5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 17:31

 

 

On ne peut quand même pas faire un cycle western sans un bon vieux Tex!

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : TEX. FLAMMES SUR L’ARIZONA

 


C'est de qui : Nizzi & De La Fuente

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisé dans le coin?  Oui, les deux.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Ressortie dans la collection Prestige, celle en grand format cartonné, cette aventure du Ranger au grand cœur fait partie des collaborations mythiques de Nizzi. Nous avons vu lors de précédents cycles western, les tomes dessinés par Kubert et Magnus, aujourd’hui c’est la (fort bonne) histoire qu’a mis en image Victor de La Fuente à laquelle on s’intéresse. Flammes sur L’Arizona reprend le terrible fait divers du massacre d’un village indien par une troupe de mercenaires, alors que les rascals en questions s’apprêtent à réitérer leur méfaits, ils sont interrompus par Tex et Carson qui vont tenter, contre vents et marrées, de faire avancer les pourparlers entre indiens et blancs. Malgré une machination assez diabolique due à des opposants à la paix, nos deux partenaires réussiront à sauver les meubles après maints échanges de coups de feu et de poings.. Si le scénar de Nizzi, bien que maîtrisé, reste assez traditionnel,  De La Fuente, dessinateur espagnol surdoué qui a bercé mon enfance entre ses participations à l’Histoire de France en BD, ses versions de La Flèche Noire (chroniquée il y a une paire d’années ici même) ou du Dernier des Mohicans ou encore la série les Gringos, donne une dimension épique à cette aventure de Tex. Certes, sur quelques cases en plans d’ensemble, les détails font défauts, ou les traits sont un brin imprécis, rapides, mais la dynamique et la force d’expression réaliste de l’ensemble emporte l’adhésion sans problèmes !

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? RIO LOBO

 

 

C'est de Qui ?  J. Goldsmith

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu sur B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi  Non content d’avoir exploité une idée fort similaire par deux fois, dans les excellents Rio Bravo et El Dorado (déjà avec John « démarche en prothèse de hanche » Wayne, Howard Hawks remet le couvert pour ce qui sera son dernier film. C’est Jerry Goldsmith, à la carrière déjà aussi diversifiée que célèbre, qui s’occupe de la B.O. Familier avec le genre (il en a mis en musique une grosse poignée dont le très beau Seuls sont les indomptés avec Kirk Douglas) il refuse néanmoins d’écrire une partition trop attendue. Si beaucoup d’éléments classiques de la musique western sont bel et bien présents, Goldsmith utilise par exemple énormément les percussions pour insister sur les séquences d’action. Autre point remarquable d’expérimentation, quelques effets électroniques et même une pincée d’orchestration héritée du jazz viennent jouer les troubles fêtes à de rares mais fort bien placés endroits. Une B.O peu commune et d’autant plus agréable qu’avec le classicisme efficace de ce Tex, elle est excellente.

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags