14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 13:20

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : I DIE AT MIDNIGHT

 

 

C'est de qui : K. Baker

 

 

La Couv':

 

 

 

Déja lu sur B.O BD? Pas impossible

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi   Allez, soyons sérieux cinq minutes ; en comics, comme dans énormément de domaines artistiques tout a déjà été fait ou presque, et probablement mieux que ce qui se fait actuellement. J’en prends à témoin, en comparaison par exemple des deux très moyens albums que nous avons croisé dans ce Comics Parade, I die at midnight, de l’excellent Kyle Baker, est un modèle à bien des niveaux. Mélange de genres réussi, cet assez court one-shot, premier entièrement réalisé à l’ordinateur par Baker, nous raconte la nuit du Nouvel-An du passage à l »an 2000 d’un homme désespéré (qui a les traits de Nicolas Cage)qui avale un tube de cachets pour mettre fin à ses jours car sa compagne l’a quitté. Sauf que dans la minute qui suit la dite-compagne revient. S’ensuit une suite d’évènements aussi cocasses que grand spectacle pour éviter à notre bonhomme d’y rester. Maniant la satire, la caricature ou encore un humour noir jovial comme pas deux, Baker livre une histoire délirante qui va à cent à l’heure dans un style graphique qui emprunte aussi bien à Kirby qu’à Disney ( !). Bref, un des chefs d’œuvre de son auteur duquel je vous invite à lire les non moins excellents You are here ou King David.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? BOOGIE STOP SHUFFLE

 

 

C'est de Qui   C. Mingus

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu dans le coin? Une fois déjà

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi  Au rythme effréné et très fun de l’histoire de Kyle Baker, à son ambiance mixte et entrainante, ce morceau de Charlie Mingus répond parfaitement. Présent sur l’album Mingus Ah Um, Boogie stop shuffle et ses riffs de sax qui swinguent semble en effet écrit pour illustrer un récit Noir décalé, sur une base blues en 12 temps où la basse joue un ligne boggie rythmée qui s’arrête pour mieux repartie au fil des thèmes des instruments solistes. Souvent classé en Hard Bop (oui, le jazz aussi est tout plein de sous genres farfelus), ce brulot groovy sera notamment repris (sans beaucoup d’imagination cela dit) par Quincy Jones. Une osmose rare entre BD et B.O aujourd’hui !

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags