3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 13:18

 

 

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

 

 

C'est quoi : UN AUSTRALIEN A GALLIPOLI

 

 

C'est de qui ? Starke & Holfeld

 

 

La Couv':

 

 

Kangourou en guerre  /  Un Australien à Gallipoli  Vs.  Uomo Contro

 

Déjà lus sur B.O BD? Non

 

 

 

C’est édité chez qui ? Kramiek

 

 

 

Une planche:

 

 

Kangourou en guerre  /  Un Australien à Gallipoli  Vs.  Uomo Contro

 

 

Ca donne Quoi ? En fait d’un, ce sont plus de 2000 australiens qui vont se retrouver face aux soldats de l’Empire ottoman, alliés de la Triplice, dans le détroit des Dardanelles, à des milliers de kilomètres de chez eux et tout ça pour servir la « Mère Patrie », la Grande Bretagne.

 

Roy et Wally, deux jeunes hommes idéalistes pleins de rêves de gloire et d’ailleurs, prèts à en découdre avec les « Huns » comme ils les surnomment, vont s’engager dans cette bataille qui n’est pas la leur et, pendant plus d’un an, vivre l’enfer des tranchées dans un environnement hostile pour une campagne perdue d’avance qui se soldera par une retraite en catimini et, surtout, d’innombrables victimes des deux cotés.

 

La scénariste Ruth Starke a une relation particulière avec cette période de l’Histoire puisque elle a des ancêtres qui y ont participé ; son récit n’est jamais mièvre ni didactique, rythmé par le quotidien de ses soldats de fortune et leurs multiples affrontements avec l’opposant, il se lit d’une traite, et est autant un plaidoyer contre la guerre qu’un vibrant hommage aux soldats australiens.

 

Coté graphisme, le canadien Greg Holfeld a fait le choix de l’anthropomorphisme, avec des animaux représentant au mieux leurs pays –les australiens sont donc par exemple des kangourous- et son trait semi réaliste rehaussé informatiquement de tons allant des pastels aux plus vifs pour les scènes de bataille, est un atout supplémentaire à ce témoignage d’une page de la Première Guerre Mondiale relativement peu connue.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? UOMINI CONTRO

 

 

C'est de Qui ?  P. Piccioni

 

 

La couv' 

 

Kangourou en guerre  /  Un Australien à Gallipoli  Vs.  Uomo Contro

 

 

Déjà entendu chez nous? Très probablement.

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? J’aurais pu la jouer facile et choisir la musique de Gallipoli par Brian May (film qui, selon les auteurs, serait peut être à l’origine d’une recrudescence d’élan patriotique de la part de la génération de l’époque pour les commémorations de la bataille), mais outre un ou deux morceaux émouvants joués par des instruments classiques, le reste est bourré d’affreux synthétiseurs des années 80 absolument inécoutables aujourd’hui (voir qui décourageraient une quelconque motivation de revisionnage du long métrage).

 

C’est donc vers la B.O d’un film de la décennie précédente que j’ai arrêté mon choix, sorti en France sous le titre Les Hommes Contre, ce long métrage italien de Fransesco Rosi évoque la mutinerie de soldats transalpins contre leur chaine de commandement qui les envoie sans sourciller à la boucherie face à l’armée austro-hongroise. Si on pense parfois aux Sentiers de la Gloire de Kubrick, coté musique on est à l’autre extrémité du prisme.

 

Piccioni, homme à tout faire du 7° Art en son pays, avec des douzaines de scores à son actif, prouve ici que, employé sur un film aux images aussi dures que son scénario et son propos sont forts, est capable du meilleur.

 

Mettant l’accent sur les scènes choc de combat, n’hésitant pas à pousser loin dans la noirceur sa musique où cuivres et percussions redoublent d’efforts, le compositeur italien livre une B.O sans concessions, aussi tragique que possible.

 

Une sacrée ambiance du coup avec ce couple BD et B.O, qui met idéalement en exergue l’aspect antimilitariste du sujet.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags