16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 14:06

 

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 


C'est quoi : LA MALEDICTION DE GUSTAVE BABEL

 


C'est de qui : Gess.

 

 

La Couv' :

 

Le Tour de Babel  /  La Malédiction de Gustave Babel  Vs.  Mabuse  Inferno

 

Déjà lu chez B.O BD? Oui

 

 

C’est édité par qui ? Delcourt

 

 

Une planche:

 

Le Tour de Babel  /  La Malédiction de Gustave Babel  Vs.  Mabuse  Inferno

 

Ca donne Quoi ? Les années 20, Gustave Babel, ex-tueur à gages redoutable, vient d’être abattu dans sa retraite sud américaine. Alors que la vie s’échappe de son corps, il revoit en flashback son existence mouvementée, au service de la Pieuvre, mafia parisienne qui tire les ficelles du monde du crime.

 

A la suite de trois contrats où les victimes meurent avant que Babel n’ait pu les atteindre, ce dernier commence à tenter de remettre en place un passé sombre, fait d‘absences, de trous dans sa mémoire.

Ce qu’il y découvre dépasse tout ce qu’il aurait pu imaginer et vont le confronter à sa némésis, l’Hypnotiseur.

 

Cinq années Babel sera resté en « gestation », Gess, qui avait débuté la série pour le site 8comix a finalement pu achever son premier album solo, histoire passionnante et tentaculaire de près de 200 pages où l’on retrouve, outre le graphisme si particulier et original de l’auteur, quelques unes des thématiques qui parcouraient déjà ses précédents ouvrages, mais avec une vraie personnalité.

 

Habile mélange d’influences où l’on peut retrouver des réminiscences aussi bien des Enfants du Paradis que du  Samourai, le tout saupoudré d’une touche bienvenue de fantastique, cette Malédiction est un bol d’air dans un paysage Franco-Belge quasi exsangue de sa surproduction d’œuvre souvent formatées et interchangeables !

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? DR. MABUSE. INFERNO

 

 

C'est de Qui ? R. Israel

 

 

La couv'

 

Le Tour de Babel  /  La Malédiction de Gustave Babel  Vs.  Mabuse  Inferno

 

Déjà croisé ici? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Robert Israel est un compositeur atypique s’il en est. En effet, l’homme s’est fait une spécialité d’écrire des partitions pour des films muets qui, pour la quasi majorité, en étaient jusqu’alors dépourvus.

 

Le Docteur Mabuse, premier du nom, séparé en deux parties (Inferno en étant la seconde) a déjà été mis en musique – à posteriori-  deux fois (compositions que nous avons toutes deux entendues chez nous), si la version d’ Israel n’est pas ma préférée, il faut reconnaître un vrai charme à son ambiance volontairement surannée faite essentiellement de mélodies jouées par des instruments solistes : violon, piano…qui parfois se rencontrent, agrémentés de percussions aussi simples qu’inattendues et pourtant terriblement efficaces.

 

Suspense est évidemment le mot d’ordre ici, mais oubliez les lieux communs du film noir, Israel est un habitué de la musique du début du siècle précédent, traduit ses idées thématiques par des phrases recherchées qui, malgré leur sonorité datée, transpirent parfois la modernité dans l’approche. Une B.O parfois quasi diégétique très réussie, idéale pour accompagner la Malédiction de Gustave Babel.

 

 

 

----------------------------------

 

 

 

Une chronique de Fab

Repost 0
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 08:50

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : L’ŒIL DE LA NUIT. LE DRUIDE NOIR.

 


C'est de qui : Lehman et Gess.

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisés sur B.O BD? Oui, ensemble même.

 

 

C’est édité chez qui?: Delcourt.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Théo Sinclair, après avoir récupéré le Mercur-X inventé par son géniteur, se voit dans ce troisième album confronté à un cas d’invocation qui a mal tourné. Un esprit des plus ancien et des plus mal intentionné a pris possession du corps du jeune inconscient qui l’a ramené à la vie et notre super héros va avoir fort à faire pour remettre les choses en place. Après une introduction des plus Migolesques, et un épisode avec une créature monstrueuse lâchée dans Paris de haute volée, le duo d’auteurs déroule sa nouvelle intrigue sans temps morts, à grands renforts de scènes chocs alternées à d’autres plus intimistes mais tout aussi importantes, pour un résultat réjouissant. Le trait de Gess qui gagne encore en finesse (avec toujours ces superbes illustrations pleine pages dans un style plus pictural) et la narration en épisodes, pour coller à l’esprit feuilleton du matériau d’origine, sont autant de satisfactions de lecture supplémentaires. La BD Franco-Belge a définitivement trouvé le super héros qu’il lui fallait.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? UNE MESSE POUR DRACULA

 

 

C'est de Qui ? James Bernard.

 

 

La couv' 

 

 

 

Déjà entendu chez B.O BD ? Oui.

 

 

On peut écouter? Dans son intégralité même:

 

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Conçue au départ sans Christopher Lee, arrivé à saturation du personnage qui lui collait aux basques, Une Messe Pour Dracula verra finalement l’acteur anglais remettre capes et canines pour un film poussif et peu imaginatif où le vampire n’est pas à la fête. L’incontournable James Bernard, responsable de la majorité des scores de la Hammer de cette décennie, est aux commandes de la musique et applique ses formules gagnantes à base de sursauts de cordes et explosions de cymbales…mais pas que ! De montées chromatiques en canons inattendus (le hautbois répondant aux violons en est un exemple frappant), Bernard, avec l’économie de moyens qui est sa marque de fabrique, relève le défi de mettre cet énième film de vampire en musique sans céder à une quelconque facilité. La B.O de cette Messe est probablement la seule chose que l’on puisse sauver aujourd’hui de la production, et sa variété, surtout sur cette version étendue, fait plaisir à entendre. Si, à l’écoute seule, elle peut paraître grandiloquente par moments, vous verrez qu’en illustration musicale de ce troisième volet du Nyctalope de l’Oeil de la Nuit, ça apporte une saveur gothico désuète délectable.

 

--------------------------

 

 

Une Chronique de Fab

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags