12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 04:22

LA BD:


C'est quoi:    LOVE. LE TIGRE & LE RENARD


C'est de qui:    Brrémaud & Bertolucci

 
Les Couv':

 

 http://img717.imageshack.us/img717/1235/loveletigreankama1.jpg   

 

http://img577.imageshack.us/img577/1513/97823591028571751.jpg


On les a déjà croisé ? Non

 

Une planche de l'album:

 

 http://desmond.imageshack.us/Himg812/scaled.php?server=812&filename=loverv.jpg&res=landing


Ca donne Quoi: Comme nombre d'entre vous, et ce quel que soit votre âge (encore que les plus jeunes de mes lecteurs ne soient peut être pas aussi sensible à ce fait), nous sommes des générations abreuvées à l'imagerie animalière adaptée à notre monde. Plus clairement, c'est grace, ou à cause, de Walt Disney, que l'on aime autant le genre. Ainsi, la première image qui me vient à l'esprit quand on évoque Robin des Bois, ce n'est pas Eroll Flynn, et encore moins Kevin Costner, mais bien le renard du dessin animé. Et c'est pour ça que des séries comme la superbe (graphiquement) Blacksad, Le Vent dans les Saules (puis Sables) ou encore Grandville, me plaisent autant je présume. Il en va de même pour les deux très beaux tomes de Love (dont le second vient de paraître), véritables tour de force graphiques, au trait d'une finesse et d'une justesse incroyables et aux couleurs chatoyantes. Au fil des pages, que l'on suive les pérégrinations d'un tigre affamé au sein d'une jungle verte ou celles d'un renard (plus fil conducteur au final) sur une ile volcanique, on ne peut qu'être émervéillé par la beauté de ces albums, qui va même jusqu'à en faire oublier le fait qu'ilssoient muets (ce qui n'est pas anodin pour une BD). Dans un registre proche, le Tigre de Ahn Soo Gil, pourtant encensé par la critique, ne m'a pas autant emballé.


LA MUSIQUE


C'est Quoi:     THE STEEL STEP

C'est de Qui:    Prokoviev


La couv'

http://img841.imageshack.us/img841/8105/6421197.jpg

 

On l' a déja croisé? Plusieurs fois.


 On peut écouter:  

 


 
 

Ca donne quoi? Certes, ce mariage entre une série animalière et un ballet à la gloire des travailleurs russes de l'alors jeune Union Sovietique peut sembler audacieux, mais, la virtuosité et la maestria de Prokoviev, qui oppose des mélodies lyriques et aériennes (c'est tout de même de la musique destinée à être dansée) à des passages aux cuivres martelés sur des rythmiques percussives innovantes (qui représentent les machines). Une oeuvre qui, malgré son origine (politico-culturelle), est une réussite totale, hélas peu connue et encore moins jouée, dont la richesse musicale fait des merveilles sur le monde animal superbement mis en image dans les deux tomes de Love, que ce soient les passages de jungle tranquille comme ceux de chasse ou de combat.

Partager cet article

Repost 0
bobd - dans Franco Belge

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags