13 mars 2019 3 13 /03 /mars /2019 19:23

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  MASTER RACE AND OTHER STORIES

 

 

C'est de qui ? B. Krigstein aux pinceaux, Al Feldstein et William Gaines et une poignée de scénaristes.

 

 

La Couv':

 

 

Maître illustrateur  /  Master Race  Vs.  Thriller

 

Déjà croisés sur le site? Je dirais que oui, au moins pour certains.

 

 

Une planche:

 

Maître illustrateur  /  Master Race  Vs.  Thriller

 

Ca donne Quoi ? De cet employé modèle qui franchit la ligne rouge quand il en à l'occasion à cette matière avalant ce qu'elle touche ; de ce capitaine qui explore tous les vaisseaux abandonnés qu'il croise à ce survivant de l'holocauste qui retrouve un ancien tortionnaire nazi, les récits courts contenus dans ce Master Race proposent la quintessence d'un artiste et d'un genre majeur Outre Atlantique.

 

Après, comme beaucoup de scénaristes de leur époque, William Gaines et Al Feldstein, s'ils proposent souvent de très bonnes histoires, sont particulièrement bavards, décrivant souvent de façon redondantes les dessins de Kriegstein.

Les amateurs d'histoires courtes à chute type Eerie, Creepy et compagnie ne seront cependant pas dépaysés vu que la grande majorité de ceux recueillis ici sont tirés des anthologie de chez EC, Tales from the crypt, Crime Suspenstories ou encore Shock Suspenstories.

 

J'ai trouvé que beaucoup d'entre elles se tenaient mieux que leurs cousines d'épouvantes avec une certaine finesse dans les pitch.

Maître illustrateur  /  Master Race  Vs.  Thriller

 

Un mot tout de même sur l'histoire qui donne son titre au recueil, puissante sur le fond comme la forme, véritable chef d'oeuvre de narration graphique qui aura été le boulot le plus marquant de Kriegstein, celui qui l'aura fait connaître du grand public via, entre autre, l'estime que lui porte Frank Miller.

 

Un véritable trésor pour tous les amateurs de bande-dessinée old school inventive et au graphisme marquant.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :THRILLER

 

 

C'est de qui ? J. Goldsmith

 

 

La Couv':

 

Maître illustrateur  /  Master Race  Vs.  Thriller

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oh oui !

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Je rassure ceux qui auraient eu un instant de surprise à la lecture du titre de la musique retenue, je n'ai pas écouté le tube interplanétaire de Bambi en lisant Master Race, mais la B.O de la série TV d'anthologie qui porte le même nom, mise en musique rien moins que par Jerry Goldsmith.

 

Tout juste sorti de Twilight Zone, celui qui allait devenir l'un des plus marquants compositeur de son époque trouve un nouveau bas à sable avec les épisodes de Thriller.

 

Cordes malmenées, percussions martelées, cuivres sonnants et autres trouvailles illustratives, Goldsmith expérimente et s'affranchit peu à peu des ses pesantes influences.

 

Pléthore de titres parmi lesquels on trouve de fort bonnes choses pour aller avec l'anthologie, BD celle ci, de Krigstein !

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
28 février 2019 4 28 /02 /février /2019 11:31

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LES CHRONIQUES DE CORUM 1

 

 

C'est de qui ? Baron & Mignola

 

 

La Couv':

 

Éternel Champion  /  Les Chroniques de Corum  Vs.  The Ultimate Warrior

 

Déjà croisés sur le site? Oui pour Mignola

 

 

C’est édité chez qui ? Delcourt comics

 

 

Une planche:

 

Éternel Champion  /  Les Chroniques de Corum  Vs.  The Ultimate Warrior

 

Ca donne Quoi ? Quand les légendes se rencontrent !

Mignola, au milieu des années 80 n’a pas encore co-inventé Hellboy et bosse sur divers titres Marvel et DC entre autres ainsi que sur des adaptations. Juste avant celle du Cycle des épées de Lieber c’est à un autre monument de la fantasy qu’il se frotte puisque, sous la plume de Mike Baron, il dessine la version BD de Corum, l’un des personnages majeurs de Michael Moorcock.

 

Si j’ai découvert Elric et Hawkmoon, deux autre figures de l’œuvre de Moorcock via les jeux de rôles qui leurs ont été dédiés (puis par la lecture des romans), je n’ai jamais lu le cycle de Corum.

 

A la découverte du comics je dois avouer que l’on est en terrain connu. Outre une mythologie partagée (Arioch le dieu du chaos entre autre), l’image de l’anti-héros, victime de son destin, vu plus ou moins comme un paria par la majeure partie des gens qu’il rencontre, jouet du destin, soumis aux vicissitudes d’une existence faite de combats et de déceptions, Corum est un personnage aux facettes sombres multiples, intéressant par ses faiblesses.

 

Quid de l’univers me demanderez-vous ? Un monde fantasy décadent et déclinant ou un race humaine pleine des défauts de son modèle dans la vraie vie, supplante peu à peu par la force les autres civilisations.

 

Notre héros tente de survivre à l’extermination des siens, rencontre une veuve noble dont il tombe amoureux, combat une armée, rencontre le seigneur du chaos… bref les piliers du genre font office de fondation solide à une quête sans fin que Mignola, dans un style graphique à mi chemin entre ses influences encore très présentes (Kirby en tête) et la maestria qui fera le succès de Hellboy, rend à merveille même si la colo « années 80 » est un peu flashy par moments.

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : THE ULTIMATE WARRIOR

 

 

C'est de qui ? G. Melle

 

 

La Couv':

 

Éternel Champion  /  Les Chroniques de Corum  Vs.  The Ultimate Warrior

 

Déjà entendu chez B.O BD? Rarement mais oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Jazzman et arrangeur émérite et pionnier de l'utilisation d'instruments électroniques (qu'il fabriquait souvent lui même) Gil Melle, en marge de ses disques persos, écrit quelques musiques de films, majoritairement de séries B, et notamment de SF ;

 

Le genre est la nature même des longs métrages sur lesquels il œuvre lui permet de mettre à profit son expérience musicale, son sens de l’improvisation et son goût pour l'expérimentation.

 

Pour cet Ulitmate Warrior cependant, vu qu'on est sur un projet un peu plus ambitieux et cher (on retrouve Yul Brynner et Max Von Sydow au générique), Melle sacrifie quelque peu à une musique plus conventionnelle même si, rapidement, les percussions étranges, les sons électros, les effets de reverb' et autres échos, viennent enrichir des parties de cuivres appuyées.

 

Un score certes suranné mais de bonne facture et qui apporte un plus à cette version en image du Corum de Moorcock.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
7 février 2019 4 07 /02 /février /2019 16:39

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  DEADLY CLASS. LOVE LIKE BLOOD.

 

 

C'est de qui ? Remender & Craig

 

 

La Couv':

 

Devoirs sanglants  /  Deadly Class. Love Like Blood  Vs.  Bodyguard

 

Déjà croisés sur le site? Oui, sur les précédents tomes.

 

 

C’est édité chez qui ? Urban.

 

 

Une planche:

 

Devoirs sanglants  /  Deadly Class. Love Like Blood  Vs.  Bodyguard

 

Ca donne Quoi ? La parution de ce septième tome de Deadly Class, quasi raccord avec celle aux States, coïncide également avec le début de la diffusion de la série TV adaptée du comics.

 

Et cette dernière, si fidèle pour le moment à la trame des bouquins (et pour cause, scénarisée au moins en partie par Remender), manque cruellement de l’atout majeur (sinon principal de Deadly Class version papier : la partie graphique !

 

C’est ce qui m’avait attiré sur Deadly Class au départ et, hormis une mini baisse de régime sur l’arc précédent, Wes Craig cotinue d’en mettre plein les yeux (voire la gueule dans le cas présent !) au lecteur.

Jeux sur les cases, plans cinématographiques léchés, cut scenes frappantes et autres coquetteries narratives font de ce nouvel arc une belle tuerie…et ça tombe bien parce que sur l’ensemble des quatre numéros qui forment ce septième opus on a essentiellement droit à ça : de la tuerie ; au sens propre.

 

Ca saigne dans tous les sens, ça dégomme du yakuza à la pelle, ça se venge mais pas toujours, ça met des pages à y passer alors que c’est blessé à mort …bref, pas d’avancée majeure ici mais une ode à la violence gore appuyée, parcourue de réflexions plus ou moins profondes quant à la nature de la vie et, surtout, sa valeur.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : BODYGUARD

 

 

C'est de qui ? Ruth Barret

 

 

La Couv':

 

Devoirs sanglants  /  Deadly Class. Love Like Blood  Vs.  Bodyguard

 

Déjà entendu chez B.O BD? Non

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? On reste dans la série tv puisque dans ce Bodyguard (rien à voir avec la guimauve boursouflée où Kevin Costner, fatigué de danser avec les loups, leur avait préféré Whitney Houston) on retrouve Richard Madden pour qui l’après Game of Thrones se passe décidément pas mal puisque il a l’opportunité de prouver qu’il est plutôt bon acteur.

 

Pour ce thriller politique nerveux la britannique Ruth Barret a, de son propre aveu, préféré privilégier l’atmosphère à la mélodie.

Ainsi si l’on a bien des instruments comme le violoncelle ou le trombone, ces derniers sont tellement trafiqués, remixés et utilisés de façon non orthodoxe (et parfois avouons le brillante) que l’on a souvent du mal à les discerner des modulations électroniques, des sons crées de toutes pièces, des rythmes synthétiques agressifs.

 

La tension redescend rarement tout au long du score de Bodyguard et vu que c’est également le cas pour nos apprentis tueurs dans Love Like Blood, l’osmose a été quasi parfaite !

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 17:25

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  GRASS KINGS

 

 

C'est de qui ? Kindt & Jenkins

 

 

La Couv':

 

L'herbe est plus verte ailleurs?  /  Grass Kings  Vs.  Punisher season 2

 

Déjà croisés sur le site? Oui pour Kindt

 

 

C’est édité chez qui ? Futuropolis

 

 

Une planche:

 

L'herbe est plus verte ailleurs?  /  Grass Kings  Vs.  Punisher season 2

 

Ca donne Quoi ? Grass Kingdom est une sorte de territoire privé, tenu par la fratrie du même nom, où une communauté de marginaux vivent en autarcie, au grand dam des autorités du bled voisin avec qui les frères Grass ont eu maille à partir de par le passé suite à la disparition de la fille de Robert, le chef du royaume.

Le jour où la femme du sheriff d’à coté débarque chez Robert, elle devient l’étincelle qui met le feu aux poudres.

 

Le prolifique Matt Kindt revient en ce début d’année chez Futuro avec ce polar nerveux et malsain aux protagonistes torturés, riche en moments de bravoure et chargé d’émotions.

 

Il a laissé la partie graphique aux bons soins de Tyler Jenkins dont le style semi-réaliste est plus pictural que celui de son scénariste (les mauvaises langues diront que de n’est pas bien difficile) avec une colo réalisée à la peinture qui rend parfaitement l’ambiance à la fois bucolique et destroy de cette zone de non droit qu’est le Grass Kingdom.

 

Avec trois tomes supplémentaires à paraître, gageons que la nouvelle mini série de Matt Kindt en a sous le capot et devrait agréablement nous surprendre.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : THE PUNISHER SEASON 2

 

 

C'est de qui ? T. Bates

 

 

La Couv':

 

L'herbe est plus verte ailleurs?  /  Grass Kings  Vs.  Punisher season 2

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? La B.O de la seconde saison de The Punisher est – fort heureusement- inversement proportionnée à l’action à l’écran.

 

En effet si, pour des raisons qui me laissent quelque peu perplexe, cette suite de la série consacrée à l’un des personnages les plus torturés et violents de l’univers Marvel et paradoxalement remplie de passages mous et de longueurs parfois en opposition à la nature même du héros ; on peut toujours compter sur ce bon vieux Tyler Bates pour mettre l’ambiance.

Mais si, Tyler Bates, souvenez vous sur le 300 de Zack snyder c’était déjà lui qui mettait en musique les affrontements bodybuildés des spartiates et des perses, c’est lui qui agrémente les fusillades fournies des John Wick de ritournelles enjouées, c’est lui aussi qui tourne avec Marylin Manson, toute guitare sortie !

 

Et de la guitare on en a en veux tu en voilà dans cette B.O : de l’électrique distordue qui tâche et qui tabasse pour les scènes d’action, de l’acoustique pour les scènes plus introspectives ou en tension, de la réverb’ pour l’ambiance western urbain…le tout avec cette touche de rock nerveux mais dépassé que les amateurs des descendants de ZZ Top apprécieront.

 

Pas forcément très subtil ce score est néanmoins un allié de choix au premier tome de Grass Kings avec ses anti héros freaks et bourrins !

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
25 janvier 2019 5 25 /01 /janvier /2019 13:33

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  MOONSHINE 2

 

 

C'est de qui ? Azzarello & Risso

 

 

La Couv':

 

A la niche le loup garou  /  Moonshine 2  Vs.  Hurlements

 

Déjà croisés sur le site? Oui ensemble d'ailleurs.

 

 

C’est édité chez qui ? Urban comics

 

 

Une planche:

 

A la niche le loup garou  /  Moonshine 2  Vs.  Hurlements

 

Ca donne Quoi ? Si Lou avait su quelles conséquences auraient pour lui cette virée dans les Appalaches il aurait peut être réfléchi à deux fois avant d’accepter ! Le voilà en cavale dans un train de marchandises avec des « hobos », bientôt aux prises avec la police et, après avoir passé un flic à tabac, dans un camp de prisonniers.

Cerise sur le gâteau, notre apprenti mafieux à ramené avec lui de son séjour chez les bouseux lycanthropes une belle saleté de malédiction.

 

Du coté de la famille de Tempest c’est guère mieux : les mafiosos se suivent et ne se ressemblent pas et les règlements de comptes tournent à l’hécatombe pour les deux camps.

 

Voici donc le second volet du mélange gangsters/loups garous du duo mythique derrière 100 Bullets qui, ne nous voilons pas la face, aura tout de même du mal à ré-atteindre un jour le niveau d’excellence de la série en question (si vous ne l’avez jamais lue, je vous envie d’avoir à la découvrir !).

Attention ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit, Moonshine est bien au dessus par exemple de Spaceman, voire même de Brother Lono, séries pondues par le duo auparavant ; Azzarello a toujours le sens de la réplique qui claque et les dessins de Risso sont toujours aussi bons.

 

Les amateurs d’horreur gore et/ou de mash up réussis seront ravis même si ce second TPB fait un peu office de transition.

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :HURLEMENTS

 

 

C'est de qui ? P. Donaggio

 

 

La Couv':

 

A la niche le loup garou  /  Moonshine 2  Vs.  Hurlements

 

Déjà entendu chez B.O BD? Très probablement une paire de fois oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Hurlements est le dernier film à petit budget qu’ait tourné que Joe Dante avant d’accéder à une reconnaissance méritée et pouvoir se permettre de voir plus grand (et, du même coup, d’embaucher Jerry Goldsmith en lieu et place de Donaggio).

 

Après une collaboration fructueuse sur Piranhas, le précédent long du réal américain, les deux hommes collaborent à nouveau sur ce films de loups garous (qui a parlé de paresse intellectuelle de la part du redac’ chef ?!).

Si l’on excepte quelques passages sirupeux d’époque qu’on s’empressera de zapper pour notre lecture, le reste de la B.O est plutôt de qualité, sans trop d’électroniques datée, vec des arrangements, au rayon cordes notamment, que n’auraient pas reniés certains des illustres prédécesseurs de Donaggio.

 

Au ton envoutant de certaines pistes, via les vents et les cuivres, le compositeur italien oppose l’orgue solennel qui vient renforcer des passages de cordes hermannesques en diable le tout dans une ambiance de film d’épouvante classique mais efficace !

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags