28 septembre 2022 3 28 /09 /septembre /2022 12:37

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ? EVOLUTION

 

 

C'est de qui ? De Panafieu et Franc

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Dargaud

 

 

Déjà croisés sur le site? Non

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Dans le cadre d’un projet de pièce de théâtre pour des lycéens, une petite troupe d’acteurs décide d’évoquer l’évolution selon Darwin en l’exposant via le prisme d’une rencontre entre Gulliver et un peuple d’hommes chevaux.

 

L’opposition farouche d’un collectif religieux et les dissensions au sein mêm de la troupe vont transformer le projet en un petit drame à base de clash de théories, de formation et déformation de couples et autres idées reçues dynamitées.

 

 

On le sait pour l’avoir déjà vu chez nous, passer par la BD pour aborder des sujets scientifiques (ou autre) est un procédé souvent payant mis aussi casse-gueule.

 

 

Le concept de De Panafieu et Franc, sur le principe, est assez enthousiasmant surtout avec la crise que l’on vient de traverser où un certain retour de l’obscurantisme a démontré à quel point nous avions besoin de la science.

 

Si, dans l’ensemble, le but est atteint, j’ai regretté cependant quelques explications trop longues, ou le fait de tant s’appuyer sur l’exemple du cheval (entre autre) pour expliquer les thèses évolutionnistes.

 

 

Cela étant, le scénario prend, à mon avis, des risques justifiés et se révèle très intéressant sur l’ensemble, bien aidé dans son exercice de vulgarisation par sa partie graphique simple sans être simpliste, pas mal axée jeunesse.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :GEMMA BOVERY

 

 

C'est de qui ? B. Coulais

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Seconde collaboration entre Coulais et la réalisatrice Anne Fontaine pour cette adaptation franco-anglaise d’une BD à succès (je n’emploie pas à dessein le terme roman graphique n’est-ce pas) elle-même adaptée du roman de Flaubert.

 

 

Le compositeur écrit pour une harpe et un piano solo accompagnés d’un ensemble réduit de cordes utilisant des motifs sautillants aux cordes pincées en pizzicato dont l’effet n’est pas sans faire penser à ce qu’il a composé pour l’animation, Coraline en tête.

 

Cela étant la partition sait aussi se faire grave, dans les deux sens du terme, sans jamais tomber dans le pathos.

 

Une B.O discrète et accrocheuse qui a su trouver sa place en accompagnement de cette Evolution revue et corrigée pour le 9° art.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Repost0
27 août 2022 6 27 /08 /août /2022 09:45

BD:

 

 

 

 

C'est quoi ? ASTERIOS LE MINOTAURE

 

 

C'est de qui ? Le Tendre & Peynet

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Dargaud

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui, ensemble même.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Né de l’accouplement contre nature d’un taureau et de la reine de Crête, Astérios le terrible Minotaure, après une enfance en dent de scie passée avec Dédale son père adoptif, se voir condamné à errer dans un labyrinthe où, à intervalles réguliers, de jeunes athéniens lui sont offerts en sacrifice.

 

Mais cette fois Thésée, amoureux d’Ariane, fille du roi et sœur d’Astérios, a décidé de mettre fin à la malédiction en tuant le monstre.

Il va pourtant découvrir une créature bien plus humaine qu’il le pensait qui va lui raconter son histoire tragique.

 

Nouvelle collaboration du duo gagnant déjà responsable de Pygmalion et la vierge d’ivoire, qui s’attaque ici à un autre mythe antique, et non des moindres, puisqu’il s’agit du Minotaure.

La réussite du scénario tient dans le coté humain que Le Tendre insufle à son personnage principal, avec, en sous texte, des thématiques fortes et bien abordées comme la différence ou l’intolérance.

 

De son coté, Frédéric Peynet convainc une fois encore que ce soit dans ses personnages expressifs et dynamiques, ses décors fouillés et vivants ou encore son découpage narratif.

 

Avec la ressortie des anciens opus mythologiques que Le Tendre avait signé avec Christian Rossi, cet Astérios vient enrichir une série informelle mais qui a les atouts pour devenir une référence du genre.  

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :L’ULTIME GUERRIER

 

 

C'est de qui ? A. Rybnikov

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD?

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Quasiment 25 ans après le Conan de John Milius, cette sorte de remake russe, pourtant adapté d’un roman local, reprend le pitch signé à l’époque par Oliver Stone (qui avait prévu un film de …8 heures avant de devoir sensiblement revoir sa copie).

 

Cela étant on est dans de la grosse production (de l’Est cela dit, ne nous enflammons pas non plus) et, au pupitre, Rybnikov, élève un temps de Kachaturyan, livre une poignée de thèmes grandiloquents (en guise d’épique) avec la section des cuivres en grande vedette.

 

Si l’on est assez loi des grands scores de la fantasy et que la partition du russe manque souvent de tomber dans le pastiche, nous voilà en présence d’une musique où la grande aventure et l’héroïsme caracolent et qui ne démérite pas sur cette relecture du mythe.

 

 

 

Repost0
20 août 2022 6 20 /08 /août /2022 12:05

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi: LES FOLIES BERGERE

 

 


C'est de qui:   Zidrou & Porcel

 

 

 
La Couv':

 

 

 

 

 

On les a déjà croisé ? Oui, ensemble même.

 

 

C'est édité chez qui?  Dargaud

 

 

 

Une planche de l'album: 

 

 

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi: Beaucoup, vraiment beaucoup de séries ou albums de BD Franco Belge ont pour cadre la Première Guerre Mondiale.

Si certaines sont très réussies, voire excellentes (Notre mère La Guerre, encensé par ici, par exemple), peu peuvent rivaliser avec la qualité de ces Folies Bergère. Narrant le quotidien d'une troupe de soldats dans les tranchées, conjuguant le surnaturel jamais gratuit, un humour parfois très noir ou encore la lente chute vers la folie de certains des protagonistes, cet album fait preuve d'une justesse et d'une émotion à toute épreuve.

 

 

Dessiné avec talent, dans un style réaliste rehaussé par un N&B traversé de rares passages en couleurs, cet album prend à la gorge dés son introduction, parabole acerbe sur la guerre, ne lâche pas le lecteur sur des scène fortes (la fille du miraculé, les souvenirs et hallucinations du capitaine, le dialogue entre Dieu et le Diable) et ce jusqu'à son triste dénouement.

 

Paru il y a tout juste 10 ans, Dargaud le réédite aujourd'hui avec une nouvelle couv', ne passez pas à coté de cet...incontournable.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 


C'est Quoi: THE PRESTIGE

 



C'est de Qui: David Julyan

 

 

 

La couv'

 

 

 

 

 

On l'a déjà croisé? Oui.

 

 


 On peut écouter? 

 

 

Ca donne Quoi? Score conceptuel, construit comme le long métrage en 3 parties: The pledge, the turn et the prestige, cette galette est, contre toute attente, vu l'éloignement de sujet des deux medium, un compagnon idéal à la force évocatrice des Folies bergère. Humble tout en étant profond et parfois effrayant, faisant preuve d'une unité manifeste aux accents parfois gothique/new age, l'ensemble du score est éthéré, chargé de tension qui fait pressentir une tragédie imminente à chaque changement subtil de rythme ou de tonalité. Peu de moments d'action certes dans cette musique mais quelques passages où le suspense bat son plein, loin du grand guignol dont peuvent faire preuve beaucoup de compositeurs contemporains sur ce genre, le score de Julyan accompagne sobrement et efficacement la dramatique destinée des poilus des Folies Bergère.

Repost0
25 juin 2022 6 25 /06 /juin /2022 07:02

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ? FEUILLES VOLANTES

 

 

C'est de qui ? A. Clerisse

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Dargaud

 

 

Déjà croisé sur le site? Oui.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Feuilles Volantes nous donne à suivre trois époques et protagonistes apparemment aussi éloignés que possible - dont la passion commune est le dessin et la narration graphique- mais dont les histoires sont interconnectées.

 

Au moyen-âge un moine copiste brave l’interdit en utilisant une presse d’imprimerie jugée hérétique ; son histoire est racontée en cases et bulles par le fils d’un charpentier du XX° siècle qui veut devenir dessinateur de BD envers et contre tout ; plusieurs décennies plus tard la fille de ce dernier en a assez de dessiner la série à succès crée par son paternel et veut voler de ses propres ailes.

 

 

Avec ce nouvel opus aux narrations en parallèle, Alexandre Clerisse, seul ici aux manettes, écrit sa lettre d’amour au 9° art, de ses lointains balbutiements à ses éventuelles évolutions, avec, en fil rouge, une  réflexion sur l’engagement que nécessite une telle passion.

 

 

Si cet album m’a moins emballé que Souvenirs de l’Empire de l’Atome ou une Année sans Cthulhu, réalisés avec Thierry Smolderen, force est de reconnaître qu’outre les thématiques, les différentes époques et intrigues sont bien exploitées et que graphiquement, toujours dans ce style d’une originalité sans pareille, hérité entre autre de l’illustration d’antan et d’une certaine ligne claire, Alexandre Clérisse est un auteur à part qui fait partie des artistes du médium qu’il faut suivre !

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : AVRIL ET LE MONDE TRUQUE

 

 

C'est de qui ? V. Hadjadj

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Non

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Coup d’essai/coup de maître pour Valentin Hadjadj qui, après une poignée de courts métrages et un prix de Meilleur Jeune Compositeur Européen, écrit la B.O de cette adaptation de Tardi en film d’animation.

 

Le compositeur à la formation qui intime le respect fait preuve d’une belle maturité que ce soit dans le sens de la mélodie comme dans la richesse de ses compositions.

 

Empruntant autant au répertoire classique qu’à celui de la musique de film d’animation sa partition sait se faire à la fois onirique et lyrique, avec des arrangements subtils et souvent inattendus.

 

L’orchestre est à la fête sur pas mal de pistes avec des envolées dignes d’un film d’aventure (Vers la Gare) mais les instruments solistes ne sont pas en reste pour des changements d’ambiance parfois radicaux comme sur les Robes où le piano sait se faire atmosphérique dans un style quasi minimaliste, avec de légères cordes en fond sonore.

 

Une B.O aussi riche et variée que l’album d’Alexandre Clerisse.

 

 

 

 

---------------

 

Repost0
30 mai 2022 1 30 /05 /mai /2022 07:32

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ? T’ZEE

 

 

C'est de qui ? Appollo & Brüno

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Dargaud

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui, les deux, ensemble même.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Dans un pays d’Afrique Centrale, le dirigeant, T’Zee, un dictateur mégalo et cruel comme le continent en a, hélas, trop connu, vient d’être arrêté, laissant place au chaos.

 

Dans son palais et dernier bastion, Bobbi sa -trop- jeune femme accompagnée de sa suite d’un côté, et, de l’autre, Hippolyte, son fils, plus attiré par les études et la culture que par la politique, flanqué de deux amis, cherchent comment se sortir de cette situation catastrophique.

 

Entre les deux jeunes gens, opposés depuis des années, un amour impossible se révèle, mais probablement bien trop tard, surtout, que, plus grand que sa légende, T’Zée revient dans son palace, bien décidé à ne pas partir sans un dernier sursaut.

 

 

Prenant comme sujet les multiples dictatures africaines, le Zaïre et Mobutu en tête, Appolo, familier de l’Histoire de son pays, écrit avec T’zée  une fiction qui mixe avec brio la tragédie grecque (intéressante construction en 5 actes, quoiqu’un brin déséquilibrée parfois), le vaudou, le catch, et la géopolitique, influences affirmées et assumées.

 

On pense aussi, bien sur, au Cœur des Ténèbres de Conrad et, si la romance entre les deux jeunes gens est finalement un peu mise de côté au profit des évènements, plus grands que les hommes il faut dire, le mélange des genres fonctionne à merveille.

 

 

Pour mettre en image son histoire sauvage il retrouve Brüno, son collaborateur sur Commando Colonial entre autres, qui met toute sa science des cadrages cinématographiques et de la narration au cordeau, le tout dans son style graphique inimitable, magnifié par les couleurs de la toujours talentueuse Laurence Croix, donnant vie avec force à cette évocation fictionnelle mais ô combien ancrée dans une réalité immuable.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :MISSISSPI BURNING

 

 

C'est de qui ? T.Jones

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD?

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? S’il y a bien une expression qui peut décrire la filmographie de Trevor Jones c’est « en dent de scie ».

En effet, le compositeur d’origine sud-africaine a, au milieu de séries B voire Z, une grosse poignée de pépites musicales qui font partie de modèles du genre (quel qu’il soit).

Citons au hasard Excalibur, Angel Heart, Le Dernier des Mohicans, ou encore Dark City.

 

Mississippi Burning est sa seconde collaboration avec Alan Parker, après le très sombre Angel Heart, et Jones y reprend certaines des bonnes idées de ce précédent score : nappes synthétiques menaçantes rythmées par une batterie électronique syncopée, solo déchirant de saxo très jazzy et, underscoring incisif.

 

Il piochera encore une fois, peut être par facilité, dans ce registre pour le thriller pseudo-érotique Sea Of Love l’année suivante, mais avec moins de réussite.

 

L’ambiance générale oscillant entre mélancolie noire, suspense et tragédie de la B.O de Mississippi Burning est de fort bon ton avec ce brulot africain sauce grecque !

 

 

 

 

---------------

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags