7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 07:21

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : GRIFFE BLANCHE 3. LA VOIE DU SABRE

 

 

C'est de qui ? Taduc & Le Tendre

 

 

La Couv':

 

 

Déja croisé sur le site? Oui, sur les tomes précédents.

 

 

C’est édité chez qui ? Dargaud, un lien vers le site :

http://www.dargaud.com/bd/Griffe-Blanche/Griffe-Blanche/Griffe-Blanche-tome-3-Voie-du-sabre-La

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Fin de parcours et révélations dans cette Voie Du Sabre, les armées sont en place, prêtes à l’assaut final. De son coté, et afin de terminer la mystérieuse quête qui nous interpellait dans les tomes précédents, notre blanche héroïne va devoir affronter son propre frère, responsable du déshonneur de leurs pères. Le Tendre conclue la trilogie en apothéose, avec un album prenant qui apporte son lot de surprises et de retournements, plein de moments de gloire, le tout magnifié par le graphisme détaillé et dynamique d’un Taduc inspiré que ce soit dans des décors grandioses comme dans les combats épiques. Une série que les amateurs d’aventure et de Fantasy apprécieront grandement.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? 13 ASSASSINS

 

 

C'est de Qui   Koji Endo

 

 

La couv' 

 

 

 

Déjà entendu chez nous? Non

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Collaborateur quasi attitré de Takashi Miike, Endo met en musique avec brio ce remake d’un film de 1963 où, dans le Japon Féodal, un groupe de samouraïs doit éliminer un seigneur sanguinaire afin d’éviter qu’il prenne le pouvoir. Miike, réputé pour ses films violents et aux scènes explicites, parait plus assagi sur ce film, si les scènes de combat et de batailles sont longues et chorégraphiées, pas d’excès gores ou inutiles d’hémoglobine, de démembrement intempestif ou autres joyeusetés du genre. Le film remet au goût du jour les films de sabre de l’époque, l’énergie en plus, et une image idyllique en moins. La B.O est au diapason, magnifiant les séquences guerrières comme celles de bravoure du groupe sans faire trop de fioritures et étant assez sobre et sombre le reste du temps avec de belles phrases au violoncelle et au violon bien soutenus par les percussions. Si pour les tomes précédents on avait écouté des choses plus « occidentales », il faut avouer que la conclusion de Griffe Blanche a été bien mise en valeur avec cette B.O.

 

---------------------------------------

 

 

Une chronique signée Fab

 

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags