26 janvier 2023 4 26 /01 /janvier /2023 08:29




 

LA BD:





 

C'est quoi ? CONSTANTIN DE CHAMBERLY



 

C'est de qui ? Karibou et De Viviers



 

La Couv':

 



 

C’est édité chez qui ? Delcourt

 

 

Déjà croisés sur le site? Non.



 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Après une enfance loin des activités favorites de ses camarades, à base de pillage et de violence, Constantin, barbare par sa mère et philosophe par son père, s’envole du nid familial pour aller découvrir le monde sanguinaire dans lequel il a eu le malheur de naître.

 

Il fait la connaissance d’Alia, une jeune aventurière qui cherche la fortune et la gloire et qui, trompée par l’aspect brutal de Constantin, va se mettre en tête que c’est grâce à lui qu’elle va vivre de trépidantes aventures.




 

Comme le reste des albums de la collection Pataquès,  Constantin de Chamberly est une parodie qui mélange joyeusement les genres et qui, sous ses airs de déconne décalée, pointe du doigt la dichotomie de notre monde actuel et de sa démocratie souvent mise à mal.

 


 

Si certains trouveront le trait un peu lâché et les décors parfois vides, le tout avec des couleurs pastels très jeunesse, on gardera à l’esprit que la forme est au service du fond et l’on se prend souvent à sourire des réflexions et autres situations saugrenues que l’on rencontre dans l’album, souvent créé par les caractères opposés de ses deux protagonistes principaux.






 

LA MUSIQUE:





 

C'est quoi :BLAZING DRAGONS



 

C'est de qui ? A. Bathia



 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.



 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Si comme moi vous êtes amateur de l’esprit déjanté des Monty Python, et tout particulièrement de leur version très « personnelle » de la Quête du Graal, vous vous devez de jeter un œil à cette série animée qui revisite peu ou prou la même histoire, les chevaliers étant remplacés par…des dragons.



 

Bon, quand je dis “jeter un oeil” je suis optimiste vu que c’est un jeu sorti à l’époque pour Playstation 1 donc qui doit être quasi introuvable aujourd’hui (et puis, qui a encore une PS1) à l’époque où les consoles ne coûtaient pas encore un rein et où les jeux si pas aussi chiadés graphiquement –quoique- étaient autrement plus prenants et originaux.



 

Il était dérivé du dessin animé a été développé avec plus ou moins la même équipe artistique reprenant ses ingrédients avec bonheur. 

La B.O du jeu toute en bonhomie médiévale déconnante est tout bonnement excellente et, quoique surannée 20 ans plus tard, reste agréable à écouter, surtout sur de la fantasy multi-genre comme ce Constantin.





 

---------------

 

Repost0
bobd - dans Humour Fantasy Delcourt
6 janvier 2023 5 06 /01 /janvier /2023 13:36

 

LA BD:





 

C'est quoi ? MAUVAIS MONSTRE 1



 

C'est de qui ? E. Berkati



 

La Couv':

 



 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Déjà croisé sur le site? Non



 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ?Imaginez qu’à l’adolescence, comme si la crise d’acné, la voix qui mue ou encore les poils au menton n’étaient pas déjà assez difficile à assumer, vous ayez une créature qui apparaisse et vous accompagne jusqu’à la fin de vos jours.



 

C’est ce qui arrive aux protagonistes de Mauvais Monstre, notamment à Eloise, collégienne  déjà un brin marginale, qui va en plus écoper d’un petit être plutôt vilain qu’elle va tenter de cacher à ses camarades de classe. 

Seul avantage de son monstre, il a le pouvoir de faire léviter un peu tout ce qu’il veut.

 

Éloïse utilise même ce pouvoir pour se venger de Célie, la star du collège qu’elle ne peut pas encadrer. Mais quand son seul pote, qui est en plus amoureux d’elle, transforme son propre familier en “mauvais monstre” et commence à abuser de ses pouvoirs, le dilemme se pose à notre héroïne.

 


 

Voilà un premier album d’un jeune auteur complet qui convaincra sans peine, sur le fond comme sur la forme, les amateurs de shonen, avec un humour souvent noir mais juste son petit coté fantastique fun et, surtout son dessin dynamique et coloré,  très influencé manga mais avec une touche personelle indéniable.



 

Un début de série qui, si elle sait se démarquer, peut donner suite à de sympathiques développements. 





 

LA MUSIQUE:





 

C'est quoi :UTOPIA SEASON 2



 

C'est de qui ? T. De Veer



 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.



 

On peut écouter ?

 


 

Ca donne Quoi ? Après une première saison épatante, la chaine britannique BBC a remis le couvert pour explorer les tréfonds du concept d’Utopia, série TV comme seuls  les anglais savent produire.

 

 

J’en prends à témoin le remake U.S bien moins décalé et prenant qui est loin d'égaler ce qui reste à mon goût l'une des plus intéressante réussite du petit écran.

 

Ici on est face à une création hybride qui mélange humour très noir, science fiction, suspense, polar… avec un traitement graphique et sonore incroyable. 

 

La musique signée Tapia De Veer est un élément clé, majeur même de la réussite de la série:

Le compositeur y mixe groove électro étrange, bruits de bouches et percussions de toute sorte, passe d’une ambiance de jeux vidéo old school à des sons de drones plein de reverb’…du conceptuel qui fonctionne à plein régime pour une ambiance à nulle autre pareil.

 

 

Presque une décennie après sa sortie, série TV comme B.O fonctionnent toujours aussi bien, et l’écoute avec la lecture de ce tome 1 de Mauvais Monstre le confirme.





 

---------------

 

Repost0
2 janvier 2023 1 02 /01 /janvier /2023 14:24

Une fois n'est pas coutume, on commence l'année sur les chapeaux de roue avec un cycle thématique fripon, genre qui a toujours la côte, ici comme ailleurs.
 

LA BD:




 

C'est quoi ? DEMONE X


 

C'est de qui ? F. Mensink


 

La Couv':

 


 

C’est édité chez qui ? Tabou BD

 

 

Déjà croisé sur le site? Non


 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ?Dans une sorte d’enfer, la lubrique et colérique maîtresse des lieux s’ennuie à mourir entre des serviteurs  stupides et des esclaves sexuels trop soumis.

Aussi quand elle découvre dans notre mone une jeune femme à la libido déchainée qui lui ressemble beaucoup elle envoie un de ses sbires monstrueux l’enelver pour en faire son jouet.

 

Mais c’est sans compter sur le fort caractère de notre humaine qui, si elle se prête aux fantasmes de la démone, ne compte pas se laisser enfermer dans cet univers diabolique sulfureux.


 

Dans un style graphique semi réaliste soigné qui est à mi chemin du cartoon sexy à la Dean Yeagle et du comics d’un Adam Hugues, Frans Mensink, qui a débuté chez Metal Hurlant, nous livre un divertissement coquin et gothique avec force scènes explicites et gros plans.

 


 

Le scénario est, vous l’aurez compris, plus anecdotique et sert surtout à l’artiste hollandais pour faire montre de sa maitrise du genre.

Une lecture fun même si un peu rapide.






 

LA MUSIQUE:




 

C'est quoi :FUN WITH DICK AND JANE


 

C'est de qui ? T. Shapiro


 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD


 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Remake d’une comédie des années 70 ce long métrage qui a vu une poignée de noms célèbres attachés à son développement avant que quasi tous de désistent n’a du sa sortie qu’à la présence de Jim Carrey, alors en plein élan, à son générique.

 

Si le scénario actualise bien les éléments d’origine de l’histoire, le film reste une gentilette série B qui fait sourire mais guère plus.

Ah, si!

Sa B.O du coup! Si elle sonne un brin daté en 2022, elle a néanmoins le mérite de jouer la carte d’une certaine originalité en détournant quelques codes du genre pour les mettre à des sauces diverses et variées: action, groove, burlesque, folklorique même…

 

Bref Shapiro, spécialiste des comédies grand public (mais pas forcément réussies) des années 2000, en fait peut être un peu beaucoup mais le coté décalé de sa partition va plutôt pas mal à l’humour noir et sexy de Démone X. 




 

---------------

Repost0
29 décembre 2022 4 29 /12 /décembre /2022 13:24

LA BD:




 

C'est quoi ? DINGO QUICHOTTE


 

C'est de qui ? Vitaliano et Sciarrone


 

La Couv':


 

 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Déjà croisés sur le site? Non


 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Et de trois! Après Dracula et Duckenstein, j’ai eu l’occasion de lire ce Dingo Quichotte, sorte de réécriture moderne du roman de Cervantes.


 

Don Quichotte est typiquement, probablement même plus que les deux cités ci dessus, le genre d’oeuvre que tout le monde pense connaître mais que peu ont lu, si ce n’est par bribes pendant le cursus scolaire.


 

Si j’avais un peu tiqué sur certaines libertés prises dans les adaptations précédentes, là on se retrouve tout de même fort éloigné de l’intrigue d’origine avec des éoliennes en guise de moulins qui se transforment en robots!

 

Du coup j’ai moins apprécié ma lecture mais, une fois encore, le public jeunesse y trouvera son compte, comme ce fut le cas de mon cadet qui a beaucoup aimé que ce soit le rythme, l’humour comme l’aventure en général.


 

Mention très bien par contre à la partie graphique, l’artiste italien Claudio Sciarrone prouvant, comme ses compatriotes responsables des autres albums, qu’il maîtrise le style Disney sur le bout des doigts et sait marier les influences d’hier avec la dynamique d’aujourd’hui; en même temps, après plus de 30 ans à bosser pour les studios aux grandes oreilles, le contraire eût été étonnant.





 

LA MUSIQUE:




 

C'est quoi :FANTOMES EN FETE


 

C'est de qui ? D. Elfman


 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui


 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Si l’on s’est beaucoup intéressé aux grands succès de sa carrière on a finalement assez peu couvert les débuts de Danny Elfman.

Et c’est d’autant plus dommage que la décennie qui l’a vue s’imposer peu à peu au cinéma est également l’une de celle qui recèle les choses les plus intéressantes.

En effet, fort de déjà deux collaborations avec celui qui allait devenir son réal fétiche – Tim Burton- Elfman en est encore à rechercher ce qui va définir son style.

 

Dans cette comédie américaine où Richard Donner adapte le Conte de Noel de Dickens (tiens encore un conte), Elfman reprend les formules qui ont tant plus sur Pee Wee et, surtout, Beetlejuice : chœurs enfantins qui semblent tout droit sortis d’une chorale  d’halloween de noël, cuivres et cordes virevoltants dignes d’une bande son classe de film d’animation et parodie des B.O d’épouvante old school.

 

En substance ce sont déjà les thèmes de Batman (l’année suivante) ou encore Edward aux mains d’argent qui prennent forme ici et entendre le compositeur faire preuve d’une fraicheur encore intacte est un vrai plaisir, surtout pour lire ce Dingo Quichotte actualisé.





 

---------------

Repost0
15 décembre 2022 4 15 /12 /décembre /2022 10:17

 

LA BD:





 

C'est quoi ? SPIROU CHEZ LES FOUS



 

C'est de qui ? Jul & Libon



 

La Couv':

 


 

C’est édité chez qui ? Dupuis

 

 

Déjà croisés sur le site? Non



 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Fantasio a disparu! Parti enquêter dans rien moins que la capitale de la BD, d'angoulême dont certains habitants sont frappés d’une étrange maladie: ils se prennent pour des personnages de bande dessinée.

 

Notre célèbre Groom décide donc d’aller chercher son ami qui s'avère avoir également succombé à l’étrange épidémie et se retrouve avec les autres malades, internés dans un asile dont le directeur est clairement louche!

 

Il va falloir toute la sagacité de Spirou et de Spip pour arriver à élucider cette étrange affaire.

 

Un nouveau “Spirou De”, qui n’en n’est pas un, enfin si, mais pas dans la série dédiée, pas plus que dans la série mère, …bon bref peu importe, cette nouvelle aventure est plutôt fun, avec une sorte de mise en abyme bien trouvée même si on sent que les auteurs, très à l’aise quand il s’agit du format 1 page/1 gag, le sont un robin moins sur la longueur d’un album entier.

 

Le dessin, tout en rondeurs cartoony et caricaturesque pourra surprendre les puristes mais se prête bien au propos.

Pas le meilleur Spirou que l’on ait lu ces derniers temps mais un album divertissant, et c’est déjà très bien. 








 

LA MUSIQUE:





 

C'est quoi :LE GRAND BLOND AVEC UNE CHAUSSURE NOIRE



 

C'est de qui ? v. Cosma



 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Pas sur.



 

On peut écouter ?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Si j’ai toujours trouvé Vladimir Cosma beaucoup moins intéressant que son père, il faut reconnaître que sur cette troisième collaboration avec Yves Robert son choix peu commun d’utiliser de la musique folklorique d’Europe de l’Est est aussi surprenante que payante.



 

Avec un générique qui marquera son époque (tout comme la robe dos nue de Mireille Darc), et sera réutilisé pour la suite du film, joué par une flûte de Pan et un cymbalum, sur un motif roumain, Cosma prend l’auditeur à contre-pied pour un résultat entraînant qui n’est pas sans faire souvent penser à certaines expérimentations de son homologue transalpin Ennio Morricone, qui embauchera d’ailleurs le musicien Gheorghe Zamfir, la décennie suivante, pour le Il était une fois en Amérique de Léone.

 

Un décalage et une fantaisie musicale en adéquation avec cette nouvelle et aliénante aventure de Spirou et Fantasio.





 

---------------

 

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags