28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 17:16

 

 

 

On conclue notre cycle western du week-end avec un récit tiré d'une histoire vraie, une page d'Histoire peu connue que le 9° Art remet en lumière.

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 


C'est quoi : CHURUBUSCO

 


C'est de qui :  A. Ferraris

 

 

La Couv':

Panorama du Western  /  Chuburusco  Vs.  Tepepa

Déjà croisé sur le site? Non

 

 

C’est édité chez ? Rackham.

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? Etonnante anecdote que cette histoire de soldats européens enrôlés dans l’armée américaine pendant le conflit qui opposait les Etats Unis au Mexique qui, las des abus de pouvoir des officiers et soldats U.S désertent pour rejoindre la cause de l’ennemi qu’il trouve – à raison- plus juste (et qui partage les mêmes croyances religieuses).

 

Si les rebelles étaient essentiellement irlandais, c’est un soldat italien qu’a choisi Ferraris comme héros. Son album a la force d’un Alamo débarrassé des paillettes hollywoodiennes et prend aux tripes tout épris de justice qui se retrouvera dans ses soldats révoltés contre l’injustice des puissants.

 

Coté graphisme le choix du noir et blanc réalisé au crayon gras donne un aspect old school tout à fait adapté au sujet qui lui prête un côté intemporel bienvenu.

 

Une œuvre forte en mémoire d’une page d’Histoire qui la méritait bien !

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? TEPEPA

 

 

C'est de Qui ? E. Morricone

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu sur B.O BD?  Of Course !

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Si le scénario de cet obscur western zapatiste de 69 venu d’Italie n’est pas nouveau (un révolutionnaire est sauvé in-extremis par  un anglais qui veut se venger de lui, les thématiques abordées sont plus intéressantes ; lutte des classes, intérêt personnel face au général, lutte contre l’oppression et j’en passe.

 

Morricone, dont c’est décidément le week-end sur B.O BD, s’il propose une B.O assez classique sur l’ensemble, y introduit quelques éléments aussi originaux que bienvenus, il mêle des sons comme des coups de feu ou du vent à ses thèmes ou encore fait jouer ses guitares en opposant mélodies et rythmiques.

 

Au vu de la proximité des deux sujets, les deux œuvres méritaient d’être rapprochées, le résultat n’a pas déçu, loin de là, amplifiant même le coté dramatique de Churubusco.

 

 

-------------------------

 

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tietie007 05/02/2017 13:09

Ah, Ennio Morricone !

bobd 05/02/2017 15:39

indémodable!

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags