18 mai 2021 2 18 /05 /mai /2021 09:07

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LES SŒURS FOX 2

 

 

C'est de qui ? Charlot et Charlet

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Grand Angle

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui sur le tome 1.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Partie d’un canular la renommée des Sœurs Fox a dépassé toutes leurs attentes et leur sœur ainée a fait fructifier ce succès, faisant des pseudos-spirites la coqueluche du tout New York et initiant une flambée de vocations plus ou moins avérées.

Mais la célébrité ne vient pas sans risques et quand Maggie se mérite avec un explorateur de renom dont la famille est cartésienne au possible, conjuguer ses séances et sa vie privée devient une gageure. A la mort de son nouvel époux notre héroïne craque et devient alcoolique, décidant même de se saborder en révélant au monde l’arnaque de leur supposé don.

Dans le sillon de ce naufrage elle entraîne irrémédiablement le journaliste amoureux transi, ses sœurs et leurs enfants.

 

Voici, trois ans après un intriguant tome 1, la suite et fin du drame historique de Charlet et Charlot avec toujours cet intéressant lien du fond et de la forme, le trait quasi expressionniste du premier servant à merveille le scénario tragique de ces destins brisés, dépassés par le phénomène qu’ils ont contribué à rendre célèbre. Une belle évocation de la grande Histoire par la petite qui fait des Soeurs Fox un diptyque original et prenant.

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : THE LITTLE THINGS

 

 

C'est de qui ? D. Newman

 

 

La Couv':

 

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Mine de rien, Thomas Newman, si moins sous les projecteurs que, par exemple, Zimmer et ses décalcomanies de l’écurie Remote Control, est un compositeur qui pèse dans le domaine depuis pkus de 40 ans.

Rien que la dernière décennie l’a vu mettre en musique deux James Bond et écrire pour des pointures comme Spielberg ou Soderbergh.

Loin du sensationnalisme bruyant des faiseurs cités plus haut, l’américain sait se distinguer par une efficacité parfois minimaliste qui met en avant les images plutôt que de chercher à se rendre voyant (enfin audible pour le coup).

 

Nouvelle preuve avec ce thriller au casting trois étoiles (trois Oscarisés même) où, sur une base de piano solo inquiétant et mélancolique à la fois, Newman ajoute des effets de réverb, des plages sonores aussi planantes qu’inquiétantes et quelques passages plus tendus où une rythmique synthétique syncopée vient s’inviter à la fête.

 

L’ambiance est donc le maître mot ici et, malgré un décalage certain entre la BD et la musique, les deux fonctionnent avec une osmose intéressante.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 


 

 

Repost0
4 janvier 2020 6 04 /01 /janvier /2020 14:19

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LES ENQUETES DE LORD HAROLD 1

 

 

C'est de qui ? Fourquemin et Charlot

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui pour le scénariste.

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? Le jeune Harold Alaister, noble anglais de son état, s’ennuie dans sa luxueuse demeure du Londres victorien ; faisant fi de l’étiquette et des convenances, le voici qui s’enrôle dans la police au sein du pire quartier de la capitale.

 

Son idéalisme candide va devoir composer avec la corruption de ses pairs, la faune londonienne et la mainmise de trois jeunes femmes portant toutes une mystérieuse bague. Qu’à cela ne tienne, notre Alaister va contre vents et marées élucider sa première affaire, résolvant deux crimes d’un coup !

 

Coté scénario on est sur des ficelles classiques – la recrue ingénue parachutée dans un environnement hostile, la complot en intrigue secondaire, le majordome dévoué, etc…- mais le tout est plutôt bien ficelé et se lit avec plaisir en proposant un chapitre auto-conclusif qui se conclue cependant sur un petit clifhanger.

 

Un premier tome plutôt agréable donc pour cette série à mi chemin entre le polar victorien et la comédie fine, aspect d’ailleurs appuyé par le trait rond de Fourquemin quelque peu contrebalancé par les teintes choisies qui rendent bien l’atmosphère historique et sociale du background.

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : A GAME OF SHADOWS

 

 

C'est de qui ? H. Zimmer

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? La surprenante vison de Sherlock Holmes par Guy « Snatch » Ritchie fait partie de la poignée de bons films du réal' et a, vraisemblablement inspirée le compositeur Hans Zimmer puisque il livre là ses deux scores les plus atypiques : comprendre loin des gros riffs de guitares saturéesn des rythmiques marteau pilon et autres sons de drones grondant.

 

Ici, probablement dans un soucis de véracité historico-géographique (quoique) ou de respect envers l'excellente B.O de la série TV anglaise des années 80, Zimmer a remplacé son attirail habituel par un ensemble d'instruments aux couleurs gitanes d'Europe de l'Est, avec force violons, flute, cymbalon et autre accordéons.

Les thèmes du premier opus sont plus ou moins retrouvés de ci de là dans cette suite, avec toujours cette ambiance survoltée et décalée même si on retrouve plus souvent ici des pistes un peu plus traditionnelles du style du compositeur (et de son sbire Lorne Bafle, également responsable d'une partie de la B.O), à savoir rentre dedans et plus efficaces que subtiles.

 

Une galette qui renforce le coté humoristique de ce premier tome des enquêtes de Lord Harold avec une petite touche originale.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 12:34

 

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : LES SŒURS FOX

 


C'est de qui : P. Charlot & G. Charlet

 

 

La Couv':

 

Esprit est tu là?  /  Les Soeurs Fox  Vs.  The Handmaid's Tale

 

Déjà lus chez nous? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Grand Angle

 

 

Une planche:

 

Esprit est tu là?  /  Les Soeurs Fox  Vs.  The Handmaid's Tale

 

Ca donne Quoi ? Nous sommes au milieu du XIX° siècle, aux Etats-Unis. Dans une bourgade pieuse, la famille Fox nouvellement arrivée va attirer toute les attentions sur elle quand les deux filles vont prétendre développer la faculté de communiquer avec l’au-delà.

 

Bientôt leur renommée dépasse les limites de la ville grâce aux articles d’un jeune journaliste ambitieux (mais qui a flairé la supercherie). Sous prétexte de protéger nos « médiums », leur grande sœur les amène à New-York où elles vont pouvoir servir ses désirs de gloire.

 

Inspiré de faits réels – qui ont d’ailleurs été à l’origine du phénomène du spiritisme qui prendra l’ampleur extravagante que l’on sait- le scénario de Philippe Charlot évite le sensationnalisme en s’intéressant aux protagonistes, dont les principales sont d’ailleurs aussi attachantes que nuancées.

 

Le dessin de Grégory Charlet –qu’il met d’ailleurs fort bien en couleur lui-même- qui n’est pas sans rappeler parfois celui de Bastien Vivès en plus précis, apporte une belle touche d’originalité à un titre déjà surprenant.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

 

C'est Quoi ? THE HANDMAID’S TALE

 

 

C'est de Qui ? A. Taylor

 

 

La couv'

 

Esprit est tu là?  /  Les Soeurs Fox  Vs.  The Handmaid's Tale

 

Déjà entendu chez nous? Non

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? The Handmaid’s Tale est un peu la dystopie poussée dans ses extrêmes retranchements. Dans un futur tout proche, aux Etats Unis, alors que la majorité des femmes ne peut plus avoir d’enfants, une société patriarcale impose un ordre quasi moyenâgeux de servitude et de castes.

 

La nouvelle adaptation TV du roman d’origine est assez impressionnante niveau visuel ou interprétation, indéniablement l’un de ses atouts majeurs reste son illustration musicale.

 

Adepte du minimalisme, et déjà responsable de B.O pour des courts métrages, Adam Taylor travaille ici sur l’opposition de nappes de sons électroniques sombres et bourdonnants sur lesquelles il vient parfois placer des mélodies lancinantes au piano solo, des phrases de cordes (au violon ou au violoncelle) mélancoliques, voir des chœurs éthérés.

 

L’opposition entre la nature même des instruments fonctionne à merveille créant des ambiances délétères et oppressantes qui sont le sel même de la réussite de la série TV et une vraie plus value mystique à l’évocation de Sœurs Fox.

 

 

 

 

----------------

 

 

Une chronique de Fab

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags