3 octobre 2018 3 03 /10 /octobre /2018 13:01

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LES SPECTACULAIRES PRENNENT L'EAU

 

 

C'est de qui ? Hautière et Poitevin

 

 

La Couv':

 

Jeunesse Spectaculaire (et perdue!).    Les Spectaculaires 3.   /    Chroniques de l’île Perdue.

 

Déjà lus sur B.O BD? Oui sur les précédents épisodes.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Rue de Sèvres

 

 

 

Une planche:

 

 

Jeunesse Spectaculaire (et perdue!).    Les Spectaculaires 3.   /    Chroniques de l’île Perdue.

 

Ca donne Quoi ? Un gang de malfaiteurs dirigés par le mystérieux M dévalise la capitale inondée en ce début d'année 1910. Le préfet Lépine charge les Spectaculaires de mettre fin à ses agissements ; mais en belle équipe de bras cassés qu'ils sont ils vont vite se rendre compte qu'ils ont à faire à un ennemi coriace.

Heureusement, Pétronille prend les choses en main et nos héros vont se rebiffer !

 

Entre caméos délirants (Blier, Rochefort, De Funès, Villalonga...), féminisme d'actualité (mais bien amené!), dessin soigné et trouvailles graphiques réussies, ce nouveau tome confirme que Les Spectaculaires est une série d'aventure tout public amusante et rythmée, agréable à lire tant elle est fort bien menée par son duo d'auteur.

 

 

 

- - - - - - - - - - - -

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  CHRONIQUES DE L'ILE PERDUE

 

 

C'est de qui ? Clément & Montel

 

 

La Couv':

 

Jeunesse Spectaculaire (et perdue!).    Les Spectaculaires 3.   /    Chroniques de l’île Perdue.

 

Déjà croisés sur le site? Oui pour le scénariste.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

 

Une planche:

 

Jeunesse Spectaculaire (et perdue!).    Les Spectaculaires 3.   /    Chroniques de l’île Perdue.

 

Ca donne Quoi ? Deux frères en croisière avec leurs parents sont victimes d'un naufrage.

Séparés sur deux plages différentes, ils vont faire d'étranges rencontres et vivre chacun un périple haut en couleur jusqu'à se retrouver au Pic Noir, somme de toutes leurs peurs.

 

Si l'intention d'évoquer les peurs enfantines via un album de BD est des plus louable (ma fille par exemple en a eu et ça peut être difficile à gérer parfois, genre le soir quand elle veut absolument dormir dans le lit de ses parents par exemple!), j'ai trouvé que le scénario partait sur beaucoup de pistes qui noyaient le propos, et que le rapport des deux frères était peut être un peu dur.

 

Après le rythme est bon et les personnages attachants, certaines idées de personnifications et d'utilisations de symboles fonctionnent bien mais c'est tout de même l'album de la collection Métamorphoses qui m'a le moins touché.

 

 

 

 

-------------------------

 

 

Deux chroniques de Fab

 

Repost0
30 septembre 2018 7 30 /09 /septembre /2018 10:19

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ? KRAKEN

 

 

C'est de qui ? Cannucciari & Pagani

 

 

La Couv':

 

 

Une dimanche à la pêche   /  Kraken  Vs.  Lucifer Rising

 

Déjà lus chez B.O BD? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

Une planche:

 

Une dimanche à la pêche   /  Kraken  Vs.  Lucifer Rising

 

Ca donne Quoi ? D'abord il y a ce présentateur vedette dont la vie a pris un sale tournant après une tragédie personnelle. Ensuite il y a ce village de pêcheurs qui n'arrive plus à attrpper de poissons depuis qu'un navire a sombré dans une tempête. Il y a aussi cet enfant qui a survécu au naufrage et qui est resté traumatisé.

Et enfin, il y ...aurait, le Kraken qui, depuis quelques temps réclame son dû en tuant des villageois.

 

Une descente aux enfers attend les protagonistes de ce drame marin digne d'un roman de Stephen King.

 

Graphiquement imaginez Eduardo Risso dessinant du Walt Disney et vous aurez une assez bonne idée de la force du trait de Cannucciari qui, dans une bichromie quasi malsaine apporte une sacré personnalité au scénario.

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :LUCIFER RISING

 

 

C'est de qui ? B. Beausoleil

 

 

La Couv':

 

 

Une dimanche à la pêche   /  Kraken  Vs.  Lucifer Rising

 

Déjà entendu sur le site?

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Etrange et glaçante histoire que celle de la musique de Lucifer Rising, le film expérimental que Keneth Anger mis des années à monter.

Un temps attaché à l'écriture de la B.O, Mick Jagger puis Jimmy Page furent finalement remplacé par Bobby Beausoleil, proche de Anger qui l'écrit en prison où il purge une peine à vie pour un meurtre impliquant le tristement célèbre Charles Manson.

 

Ayant réussi à monter un groupe et faire entrer des instruments dans le pénitencier, Beausoleil livre une longue litanie hallucinée, un peu comme si les Pink Floyd époque Meedle avaient écrit la musique d'un western spaghetti.

 

Avec Force reverb' et thèmes à l'orgue planante qui alternent avec des solis de guitares électriques la B.O de Lucifer Rising apporte une touche d'étrangeté à Kraken dont elle renforce aussi l'aspect tragique et déprimant.

 

 

 

 

---------------

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
26 septembre 2018 3 26 /09 /septembre /2018 16:23

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi ?  PRINCESSE SARA. 11 JE TE RETROUVERAI.

 

 

C'est de qui ? Alwett, Moretti

 

 

La Couv':

 

 

Jeunesse et Filles à l'honneur  -  Princesse Sara 11   /  Sixtine tome 2.

 

Déjà croisées sur le site? Oui.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil.

 

 

 

Une planche:

 

Jeunesse et Filles à l'honneur  -  Princesse Sara 11   /  Sixtine tome 2.

 

Ca donne Quoi ? Ce onzième tome marque les dix ans de la série adaptée (librement !) du roman éponyme.

Voyons avec une fan assidue si Princesse Sara tient toujours ses promesses:

 

« Alors, Mathilda, (9 ans et demie) il est bien ce nouvel album de Princesse Sara ? »

« Oui, j’adore toujours autant, depuis quelques tomes Sara est maintenant adulte, mais il lui arrive toujours plein de malheurs. Heureusement elle s’en sort toujours, grâce notamment à l’aide de ses amis. Et les dessins sont toujours aussi beaux ! »

« Qu’est ce qui t’a le plus plu dans « Je te retrouverai » ? »

« Le fait que Sara et son chéri arrivent à s’échapper ! Vivement la suite, un an à attendre à chaque fois c’est vraiment trop long ! »

 

Entre temps elle pourra se consoler avec la novélisation illustrée des premiers tomes qui sortent ce mois ci chez Soleil…(ah non, elle « connaît déjà l’histoire par cœur, » me dit-elle, elle a lu chaque tome au moins quatre fois !)

 

 

 

- - - - - - - - - -

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  SIXTINE. LE CHIEN DES OMBRES

 

 

C'est de qui ? Maupomé, Soleilhac

 

 

La Couv':

 

Jeunesse et Filles à l'honneur  -  Princesse Sara 11   /  Sixtine tome 2.

 

Déjà lus sur B.O BD? Oui

 

 

C’est édité chez qui ? La Gouttière

 

 

Ca donne Quoi ? Coup dur pour Sixtine et sa mère qui se voient contraintes d’abandonner leur maison faut de pouvoir rembourser le crédit.

Mais en parallèle notre intrépide héroïne découvre que son père pouvait aussi entrer en contact avec les fantômes et, lors d’une visite dans une librairie ésotérique fait, sans le savoir, la rencontre de son grand père.

Ce dernier va, au grand dam de son ex belle fille, fâchée avec lui, rembourser le crédit de la maison.

 

Mais à peine un problème réglé que voici une ombre/chien démonique qui débarque.

 

Un second tome aussi enlevé que sombre, avec toujours en filigrane des thématiques sur l’adolescence, au scénario bien écrit mais à la narration mon sens mal équilibrée entre les passages de la vie de Sixtine et la partie fantastique.

 

Cela étant, et pour contrebalancer ce ressenti, mon ainée s’est régalé, et, vu que c’est quand même plutôt elle le public visé, on peut donc affirmer que ce nouvel album est une réussite !

 

 

 

 

Repost0
10 septembre 2018 1 10 /09 /septembre /2018 08:23

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi ?  DREAMS FACTORY

 

 

C'est de qui ? Hamon & Zako

 

 

La Couv':

 

 

Usine à cauchemars  /  Dreams Factory  Vs.  Hellstorm Chronicles

 

Déjà lus sur B.O BD? Oui pour le scénariste

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

Une planche:

 

Usine à cauchemars  /  Dreams Factory  Vs.  Hellstorm Chronicles

 

Ca donne Quoi ? Quand Indira, malade, ne peut pas descendre dans la mine de charbon pour subvenir aux besoins de sa famille, son petit frère n'écoute que son courage et prend sa place.

Mais la disparition de ce dernier va obliger notre jeune héroïne à affronter l'énigmatique propriétaire de la mine et mettre à jour d'autres disparitions.

 

Dans un mélange habile d'influences, du steampunk à Dickens en passant par le manga, Jérome Hamon propose à nouveau un scénario joliment écrit avec un sous texte plus profond qu'il n'y paraît et des pistes intrigantes.

 

Pour sa première incursion dans le 9° Art, Suheb Zako livre quant à lui une copie sans fautes, très inspirée du monde de l'animation (où l'artiste officiait jusqu'alors) avec des décors très sombres et des personnages attachants.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :HELLSTORM CHRONICLES

 

 

C'est de qui ? Lalo Schifrin

 

 

La Couv':

 

Usine à cauchemars  /  Dreams Factory  Vs.  Hellstorm Chronicles

 

Déjà croisé ici? Souvent.

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Après une grande décennie qui l'a notamment vu écrire la mythique B.O de Bullit, Lalo Schifrin attaque fort les années 70 collaborant entre autre à nouveau avec Don Siegel (et Clint Eastwwod pour le même prix!) pour deux films marquants, Les Proies et, surtout, le premier Inspecteur Harry.

 

Il enchaîne avec ce documentaire sur le monde des insectes (!!) qui lui permet de mettre quelque peu de coté ses tendances groove et jazz pour revenir à une structure plus classique qu'il agrémente à foison d'un modernisme à base d'effets sonores et électroniques.

 

L'ensemble est parfois déconcertant, passant de moments mélodiques aériens à des choses plus frontales, expérimentales quasi exutoires à la limite de la cacophonie bruyante.

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
29 août 2018 3 29 /08 /août /2018 07:07

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  REVOLUTIONS. QUAND L'HISTOIRE DE FRANCE A BASCULE, 18 BRUMAIRE.

 

 

C'est de qui ? Pécau & Marinetti.

 

 

La Couv':

 

La Grande et la petite  /  Révolutions. 18 Brumaire  Vs.  The Duellists

 

Déjà croisés sur le site? Pécau très probablement.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

 

Une planche:

 

La Grande et la petite  /  Révolutions. 18 Brumaire  Vs.  The Duellists

 

Ca donne Quoi ?

Jean Pierre Pécau délaisse (pour un temps gageons le) ses multiples uchronies pour s’intéresser en trois tomes (et plus si affinités?) à des moments clés de l'Histoire de France.

Dans ce premier volet c'est de Bonaparte, pas encore Napoléon (enfin si mais vous m'avez compris) qu'il est question et de son retour triomphal d’Égypte alors que la France s'enlise dans un Directoire mourant et que les têtes pensantes cherchent tous à récupérer une part du gâteau.

 

Si le récit et les événements historiques sont bien menés et clairement expliqués ; que le trait réaliste du dessinateur italien remplit bien son office (quelques faciès trop ressemblants mis à part), le bât blesse quelque peu au niveau de l'intrigue en parallèle.

En effet, en scénariste chevronné Pécau sait que pour bien rendre l'Histoire avec un grand H rien ne vaut l'incursion d'une avec un petit (...un petit h pour ceux que mes phrases trop longues ont tendance à perdre). Ici on a droit à la destinée de deux jeunes héros assez ressemblant (il a même fallu que j'opère un retour en arrière au début pour les différencier!) qui vont prendre part plus ou moins malgré eux au triomphe du Corse. Un peu embrouillée, pas forcément passionnante, cette double intrigue par dessus le fil historique ne fonctionne pas toujours comme il faudrait à mon goût.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : THE DUELLISTS

 

 

C'est de qui ? Howard Blake

 

 

La Couv':

 

La Grande et la petite  /  Révolutions. 18 Brumaire  Vs.  The Duellists

 

Déjà entendu chez B.O BD?

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Avec un thème des plus flexible, décliné à plusieurs reprises tout au long du score, poignant s'il en est malgré l'utilisation d'un nombre conséquent d'instruments, The Duellists est une B.O qui, comme le film de Scott d'ailleurs (son premier), mérite d'être (re) découvert.

 

Si les influences sont à chercher du coté de la musique d'époque, il faut reconnaître à Blake une volonté de varier son instrumentation au gré des scènes et atmosphères. Certaines des pistes sont exclusivement jouées aux cordes, d'autre font la part belle au piano, sans pour autant que l'unité de l'ensemble en souffre, et pourtant le compositeur donne aussi dans les dissonances lors des chevauchées, les percussions figuratives des pistolets, voire dans une harpe soliste inattendue lors du dernier duel par exemple.

 

Une musique d'une grande richesse qui n'en fait pourtant jamais trop et qui a fait beaucoup de bien à ce 18 Brumaire.

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags