14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 12:46

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : LE PORTEUR D’HISTOIRE

 


C'est de qui : C. Gaultier

 

 

La Couv' :

Racontes nous une histoire  /  Le Porteur d'Histoire  Vs.  Lucky Number Slevin

 

C’est édité chez qui ? Les Arènes BD.

 

 

Déjà lu chez B.O BD? Oui, plusieurs fois même.

 

 

Une planche:

Racontes nous une histoire  /  Le Porteur d'Histoire  Vs.  Lucky Number Slevin

 

Ca donne Quoi ? Si Christophe Gaultier n'est pas étranger aux adaptations littéraires - on se rappelle entre autre d'un intéressant Fantôme de l'Opéra - c'est, à ma connaissance, la première fois qu'il s'attaque à une pièce de théâtre, contemporaine qui plus est. Le résultat est des plus réussi et le médium BD s'avère tout désigné pour donner une autre dimension à ce vertigineux récit, plein de références, et de mises en abyme.

 

Le Porteur d'histoire c'est Martin Martin, un quarantenaire qui atterrit un soir chez une femme et sa fille, dans une bourgade algérienne. Enigmatique s'il en est, l'homme s'extasie devant la bibliothèque de son hôtesse, avant de se lancer dans un récit à tiroir où il va être question de l'enterrement de son père, de la plus vieille dynastie de France, de l'avènement de la démocratie via la religion, d'un trésor légendaire... et où l'on va croiser pèle mêle Alexandre Dumas (père et fils), Eugène Delacroix, deux papes, j'en passe et des meilleurs.

 

Pourtant, si l'esprit romanesque de ses prestigieux invité est bel et bien présent dans cette adaptation, foin de grande aventure. Ici il est plus question du pouvoir des mythes et de leurs conteurs, de liens généalogiques et de transmission.

 

Visiblement inspiré par son sujet Christophe Gaultier livre une copie irréprochable, avec un trait moins torturé, plus délié que sur ses précédents ouvrages mais toujours aussi original.

Une bien belle occasion de (re)découvrir une oeuvre à part.

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ?  LUCKY NUMBER SLEVIN

 

 

C'est de Qui ? J. Ralph

 

 

La couv' 

Racontes nous une histoire  /  Le Porteur d'Histoire  Vs.  Lucky Number Slevin

 

Déjà entendu chez nous? Non

 

 

On peut écouter?

Ca donne quoi? Pour sa première incursion sur grand écran, Ralph, qui a pu se faire les dents sur des spots publicitaires entre autre, livre une B.O des plus atypiques puisque là où on attendait une musique fun, voire groovy, il opte pour des ambiances étranges, sur du format généralement assez court, où le mot d'ordre est "atmosphérique".

 

Que ce soit la flûte qui ouvre la galette, subtilement accompagnée d'une plage instrumentale discrète, dans ce qui compose le thème principal du film, repris à divers passages dans de légères variations, ou un piano qui joue par intermittence, voire une harpe souvent utilisée à contre emploi, on peut clairement qualifier le score de Slevin d'inattendu.

 

Trop peut être puisque depuis, si il n'a pas arrêté de composer pour des documentaires, et autres films indés, Hollywwod n'a toujours pas ouvert grand ses portes au talent de J Ralph, mais peu importe, c'est un plaisir d'écouter cette B.O avec le Porteur d'histoire version Gaultier.

 

 

---------------------------------

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags