18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 13:03

 

 

Rompons donc avec nos habitudes et passons d'un extrême à l'autre, avec un mini cylce BD historiques qui débute ce mercredi, dédié aux adultes, avertis qui plus est, puisqu'il est quastion aujourd'hui d'une BD X!

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

 

 

C'est quoi : INGUINIS. L’ESCLAVE DU PANTHEON.

 

 

C'est de qui ? Even & Guenet

 

 

La Couv':

 

Histoire et BD (X pour le coup en plus!)  / Inguinis  Vs.  Hannibal

 

Déjà lus sur B.O BD? Oui pour le dessinateur.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Tabou

 

 

 

Une planche:

 

Histoire et BD (X pour le coup en plus!)  / Inguinis  Vs.  Hannibal

 

 

 

Ca donne Quoi ? Intrigues au sein de la Rome Antique alors qu’une jeune et douée sculptrice ( ah oui et belle ce qui ne gâche rien !) qui vient de récupérer les contrats de son défunt père découvre que ce dernier aurait été assassiné et que l’affaire remonte en haut lieu !

 

Inguinis nouvelle série de Katia Even est un peu le chainon manquant entre le (déjà) classique grand publique Murena de Dufaux et Delaby et le très osé mais néanmoins recherché historiquement Messalina de Mitton.

 

La période historique traitée est, donc, propice à mélanger scénario classique de thriller et érotisme plus que débridé (sans tomber dans la vulgarité cela dit) et Inguinis prouve que l’un et l’autre peuvent très bien cohabiter.

 

Nicolas Guenet, que l’on avait découvert chez nous sur de la fantasy musclée, démontre ici une nouvelle facette de son talent et son graphisme réaliste parfois un rien outré (on pense même à Corben sur quelques cases !) se prête très bien au genre.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

 

C'est Quoi ? HANNIBAL

 

 

C'est de Qui ?  C. Rusticelli

 

 

La couv' 

 

 

Histoire et BD (X pour le coup en plus!)  / Inguinis  Vs.  Hannibal

 

Déjà entendu sur B.O BD? Oui.

 

 

On peut écouter?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Dans cette période riche en séries B à Z de genre où le western et le péplum rivalisaient niveau production à la chaine en Italie, Hannibal, avec Victor Mature dans le rôle titre et rien moins que Terence Hill et Bud Spencer en seconds couteaux (et pour la première fois ensemble à l’écran !), ne se démarque guère du reste de ses semblables si ce n’est par sa musique.

 

Il faut préciser que ce n’est pas Cinecitta qui finance mais bel et bien la Warner et que donc l’enveloppe est tout de même plus conséquente.

 

Carlo Rusticelli, moins prolixe mais, du coup, plus sélectif que ses compatriotes de l’époque, prend soin de composer une B.O assez grandiose, où il fait revivre le lustre de la décennie précédente de l’autre coté de l’Atlantique.

 

Si on a évidemment droit à pas mal de thèmes pour cuivres, le principal en tête, les autres corps d’instruments ne sont pas en reste et l’écriture ne manque clairement pas de richesse.

 

Peut être un peu trop « grand spectacle » pour ce premier tome d’Inguinis, il appuie le coté BD historique en atténuant un brin la partie X.

 

 

 

---------------

 

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags