27 avril 2019 6 27 /04 /avril /2019 13:02

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LA JEUNESSE DE THORGAL. LA DENT BLEUE.

 

 

C'est de qui ? Surzenkho & Yann

 

 

La Couv':

 

La valeur, le nombre des années, tout ça  /  La Jeunesse de Thorgal. La Dent Bleue.  Vs.  Legend of the ghost warrior

 

Déjà lus sur B.O BD? Oui, ensemble même.

 

 

C’est édité chez qui ? Le Lombard.

 

 

Une planche:

 

La valeur, le nombre des années, tout ça  /  La Jeunesse de Thorgal. La Dent Bleue.  Vs.  Legend of the ghost warrior

 

Ca donne Quoi ? Dans ce septième volet de la jeunesse du plus célèbre des vikings de la BD Franco Belge, on retrouve notre héros à la poursuite d'un navire arabe où Aaricia est retenue prisonnière et destinée à être livrée à Harald à la Dent Bleue, féroce ennemi de Gandalf.

 

C'est à Thorgal qu’échoit le commandement de l'expédition de sauvetage et ce n'est pas pour plaire à Sveynn, rejeton bâtard du chef viking, qui compte bien se débarrasser de son rival afin de briller aux yeux de son géniteur.

 

Gageons que Yann a visionné quelques épisodes de feu la série Vikings, son scénario étant aussi riche en retournements de situations, en trahisons, en combats et en...protagonistes aux noms fleuris, que la série en question.

 

C'est cependant pour le mieux, ce nouvel album de La Jeunesse étant, toutes séries confondues, l'un des plus attrayants que j'ai lu ces dernières années, avec un dessin toujours signé Surzenkho qui, tout en suivant le cahier des charges, donne à voir de belles séquences réalistes aux couleurs vives mais bien adaptées à l'univers viking.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :LEGEND OF THE GHOST WARIOR

 

 

C'est de qui ? J. Elias

 

 

La Couv':

 

La valeur, le nombre des années, tout ça  /  La Jeunesse de Thorgal. La Dent Bleue.  Vs.  Legend of the ghost warrior

 

Déjà croisé par ici? Peut être.

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Si l'on peut reconnaître à Elias d'avoir changé son fusil d'épaule pour aborder le score de cette adaptation -ratée- d'un comics US, choisissant de laisser au vestiaire son attirail électronique pour une approche symphonique, on regrettera néanmoins qu'il ait également oublié son originalité.

 

En effet, empruntant sans trop de vergogne à certains de ses prédécesseurs, et pas forcément les plus inspirés -Hans Zimmer en tête- Elias propose une partition des plus lambda qui aborde peu ou prou tous les poncifs de la fantasy, des cuivres épiques pompeux aux choeurs lyriques téléphonés, le tout avec un manque de développement thématique flagrant.

 

Après, pour faire de la « B.O » de lecture comme celle de l'album du jour, c'est cependant assez bien emballé, avec ce qu'il faut de grandeur et d'action, mais il ne faudra pas demander plus à un compositeur qui, depuis d'ailleurs, n'a jamais vraiment décollé.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 08:53

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

 

 

C'est quoi : LES MONDES DE THORGAL : LA JEUNESSE /KRISS DE VALNOR.

 

 

C'est de qui ? Yann, Surzenkho, Dorison, Mariolle & Vigneaux

 

 

Les Couv':

 

Fantasy en série (sans fin!) /  Les Mondes de Thorgal  Vs.  Journey
Fantasy en série (sans fin!) /  Les Mondes de Thorgal  Vs.  Journey

 

 

Déjà croisés sur B.O BD? Tous oui.

 

 

Des planches:

 

 

La Jeunesse de Thorgal. Slive.

La Jeunesse de Thorgal. Slive.

Kriss de Valnor. La Montagne du Temps.

Kriss de Valnor. La Montagne du Temps.

 

 

Ca donne Quoi ? Alors que d’un coté, sur la Jeunesse de Thorgal,  Yann, en roue libre, continue de s’amuser avec le vivier de personnages d’une série mère passée du coté mercantile de la force voilà bien des années, en mélangeant pistes éventuellement intéressantes mais aux développement maladroits (et autres jeux de mots bien inutiles), Dorison et Mariole, pour leur second Kriss de Valnor, semblent avoir bien du mal à se dépêtrer des fils narratifs amorcés en amont.

 

Outre un Deus-ex-machina en la présence du poignard coupeur de temps, le procédé pourtant éculé narrativement du (des) double, fait ici encore plus artificiel et n’apporte pas à l’histoire une quelconque tension (même si semble t-il c’était la volonté). En fait de Kriss, la moitié de l’album est consacrée à Jolan et son affrontement avec Magnus ; là aussi on tombe dans du cliché de duel à mort dans un environnement hostile (et surréaliste !) et les scénaristes nous font un Predator/Rambo 1 à la sauce Thorgal.

 

Au final ce sont les dessinateurs qui tirent le mieux leur épingle du jeu ici ; Sur la Jeunesse, Surzenkho, avec deux séries en moins sur les épaules, rend une copie plus appliquée que les précédentes tandis que sur Kriss de Valnor, Fred Vigneaux, pour son arrivée dans le Thorgal-Verse ne démérite pas face à ses prédécesseurs avec un trait certes parfois inégal (le visage de Thorgal est assez étrange par exemple) mais qui a un petit coté old-school/fiumetti qui n’est pas pour me déplaire.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? JOURNEY

 

 

C'est de Qui ?  A. Wintory

 

 

La couv' 

 

Fantasy en série (sans fin!) /  Les Mondes de Thorgal  Vs.  Journey

 

 

Déjà entendu dans le coin? Deux ou trois fois

 

 

On peut écouter?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Vaguement inspiré au départ sur le bouquin de Joseph Campbell, Journey est un jeu vidéo relativement abstrait dont le succès a été quasi unanime.

Les joueurs incarnent des personnages dans un désert qui se dirigent vers une montagne et dont le seul mode de communication est la musique.

 

Wintory qui a déjà collaboré avec les concepteurs du jeu auparavant, conçoit sa musique comme un concerto pour violoncelle à plusieurs instruments solistes : violoncelle donc (l’instrument représentant le personnage du joueur), harpe, viole, flutes alto et basse et serpent, le tout complété par un orchestre de cordes.

Les instruments jouent des variations du thème principal en fonction de l’évolution du jeu, de l’interaction entre les éléments.

 

Si hautement conceptuelle, la musique de Journey n’en reste pas moins très mélodique, variée et, vous vous en seriez douté, originale.

 

Une vraie bouffée d’air frais sur la lecture de ces deux spin offs de Thorgal qui en avaient bien besoin même si il n’y a pas eu de miracles pour autant.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags