30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 12:40

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 


C'est quoi : LA JEUNESSE DE THORGAL. BERSERKERS

 

 

C'est de qui ?  Surzhenko et Yann

 

 

La Couv':

 

 

Folle(s) Jeunesse(s)  /  La Jeunesse de Thorgal. Berserkers  Vs.  Guillaume. La Jeunesse du conquérant.

 

 

C’est édité chez qui ? Le Lombard

 

 

Une  planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? Après l’enlèvement d’Aaricia et le vol de la couronne de son père, voilà nos protagonistes engagés dans une course de bateaux où les rivalités vont éclore au grand jour et les rivalités d’hier deviennent les alliances d’aujourd’hui jusqu’à des confrontations finales lourdes de sombres promesses.

 

La conclusion de l’épisode précédent de la jeunesse du viking le plus malchanceux de l’histoire de la BD Franco-Belge se révèle rythmée et riche en rebondissements. L’esprit de certains des premiers albums mythiques de la série souffle de ci de là et on sent l’envie de rattacher les wagons (notamment via la scène du rocher dans l’eau par exemple). Après cette nouvelle fournée reste un album mineur sur l'ensemble du "Thorgal-verse".

 

Au rayon des bémols, la narration est parfois un brin abrupte, quitte à sembler décousue même, et le dessin est moins personnel que sur d’autres albums (mais du coup plaira peut être à un public plus large).

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? LA JEUNESSE DE GUILLAUME LE CONQUERANT

 

 

C'est de Qui ? A. Shelton

 

 

La couv' 

 

 

Déjà croisé sur B.O BD? Non

 

 

On peut écouter?  Un extrait Soundcloud et la B.A du film:

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Si (attention je balance un lieu commun complètement assumé) les adaptations de Tolkien par Peter Jackson mais surtout la version télé du Trône de Fer, ont remis au goût du jour le médiéval, surfer sur la vague sans avoir waxé sa board peut s’avérer risqué !

 

Ainsi, comme hélas trop souvent chez nous, quand on s’essaye à la fiction de genre (historique dans le cas qui nous concerne) les comparaisons ne tardent pas à arriver et sont rarement en faveur de nos productions nationales. J’en prends à témoin cette bio des jeunes années du célèbre duc de Normandie du XI° siècle qui, si elle a mis le paquet niveau reconstitution des décors, des armes et autres costumes, souffre d’un jeu d’acteur général peu crédible qui fait de l’ombre à l’ambition de la réalisation.  

 

Coté B.O, si Arthur Shelton (réalisateur multitâches  à ses heures) propose quelque chose de fort écoutable surtout vu la longueur (1h15 tout de même), il reste néanmoins trop sage et surtout pas assez médiéval, livrant une musique bien pensée mais très passe-partout, qui aurait limite pu aller avec  tout autre chose. On sent la connaissance du métier et de l’illustration musicale dans l’écriture du compositeur normand mais on aurait clairement apprécié quelque chose  de plus prononcé historiquement.

 

 

-----------------------------------------------

 

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags