15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 08:44

 

 

 

Retrouvez, en fin de chronique, une interview "Musique et BD" de Thomas Humeau.

 

 

 

 

LA BD

 

 

 

C'est quoi : LE JOUEUR D’ECHECS

 

 

C'est de qui ?  Humeau adapte Zweig

 

 

La Couv':

 

 

Déja croisé sur le site? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Sarbacane, un lien vers le site :

http://editions-sarbacane.com/le-joueur-dechecs/

 

Deux planches:

 

 

Ca donne Quoi ? Pour son nouvel album, Humeau s’est intéressé à la nouvelle probablement la plus connue de son auteur. Le Joueur d’Echecs narre la destinée hors du commun de deux hommes diamétralement opposés. L’un est une ancienne victime des nazis qui a appris à jouer aux échecs lors de son emprisonnement afin de ne pas sombrer dans la folie, l’autre est un homme simple, de basse extraction, qui a réussi à dépasser sa condition grâce à son étonnante habileté aux…échecs. Devenu champion du monde, le second va fortuitement rencontrer le premier lors d’une croisière et perdre contre lui à leur jeu de prédilection. Au-delà de l’opposition entre ces deux mondes si différents, Zweig livrait une profonde réflexion quasi philosophique sur la folie. Dans un style graphique qui rappelle ceux de Thomas Gilbert ou de Kournwsky (eux même héritiers affranchis des Sfar et consorts), délié, expressif et aux couleurs pastel bien choisies, Humeau capte toute l’essence de l’œuvre, se l’appropriant avec succès notamment grâce à des parti-pris narratifs audacieux et payants. Une adaptation originale.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ?  L’AFFAIRE FAREWELL

 

 

C'est de Qui  C. Mansell

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu dans le coin? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

 

Ca donne Quoi ?  Qui de mieux que Mansell et son goût pour les musiques atmosphériques racées pouvait accompagner une BD comme ce Joueur d’Echecs. Si cette B.O a été écrite pour un film d’espionnage, basé sur une histoire vraie se déroulant au début des années 80 en Russie et en France, la marque de fabrique de Mansell y est bien omniprésente. Beaucoup de piano solo, quelques effets électroniques, et les chœurs de l’Armée Rouge en leitmotiv  lointain. Peu de fioritures pour aller directement à l’essentiel : une partition qui favorise l’ambiance froide, quasi désespérée d’un monde en crise, d’un scénario oppressant. Sortie de son contexte et accolée aux vies des deux protagonistes de l’album la musique met le doigt sur leur tragédie et magnifie le ton général du texte.

 

----------------------------

 

 

 

 

Bonjour Thomas et merci d’avoir accepté de te prêter au jeu du questionnaire croisé B.O/BD.

 

 

 

Commençons par un classique :

 

 

 

Tes Cinq Cd de chevet ?

 

 

 

-Nas — Illmatic

-John Talabot — ƒIN

-Outkast — ATLiens

-Burial —Untrue et Rival Dealer

-Lunatic — Mauvais Oeil

 

 

 

 

Et tes Albums de Bd ?

 

 

 

-Gipi — S et Notes pour une histoire de guerre

-Frederik Peeters —Lupus

-David B —L’ascension du Haut mal

-Akira — Katsuhiro Ôtomo

-Alan Moore et Dave Gibbons —Watchmen

-Chris Ware — Jimmy Korrigan

 

 

 

 

 

 

 

Les influences et les goûts :

 

 

Une musique de film qui t’a marqué, que tu affectionnes particulièrement (indépendamment du film) ?

 

 

 

La B.O de Pi

 

 


 

 

 

 

Qui sont tes maîtres à penser en BD, ceux qui t’ont donné envie d’en faire, quelles sont tes influences ?

 

 

Gipi, Chris Ware, Blain, Peeters, David B.

 

 

 

 

 

 

Ton travail :

 

 

Ecoutes tu de la musique quand tu écris/dessine, et plutôt quoi ?

 

 

J’écoute tout le temps de la musique, j’écoute surtout de l’electro et du hip hop.

 

 

 

 

 

 

 

Ce sur quoi tu travaille actuellement, tes prochains projets (si tu as la liberté de les évoquer bien sur) ?

 

 

 

Je bosse en freelance en tant que Directeur Artistique pour des studios de design ou dans la mode à Londres.

Je n’ai pas encore de prochain projet BD bien défini, je me laisse de temps d’y réfléchir, j’ai pas mal d’idées je laisse tout ça murir. Je fais beaucoup d’illustrations aussi ca me permet d’expérimenter d’autres techniques.

 

 

 

 

Et si…

 

 

…en lieu et place de la Bande Dessinée tu avais fait de la musique tu aurais été qui, tu aurais joué quoi ?

 

 

J’aurais fais de la musique électronique je pense, dans ma chambre derrière mon ordi,…un peu comme la bd.

 

 

Encore un grand merci pour tes réponses, et au plaisir de te retrouver dans les pages de Bandes Originales Pour Bandes Dessinées !

 

 

-----------------------------------

 

 

Une chronique et une interview réalisées par Fab

 

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags