13 juillet 2021 2 13 /07 /juillet /2021 08:02

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LE DIVIN SCENARIO

 

 

C'est de qui ?  Beneteaud & Dori

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Actes Sud/ L'An 2

 

 

Déjà croisés sur le site?Oui pour le dessinateur

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Gabriel n’est pas aux anges –même si c’en est un, un archange même !- voilà que le grand patron, Dieu himself, l’envoie sur Terre afin de trouver l’heureuse élue –hum !- qui aura la joie de porter son fils et représentant.

Mais avec l’information succincte qu’il doit trouver une femme lisant et un gps aux réglages douteux, notre messager angélique va erre d’époques en époques à travers la planète pour trouver la perle rare.

 

Il visite pèle mêle l’Italie de la Renaissance balbutiante, l’orient des Mille et une Nuits, l’Hollywood des stars de ciné ou encore la France du XVIII° siècle, croisant Emma Bovary, des héros d’un film de David Lynch et des Liaisons Dangereuses de Laclos, en profitant même pour « auditionner» d’éventuelles candidates.

 

Le tout poursuivi par Lucifer qui n’hésites pas à prendre les traits de Gloria Swanson ou du Joker de Batman  pour tromper Gabriel.

 

 

Vous l’aurez compris, ce Scénario est certes divin mais aussi jubilatoire et virtuose, plein d’humour et de finesse et a de plus l’énorme avantage d’être porté par le style graphique ô combien original de Fabrizio Dori dont nous avions déjà apprécié le talent sur le Dieu Vagabond et qui fait preuve ici d’une belle maestria, adaptant son trait aux époques et aux styles évoqués et donnant vie à ce fourmillant casting avec réussite.

 

Sans hésiter l’un des albums les plus originaux et réussis de cette première moitié de 2021 !

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : LES NUITS DE CABIRIA

 

 

C'est de qui ? N. Rota

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

Ca donne Quoi ? Les Nuits de Cabiria est la 5ème colaboration entre Nino Rota et Fellini,  film que le réalisateur décidera de faire suite à l’interprétation de Giulietta Masina, son actrice principale, et pour lequel il aura clairement eu le nez creux puisque le film récoltera pléthore de prix dont l’Oscar du film étranger en 1956 et trois prix d’interprétation pour Masina.

 

La B.O reprend les éléments qui ont fait la réussite des précédents scores, du Cheik Blanc à la Strada : une pincée de jazz easy listening de l’époque, quelques touches latines et un soupçon de burlesque.  Nino Rota écrit une composition colorée et entraînante où la bonne humeur est de rigueur même si quelques arrangements en tonalité mineure amène une ambiance mélo bienvenue.

 

Tout aussi riche et enthousiasmant que la bd du jour à laquelle il amène un (saint) esprit franchement décalé de par ses sonorités surannées !

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
5 juillet 2021 1 05 /07 /juillet /2021 09:45


LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  BUZZELLI. OEUVRES 3.

 

 

C'est de qui ? Buzzelli

 

 

La Couv':

 

 

 

 

Déjà lu chez nous? Oui sur les précédent.

 

 

C’est édité chez qui ? Les Cahiers Dessinés.

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? Troisième et dernier tome des oeuvres du trop peu connu transalpin Buzzelli, où sont réunies divers illustrations et dessins réalisés entre autre pour une revue subversive des années 70 en Italie.

 

On y retrouve tout le génie cynique et sexy des histoires des précédents tomes, via des personnages plus grands que natures, des tranches de vies dignes d’un Fellini époque Satyricon ou d’un Pasolini goguenard.

 

Brocardant la société italienne de l’époque à grands coup de caricatures appuyées, n’épargnant personne du petit bourgeois à l’intellectuel, du monsieur tout le monde aux retraités, tous passent sous le crayon ravageur du maestro.

 

Foin d’histoires ici, si ce n’est deux très courtes, mais une conclusion intéressante du panorama de l’œuvre de Buzzelli que les esthètes apprécieront.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : LE TRIO INFERNAL

 

 

C'est de qui ? E. Morricone

 

 

La Couv':

 

 

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Souvent oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Pour un premier film Francis Girod frappe fort avec cette comédie noire où Piccoli incarne un avocat véreux qui forme avec deux sœurs allemandes (dont Romy Schneider excusez du peu) un trio lié par la luxure et le crime.

 

Ennio Morricone de son côté est en pleine effervescence avec, rien que pour cette année 1974, pas moins de 16 B.O à son actif.

 

Délaissant les gimmicks de westerns et autres giallos qui ont fait sa renommée, il joue ici plutôt la carte de l’humour grinçant en détournant de façon quelque peu grandiloquente certains de ses thèmes de films de gangsters (on pense parfois au Clan des Siciliens) qu’il panache de pistes plus romantiques classes.

 

 

Le tout est parfois déroutant passant d’une ambiance à une autre, souvent aux antipodes, mais porte la marque du talent de son auteur et est aussi jouissif et décalé que les Buzzeliades de ce troisième tome édité par les Cahiers Dessinés.

 

 

 

---------------

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
30 juin 2021 3 30 /06 /juin /2021 09:55
 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LUCKY LUKE SE RECYCLE

 

 

C'est de qui ? Mawil

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Dargaud

 

 

Déjà lu sur le site? Non

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Témoin d’une tentative de racket d’un homme transportant une étrange caisse par un couple de bandits mal assortis notre lonesome cow-boy porte assistance à la victime.

Overman, c’est son nom, est l’inventeur d’un moyen de transport révolutionnaire à deux roues appelée Bicyclette qu’il compte transporter à San Fransisco pour participer à une course qui ferait connaître au grand public son invention.

 

Luke va décider d’escorter cet énergumène farfelu mais va bientôt réaliser qu’il aurait mieux fait d’aller courir après les Dalton ! Avec le couple de bandits (embauchés par un magnat concurrent d’Overman) à ses trousses, le cow boy qui tire plus vite que son ombre est bientôt séparé de son fidèle compagnon à 4 pattes (non pas Rantanplan !) et va devoir traverser le pays…en vélo !

 

Parodie déjantée d’une série déjà bien placée sous le signe de l’humour cet album signé de l’artiste allemand Mawill propose quelques gags et situations cocasses sympathiques qui, sans atteindre le niveau décalé de l’excellent Jolly Jumper ne réponds plus de Bouzard, se laisse lire avec un sourire au coin des lèvres, même si son style graphique assez particulier risque de refroidir certains lecteurs.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :ON CONTINUE A L’APPELER TRINITA

 

 

C'est de qui ? Guido  & Maurizio De Angelis

 

 

La Couv':

 

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Remplaçant Miccalizzi au pied levé sur la suite de Trinita –toujours avec Terence Hill et Bud Spencer par contre- les frangins De Angelis s’éloignent des canons du western spaghetti instaurés par Morriconne et ses suiveurs pour aller plus vers l’humour débonnaire et bucolique de films à part dans le genre, de ceux qui flirtent avec la parodie ou le néo western.

 

On retrouve donc ici un peu l’ambiance des B.O du Cat Ballou de Frank de Vol ou du Pat Garrett et Billy the Kid de Bob Dylan avec le mariage de la guitare et des instruments à vents qui interprètent des thèmes aux mélodies plus développées que ce que le western offre souvent. Chœurs, harmonica et cuivres de fanfare viennent compléter un tableau ma foi fort sympathique.

 

Bonne humeur et mélancolie post seventies sont au rendez-vous ici avec des arrangements soignés du duo transalpin notamment sur les variations multiples du thème principal.

 

Une musique qui n’a de western presque que le nom un peu comme le Lucky Luke de Mawill quelque part.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Repost0
15 juin 2021 2 15 /06 /juin /2021 14:50

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  FAUSSES PISTES

 

 

C'est de qui ? B. Duhamel

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Grand Angle

 

 

Déjà lu chez nous? Oui.

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? « Je brise le mythe, les cow-boys sont des merdes
Que cette phrase soit écrite dans la legende dans mon journal intime (au ban titre)
Regarde-la ton idole : un plouc plein de bouse
Un mec de l'ouest reuf une tantouse, un péquenaud qui pue le boeuf sale »

 

Ces paroles d’I am sur Sad Hill (1997, voilà qui ne rajeunira personne !) auraient presque pu être intégrées au nouvel album de Bruno Duhamel dans lequel un acteur de show western sur le retour, et pas tout à fait bien sous son stetson, se voit mettre à la retraite contre son gré mais a beaucoup de mal à abandonner son personnage.

 

 

Il va participer à un tour bus dans l’Ouest Sauvage, en compagnie d’une équipe de touristes iconoclaste voire dangereuses pour certains,  qui va vite tourner au fiasco et permettre à notre Marshall erratique de découvrir une autre facette de sa réalité, de faire preuve d’héroïsme, voire même de trouver l’âme sœur.

 

 

Duhamel nous livre à nouveau une comédie douce-amère pleine d’humour noir qui analyse l’âme humaine via le prisme de quelques une de ses spécimens – pas les meilleurs- avec en thème sous-jacent une réflexion sur la normalité au sein d’un monde qui part complètement en cou…

 

Son trait cartoony ajoute une fois encore au décalage de son propos le servant au mieux.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : WHATEVER HAPPENED TO BABY JANE

 

 

C'est de qui ? F. De Vol

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Après plus d’une décennie à avoir arrangé pour les plus grands artistes du jazz et de la soul Frank De Vol se tourne vers le grand écran où rapidement il gagne ses galons.

 

Fidèle collaborateur du réalisateur Robert Aldrich il met en musique ce thriller psychologique, magistralement interprété et filmé, sur l’affrontement sordide de deux sœurs has been de Hollywood.

 

Jouant sur la dualité des personnages De Vol écrit une partition qui alterne l’underscoring lourd de suspense et une illustration plus marquée du jeu des actrices et des scènes chocs, utilisant un clavecin pour l’effet flippant.

 

Une alternance d’ambiances qui va bien à ces Fausses Pistes et ses scènes à la fois loufoques et stressantes.

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

 

Repost0
9 mai 2021 7 09 /05 /mai /2021 08:13
 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  IMBATTABLE 3

 

 

C'est de qui ? P. Jousselin

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Dupuis

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui sur les précédents.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Pas facile la vie de super héros quand on aspire juste à être tranquille dans sa petite ville entouré de ses amis et de ses voisins, surtout quand, pêle-mêle, son « sidekick » est amoureux, quitte à aller –littéralement !- décrocher la lune, quand une autre supe héroïne qui maîtrise les voyages dans le temps s’ennuie au point de devenir voleuse de timbres ou encore quand un nouveau super vilain invente un robot qui est capable d’envoyer des ondes distordant les cases d’une BD !

 

 

Heureusement Imbattable porte –toujours- bien son nom et arrive à se sortir des mauvais pas quoiqu’il arrive, même quand il se retrouve dans un autre monde (celui terrifiant de…Saint Malo !)

 

 

Un troisième tom qui, s’il perd un tout petit peu en surprise, recèle à nouveau de trouvailles narratives réjouissantes et de quelques alternatives agréables (l’histoire avec Jean Pierre en héros, les prises de vues en réel, ...) sans oublier le trait jeunesse très réussi de Jousselin ; le tout se lit toujours avec un grand plaisir toutes générations confondues, mes enfants et moi adorant partager la lecture des aventures de ce super héros hors du commun.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :LES INDESTRUCTIBLES 2

 

 

C'est de qui ? M. Giacchino

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? On peut quasiment dire que le premier volet des Indestructibles a mis le pied à l’étrier à Giacchino coté grand écran, juste avant que son compère d’Alias, J.J Abrams, lui confie successivement les B.O des blockbusters Mission Impossible 3 et Star Trek, faisant du compositeur un des noms majeurs de l’industrie.

 

Plus d’une décennie plus tard et avec une flopée de grosses machines à son actif autant dans le film de super héros ( Docteur Strange, Spiderman) la SF (La Planète des Singes, Rogue One) que l’animation (Zootopie, Cars 2), Giacchino retrouve la famille Parr pour une suite fort attendue des Indestructibles.

Tout comme le film, comparativement au premier volet, la musique est d’emblée plus punchy avec des cuivres survoltées à mi-chemin des James Bons de John Barry et des génériques de séries TV des années 60.

 

 

Friand d’humour- jusque dans les titres des pistes- le compositeur glisse force clins d’œil et autres effets de styles amusants tout au long d’une partition virevoltante dont l’action est clairement le maître mot.

 

Peut-être un brin too much de temps à autre pour Imbattable, c’est cela dit au moins aussi fun et décalé !

 

---------------

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags