26 septembre 2019 4 26 /09 /septembre /2019 07:23

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  VOLTAIRE (TRES) AMOUREUX

 

 

C'est de qui ? Oubrerie

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Les Arènes

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui, pas mal de fois.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Notre philosophe vieillissant s’est lassé des mondanités et des romances sans lendemains jusqu’à ce qu’il tombe sur la perle rare, Madame du Châtelet, esprit brillant s’il en est, aussi intelligente que fine, qui lui redonne des ailes.

 

Voilà Voltaire reparti pour un tour, qui « fait le jeune », se relance à corps perdu dans l’écriture et dans la cour à une belle qui sait d’ailleurs se faire désirer.  Et quand enfin nos deux tourtereaux se tombent dans les bras, la romance fait des vagues !

 

Second tome du déjà très réussi Voltaire Amoureux, cette suite est encore plus drôle, intelligente et sensuelle. Alliant le fond et la forme, Oubrerie développe ici les idées de son modèle lui faisant émettre des réflexions sur la société et le pouvoir qui résonnent encore fort d’actualité aujourd’hui.

 

Le dessin aérien et voluptueux à la fois, sert à merveille le propos de cette biographie romancée comme on aimerait en lire plus souvent.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : MOLIERE

 

 

C'est de qui ? F. Talgorn

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Une poignée de fois.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Pensée dans la grande tradition des films en costumes où le gratin du cinéma français rivalise de cabotinage (Romain « Auberge Espagnole » Duris en tête), cette bio de Molière par Laurent Tirard choisit une période peu connue de la vie de l’auteur afin de mieux broder dessus.

 

J’ai été des plus surpris de retrouver le nom de Frederic Talgorn au générique, connaissant surtout le compositeur pour son travail sur la suite de Heavy Metal et le plus oubliable Fortress (oui, celui avec Christophe Lambert, bienheureux ce qui n’ont jamais vu cette purge).

Agréable surprise cela étant puisque sa partition, si elle s’inspire de la musique d’époque, notamment avec l’utilisation d’un clavecin et l’omniprésence des cordes,  reste néanmoins assez moderne dans l’esprit avec un humour et une légèreté constants.

 

Le thème principal, très catchy, revient assez souvent tout au long de la galette sans pour autant sonner redondant.

Talgorn n’en laisse pas pour autant de côté les quelques scène plus graves du film avec, là encore, une poignée de pistes plus mélancoliques sans pour autant tomber dans la mièvrerie.

 

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
6 octobre 2018 6 06 /10 /octobre /2018 16:32

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LES ANNEES ROUGE ET NOIR. BACCHELLI.

 

 

C'est de qui ? Boisserie, Convard, Douay.

 

 

La Couv':

 

Dieu reconnaîtra les siens  /  Les années rouge et noir 1951-1962  Vs.  Les Maudits

 

Déjà croisés sur le site? Oui

 

 

 

C’est édité chez qui ? Les Arènes

 

 

 

Une planche:

 

Dieu reconnaîtra les siens  /  Les années rouge et noir 1951-1962  Vs.  Les Maudits

 

Ca donne Quoi ? Alors que le spectre de l'Occupation plane encore sur une France qui se voudrait insouciante, la politique du pays est en ébullition.

On retrouve l'ancien collabo Bacchelli, tirant toujours les ficelles grâce aux fiches qu'il a récupérées et qui désignent les hommes et femmes qui ont pactisé avec les allemands durant la guerre.

 

Il va même jusqu'à en falsifier une afin de dénigrer un ministre qui finit par se suicider.

 

Agnès sent qu'il est temps de réagir, surtout que son propre frère travaille pour son ennemi. Elle intègre l'entourage de Pasqua et assiste à la naissance du SAC.

De l'autre coté de la Méditerranée, c'est l'Algérie qui s'enflamme et les répercussions sur la France ne se font pas attendre.

 

Toujours aussi riche -et avec un background pareil ce n'est guère étonnant- la série politco historique du trio Convard, Boisserie, Douay continue de tenir ses promesses sans noyer son lecteur sous les dates et les faits et toujours dans ce style graphique si particulier.

Dommage que les cours d'Histoire au lycée n'aient pas été aussi passionnants !

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi:LES MAUDITS

 

 

C'est de qui ? Y. Baudrier

 

 

La Couv':

 

Dieu reconnaîtra les siens  /  Les années rouge et noir 1951-1962  Vs.  Les Maudits

 

Déjà entendu chez B.O BD? Non

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Yves Baudrier met en musique le troisième long métrage du déjà prometteur René Clément dans la plus pure tradition du film d'avant-guerre, dans la lignée des Kosma, et autre Cloërec.

 

Ne vous fiez pas à l'introduction très martiale, l'ensemble de la B.O est surtout axé sur la mélodie.

Cordes multiples qui se répondent sur des mélodies souvent tragiques mais toujours enlevées, accompagnées des vents plus discrets mais très bien employés, le tout dans une liberté rythmique assez inédite ; on sent l'influence de tout un courant classique sur cette génération de compositeurs.

Baudrier a côtoyé Messiaen et a été l'élève de Loth et ce baggage se ressent tout au long de sa carrière.

 

Second film avec le réalisateur, second film sur la résistance et la fin de la Guerre, les thématiques abordées sont parcourues de suspense et d'un certain patriotisme certes suranné mais tellement bien écrit.

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
15 juin 2018 5 15 /06 /juin /2018 09:33

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  PYGMALION

 

 

C'est de qui ? S, Revel

 

 

La Couv':

 

Bouquet d'Art  /  Pygmalion

 

Déjà lue chez nous ? Oui

 

 

 

C’est édité chez qui ? Les Arènes BD

 

 

 

Une planche:

 

 

Bouquet d'Art  /  Pygmalion

 

Ca donne Quoi ? Vous vous doutez que, tenant un site qui propose d'associer des musiques, généralement de films,à la lecture de BD, une variation sur le Pygmalion de Rousseau, en collaboration avec un orchestre interprétant l'oeuvre, ne pouvait que m'interpeller, pour le moins.

 

Sandrine Revel , que nous avions lue sur une fort réussie « bio » de Glenn Gould, artiste aux multiples talents, convoque les esprits de quatre grands sculpteurs auquel elle prête le rôle du héros mythologique revu par Rousseau, alternant avec des scènes de répétition du Paris Mozart Orchestra.

 

Bouquet d'Art  /  Pygmalion

 

Le procédé est intéressant même si, vous le savez si vous venez souvent dans le coin, lire en musique est d'autant plus difficile que dans des cas aussi précis le rythme de lecture de chacun est différent.

 

Nonobstant ce Pygmalion est un exercice de style à saluer, un entrelacement de visions et de talents artistiques réjouissants et des plus original.

 

Pour bien faire les Arènes proposent également en téléchargement gratuit la version de Pygmalion de Benda par le Paris Mozart Orchestra qui est donc, vous vous en seriez douté, la musique qui accompagna ma lecture  (même si j'en conviens, les passages dialogués peuvent distraire).

 

 

- - - - - - - - - - - 

 

Une chronique de Fab

 

Repost0
22 mai 2018 2 22 /05 /mai /2018 07:09

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LA TRAGEDIE BRUNE

 

 

C'est de qui ? Cadène & Gaultier

 

 

La Couv':

 

Devoir de mémoire  /  La Tragédie Brune  Vs.  Cornered

 

 

Déjà croisés chez B.O BD? Oui pour le dessinateur.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Les Arènes BD.

 

 

 

Une planche:

 

 

Devoir de mémoire  /  La Tragédie Brune  Vs.  Cornered

 

Ca donne Quoi ? Alors que le national socialisme, le parti d’Hitler, se nourrit assidument du sentiment de défaite et de la situation économique catastrophique de l’Allemagne du début des années 30, Xavier de Hautecloque, reporter de terrain et de conviction y réalise plusieurs enquêtes et reportage, tentant assez vainement d’alerter une France pacifiste sur les risques imminents.

 

Las, nul n’est prophète en son pays,  son acharnement et sa quête vont surtout hélas lui attirer les foudres de la gestapo qui, en 1935, va l’éliminer en l’empoisonnant.

 

Des témoignages du journaliste Thomas Cadène a tiré un scénario de BD qui se lit comme un récit d’espionnage où hélas les faits ne sont que trop vrais.

Les passages sur les camps de concentration notamment font froid dans le dos quand on sait ce qu’ils deviendront quelques années après.

 

Christophe Gaultier a opté pour un trait plus précis, plus proche d'une certaine Ligne Claire, sans pour autant se départir de ce qui fait l’originalité de son style, dans des tons d’ocre et de brun pour mettre en image cet album aussi poignant qu’haletant.

 

A une époque où les extrémismes de tout bord sont terriblement d’actualité, La Tragédie Brune est un ouvrage d’utilité publique qui aurait tout à fait sa place dans les programmes d’Histoire tant les faits d’hier sont pleins d’enseignement.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :CORNERED

 

 

C'est de qui ? Roy Webb

 

 

La Couv':

 

Devoir de mémoire  /  La Tragédie Brune  Vs.  Cornered

 

Déjà entendu sur le site? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 


 
Ca donne Quoi ? Réalisé juste après la guerre et exacerbant le sentiment patriotique et antifasciste ce film de vengeance américain lorgne bien plus sur le Film Noir que sur le film de guerre à proprement parler.

C’est en partie grâce au travail de Roy Webb, habitué au genre et, surtout, à s’adapter à n’importe quel scénario ou presque.
Rappelons que le bonhomme a assuré avec brio le score de Murder My Sweet l’année précédente, déjà réalisé par Dmytryk, dont il reprend ici quelques ficelles attendues : cuivres menaçants, thèmes simples sans être simplistes et sentiment de fatalité écrasante…


La B.O de Cornered, plus accessible que le film lui-même un rien plombé par ses multiples retournements, est un contrepoint parfait au suspense dramatique sous-jacent de La Tragédie Brune.

 


---------------

 

 

Une Chronique de Fab 


 

Repost0
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 11:51

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : FORCATS 2. LE PRIX DE LA LIBERTE.

 

 

 

C'est de qui ? Bedouel et Perna

 

 

La Couv':

 

Libre!  /  Forçats tome 2  Vs.  Suddenly

 

 

Déjà lus par ici ? Oui sur le tome précédent.

 

 

C'est édité par? Les Arènes.

 

 

Une planche:

 

 

Libre!  /  Forçats tome 2  Vs.  Suddenly

 

 

Ca donne quoi ? Le premier volet de Forçats nous avait convaincu par une alliance entre le fond et la forme des plus aboutie.

Cette suite et fin vient confirmer tout le bien que l’on pensait de ce diptyque, en effet la grande aventure souffle toujours sur l’épopée de Dieudonné, qui, las d’attendre une hypothétique grâce du gouvernement français (qui arrivera pourtant à force de volonté de la part d’Albert Londres), s’enfuit à nouveau du bagne.

 

Malgré l’annonce de sa mort probable faute de pistes, notre reporter sans frontières n’hésite pas à partir à nouveau pour l’autre bout du monde et sa ténacité finira par payer puisqu’il retrouvera Eugène au Brésil pour un dénouement heureux qui n’était pas gagné d’avance.

 

Une belle et peu connu page d’Histoire que le duo d’auteur a su rendre passionnante par un traitement original et efficace !

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

 

C'est Quoi ? SUDDENLY

 

 

C'est de Qui ?  D. Raskin

 

 

La couv' 

 

 

Libre!  /  Forçats tome 2  Vs.  Suddenly

 

Déjà entendu chez nous? Quelques fois oui.

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Avec une palanquée de films ( et non des moindres : Laura de Preminger, c’est lui !) dans divers genres derrière lui, Raskin s’était pourtant assez peu frotté au polar urbain avant ce film nerveux où un tueur prend une famille en otage dans leur maison, prévoyant d’assassiner le président des USA en visite dans la ville.

 

Raskin, après une brève mise en jambe plutôt calme histoire de tromper son monde, développe des thèmes nerveux et pleins de tension, où les cuivres jouent sourds mais menaçants.

 

Si l’on ne retrouve pas forcément ce qui a fait la maestria de certains des travaux précédents du compositeur, ce dernier fournit un score remarquable à bien des points, ne serait-ce que par une certaine économie d’effets tape à l’œil pour se concentrer sur l’illustration du suspense via des passages annonciateurs de l’underscoring à venir des décennies suivantes. 

 

 

 

---------------

 

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags