27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 16:47

 

 

Et donc une autre sortie indé, aussi marginale que réussie:

 

 

 

LA BD:

 

 

 


C'est quoi : SAFARI LUNE DE MIEL

 


C'est de qui ?  J . Jacobs

 

 

La Couv':

 

 

Déjà lu chez nous?  Oui

 

 

C’est édité chez qui ? Tanibis, un lien vers le site :

http://www.tanibis.net/#/safari-lune-de-miel/

 

Une  planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ?  L’action de ce one-shot déroutant ne se passe probablement pas sur terre, ou alors dans une réalité alternative. Dans une nature aussi étrange que délirante, un couple dysfonctionnel participe à un safari, accompagné par un guide dur à cuire. Bientôt la faune et la flore onirico-cauchemardesque alentour vont  se révéler plus dangereuses que prévu, et nos trois protagonistes vont se retrouver face à eux-mêmes et face à la nature toute puissante. Vous vous souvenez surement de l’étonnant « …Et Tu Connaîtras l’Univers et les Dieux » de Jacobs, avec son style graphique si particulier et sa narration originale. Ici le principe est plus ou moins le même. Trichromie et style rond hybride, scénario digne d’un David Lynch sous acide, et, pour enrichir son bestiaire, l’auteur intercale même d’étranges planches dignes d’un manuel biologique (qui ne sont pas sans faire penser aux Alpha et Beta de Jens Harder) rendant le voyage, pardon, la lune de miel, encore plus déstabilisante.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

C'est Quoi ? ERASERHEAD

 

 

C'est de Qui ?  Lynch

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu par ici?

 

 

On peut écouter?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Peut-on vraiment parler de musique de film sur Eraserhead ? Pas sûr, de « bande » « sonore » par contre oui, c’est un peu même la seule façon d’évoquer le travail sonore pointu de Lynch et d’Alan Splet sur l’ovni cinématographique du réalisateur à la coiffure vif argent. Sons industriels et métalliques, solos d’orgues d’un autre âge, atmosphère lourde et oppressante, le tout mixé, trituré, arrangé d’une façon déjà expérimentale à l’époque (fin des années 70) pour former une tessiture complexe et évocative. Une petite trentaine de minutes qui peuvent être éprouvantes pour l’auditeur non averti, à l’écoute seule, mais qui enfonce le clou de notre Safari Lune de Miel pourtant déjà sévèrement engoncé dans le maelstrom  dans la bizarrerie.

 

 

----------------------------------

 

Une chronique par Fab

 

 

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags