointes au leporello. Les trigrammes symbolisent le Ciel, la Terre, le Vent, le Tonnerre, le Feu, l'Eau, la Montagne et le Lac. Il a glissé dans son conte philosophique une allusion au roman classique Au bord de l'eau via des personnages cités par le 1e visiteur… et peut-être aussi une allusion au roman Voyage vers l'Ouest puisque le 2e va chercher la sérénité à l'Ouest.

 

 

Mais c'est un vrai bonheur d'admirer les splendides peintures de Guillaume Trouillard qui s'est inspiré des peintres chinois (et peut-être un peu aussi japonais) surtout du passé lointain. Il y a des montagnes bleues et arrondies où poussent des pins aux branches tordues ou d'autres arbres aux hauts troncs droits, des villages aux maisons basses avec les toits foncés entourant des belles villas (ou temples?) aux tuiles vernissées, des rivières où l'eau s'écoule en générant des petits tourbillons… Le moindre petit détail est travaillé et admirable. J'espère simplement qu'il a réalisé ses originaux dans des tailles plus conséquentes.

 

Mon amour de la peinture asiatique ne me rend pas totalement objective vis-à-vis de cet œuvre qui sort vraiment de l'ordinaire et que je vous conseille… mais attention à manipuler l'objet avec précautions!

 

Un exemple de peinture ancienne avec cet extrait d'un rouleau de Wen Zhengming (1548) trouvé sur l'article de Wikipedia : Peinture chinoise — Wikipédia (wikipedia.org)

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? HERO

 

 

C'est de Qui ?  Tan Dun

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous ? oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ça donne Quoi ? Le mélange d'orchestre symphonique (enfin, surtout les pupitres des cordes) et d'instruments traditionnels chinois donne une douceur et une mélancolie parfaitement adapté à la contemplation (je n'ose dire lecture) du leporello cité plus haut.

 

Tan Dun est un compositeur chinois reconnu dans le monde du cinéma depuis l'oscar reçu pour Tigre et Dragon en 2000, mais son travail musical ne se limite pas à la musique de films car il écrit aussi des symphonies ou concertos, de la musique de chambre… et même des opéras. Mais cela n'a pas toujours été facile pour lui puisque, en pleine Révolution Culturelle, il avait dû abandonner la musique pour travailler aux champs comme beaucoup d'étudiants en disciplines artistiques.

 

 

 

---------------

 

 

Une Chronique de Gen

Repost0
10 avril 2021 6 10 /04 /avril /2021 07:31
 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  ASTRID BROMURE. COMMENT FRICASSER LE LAPIN CHARMEUR.

 

 

C'est de qui ? Fabrice Parme

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Rue de Sèvres

 

 

Déjà lu chez nous? Oui, sur les précédents.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Si son riche papa collectionne les œufs de joaillier, Astrid ce serait plutôt les animaux de compagnie, quand un joli petit lapin arrive dans la famille Bromure voilà que les œufs commencent à disparaître et réapparaitre mystérieusement.

Astrid se transforme alors en détective et va, avec l’aide précieuse de mademoiselle Poppyscoop sa professeure à domicile, élucider ce cas de mystification magico-lapinesque.

 

C’est toujours avec un grand plaisir que l’on retrouve l’espiègle héroïne de Fabrice Parme chez nous, toutes générations confondues, et ce 6° tome s’est encore révélé aussi amusant dans son scénario (avec une belle place laissé au personnage de la professeure qui pourrait devenir plus récurrente voire –soyons fous !- avoir sa propre série où sous couverture de son rôle de préceptrice elle résoudrait des enquêtes) que charmant dans son dessin avec toujours ce style délicieusement old school aux couleurs savamment sélectionnées.

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : LES DINOSAURES DE L’APOCALYPSE

 

 

C'est de qui ? R. Ryberg

 

C'est édité par? Les aventuriers de l'étrange

 

 

La Couv':

 

 

Déjà lu chez B.O BD? Oui, plusieurs fois.

 

 

Une planche :

 

 

Ca donne Quoi ? L’homme n’est plus, victime –enfin surement hein- de ses excès, il a été rayé de la surface de la planète (qui entre nous soit dit est dans un triste état !) et a laissé la place …aux dinosaures !

Et aux chats aussi.

Et les deux ne s’entendent pas forcément bien, les matous devant souvent rivaliser d’intelligence pour échapper aux gigantesques créatures jurassiques. Heureusement qu’ils savent faire du BMX, conduire comme des cascadeurs de cinéma ou encore s’organier en bandes.

 

Le nouvel album de Rune Ryberg, comme les précédents, déjà chez les Aventuriers de l'étrange, est un pur délire visuel au rythme soutenu, à la narration au cordeau, le tout complètement muet (ce qui n’est jamais évident, on l’a déjà vu chez nous) et dans un style graphique aussi barré que son sujet, tout en fluos verts et roses bien flashys qui rajoutent encore au décalage de ce mash-up entre Jurrasic Park et la Guerre des Clans !

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

Repost0
8 avril 2021 4 08 /04 /avril /2021 08:39
 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ? ON MARS 3

 

 

C'est de qui ? Runberg et Grun

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Daniel Maghen éditions

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui, sur les précédents entre autre.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Rien ne va plus sur la Planète Rouge, l’Homme étant ce qu’il est, destiné à reproduire toujours les mêmes erreurs, voilà que les fanatiques de l’église Syncrétique ont décidé de faire le ménage parmi les impies mais le putsch dérape en bain de sang et les différentes factions en jeu vont avoir du mal à s’en tirer indemne.

Jasmine et Sophie se voient obligé de trouver un terrain d’entente pour essayer de minimiser les dégâts mais le mal est fait.

 

Une conclusion de la trilogie où l’action règne en maître, Runberg livre à Grun de quoi proposer des compositions graphiques assez exceptionnelles si tant est que l’on adhère au style réaliste et détaillé de l’artiste.

 

Le scénario, s’il aligne bien quelques passages obligés du genre, est dynamique et déroulé avec un savoir-faire évident.

De la SF pessimiste (qui a dit visionnaire ?) qui mêle discours éclairé et accablant sur la société et dessin virtuose, les amateurs devraient être comblés.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :WONDER WOMAN

 

 

C'est de qui ? R. Gregson Williams

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Wonder Woman est probablement l’un des longs les plus réussis du DCVerse (comme disent les initiés) même s’il est regrettable que la prod’, frileuse au possible, ait décidé de faire appel à  Ruppert Gregson Williams –qui n’a décidément pas le talent de son frère- pour la B.O.

 

En bon séide de Zimmer qu’il est, le cadet écrit une musique ronflante à souhait qui capitalise sur tous les poncifs établis par Remote Control, des chœurs féminins lyriques aux cordes pseudo passionnées en passant par la contrebasse et le violoncelle en instrument lead de ci de là et, bien entendu, de bons gros coups de cuivres et percus marteau pilon.

 

Rien de bien folichon donc, l’héroïsme grand spectacle à son apogée avec quelques moments d’émotion cheap aux harmonies téléphonées mais, forcément, efficaces.

 

Cela étant c’est d’action vitaminée et calibrée que nous avions besoin sur ce troisième volet de On Mars et c’est chose faite avec la partition de Wonder Woman premier du nom (oubliez le second, il est fort mauvais, mais on l’a déjà évoqué par ici d’ailleurs).

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

 

 

Repost0
6 avril 2021 2 06 /04 /avril /2021 14:08
 
 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  GRIMOIRE NOIR

 

 

C'est de qui ? Greentea & Bogatch

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Déjà croisées sur B.O BD? Non

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Blackwell n’est pas une bourgade comme les autres, toutes les filles qui y naissent sont dotées d’un pouvoir magique mais, en contrepartie, ne peuvent pas quitter la ville.

Un jour la petite Heidi, fille du sheriff, échappe à la surveillance de Bucky, son frère et reste introuvable. Alors que les pleurs de sa mère commencent à inonder la ville, Bucky aidé de Cham, son amie,  va se lancer à la recherche de Heidi et découvrir à la fois que la confrérie formée par quelques ados de Blackwell a de biens sombres desseins et que l’origine du mal risque de précipiter la ville dans le chaos.

 

Un généreux one shot qui, sous ses aspects de comics pour ados et autres ex fans de Harry Potter se révèle bien plus que ça avec un scénario qui entretient le mystère, un casting bien campé et attachant et des thématiques sous jacentes bien traitées, le tout enrobé dans une intrigue qui tient son lecteur d’un bout à l’autre.

 

Grimoire Noir est également la première incursion dans le monde du 9° art de Yana Bogatch, illustratrice canadienne au talent impressionnant et dont la page Insta Cosmic Spectrum est suivi par plus de 500 000 fans (et ce n’est pas pour rien).

 

Son style info qui emprunte à la fois au gothique classique et à l’illustration jeunesse et manga est le vecteur parfait pour ce The Craft du 21° siècle.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :HIDER IN THE HOUSE

 

 

C'est de qui ? C. Young

 

 

La Couv':

 

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Quelques fois oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Abonné au genre fantastique à l’époque, Christopher Young est embauché par le réal – son ami d’enfance pour la petite histoire-de ce film à suspense qui, grâce à sa B.O justement, a pu être autre chose qu’une énième série B oubliable au possible (quoique !).

 

S’inspirant du caractère du personnage principal, un homme perturbé qui habite secrètement dans le grenier d’une famille, Young alterne des pistes de plages hypnotiques où les pianos ponctuent d’accords hiératiques presque désaccordés des chœurs éthérés et un synthé d’un autre age pour un effet gothique surprenant, et les montées en puissances de cordes hystériques dignes des meilleurs slashers du genre.

 

Partie prenante du film, quasi inécoutable en tant que telle, la partition du compositeur est une réussite dans le genre qui a fini de faire de Grimoire Noir une lecture aussi originale qu’appréciable

 

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags