14 octobre 2017 6 14 /10 /octobre /2017 12:28

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : CES JOURS QUI DISPARAISSENT.

 

 

C'est de qui ? T. Le boucher

 

 

La Couv':

 

Sans lendemain  /  Ces jours qui disparaissent  Vs.  Seven Sisters

 

Déjà croisés sur B.O BD? Non

 

 

 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

 

Une planche:

 

 

Sans lendemain  /  Ces jours qui disparaissent  Vs.  Seven Sisters

 

Ca donne Quoi ? Lubin est un bohème ; un jeune acrobate de cirque doué, qui mène une relation assez libre avec Gabrielle, sa petite amie, sans trop se soucier du lendemain…jusqu’au jour où le lendemain en question n’arrive pas.

 

C’est le surlendemain que notre blond héros se « réveille », sans aucun souvenir de la veille, et pour cause il va vite réaliser qu’un jour sur deux il ne « vit » pas mais qu’un alter égo prend sa place, une autre personnalité.

 

Alors qu’il cherche à comprendre ce mystère et tente tant bien que mal de vivre avec, un dialogue à distance avec son autre moi s’installe ; mais bien vite les deux Lubin s’éloignent, et leurs jours d’apparition deviennent inégaux.

 

Démarrant sur une ambiance d’histoire fantastique, le scénario de ces Jours qui disparaissent vire subrepticement vers quelque chose de beaucoup plus pernicieux car bien plus réaliste, jusqu’à ce que l’on bascule complètement dans un récit psychologique poussé, doublé d’une intéressante réflexion sur la personnalité, les traumatismes et le rapport  à soi même et aux autres.

 

Que le postulat de base soit crédible ou pas au final peu importe puisque le fond sert la forme au point qu’on ne lâche pas l’album avant de l’avoir terminé, plus pour partager avec autant de frustration que de compassion la destinée du héros que pour découvrir une conclusion que l’on redoute au fur et à mesure.

 

Avec un style graphique dans la lignée des Vives et Merwan et une colo parfois étrange mais bien choisie, Thimotée Le Boucher réalise là son album de la maturité (déjà !) qui devrait lui ouvrir quelques portes intéressantes !

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? SEVEN SISTERS

 

 

C'est de Qui ?  C. Wibe

 

 

La couv' 

 

Sans lendemain  /  Ces jours qui disparaissent  Vs.  Seven Sisters

 

Déjà entendu chez nous?

 

 

On peut écouter?

 

 

 

Ca donne Quoi ? On se dit quand même que, quand on a à sa disposition un orchestre de plus de 80 instruments, un piano préparé (instrument choyé par entre autre John Cage), diverses percussions et même quelques guitares, c’est dommage de noyer tout ça derrière une prod électro lambda au possible et des synthés nouvelle génération froids à en mourir.

 

Pourtant il semblerait que ce n’ait pas dérangé plus que ça le compositeur norvégien responsable de la musique de Seven Sisters puisque sur le film de son compatriote il nous propose une B.O calibrée à mort qu’un Hans Zimmer aurait pu pondre un jour de petite forme (c’est dire !).

 

Après, la poignée de pistes mélancoliques du début de galette (les scènes d’apprentissage des sœurs entre autre) colle bien à l’ambiance du début de notre BD du jour, et la suite du score, qui passe dans la catégorie « armes lourdes », enfonce le clou du climat sous tension et de l’inexorable drame qui se noue au fil des pages ; donc ça s’est bien goupillé mais ce n’est clairement pas la genre de travaux que l’on affectionne dans ses pages habituellement.

 

 

 

---------------

 

 

 

 

Une Chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags