27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 07:39

 

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : ARTHUS TRIVIUM. LE TROISIEME MAGICIEN

 


C'est de qui : Raule & Landa.

 

 

La Couv' :

Festival de Monstres  /  Arthus Trivium 2  Vs.  Van Helsing

C’est édité chez qui ? Dargaud

 

 

Déjà lus sur B.O BD? Oui

 

 

Une planche:

Festival de Monstres  /  Arthus Trivium 2  Vs.  Van Helsing

Ca donne quoi? Comme le laissait clairement entendre le cliffhanger du tome précédent, ce deuxième volet d'Arthus Trivium s'oriente clairement vers le fantastique.

 

L'ancien mentor de Nostradamus, revenu d'entre les morts, a invoqué un seigneur mort-vivant qui assaille le domicile du vieil homme avec une armée de monstres, à la recherche d'un puissant artefact.

 

Si vous n'êtes pas rebuté par le surnaturel et les créatures infernales dans un background historico-aventureux, cette série est faite pour vous. Le scénario, chargé de scènes d'action et de combats est assez magnifiquement servi par le dessin réaliste anguleux virtuose de Landa (qui n'est pas sans faire penser à celui d'Anthony Jean sur La Licorne ) fort bien rehaussé par ses choix de couleur.

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

C'est Quoi ?  VAN HELSING

 

 

C'est de Qui ? A. Silvestri

 

 

 La couv'

Festival de Monstres  /  Arthus Trivium 2  Vs.  Van Helsing

Déjà entendu par ici? Oui

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne quoi? Je vous accorde qu'au premier abord la B.O de ce gros navet  film de série B vaguement inspiré du personnage de chasseur de vampires du Dracula de Stoker sonne comme une charge des valkyries sous testostérone.

 

Mais ce serait mal connaître le compositeur de Prédator ou Abyss (qui a cependant je vous l'accorde volontiers, pas mal de daubes dans sa filmographie) que de croire qu'on est sur de la musique de blockbuster lambda.

 

Si Silvestri connaît bien les ficelles du score de film à grand spectacle et gros budget il a tout de même assez de métier pour nuancer (hum) ses cuivres vrombissants et ses percussions métronomiques par des incursions vocales gothiques à souhaits, des arrangements parfois inattendus sur ce genre de B.O voire même un peu de banjo ou de harpes assez surréalistes à certains moments.

Bref, si fortement bruyante, pour ne pas dire assommante sur la longueur, la partition de Silvestri est cependant tout à fait dans l'esprit du second tome de Arthus Trivium dont il partage les dominantes.

 

 

----------------------

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags