28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 18:05

 

Puisque c'est la journée Oldies, revenons sur une oeuvre de Frank Miller, certes un peu moins connue que Sin City ou Dark Knight mais toute aussi emblématique.

Une Chronique musicale signée Jetjet.

 

 

LA BD:

 

C'est quoi : HARD BOILED

 

 

C'est de qui : Miller & Darrow

 

 

La Couv':

 

 

Déja lu sur B.O BD? Oui pour Miller

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi   Il y a rarement des unions sacrées mais celle de Geoff Darrow et de Frank Miller en fait partie et a fait date dans l’histoire du comics et même de la bd tout court avec ce volubile Hard Boiled où le lecteur s’en prend plein la gueule du début à la fin ! Il y a trois façons de lire cet OVNI, soit au moins trois prétextes pour la parcourir : une première fois pour se demander ce qui s’est passé et pourquoi on apprécie ce « truc », en accéléré pour ressentir le condensé d’une histoire Cyberpunk qui pourrait être écrite de façon intégrale sur un timbre-poste et une dernière fois en prenant bien son temps, en observant tous les détails minutieux de cet ingénieur de folie qu’est Geof Darrow !!!! On n’aura jamais vu autant de détails dans ces vignettes animées, de chair et de métal telle une scène d’action parfaite vu au ralenti et sur 360 degrés !!!! Un comics à lire comme une expérience qui va rebuter ou devenir culte selon l’humeur… Le genre d’œuvre qui laisse rarement indifférent mais comme j’adore les tours de rollercoaster perso j’y retourne !

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? MATRIX RELOADED

 

 

C'est de Qui   Don Davis & Divers

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu sur le site? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi   Pour illustrer ce maelstrom d’images jusqu’à overdose, il aurait été difficile de faire l’impasse sur le score atypique de Matrix Reloaded notamment connu pour une séquence de poursuite et carambolages sur autoroute proprement hallucinante. Qu’il s’agisse du score de Don Davis ou de morceaux nerveux rock-electro élégants, l’ensemble reste équilibré et étonnamment harmonieux. Don Davis s’autorise même des duels avec June Reactor ou Paul Oakenfold où les accords se greffent simultanément rappelant la synthèse de la chair et du métal que l’on peut observer dans Hard Boiled. Et le doué mais discret Rob Dougan hypnotise l’attention par un très malin «  Furious Angels ». Sans contexte la plus belle des illustrations de la trilogie Matrix (même si les deux suites du premier film n’arrivent pas à atteindre la qualité de l’original) qui, malgré la différence d’époque et de contexte sert plutôt bien le chaos éthéré de Hard Boiled. 

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags