23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 10:05

 

 

 

 

 

LA BD:

 


C'est quoi : MONSTER CLUB 2. DECAPODES ET VIEILLES LANTERNES.

 


C'est de qui : Masbou & Faw

 

 

La Couv':

La deuxième règle du Monster Club...  /  Monster Club 2  Vs.  The Body Snatcher

Déjà croisé sur le site? Le scénariste oui.

 

 

C’est édité chez qui ? Delcourt

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Trois ans après un tome 1 très sympa, voici la suite des aventures de nos intrépides aventuriers chasseurs de bestioles chimériques et autre curiosités.

 

Exit Leprévost, le dessinateur du précédent, parti vers des cieux plus cléments, remplacé par Faw qui, s’il s’en sort plutôt pas trop mal, a parfois du mal à faire oublier son prédécesseur. Niveau scénar’ on retrouve nos deux clubs de Cryptozoologues toujours aussi prompts à se lancer à la chasse aux créatures fantastiques ; qui vont explorer les fonds marins sur la trace d’un calamar géant.

 

Hommage à Jules Verne et son Capitaine Némo assumé, avec toujours un certain humour, cette nouvelle aventure est néanmoins un peu en deçà de la précédente et ce malgré un rythme bien mené et une narration en parallèle originale.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? THE BODY SNATCHER

 

 

C'est de Qui ? Roy Webb

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu dans le coin? Yep

 

 

On peut écouter? Avec une palanquée de musiques de films à son actif, (il lui est arrivé d’en livrer jusqu’à 20 certaines années !) Roy Webb s’est clairement illustré dans tous les genres ou presque. C’est bien simple, si vous tombez sur une série B datant des décennies 40 ou 50 il y a de fortes chances que la B.O soit signée de lui.

 

Pour cette adaptation de Stevenson avec les mythiques Bala Lugosi et Boris Karloff, dirigés par Robert Wise (sacré trio tout de même !), il fait ce qu’il sait faire de mieux : de la musique toute dédiée aux images qui sait se faire la plus discrète possible tout en étant juste indispensable à l’ambiance du film.

 

Entre inspiration harmonique qui semble provenir directement des impressionnistes, contrepoints surprenants dans le registre et couches complexes aux harmonies recherchées très avant gardiste en regard de ce qui pouvait se faire à l’époque, le travail de Webb est probablement aussi remarquable que sous-estimé et mérite d’être écoutés seul pour être apprécié à sa juste valeur.

 

Seuls, ou avec un album comme ce Monster Club second du nom  à qui il fait beaucoup de bien et dont il rattrape un peu la relative déconvenue.

 

 

---------------------------

 

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags