23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 10:09

 

 

 

Vu que c’est les vacances pour une bonne moitié de l’hexagone, consacrons une autre journée aux enfants, grands et petits.

 

 

 

Pour les plus jeunes :

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : LES FABLES DE LA FONTAINE. MAITRE RENARD.

 

 

C'est de qui ? Waltch

 

 

La Couv':

 

Les Vacances en BD!

 

Déjà croisé chez nous? Non

 

 

C’est édité par : Bamboo

 

 

Une planche:

 

Les Vacances en BD!

 

Ca donne Quoi ? Bonne idée dans la série Ma Première BD, qui sont muettes rappelons le,  de proposer des adaptations de Fables de La Fontaine. Et quel animal plus emblématique que le goupil aurait pu mieux ouvrir le bal ?

 

Ce sont donc quatre des récits à morale que l’on retrouve ici, précédés du texte original et d’une présentation des Fables et de leur auteur intéressante (je ne savais pas par exemple que La Fontaine avait été obligé de renier ses écrits sur la fin de sa vie), que Waltch a quelque peu « modernisé » en habillant ses personnages de vêtements modernes.

 

Si la lecture accompagnée est toujours conseillée, du moins pour les plus jeunes (c’est comme ça que l’on procède chez B.O BD en tout cas) l’esprit est là et c’est une bonne introduction à une œuvre phare du patrimoine littéraire français pas toujours facile d’accès au vu du langage employé (et je sais de quoi je parle, pas plus tard que le mois dernier une explication du texte de la fable Le Lion et le Rat a été nécessaire à ma grande fille, pourtant lectrice chevronnée).

 

 

 

 

 

Pour les studieux:

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : IL ETAIT UNE FOIS L’HOMME. LES VALLEES FERTILES ET L’EGYPTE.

 


C'est de qui : Barbaud, Gaudin et Studio Minte.

 

 

La Couv' :

 

Les Vacances en BD!

 

Déjà lu chez B.O BD? Oui sur le précédent.

 

 

C’est édité par qui? Soleil.

 

 

Une planche:

 

Les Vacances en BD!

 

Ca donne Quoi ? Second volet de l’adaptation/mise au goût du jour de la série - culte s’il en est – des années 80 Il était une fois l’Homme qui retraçait de façon simplifiée, claire et motivante l’Histoire de l’Humanité.

 

Nous voici donc au néolithique, en  Egypte, avec Pierre, Maestro, Le Gros et les autres. Ce chapitre évoque la naissance de l’agriculture et les efforts de l’Homme pour domestiquer la nature, notamment ses cours d’eau, essentiels à la vie, surtout dans ces régions.

 

Vulgarisation toujours aussi pertinente et ludique, la série pourrait s’imposer en BD comme, à l’époque, en dessin animé. Si je suis toujours aussi amateur des « reprises » des graphismes d’époque, assurés par Jean Barbaud, à l’origine du graphisme de l’original, je le suis un peu moins de ceux des parties dans le présent mais il faut reconnaître que les nouveaux lecteurs, ma fille la première, lisent les albums avec d’autant plus d’envie.

Vivement la suite !

 

 

---------------------------

 

 

Deux chroniques de Fab

Repost 0
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 13:41

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 


C'est quoi : MEDICIS. COSME L’ANCIEN

 


C'est de qui : Péru & Lorusso.

 

 

La Couv' :

 

Antique Mafia  /  Medicis. Cosme L'Ancien  Vs. Ira Di Achille

 

Déjà lu chez B.O BD? Oui pour le scénariste

 

 

C’est édité par qui ? Soleil

 

 

Une planche:

 

Antique Mafia  /  Medicis. Cosme L'Ancien  Vs. Ira Di Achille

 

 

Ca donne Quoi ? Je dois vous avouer que voir sortir une série sur les Medicis par l’auteur des Maître Inquisiteurs, d’Elfes ou de Zombies Nécrologie, avec une couv dans l’esprit des concepts Nains et consorts, ne m’inspirait pas des plus.

 

Et bien Mea Maxima Culpa, tel un Coppola du 9° Art, Olivier Peru raconte, sans trop broder autour de ce que l’on sait de l’Histoire, la destinée du mécène et tyran éclairé de Florence  à la manière d’une saga mafieuse où les Medicis seraient les Corléone de la Pré-Renaissance.

 

De sa jeunesse avide de connaissance à ses manigances subtiles mais néanmoins impitoyables pour prendre le contrôle totale de sa cité bien aimée, Cosme est présenté sans parti-pris et sous une lumière intéressante.

 

Si la série TV récente avec Robb Stark dans le rôle de Cosme ne m’a pas tenu en éveil plus d’une demi heure, le scénario de Peru est, et ce malgré pas mal de phylactères bien nécessaires à la compréhension coté bagage historico-culturel, rythmé sans temps morts, avec certes quelques scènes chocs et, passage obligé semble t-il depuis une décennie et la Rome de HBO, une paire de courtisanes aussi peu farouches qu’habillées.

 

Coté dessin, là aussi surprise puisque le style de Lorusso –que l’on pourrait aisément qualifier de « Fantasy à la Soleil », se prête plutôt bien à ce premier tome, via une belle expressivité des visages et un soucis certain du détail dans les reconstitutions (même si l’abus de photoshop sur une poignée de cases est à déplorer). Il apporte un plus par rapport par exemple à d’autres albums/séries historiques comme l’on a pu en lire pas mal l’an passé dans la collection « Ils ont fait l’Histoire » où le trait était bien plus passe-partout.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ?  L’IRA DI ACHILLE

 

 

C'est de Qui ? C. Savina

 

 

La couv'

 

Antique Mafia  /  Medicis. Cosme L'Ancien  Vs. Ira Di Achille

 

Déjà entendu chez nous? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Si peut être moins connu que certains de ses compatriotes, Savina n’en reste pas moins l’un des compositeurs de musique de film les plus importants dans son pays.

 

A son actif, en tant que chef d’orchestre de studios, il a collaboré avec des pointures comme Nascimbene, Rozsa, Phillipe Sarde et, évidement, Morricone.

 

Dans la B.O qu’il a écrit pour ce péplum perdu dans la masse des productions similaires de l’époque, on trouve de tout : un thème symphonique hautement héroïque, repris ailleurs par des chœurs, de l’aventure et de la romance mais également des pistes plus axées suspense à base de voix féminine caverneuse et de balbutiements d’expérimentations électroniques.

 

Sur certains passages on sent bien l’influence de son travail sur le Ben Hur de Rozsa, c’est dire la richesse de cette série B oubliée qu’il est agréable de redécouvrir avec un premier tome des Medicis qui s’en accomode à merveille.

 

 

 

--------------------------

 

 

 

Une chronique de Fab

Repost 0
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 17:30

 

 

 

Pour les 3 enfants d'un neveu, j'ai essayé de trouver (avec l'aide de mon libraire préféré) des albums pouvant leur correspondre.

 

 

 

 

Pour le plus petit qui a 3 ans ½ :

 

 

 

C'est quoi : La vavache – Plif! Plaf! Plouf!

 

 

C'est de qui ? Virginie Vertonghen, Carine De Brab et Veerle Swinnen

 

 

La Couv':

 

Toute la jeunesse  /  Chroniques d'une Grand Tante

 

Déjà croisé sur le site? non

 

 

Une planche:

Toute la jeunesse  /  Chroniques d'une Grand Tante

 

Ça donne Quoi ? Sur son île paradisiaque, la vavache reçoit par la poste une petite piscine gonflable. La baignade commence bien, mais voilà que trop de monde veut la partager et la petite piscine n'y suffit pas… Résultat : une explosion qui envoie valser tous les  baigneurs.

 

Voilà un album muet bien adapté à une découverte de la BD : des personnages animaliers réalisés en dessins tout ronds par Virginie Vertonghen et bien colorés par Veerle Swinnen plus une histoire simple écrite par Carine de Brab (mais qui demandera un peu d'assistance des parents ou des aînés pour certains détails).

 

Un clin d'œil aux grands que j'ai bien aimé : c'est l'arrivée sur le crâne de l'éléphant d'une toute petite coccinelle qui déclenche l'explosion… de quoi me rappeler plein de dessins animés de Tex Avery!

 

 

 

----------------------

 

 

 

Pour le second qui a 7 ans :

 

 

 

 

C'est quoi : Octave et le cachalot

 

 

C'est de qui ? David Chauvel et Alfred

 

 

La Couv':

 

Toute la jeunesse  /  Chroniques d'une Grand Tante

 

Déjà croisé sur le site? oui

 

 

Une planche:

 

Toute la jeunesse  /  Chroniques d'une Grand Tante

 

 

Ça donne Quoi ? Octave habite sur une île dans la maison la plus à l'ouest. Il déteste la mer qui lui a pris son papa et refuse de se baigner… jusqu'au jour où il va falloir qu'il aide un cachalot échoué sur la plage. Octave y gagnera un ami et apprendra à nager avec ce grand professeur!

 

Pour un lecteur débutant, cette BD est idéale avec des textes écrits avec de grosses lettres et des mots simples. David Chauvel a choisi une histoire d'amitié extraordinaire qui conduit Octave à apprivoiser sa peur de la mer. Les illustrations d'Alfred ont la simplicité (apparente), la rondeur et les brillantes couleurs qu'aiment souvent les plus jeunes lecteurs.

 

 

 

---------------------

 

 

 

Pour la plus grande qui a 9 ans et qui est une déjà grande lectrice :

 

 

 

 

C'est quoi : Les carnets de Cerise – 1 Le zoo pétrifié

 

 

C'est de qui ? Joris Chamblain et Aurélie Neyret

 

 

La Couv':

 

Toute la jeunesse  /  Chroniques d'une Grand Tante

 

Déjà croisé sur le site? non

 

 

Une planche:

 

Toute la jeunesse  /  Chroniques d'une Grand Tante

 

Ça donne Quoi ? Cerise est une jeune demoiselle de dix ans et demi qui veut devenir romancière plus tard. Elle essaye de deviner qui sont les gens qu'elle croise en les étudiant. Elle va découvrir un drôle de bonhomme du haut de la cabane dans la forêt où elle retrouve ses amies Line et Erica. Pourquoi le voit-on passer tous les dimanches avec 2 gros pots de peinture, propre le matin et couvert de taches le soir? Cela demande une petite enquête qui qui fera découvrir un surprenant zoo sans animaux y vivant.

 

Quelle belle découverte! Merci à mon libraire.

J'ai bien aimé la présentation de l'histoire comme un récit écrit par Cerise dans un carnet personnel d'où des pages écrites soigneusement à la main avec des éléments "collés" dedans (photos, plume…). L'histoire écrite par Joris Chamblain est sympathique et pas gnangnan pour 2 sous. L'enquête de Cerise n'est pas liée à un quelconque délit mais à son envie de découvrir qui est cet étrange peintre. Cette demoiselle a un caractère positif même si elle cache certaines choses à sa maman… avec l'aide de ses amies

 

Toute la jeunesse  /  Chroniques d'une Grand Tante

 

Les dessins d'Aurélie Neyret sont superbes avec une colorisation en parfaite adéquation avec le récit. Elle a choisi de ne pas délimiter les cases par des traits rectilignes mais de les laisser s'arrondir et se recouvrir par moments.

 

Une réussite de plus dans la collection Métamorphoses… mais plus destinée à de bons lecteurs quel que soit leur âge.

 

 

-------------------

 

Des Chroniques de Gen

Repost 0
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 12:09

 

 

 

LA BD:

 

 

C'est quoi : GOBLIN’S 10

 

 

C'est de qui ? Tristan Roulot (Scénario) – Corentin Martinage (dessins) – Esteban (couleurs)

 

 

La Couv'

 

Jeunesse Fantasy (ste)  /  Goblin's 10  Vs.  L'Attaque des tomates tueuses

 

Déjà croisé sur le site? non

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

Une planche:

 

Jeunesse Fantasy (ste)  /  Goblin's 10  Vs.  L'Attaque des tomates tueuses

 

Ca donne Quoi ? Les goblins vont vivre une grande aventure au lieu de gags en une page ou 3-4 pages. Si la dernière ne m'avait pas convaincue, celle-ci est plutôt réjouissante comme parodie d'héroic-fantasy avec inversion des poncifs du genre.

 

Le lecteur y retrouvera les personnages emblématiques de la série : le chef, le chaman, l'élu (le goblin aux cheveux blonds), l'inventeur, le pépé, goblin des bois… Mais, oh surprise!, l'élu parle enfin et il entraine la tribu dans une guerre de conquêtes.

 

Tristan Roulot s'est sûrement bien amusé en écrivant cette conquête inédite où les goblins ne sont plus de la chair à canon parce qu'ils vont vaincre tous les obstacles… Corentin Martinage avec l'assistance d'Esteban a dû aimer massacrer des nains et des elfes : pour une fois qu'il avait ce choix…

 

Au total, cela donne une grosse tranche de rigolade à ne surtout pas offrir aux zélateurs de Tolkien ou aux rôlistes abonnés aux rôles d'elfes ou de preux chevaliers ou de nains…

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? L’ATTAQUE DES TOMATES TUEUSES

 

 

C'est de Qui John de Bello – arrangement de Gordon Goodwin

 

 

La couv'

 

Jeunesse Fantasy (ste)  /  Goblin's 10  Vs.  L'Attaque des tomates tueuses

 

 

Déjà entendu chez nous?  non

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? Une musique guillerette et sautillante (qui accompagnait une chanson en générique de début du film) parfaite pour accompagner les sauts de ces improbables tomates tueuses. D'après ce que j'ai pu trouver sur le film, John de Bello, réalisateur du film, a écrit la chanson thème et Gordon Goodwin en a fait l'arrangement musical.

 

Gordon Goodwin est connu comme instrumentiste, compositeur et arrangeur dans le jazz. Mais il a aussi composé quelques bandes originales de films. Il a son propre big band : Big Phat Band.

 

-------------

 

Une chronique de Gen

Repost 0
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 08:05

 

 

Bon, si vous vous retrouvez avec une écharpe ou un service à thé pour noël vous viendrez pas vous plaindre, ce sera pas faute de ne pas vous avoir conseillé de beaux bouquins!

 

La preuve par deux (de plus!):

 

 

 

L'ALBUM:

 

 


C'est quoi : LES FEES DE COTTINGLEY

 


C'est de qui : S. Perez & S. De La Villefromoit

 

 

La Couv':

 

 

Dans la hotte de B.O BD, Episode 3.

 

Déjà croisé sur le site? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

Une planche:

 

Dans la hotte de B.O BD, Episode 3.

 

Ca donne Quoi ? Au tout début du XX° siècle Sir Athur Conan Doyle, plus connu pour être le papa de Sherlock Holmes, se passionne pour une série de clichés où deux jeunes filles apparaissent entourées de fées, lançant par la même un phénomène d’une ampleur démesurée.

 

Canular, preuve de l’existence de créatures surnaturelles ? On apprendra presque un siècle plus tard que ce n’était qu’une mise en scène. Sébastien Perez s’est emparé du fait divers et en a tiré le récit imaginaire de l’une des deux fillettes que Sophie de La Villefromoit illustre de fort belle manière en allant puiser dans divers imageries du gothique au romantique lui donnant une personnalité aussi attirante qu’originale.

 

Un superbe livre illustré  qui remet en lumière une histoire surprenante !

 

 

 

-----------------------

 

 

 

L'ALBUM:

 

 

C'est Quoi ? ALICE DE L’AUTRE COTE DU MIROIR

 

 

C'est de Qui ? B. Lacombe

 

 

La couv'

 

Dans la hotte de B.O BD, Episode 3.

 

Déjà croisé sur B.O BD?  Oui.

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

Une planche :

 

Dans la hotte de B.O BD, Episode 3.

 

Ca donne quoi? Il y a de cela quasiment un an jour pour jour nous vous chroniquions la superbe version d’Alice aux pays des Merveilles de Benjamin Lacombe, voici que ce noël voit débouler la suite de notre héroïne …de l’autre coté du miroir.

 

Toujours dans une atmosphère faussement ingénue mais subrepticement baignée de souffre, l’auteur avec son style graphique aux confluent de ses recommandables influences (on pense à James Jean, à Tim Burton, mais aussi aux illustrateurs du début du siècle dernier, et j’en passe), continue l’exploration de sa vision du texte indémodable de Lewis Carroll, en proposant des jeux sur le fond et la forme encore plus aboutis et adéquats que pour le volume précédent.

 

Une relecture aussi admirable que virtuose qui redonne à cette Alice autant de sens que d’intérêt et qui sera une occasion en or pour le faire découvrir aux chères têtes blondes qui n’auraient pas encore la chance de la connaître.

 

 

 

 

-------------------------

 

 

Deux chroniques de Fab

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags