4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 15:50

 

 

 

 

LA BD:

 


C'est quoi : LES NAUFRAGES DU METROPOLITAIN 2

 


C'est de qui : Ordas et Berr

 

 

La Couv':

Les Tigres se mouillent  /  Les Naufragés du Métropolitain 2  Vs.  Du Rififi chez les Hommes

Déjà croisés chez nous? Oui sur le tome précédent.

 

 

C’est édité chez ? Grand Angle

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Pas d’honneur entre voleurs ! C’est en partie la phrase qui pourrait définir la conclusion des Naufragés du Métropolitain où la bande ayant fait main basse sur les diamants que la Maison Verne préparait pour la famille du Tsar se dispute le butin.

 

C’est un jeu dangereux de chat et souris qui s’engagent entre les malfaiteurs, la Brigade du Tigre et…la crue ! Car l’eau monte dans Paris et ce n’est pas le moindre des problèmes de notre casting.

 

Ordas confirme la bonne impression du tome 1, paru l’an passé, ajoutant à la reconstitution historique et  au drame social une enquête policière tendue et menée de main de maître plutôt bien servie par le trait classique  de Nathalie Berr.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ?  DU RIFIFI CHEZ LES HOMMES

 

 

C'est de Qui ? G. Auric

 

 

La couv' 

 

 

Déjà croisé chez B.O BD ? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? La filmographie de Jules Dassin a deux constantes : des thématiques qui tournent toujours plus ou moins autour du noir et des B.O classes.

 

Evidement, Du Rififi chez les hommes ne déroge pas à cette règle, film de casse autant que film de gangs le scénario est un modèle de film noir. Après un passage remarqué aux States et Outre Manche, le réal maîtrise le genre comme peu de ses contemporains.

 

Au pupitre on retrouve Georges Auric qui, s’il n’est pas coutumier du genre (une petite poignée de films noirs à son palmarès en une quinzaine d’années) n’y a pas moins fait des choses fort intéressantes. Sa formation classique aidant le compositeur est passé maître dans l’art d’écrire des morceaux illustratifs arrangés avec soin, et aux tessitures riches qui, pourtant, remplissent parfaitement leurs rôles.

 

Ici il flirte avec les codes du genre sans en faire des tonnes gardant pour le morceau de choix – le thème principal- des couleurs jazz de l’époque qui n’ont pas pris une ride.

 

Si parfois un brin décalé chronologiquement avec ce tome 2 des Naufragés du Métropolitain, la B.O de Georges Auric, de par son ambiance au suspense imparable, en fait un accompagnement de choix !

 

 

-------------------------

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags