31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 10:09

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : HEARTBEAT

 


C'est de qui : M. Llovet

 

 

La Couv':

 

Le Sang c'est la vie (la BD aussi un peu)  /  Heartbeat  Vs.  Dracula

 

Déjà croisé sur le site? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Ankama

 

 

Une planche:

 

Le Sang c'est la vie (la BD aussi un peu)  /  Heartbeat  Vs.  Dracula

 

Ca donne Quoi ? Le manga, on l’a souvent vu chez nous, n’est plus depuis longtemps, l’apanage des auteurs orientaux puisque que ce soit aux States ou en Europe, nombre de dessinateurs ont produit des choses qui n’ont pas à rougir face à leurs cousins asiatiques.

 

Maria Llovet, auteur espagnole assez peu connue chez nous (seuls trois de ces titres ont été traduits en français il y a une poignée d’années) peut se targuer de faire partie du lot ; son Heartbeat, sorte de variation vampirique dans un lycée japonais où une hjeune élève, rejettée par certains étudiants à cause de ses origines sociales modestes, va rencontrer un buveur de sang aussi charismatique que dangereux.

 

Alors attention, on n’est pas dans Twilight non plus hein, faut ps déconner, ce serait le cas je n’aurais pas pris la peine de lire et de chroniquer ce titre ; non ici on est sur un quasi exercice de style au scénar malsain et aux graphismes hybrides qui empruntent autant à des gens comme Paul Pope, James Jean qu’à, dans une moindre mesure, Suehiro Maruo.

 

La forme est donc aussi importante sinon  plus que le fond et seuls  les textes poétiques qui rendent l’ensemble  un brin bavard sont à regretter.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? DRACULA

 

 

C'est de Qui ? T. Morris

 

 

La couv'

 

Le Sang c'est la vie (la BD aussi un peu)  /  Heartbeat  Vs.  Dracula

 

Déjà entendu chez nous?  Oui

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? Vous savez que je suis un grand amateur devant l’etrenel du roman de Bram Stoker, ainsi, quand une adaptation voit le jour, qu’elle soit sur papier, petit ou grand écran, je me surprend chaque fois à espérer qu’elle fera, ne serait-ce qu’en partie, honneur à la version d’origine.

 

Làs, ce ne fût pas le cas sur cette (heureusement) éphémère série TV où la prod a eu entre autre l’idée saugrenue de confier le rôle du Comte à Jonathan Rhys Meyers pour qui le costume s’est avéré trop grand…et ce ne fût pas la moindre de ses failles.

 

Mais passons et intéressons nous quelques instants (le temps de la lecture de Heartbeat en fait, ni plus ni moins) à la musique de l’unique saison, que l’on doit au décidément prolifique (mais pas toujours inspiré) Trevor Morris.

 

Il donne la primeur à l’électronique au détriment de l’orchestre traditionnel ce qui, déjà, pour une série se déroulant dans l’Angleterre Victorienne, peut surprendre, mais admettons. Le souci c’est surtout que l’ensemble reste assez basique, très attendu, avec des montées en puissance rare et trop classiques et une alternance émotion/suspense vite répétitive. Néanmoins, soyons honnêtes, c’est un peu l’ambiance du « manga » de Llovet et la musique de Morris intensifie même cette étrange atmosphère à mi chemin de la série ado et de l’horreur trash.

 

 

---------------------------

 

 

Une chronique de Fab

Repost 0
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 19:24

 

 

Bon le titre est des plus explicites, voici donc comme l'an passé, nos tops de 2016 dans une poignée de catégories, pour chacun des rédacteurs de B.O BD:

Le Top de l'année.

 

 

 

 

Meilleur One-Shot:

 

 

Gen:

 

Le port des marins perdus

 

Le Top de l'année.

 

Pour son histoire romantique et fantastique à la fois et pour ses graphismes si fins dans un noir et blanc somptueux.

 

Jet:

 

MICKEY CRAZIEST ADVENTURES

 

 

Le Top de l'année.

 

Pour avoir su dépoussiérer un mythe américain avec panache et culot

 

 

 

Fab:

 

Morgane.

 

Le Top de l'année.

 

Pour une relecture féminine du mythe réjouissante et aussi soignée sur le fond que la forme!

 

 

 

 

Meilleur tome d'une série existante :

 

 

Gen:

 

 

Nains 5.

 

Le Top de l'année.

 

Parce qu'une pisseuse (naine) peut faire aussi bien sinon mieux qu'un poilu (nain).

 

 

 

Jet:

 

 

The Grocery

 

 

Le Top de l'année.

 

S'achevant comme une métaphore de toute l'année 2016.

 

 

Fab:

 

 

Demi-Sang

 

Le Top de l'année.

 

 

Pour la richesse de l'univers, le mélange d'influences et  un style graphique hybride dans un noir et blanc superbe le tout au service d'un conte déjà classique! 

 

 

Nouvelle série :

 

 

 

Gen

 

 

Pandora

 

Le Top de l'année.

 

Pour les découvertes d'auteurs déjà faites et celles à venir.

 

 

 

Fab:

 

 

Karma City

 

Le Top de l'année.

 

Un background foisonnant, entre le comics et le serial old school avec une vraie identité et, pour ne rien gâcher, bien narré.

 

 

Redécouverte :

 

 

Gen:

 

 

Sky-Doll 

 

Le Top de l'année.

 

Pour l'attente du tome 4 qui a trouvé sa place tout naturellement dans la série.

 

 

Fab:

 

 

Satanie

 

Le Top de l'année.

 

Parce que plus personne n'y croyait et qu'en plus ça tient toutes ses promesses, et même plus!

 

Manga & Manhua:

 

 

Gen:

 

 

La princesse vagabonde 

 

Le Top de l'année.

 

Pour des dessins d'une finesse incomparable et une histoire captivante.

 

 

Jet:

 

Akira

 

 

 

Le Top de l'année.

 

En N&B et dans un format respectueux qui n'a pas pris une ride près de 30 ans plus tard après ma première lecture.

 

 

 

Fab:

 

 

Snegurochka

 

Le Top de l'année.

 

Parce que l'auteur de l'Habitant de l'Infini est aussi capable de livrer un one-shot troublant situé dans un background passionnant et bien exploité.

 

 

Coup de cœur :

 

 

Gen:

 

 

Là où vont les fourmis 

 

Le Top de l'année.

 

Pour la poésie et l'ambiance envoutante de cet album.

 

 

Jet:

 

Santiago:

 

 

Le Top de l'année.

 

Drôlement féroce et férocement drôle!

 

 

 

Fab:

 

 

Tropikal Mambo:

 

Le Top de l'année.

 

Parce que l'oeuvre la plus aboutie d'un artiste à part est également, hélas, sa dernière.

 

 

 

Comics :

 

 

Gen:

 

 

 

The autumnlands  

 

 

Le Top de l'année.

 

Parce que "vivement la suite!"

 

 

 

Jet:

 

 

Providence

 

Le Top de l'année.

 

Pas forcément le plus beau mais surement l'un des plus excitants hommage d'un maitre à un autre : Lovecraft

 

 

 

Fab:

 

 

Rat Queens

 

Le Top de l'année.

 

Parce que même si la suite n'a pas tenu toutes les promesses de ce premier tome c'était bien fun à lire!

 

 

Hors Catégorie:

 

Gen:

 

Le crépuscule des idiots:

 

 

Le Top de l'année.

 

Pour les dessins sublimes et pour le scénario fin et intelligent.

 

 

 

Jet

 

Hélios:

 

Le Top de l'année.

 

"Où est Charlie ?" version rêveurs

 

Jeunesse:

 

 

Gen:

 

 

Qu'ils y restent:

 

Le Top de l'année.

 

Pour l'histoire moins simple qu'elle ne semble au premier coup d'œil et pour la sublime mise en pages hommage à Bilibine.

 

 

 

Jet:

 

 

Dans la forêt sombre et mystérieuse:

 

Le Top de l'année.

 

Pour la prouesse d'avoir écrit un album trash tous publics !

 

 

 

Fab

 

 

Buck:

 

Le Top de l'année.

 

Encore un "conte" chez Métamorphoses qui a toutes les qualités des classiques !

 

 

Indés:

 

 

 

Gen:

 

 

Avery Blues:

 

 

Le Top de l'année.

 

Pour la découverte de 2 brillants auteurs à suivre… et pour le blues!

 

 

 

Jet:

 

 

Capitaine Mulet:

 

 

Le Top de l'année.

 

Picaresque et pittoresque

 

 

 

Fab:

 

 

Apache:

 

 

Le Top de l'année.

 

Un graphisme old school au service d'un scénario malin, le tout dans un format à l'italienne qui met bien l'ensemble en valeur. L'un des albums les plus originaux de 2016!

 

 

 

-----------------------

 

 

Voilà, l'année aura été riche en publications une fois encore, avec à boire et à manger. On a forcément laissé de coté d'autres albums qui auraient mérité de figurer dans ce top, n'hésitez pas à nous les signaler ou a nous dire vos tops et flops de 2016.

Repost 0
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 14:07

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 


C'est quoi : RED ANGELS

 


C'est de qui : Seven & Li Yaosha

 

 

La Couv' :

 

 

A Boire et à Manga  /  Red Angels  Vs.  Knight Of Cups

 

C’est édité chez qui ? Urban China

 

 

Déjà lus chez B.O BD? Non

 

 

Une planche:

A Boire et à Manga  /  Red Angels  Vs.  Knight Of Cups

 

Ca donne Quoi ? Attention, Red Angels n’est pas un bouquin à lire si vous vous sentez déjà un peu déprimé vu la noirceur de son contenu. Noirceur d’autant plus marquée et marquante qu’elle est vraie, l’histoire étant tiré de faits réels.

 

Les années 90, pendant plusieurs mois Li Yaosha, journaliste indépendant, a « étudié » le monde de la prostitution en Chine récoltant histoires et anecdotes qu’il compilera dans un documentaire devenu best-seller dans son pays.

 

C’est de ces témoignages que s’est servi Seven, jeune artiste chinois aussi doué qu’original, pour raconter la vie de trois prostituées aux parcours et aspirations différents mais aux destins aussi sombres que les rues qu’elles arpentent en quête de clients.

 

Vous le savez en général je suis assez peu client de la BD/Reportage, surtout quand il s’agit de sujets trashs ou sensationnalistes, mais les auteurs de Red Angels (qui m’a tout d’abord attiré par son graphisme très coloré et anguleux, au carrefour de pas mal d’influences) traitent leur scénario avec talent, sans insister dans le mélo ou le pathos, livrant une photographie sans concessions du plus vieux métier du monde, toujours aussi sordide quelle que soit l’époque, quel que soit le lieu.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ?  KNIGHT OF CUPS

 

 

C'est de Qui ? H. Townshend

 

 

La couv' 

A Boire et à Manga  /  Red Angels  Vs.  Knight Of Cups

 

Déjà entendu par ici? Il me semble bien oui.

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? Si le trio d’acteurs m’encourageait à jeter un œil à Knight Of Cups, son sujet, et, surtout, son réalisateur, me fait freiner des quatre fers depuis la sortie du film.

 

Cependant la diversité, l’originalité et la qualité de sa B.O plaiderait plutôt en sa faveur. Au milieu de pièces aussi puissantes qu’éloignées, des extraits de  l’Exodus de Kilar ou du Peer Gynt de Grieg en passant par  du Debussy, la canadienne Hanan Townshend compose une petite dizaine de morceaux assez planants qui ne sont pas sans faire penser parfois au minimalisme d’un Phillip Glass, notamment dans la répétition de motifs mélodiques simples et entêtants.

 

Une B.O tout en nuances très underscoring, ce qu’il fallait à un sujet comme celui de Red Angels.

 

 

--------------------

 

 

Une chronique de Fab

Repost 0
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 08:28

 

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : EMERALD

 


C'est de qui : H. Samura

 

 

La Couv':

 

A Boire et à Manga  /   Emerald  Vs. Carnivale

 

Déjà lu sur B.O BD ? Oui

 

 

C’est édité par ? Casterman

 

 

Une planche:

A Boire et à Manga  /   Emerald  Vs. Carnivale

 

Ca donne Quoi ? Si la couverture de Emerald peut laisser entendre qu'il s'agit d'un recueil western, seul la première histoire en est un. Mais quel western! Un récit de vengeance machiavélique orchestré de main de maître à la narration assez sensationnelle (au sens propre).

 

Le reste des six histoires de l'album navigue entre la chronique sociale et le drame psychologique acide.

 

Samura, l'homme derrière la mythique série de sabre fleuve L'Habitant de l'Infini nous avait déjà agréablement surpris avec son récent thriller historique déjà chez Casterman.

 

Il confirme ici être un auteur complet dont le style graphique réaliste fin et racé s'adapte à tous les genres et l'on guettera sa prochaine livraison avec intérêt.

 

 

 

 

LA MUSIQUE   

 

 

 

C'est Quoi ? CARNIVALE SEASON 2

 

 

C'est de Qui ? J. Beale

 

 

La couv'

A Boire et à Manga  /   Emerald  Vs. Carnivale

 

Déjà entendu par ici? Oui

 

 

On peut écouter ?  

 

 

Ça donne quoi? : L'arrêt par HBO de la série culte (au "vrai" sens du terme) a fait que le score de la seconde saison n'a jamais eu l'occasion d'une sortie en galette.

 

Jeff Beale, bon prince, a néanmoins mis durant quelques temps les pistes en téléchargement gratuit sur son propre site, permettant ainsi à un vivier de fans hardcore de proposer pour les années à venir une sorte de "bootleg" qui a servi à accompagner les différentes nouvelles d'Emerald.

 

Coté ambiances étranges et multiples, on peut faire confiance à Beale, qui est allé mélanger des mélodies tirées du folklore amérindien à des passages fortement gothiques, des nappes lynchiennes à des passages jazzy  décalés, bref un cocktail étonnant et détonnant peut être un brin passé aujourd'hui mais intéressant sur le manga du jour.

 

 

---------------------

 

 

Une chronique de Fab

Repost 0
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 08:36

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : LA PRINCESSE VAGABONDE 6

 

 

C'est de qui ? Xia Da

 

 

La Couv':

Guerre ou moissons?  /  La princesse vagabonde 6  Vs.  Hua Mulan

 

Déjà croisé sur le site? oui

 

 

C’est édité chez qui ? Urban China

 

 

Une planche:

Guerre ou moissons?  /  La princesse vagabonde 6  Vs.  Hua Mulan

 

Ca donne Quoi ? Ce tome 6 est celui d'une révélation troublante pour Ashina Sun et Mu Jin : leur stratège est une jeune femme! Au temple Liu Yun, Li Changge découvre elle-aussi beaucoup de choses, mais plutôt sur elle-même. Deux nouveaux personnages apparaissent dont on peut supposer qu'ils auront des rôles notables dans le futur : le médecin Sun Simiao et le maître épéiste Situ Langlang.

 

Xia Da a un trait très fin qui donne une grâce infinie à ses personnages féminins, bien sûr, mais aussi aux personnages masculins. Elle a sûrement étudié les grands maîtres de la peinture chinoise classique comme semble le montrer la finesse de ses jardins de bambous et de ses paysages.

 

Pas de super-héroïnes dans cette histoire, mais des femmes très humaines avec leurs qualités et leurs défauts… dans une série qui confirme la bonne impression des précédents tomes.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? HUA MULAN

 

 

C'est de Qui   Li Si Song

 

 

La couv' 

Guerre ou moissons?  /  La princesse vagabonde 6  Vs.  Hua Mulan

 

Déjà entendu chez nous?  Non.

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? Pour illustrer l'histoire de la guerrière légendaire Mulan, loin de la version de tonton Walt,  le compositeur Li Si Song a associé orchestre symphonique occidental -avec force violons- et instruments traditionnels. Dans ce morceau purement instrumental (difficile à trouver dans cette BO), on entend l'instrument à 2 cordes nommé erhu.

Un peu plus tard, une harpe intervient, mais je pense qu'elle est occidentale car je crois que les chinois utilisaient plutôt des instruments à plat comme les guzhen.

 

Une musique un rien mélancolique qui convient parfaitement aux états d'âme de la princesse vagabonde, à la poésie de certaines scènes de ce tome 6 mais aussi à ses révélations.

 

 

------------------------

 

Une chronique de Gen

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags