10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 08:37

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : LE JARDIN DE MINUIT

 

 

C'est de qui : Edith

 

 

La Couv':

 

 

Déja lu dans le coin? Oui

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil, un lien vers le site :

http://soleilprod.com/album/3052/s%C3%A9rie/JARDIN+DE+MINUIT+%28LE%29/titre/-

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi   La littérature anglaise regorge de récits fantastiques de haute volée. Dans la lignée d’un Tour d’Ecrou (de Henry James), ce Jardin de Minuit en est un exemple typique, surtout que celui-ci s’adresse au départ à un public plutôt estampillé « jeunesse ». Je précise « au départ » car dans ce bel album de la collection Noctambule, Edith, que nous avions croisé sur l’excellente Chambre de Lautréamont (chez Futuro), s’approprie le récit et le rend aussi agréable  aux jeunes qu’aux adultes (expérience réalisée avec succès). Tom, un jeune garçon anglais est envoyé chez son oncle et sa tante, en quarantaine  à cause de la rougeole de son frère. Dans leur appartement austère, il va découvrir une porte magique qui amène dans un jardin hors du temps où il va faire la connaissance d’Hatty…mais l’expérience va réserver au jeune garçon d’étranges surprises. Poésie de l’enfance, mécanismes du récit de genre et trait fin et stylisé font de cet album une lecture savoureuse à bien des égards.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? MAMA

 

 

C'est de Qui   F. Velasquez

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu sur B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi  Habitué du genre, l’espagnol Fernando Velsquez met en musique ce film d’épouvante où Nikolaj « Jaime Lannister » Coster Waldau a fort à faire pour empêcher un esprit malfaisant de corrompre complètement ses deux nièces. Si le film reste classique et pas forcement innovant dans le genre, sa B.O se défend pas mal, faisant preuve  d’originalité en proposant des thèmes aux sonorités et arrangements complexes et inhabituels, loin de ce que l’on s’attend à entendre sur du fantastique et qui pourtant mettent leur auditeur mal à l’aise. Velasquez s’amuse des possibilités sonores de ses cordes et de ses cuivres (souvent employés dans des registres graves) et réussit à produire une bande originale tendue, probablement trop, souvent, pour ce Jardin de Minuit auquel elle apporte pourtant une atmosphère menaçante intéressante.

 

--------------------------

 

Une chronique signée Fab.

 

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags