12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 17:47

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : SPACE GANGSTERS. PLAISIR AQUATIQUE

 


C'est de qui : J. Motteler

 

 

La Couv':

Les Belles de l'Espace  /  Space Gangsters  Vs.  Invaders From Mars

 

Déjà croisé sur le site? Non

 

 

Une planche:

Les Belles de l'Espace  /  Space Gangsters  Vs.  Invaders From Mars

 

 

Ca donne Quoi ? La Terre dans un lointain futur, victime des excès de ses habitants est devenue une planète surpolluée et les zones désertiques se multiplient.

Au sein des mégapoles, Péné(lope) et Jo(anne) deux sœurs séparées dans leur jeunesse et qui ne communiquent que peu depuis vivent d’expédients, l’une est une tueuse à gages et l’autre fait dans la contrebande ? La disparition de Jo, avec un artefact recherché va obliger Pénélope à partir sur les traces de son encombrante sœur.

 

Après un tome de Détective très sympa, on retrouve Julien Motteler seul aux commandes de Space Gangsters. Au confluent des genres, le premier tome de cette série de SF sexy et fun a de beaux atouts (des personnages attachants, de l’humour et des dialogues bien écrits, un rythme endiablé) mais aussi quelques défauts (les faciès de certains personnages se « mangaïsent » selon les situations dans un mélange de style graphique étrange, certaines ellipses sont un brin abruptes).

 

Gageons néanmoins que si l’album réussit à trouver son public il pourrait donner lieu à de bonnes choses pour les suites.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? INVADERS FROM MARS

 

 

C'est de Qui ? Raoul Kraushaar 

 

 

La couv' 

 

 

Les Belles de l'Espace  /  Space Gangsters  Vs.  Invaders From Mars

 

Déjà entendu sur B.O BD?  Non

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Film de SF qui avait fait forte sensation lors de sa sortie, Invaders From Mars vous l’aurez compris, est devenu aujourd’hui complètement inregardable, monument de série Z cheap s’il en est, même si d’aucuns le considèrent comme l’un des fleurons des films de genre de son époque (les années 50).

 

La musique du film, jouant essentiellement sur des cordes stridentes qui rivalisent de montée en puissance vite fatigantes, a la particularité d’être agrémentée de chœurs éthérés assez effrayants parfois tant ils sont insistants et hauts perchés parfois.

 

Sur cette première aventure de nos sœurs gangsters c’est assez décalé pour être amusant même si je vous accorde sans problèmes qu’un choix moins éloigné dans le temps et l’esprit aurait probablement mieux fait l’affaire !

 

 

 

---------------------------

 

 

Une chronique de Fab

Repost0
11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 08:06

 

 

Restons dans cet atmosphère de bonne humeur avec un album qui, en plus d'être très amusant dans son mélange de genres, est assez épatant sur le fond comme la forme!

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : 13 DEVIL STREET

 


C'est de qui :  B. Vieillard

 

 

La Couv':

Le Majordome dans la cuisine avec...  /  13 Devil Street  Vs.  Clue

 

Déjà croisé sur le site? Non

 

 

Une planche:

Le Majordome dans la cuisine avec...  /  13 Devil Street  Vs.  Clue

 

Ca donne Quoi ? Ne vous fiez pas au titre quelque peu diabolique de cet énorme pavé, vous n’êtes pas là en présence d’une BD d’épouvante (quoique certains passages), non, 13 Devil Stret est un huis-clos astucieux basé dans l’Angleterre Victorienne qui se déroule sur la sombre période des crimes perpétrés dans Londres par Jack L’Eventreur (avec quelques flash-backs et forwards de ci de là)

 

Chaque chapitre correspond d’ailleurs à la date de l’un des meurtres du Ripper, même si, en substance, le ton de l’album est plus proche d’un Downtown Abbey folko que du From Hell de Moore.

 

Au 13 de la Rue Devil (le diable pour nos lecteurs qui dormaient pendant leurs cours d’anglais) est habité par une riche famille, les Church, dont le père a fait fortune dans la fabrique des boutons. Dans cette grande demeure de 3 étages vivent également, au rez-de chaussée, un couple de serviteurs des Church, dont l’épouse est indienne (d’Inde), et, au second, un docteur avec femme et enfant.

 

Le Majordome dans la cuisine avec...  /  13 Devil Street  Vs.  Clue

 

C'est à ces protagonistes, ainsi qu’à une poignée d’autres, et non des moindres, que vont arriver maints retournements de situations, de possession diabolique en inondation, en passant par ruine et chantage.

 

 

Toute la force de ce généreux bouquin de plus de 300 pages réside dans sa forme, chaque double page représentant le même décor,  l’intérieur de la maison et sa quinzaine de pièces où se déroulent les sus citées péripéties. On croise d’un chapitre à l’autre de grandes figures de la littérature de l’époque, de Conan Doyle à Frankenstein, en passant par J.M Barrie (le créateur de Peter Pan) et Elephant Man.

 

Une étonnante et rafraichissante BD à laquelle on ne reprochera qu’un manque de relecture qui a laissé passer une poignée de fautes de français qui font un peu tâche, mais pas de là à ternir le plaisir de lecture.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? CLUE

 

 

C'est de Qui ? John Morris

 

 

La couv' 

 

Le Majordome dans la cuisine avec...  /  13 Devil Street  Vs.  Clue

 

Déjà entendu sur B.O BD?  Oui

 

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? Il y a de fortes chances que vous ayez joué, même si c’était il y a longtemps, à cet incontournable jeu de société nommé Cluedo.

 

Mais saviez-vous que la popularité du dit-jeu avait poussé les studios hollywoodiens a en produire une adaptation sur grand écran. Avec un casting de stars de l’époque, John « Blues Brothers » Landis au scénar et 3 fins différentes, le film, si pas sensationnel, a tout de même de beaux atouts.

 

La B.O signée John Morris est un petit régal d’humour noir aux accent british bienvenus où cordes sautillantes et de cuivres endiablés oscillent entre le suspense amusant et les cascades d’action.

 

Seul bémol la présence de claviers aux sonorités très années 80 (le film est sorti en 85) qui feront grincer des dents les allergiques (comme moi !).

Inutile de dire que c’est un accompagnement d’une évidence imparable pour 13 Devil Street.

 

 

------------------------

 

 

Une chronique de Fab

Repost0
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 13:18

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : A TOUS LES COUPS C’EST SPIROU!

 


C'est de qui : Al Séverin

 

 

La Couv':

Groom Vintage  /   A Tous les coups c'est Spirou!  Vs.  Mahna  Mahna

 

Déjà croisé chez nous? Non.

 

 

C’est édité chez qui ? Dupuis

 

 

Une planche:

 

Groom Vintage  /   A Tous les coups c'est Spirou!  Vs.  Mahna  Mahna

 

Ca donne Quoi ? Si il y a encore une paire d’années j’annonçais ne pas être un grand amateur/connaisseur du plus célèbre des groom, la donne a tout de même pas mal changé puisque j’ai lu une grosse poignée des albums de la série classique et quasiment tous ceux de la collection « Le Spirou de… » .

 

Sans pouvoir me targuer, loin de là, d’être devenu un aficionado spécialiste de Spirou, j’apprécie en général beaucoup mes découvertes. C’est à nouveau le cas avec cet album atypique s’il en est, format à l’italienne soigné, au look et au dessin délibérément et délicieusement vintage.

 

 Al Séverin, dans le milieu depuis plus de 35 ans tout de même n’hésite pas à s’inspirer des grands anciens pour livrer un faux « vieil album » des plus caustiques.

 

Spirou et Fantasio (accompagnés de Spip l’écureuil) se sont mis en tête de trouver un travail, hélas, leurs compétences de diplomates et leur talent d’artistes n’étant pas reconnus, ils vont s’essayer à faire les pompistes, puis les pompiers sans grande réussite, et ce n’est pas peu dire !

 

Deux autres historiettes, toujours dans un ton humoristique léger et un trait rétro racé parfois désopilant viennent compléter A tous les coups c’est Spirou que l’on ne lira pas forcément pour les scénars mais pour son esprit original et sa présentation classe.

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? MAHNA MAHNA

 

 

C'est de Qui ? Cake

 

 

La couv' 

 

Groom Vintage  /   A Tous les coups c'est Spirou!  Vs.  Mahna  Mahna

 

Déjà croisé par ici ? Non

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? Evidemment, dès la première note de musique de cette reprise des californiens de Cake (qui avaient déjà fait fort avec le I will survive de Gloria Gaynor), vous reconnaîtrez le morceau immortalisé par une scène culte dans le Muppet Show de Jim Henson.

Mahna Mahna, sorte de jazz pop psyché est une ode à la bonne humeur (originellement entendue dans un film X parodique !) que les musiciens de Cake, plus à un mélange près, agrémentent de solos de guitare hawaïenne, de sonorités Bontempi et autres vocalises inspirées le tout sur une rythmique rock chaloupée imparable.

Bref, un délire musical fort amusant à écouter avec le Spirou de Séverin, tout aussi fun !

 

 

----------------------------------

 

 

Une chronique de Fab

Repost0
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 17:28

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : MONSIEUR LAPIN. LA PEINTURE.

 


C'est de qui : Dauvillier, Roux & Amsallem.

 

 

La Couv':

 

Le plein de Jeunesse!

 

Déjà croisé chez nous? Oui pour le scénariste.

 

 

C’est édité chez qui ? Des Ronds Dans L’O.

 

 

Une planche:

Le plein de Jeunesse!

 

 

Ca donne Quoi ? Pas facile de se mettre à la peinture quand on n’a aucune idée de ce qu’on va bien pouvoir peindre ! Voici le dilemme auquel est confronté Monsieur Lapin qui, en plus, est sans cesse dérangé par un petit cochon et un petit lapin !

 

Une nouvelle BD muette chez nous, qui s’adresse aux plus petits et reste très compréhensible et assez fun à lire avec ses grandes cases très colorées même si, comme me l’a fait remarquer mon plus petit, Monsieur Lapin est un peu trop colérique pour être vraiment sympathique !

 

 

-----------------

 

 

 

LA BD:

 

 

 


C'est quoi : ATRHUR. LA VIE DE CHATEAU.

 


C'est de qui : Griot & Nsangata

 

 

La Couv':

 

Le plein de Jeunesse!

 

Déjà croisé chez nous? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Des Ronds Dans L’O

 

 

Une planche:

 

Le plein de Jeunesse!

 

Ca donne Quoi ? Arthur n’est pas comme les autres, son petit frère semble même être plus mur que lui malgré leur différence d’âge. Mais c’est parce qu’Arthur a un truc en plus, un chromosome sur la paire 21. Du coup, toute la semaine, il habite dans un château, avec d’autres enfants comme lui. Et même si ce n’est pas facile tous les jours, les week-end en famille aident bien à supporter la différence !

 

Sujet hautement casse gueule que la trisomie 21 expliquée aux enfants. Pourtant on peut avancer que les auteurs de Arthur ou la vie de Château ont réussi leur pari car l’album, tout en restant touchant et axé jeunesse, ne tombe pas dans des poncifs et sait rester très juste.

 

La partie graphique pourrait être qualifiée de  franco-belge jeunesse typée manga, style qui parlera au plus grand nombre, et c’est une bonne chose.

 

 

 

-------------------

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : JULES B. L’HISTOIRE D’UN JUSTE

 


C'est de qui : A. Modéré

 

 

La Couv':

 

Le plein de Jeunesse!

 

Déjà croisé chez nous? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Des Ronds Dans L’O

 

 

Une planche:

 

Le plein de Jeunesse!

 

Ca donne Quoi ? J’évoquais il y a encore peu que le temps qui passait rendait moins importante l’impact de la Seconde Guerre Mondiale et de ses atrocités aux yeux des jeunes générations. Louable intention donc de la part d’Armelle Modéré que d’évoquer la sombre période de la collaboration et des rafles de juifs dans la France Occupée par le biais de la BD anthropomorphe jeunesse.

 

Jules est donc un cochon, cordonnier tranquille dans un patelin, que sa femme a quitté pour un bourgeois et qui, tant bien que mal, essaye de survivre en situation de guerre. Un beau jour il va recueillir trois chatons, des juifs, et être confronté de plein fouet au problème de l’antisémitisme.

 

Héros ordinaire qui n’hésitera pas à tout tenter pour sauver ces innocents, Jules est, à l’image des personnes réelles qu’il représente, un « juste » un de ceux qui luttera contre la barbarie  au risque de sa propre vie.

 

Très joli album, sur le fond comme sur la forme, qui mériterait clairement de figurer dans les lectures scolaires du programme de primaire voir de collège.  

 

 

----------------------------------

 

 

Des chroniques de Fab

Repost0
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 10:23

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi :LES VOITURES MYTHIQUES A LA TELE ET AU CINEMA 2

 

 

C'est de qui ? Chanoinat & Loirat

 

 

La Couv':

 

Pleins Gaz!  /  Les Voitures Mythiques à la télé et au cinéma 2  Vs.  I Put A Spell On You

 

Déja croisé sur le site? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Jungle

 

 

 

Une planche:

 

Pleins Gaz!  /  Les Voitures Mythiques à la télé et au cinéma 2  Vs.  I Put A Spell On You

 

Ca donne Quoi ? Seconde fournée des caisses les plus célèbres apparues sur grand et petit écran avec une place peut être plus importante aux séries TV cette fois ci.

 

Que ce soit en culture geek comme mécanique il y en a pour tous les goûts puisque l’on croise aussi bien la Mercury 1950 du Cobra avec Stallone que la Cadillac Deville du Corniaud, le van de l’Agence Tout Risques ou l’iconique Ford Gran Torino de Starsky et Hutch.

 

Chaque machine est présentée par un Chanoinat joueur qui, outre un historique de la voiture livre des anecdotes sur le film ou la série où on croise la belle. Les dessins de Loirat ont l’originalité d’associer les voitures fidèlement représentées aux cotés d’acteurs croqués dans un pur style caricatural très fun.

 

Voilà un cadeau tout trouvé pour les fans de ciné de genre et de belles bagnoles.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? I PUT A SPELL ON YOU  ou THE MAN FROM U.N.C.L.E

 

 

C'est de Qui   Nina Simone  ou D. Pemberton

 

 

La couv' 

 

Pleins Gaz!  /  Les Voitures Mythiques à la télé et au cinéma 2  Vs.  I Put A Spell On You

 

Déjà entendu chez nous? Oui, les deux.

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? Sorti en 1965 I Put A Spell On You est probablement la galette la plus iconique de son inoubliable interprète puisque y figurent ses plus grands succès.

 

De la reprise pleine d’émotion du brulot de Screamin Jay Hawkins, qui donne son nom à l’album, à celle bien plus surprenante (et en français dans le texte s’il vous plait) du Ne me quitte pas de Brel en passant par l’optmiste Feeling Good, le disque est une suite de pépites qui se conclue par le groovy chaloupé de Take Care Of Buisness.

 

Morceau que l’on retrouve d’ailleurs dans la B.O de la version ciné de Man From U.N.C.L.E que nous avons écouté plus tôt dans l’année et qui, avec ses emprunts en clin d’œil à des gens comme Lalo Schifrin, Ennio Morricone ou encor Jethro Thull est clairement très agréable à écouter avec ce second tome des Voiture Mythiques.

 

Version chant  ou album instrumental, choisissez votre camp !

 

 

 

 

---------------------

 

 

Une chronique de Fab

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags