6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 10:25

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : WOLVERINE WEAPON X

 

 

C'est de qui ? Barry Windsor-Smith

 

 

Une Couv':

 

 

Déja croisé sur le site? Oui

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? L’Arme X fait sans conteste parti de la liste des 100 comics à lire avant de mourir, dans laquelle figurent des œuvres séminales telles que les Watchmen de Moore et Gibbons, le Dark Knight de Miller ou encore Souriez ! de Moore et Bolland. En répondant à une question que les lecteurs se posent depuis la création du personnage au milieu des années 70 - comment Wolverine s’est-il retrouvé avec un squelette recouvert d’adamantium ? – Windsor-Smith transcende le genre super-héroïque pour livrer une réflexion radicale sur les dérives de la science, le statut de surhomme et le libre-arbitre. Il fallait bien le talent de celui qui, le premier, illustra les aventures de Conan, pour rendre toute la puissance viscérale de ce cauchemar médical, qui n’est pas sans rappeler les terribles expérimentations perpétrées par les Nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Publié en 1991, L’Arme X offre avec le recul, un aperçu de l’évolution éditoriale de Marvel et de la faible liberté d’expression qu’elle semble laisser désormais à ses créateurs. Comparé  à une purge comme Wolverine : Les origines, sortie dix ans plus tard, ou même à Old Man Logan (chroniqué précédemment), sympathique, mais très politiquement correct, le chef-d’œuvre de Windsor-Smith représente un témoignage de sauvagerie, d'intelligence et de liberté graphiques aujourd'hui révolues. 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? TETSUO

 

 

C'est de Qui  Chu Ishikawa

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous? Non

 

 

On peut écouter? En entier même:

 

 

          

 

 

Ca donne Quoi ? Quoi de mieux pour illustrer l'histoire d'un type à qui on injecte de force du métal dans les veines que la B.O. d'un film dont le héros voit son corps se transformer inexorablement en une aberration bio-mécanique ? Sorti en 1989, le film de Shinya Tsukamoto se situe au carrefour des délires horrifico-organiques de David Cronenberg (tout particulièrement Vidéodrome) et des concepts d'unions homme-machine développés par l'écrivain Willian Gibson, père spirituel, avec son roman Neuromancien, du mouvement cyberpunk. Fondateur du groupe de musique industrielle der Eisenrost (littéralement « rouille de fer »), Chu Ishikawa nous offre une bande-son synthétique et hargneuse, aussi barrée que les images qu'elle accompagne, et dont la construction s'accorde à merveille au découpage éclaté de L'Arme X et à son bouillonnement de phylactères. 

 

 

------------------

Une chronique signée Lio

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags