27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 11:11

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : LE PETIT REVE DE GEORGES FROG

 

 

C'est de qui ? Phicil

 

 

La Couv':

 

Swing Batracien  /  Le petit rêve de Georges Frog  Vs.  Money Jungle

 

 

Déja lu sur le site? Non

 

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil.

 

 

 

Une planche:

 

 

Swing Batracien  /  Le petit rêve de Georges Frog  Vs.  Money Jungle

 

Ca donne Quoi ? Georges Rainette est un mordu de jazz, il décide même d’arrêter ses études de classique pour se consacrer à son piano et à la composition.

 

Il rencontre une jeune fille dont il tombe éperdument amoureux mais dont le père est réfractaire à leur union et embarque sa fille. Afin de surmonter son désespoir il va, grâce à une poignée de musicos mordus, monter un groupe et tenter de jouer, de percer.

 

Mais la vie d’artiste ça ne nourrit pas son homme et, quand il a l’occasion de retrouver son aimée au prix de sa liberté et de son intégrité, notre batracien saute le pas…

 

Mais on peut difficilement lutter contre sa nature n‘est ce pas !

 

Paru il y a une dizaine d’années chez les éditions Carabas (aujourd’hui devenues assez discrètes dans le monde de la BD), Le Petit Rêve de Georges Frog ets aujourd’hui  une réédition bienvenue dans la toujours surprenante collection Métamorphoses.

 

Si le scénario fait parfois un peu déjà-vu, les thématiques abordées sonnent très juste, le choix de l’anthropomorphisme se révèle payant (on pense parfois à Cité 14) et, surtout, la toile de fond  de l’album –le jazz- est fort bien traité et exploité.

 

Avec son graphisme cartoony aux couleurs old school, cette intégrale soignée est un plaisir de bédéphile mélomane !

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

 

C'est Quoi ? MONEY JUNGLE

 

 

C'est de Qui ? Duke Ellington

 

 

La couv'

 

Swing Batracien  /  Le petit rêve de Georges Frog  Vs.  Money Jungle

 

 

 

Déjà croisé sur B.O BD? Probable.

 

 

On peut écouter?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Au sommet de sa carrière, après avoir enregistré avec certains des plus grands, Duke Ellington au début des 60’s s’intéresse à la musique de films.

 

En 59 il a écrit la B.O d’Anatomy of a Murder et, en 61 celles de Paris Blues et de la série Asphalt Jungle.

 

De là à avancer que Money Jungle, paru l’année suivante, est diablement cinématographique il y a un pas que les puristes n’aimeraient pas que je franchisse mais tout de même !

 

Entouré de rien moins que Mingus à la basse (et Roach à la batterie), l’album impressionne par les possibilités exploitées par un trio aussi réduit, probablement du au moins en partie par les différences de style de jeu des musicos.

 

Sur une heure de galette, (et encore seule la moitié des pistes écrites par Ellington furent retenues) les ambiances se suivent sans se ressembler allant de l’énergie communicative à la coolitude racée, et le panel présent est particulièrement agréable à écouter avec cette intégrale de Georges Frog.

 

 

 

---------------

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost 0
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 08:40

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : STONEHENGE 2. VORTIMER

 

 

C'est de qui ? Corbeyran & Pinson

 

 

La Couv':

 

Suites Fantasy  /  Stonehenge. Vortimer  Vs.  Red Sonja

 

 

Déjà croisés sur B.O BD? Oui, sur le tome précédent

 

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Alors que l’alliance entre les peuples va être scellée par le mariage de la fille d’Hengist avec Vortigern, le Haut Roi, les fils de ce dernier ne voient pas cette union d’un très bon œil.

 

Le plus âgé d’entre eux, Vortimer, est même prêt à tout pour la saboter, quitte à faire passer le vol de documents conduisant à l’épée de Nuada (artefact censé permettre d’unifier les différentes nations britanniques) pour une trahison.

 

Ailleurs, Erin risque gros en allant chercher l’aide de Morrigan afin que Moridunon (Merlin) retrouve la mémoire ; et en effet la magicienne va demander un lourd prix à sa contribution.

 

 Si plus de deux ans se sont écoulés entre les deux tomes de Stonehenge (et une relecture du premier ne s’avère pas inutile afin de remettre les pièces de l’échiquier bien en place), l’attente aura valu la peine pour ceux qui avaient apprécié le premier.

 

L’intrigue signée Corbeyran fait la part belle aux machinations et autres trahisons tout en ménageant sa part de fantastique.

 

Aux pinceaux, Pinson confirme tout son talent via des cases travaillées fort belles, même si parfois le réalisme de certains visages peut les rendre un brin figés.

 

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? RED SONJA

 

 

C'est de Qui ?  E. Morricone

 

 

La couv'

 

Suites Fantasy  /  Stonehenge. Vortimer  Vs.  Red Sonja

 

 

 

Déjà entendu chez nous? Fort souvent.

 

 

On peut écouter?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Comment, après le fiasco qu’a été Conan The Destroyer, les studios ont pu mettre en chantier un troisième long basé (vite fait hein !) sur l’univers de Robert Howard ? Peut être afin d’honorer le contrat d’Arnold, lié pour 3 films sur le personnage du Cimmérien (même s’il n’en n’est ici qu’un ersatz) ou pour lancer la carrière de la sculpturale –et fort mauvaise actrice- future (ex) madame Stalone ?

 

Toujours est-il que Basil Poledouris a réussi, on ne sait comment, a ne pas se faire embarquer sur ce naufrage annoncé. C’est le grand Ennio Morricone que l’on retrouve derrière le pupitre- peut être que le tournage romain a aidé à choisir le compositeur italien ? – et, en toute honnêteté, son score est sans soucis la seule chose récupérable de Red Sonja.

 

Si l’on retrouve les thématiques guerrières galopantes à base de cuivres, ainsi que les chœurs lyriques, la comparaison avec les B.O des Conan s’arrêtent là.

 

Morricone cède certes quelque peu à la surenchère (en même temps vu la nature même du projet qui pourrait l’en blâmer) et n’hésites pas à citer le Dies Irae version Karl Orff mais a au moins le mérite de ne pas pomper singer Prokoviev à tout va comme l’avait fait Poledouris.

 

Si, sur les images, la musique passe bien, quelques pistes sonnent un peu grandiloquentes, voire ridicules écoutées à part mais l’ensemble est de bonne tenue sur la lecture de cette suite de Stonehenge.

 

  

 

---------------

 

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost 0
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 08:27

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : BROCELIANDE FORET DU PETIT PEUPLE 1

 

 

C'est de qui ? Peru, Benoit et Jacquemoire

 

 

La Couv':

 

Contes et Légendes revisités  /  Broceliande  Vs. The Banner Saga 2

 

Déjà croisés chez nous? Oui

 

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

 

Une planche:

 

Contes et Légendes revisités  /  Broceliande  Vs. The Banner Saga 2

 

Ca donne Quoi ? Nouveau projet pour l’infatigable Péru dans la collection Soleil Celtic avec une série concept qui s’intéresse à des lieux emblématiques de la forêt de Brocéliande et dont La Fontaine de Barenton est le premier tome sur 7 prévus.

 

C’est rien moins que Merlin (l’enchanteur !) qui tient le premier rôle et Péru nous conte –sa version de – sa rencontre avec Viviane, future Dame du Lac.

Alors que notre sorcier est tombé sous le charme de la belle jeune femme et lui dévoile certains des secrets du monde de la magie, trois chasseurs tentent de s’emparer de lui, bluffé par son pouvoir de polymorphe.

Mais c’est compter sans l’intervention du petit peuple de la forêt.

 

Retour aux sources de l’origine de l’un des personnages les plus emblématiques de la mythologie arthurienne dans ce premier volet, avec un Merlin fantasque et amoureux qui a construit un palais sous les eaux et qui y emmène l’élue de son cœur.

Le coté humoristique un peu sombre lié aux korrigans et aux brigands (sans parler du clins d’œil bienvenus à un classique de l’humour décalé) amène une touche originale dans un album aux graphismes bien adaptés au genre (si l’on excepte quelques visages sur des plans éloignés qui font trop mangas à mon goût) et bien rehaussés par les couleurs d’Elodie Jacquemoire, moins lambda que les habituels Digikore.

 

Une série qui devrait plaire aux amateurs de fantasy à la Péru comme  aux fans de contes et légendes made in Soleil.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? THE BANNER SAGA 2

 

 

C'est de Qui ? A. Wintory

 

 

La couv'

 

Contes et Légendes revisités  /  Broceliande  Vs. The Banner Saga 2

 

Déjà entendu chez nous? Oui, sur le premier volet.

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Faisant suite au beau succès (mérité) de The Banner Saga première du nom, le second volet de ce jeu de combats tactiques multi plateformes à la narration originale et au dessin « fait main » superbe, Austin WIntory reprend les ingrédients qui avaient fait le succès de sa recette.

 

Via des instruments plus ou moins roots et une ambiance viking prononcée, les cuivres et les percussions ouvrent le bal d’une grosse vingtaine de pistes où, face aux pièces épiques ou martiales, les chants nordiques notamment interprétés par le groupe islandais Árstíðir apportent une touche d’authenticité amusante.

 

Alors certes écouter the Banner Saga 2 en lisant ce premier Broceliande est parfois un rien too much mais l’ensemble reste très agréable.

 

 

 

---------------

 

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost 0
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 09:18

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : NAINS 7 : DERDHR DU TALION

 

 

C'est de qui ? Nicolas Jarry & Stéphane Créty

 

 

La Couv':

 

Femmes fatales / Nains 7 vs Le monde ne suffit pas

 

Déjà croisé sur le site? oui

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

Une planche:

 

Femmes fatales / Nains 7 vs Le monde ne suffit pas

 

 

Ca donne Quoi ? Je conseille fortement de relire le tome 2 de la série : Ordo du Talion. En effet, il est important de connaître le passé de celui-ci. 15 ans ont passé et Ordo a réussi depuis tout ce temps à échapper aux tueurs de la Loge Noire. Mais Derdhr, la seule femme seigneur de la Banque de Pierre, a retrouvé sa trace. S'il est toujours désireux de détruire le Talion, elle lui propose de le faire de l'intérieur en prenant la place de son père comme seigneur de la Banque de Pierre. Malgré son ressentiment, Ordo refuse de tuer son père….

 

Derdhr est une digne émule de Machiavel, une championne en manipulations politiques et financières. La vie de ses proches n'est qu'un détail pour elle et Ordo, bien qu'étant conscient du danger, va servir les plans de la belle banquière jusqu'à l'absurde… et la mort.

 

Cet album est particulièrement intéressant pour la psychologie des personnages et du jeu de dupes constant qui se joue entre les 2 personnages principaux principalement, entre les nains et les hums, entre Ordo et… Ordo! Je lui reprocherai tout de même d'être un peu trop bavard par moments avec des bulles qui dévorent les cases (peut-être cette histoire compliquée aurait-elle méritée 2 tomes?). Il est amusant de constater que Fab avait pensé la même chose du 1e tome 

 

Les personnages me semblent être trop figés dans leurs expressions, mais ce sont des nains qui ont appris à se contrôler totalement donc c'est peut-être normal.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? LE MONDE NE SUFFIT PAS

 

 

C'est de Qui David Arnold

 

 

La couv'

 

Femmes fatales / Nains 7 vs Le monde ne suffit pas

 

 

Déjà entendu chez nous?  oui

 

 

On peut écouter

 

Ca donne Quoi ? Pour cette aventure de James Bond se passant partiellement en Azerbaïdjan et en Turquie, David Arnold a choisi de mélanger musique électronique, inspirations orientales avec luth oriental et flute orientale (qanûn si j'en crois internet)… et un peu de musique de piano-bar (ou d'ascenseur si l'on veut être méchant). Bien sûr les grosses percussions avec trompettes stridentes sur LE thème de James Bond sont présentes aussi pour accompagner Les scènes d'action. Piano doux et dégoulinades de violons pour le côté séduction.

 

Une BO typique des films d'action pour laquelle David Arnold a tout de même reçu un BMI Film Music Award.

 

Un peu "too much" comme dirait Fab, mais parfaitement adapté aux péripéties de l'album avec des héros qui se répondent : les tueurs caméléons Ordo et James Bond, les manipulatrices Derdhr et Elektra, les âmes damnées Drago et Renard.

 

 

 

----------------

 

Une chronique de Gen

Repost 0
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 07:15
Magique jeunesse  /  Sacha et Tomcruz  &  Le Voleur de Souhaits

 

 

Mercredi + Vacances scolaires pour encore une partie de l'hexagone: deux bonnes raisons pour une double ration d'albums jeunesse!

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : SACHA ET TOMCRUZ. 1 LES VIKINGS

 


C'est de qui : Halard & Quignon

 

 

La Couv':

 

Magique jeunesse  /  Sacha et Tomcruz  &  Le Voleur de Souhaits

 

Déjà croisé sur le site? Oui.

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

Une planche:

 

Magique jeunesse  /  Sacha et Tomcruz  &  Le Voleur de Souhaits

 

Ca donne Quoi ? La collection Métamorphoses, si elle penche souvent vers le gothique classe, possède aussi une poignée de titres dédiés à la jeunesse.

 

J’en veux pour preuve cette nouvelle série dont le protagoniste principal est un jeune garçon un peu à part, fils d’une antiquaire perchée dont la dernière trouvaille est une authentique épée viking. Par la faute de son chien Tomcruz, qui est allé farfouiller dans le laboratoire du défunt père de Sacha, nos deux héros vont être projetés  dans le monde des drakkars et des clans guerriers.

 

Bastien Quignon dont le trait pastel et hybride nous avait déjà maqué sur Sixteen Express et El Paso, s’adapte à merveille au style jeunesse du scénario et au concept de sa scénariste qui mélange avec réussite chronique de tous les jours, aventure fantastique et fiches « pratiques » rigolotes.

 

Atypique et rafraichissant.

 

 

---------------------

 

 

 

LA BD

 

 

 

C'est Quoi ? LE VOLEUR DE SOUHAITS

 

 

C'est de Qui ? Clément et Gatignol

 

 

La couv'

 

Magique jeunesse  /  Sacha et Tomcruz  &  Le Voleur de Souhaits

 

Déjà lus chez nous?  Oui pour le dessinateur.

 

 

C’est édité chez qui ? Delcourt.

 

 

Une planche :

 

Magique jeunesse  /  Sacha et Tomcruz  &  Le Voleur de Souhaits

 

Ca donne Quoi ? C’est le nom de Bertrand Gatignol, dont j’ai adoré le travail sur les deux tomes des Ogres Dieux, qui m’a fait m’intéresser à cet album jeunesse et je dois dire que, si moins « spectaculaire » que sur la série parue chez Métamorphoses, le style graphique de l’artiste est toujours aussi avenant.

 

Il illustre ici une fable sur un jeune garçon qui a  un hobby bien singulier puisqu’il attrape et collectionne …les souhaits !

 

Ceux des autres pour être précis ; à chaque fois que quelqu’un éternue, Félix lance un « A mes souhaits » qui lui permet d’enfermer les vœux des gens dans des récipients de verre. Pourtant un jour il croise la route de l’énigmatique Calliope sur qui son don ne marche pas : la jeune fille ne souhaite rien… ce qui renvoie Félix à sa propre absence de souhait. Les deux enfants ne vont alors plus se quitter (mais où sont donc leurs parents respectifs d’ailleurs ?) afin de découvrir ce qu’ils souhaitent réellement. 

 

Essentiellement récitatif, les bulles étant même parfois remplacées par des images, Le Voleur de Souhaits est un récit poétique et touchant qui, de par ses qualités graphiques et son sujet original, plaira à un large public.

 

 

-------------------------

 

 

Deux chroniques de Fab

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags