17 avril 2019 3 17 /04 /avril /2019 10:01

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  NOTA BENE 1. PETITES HISTOIRES, GRANDS DESTINS.

 

 

C'est de qui ? Mariolle, Brillaud, Paty.

 

 

La Couv':

 

Youtubeur prof d'Histoire  /  Nota Bene  Vs.  Ridicule

 

Déjà croisés sur le site? Oui pour Mariolle et Paty.

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

Une planche:

 

Youtubeur prof d'Histoire  /  Nota Bene  Vs.  Ridicule

 

Ca donne Quoi ? Une chaine youtube qui analyse avec une certaine pertinence (et souvent un certain décalage) l’Histoire, que ce soit en direction des enfants ou des adultes, via le prisme du destin de personnage célèbres, d’anecdotes, des mythes ou encore des séries tv, et qui a quasiment 900 000 abonnés, ça redonnerait (presque !) foi en internet.

 

Nota Bene, création de Benjamin Brillaud, se décline aujourd’hui en BD, co-scénarisée par Mathieu Mariolle et mis en image dans un style typé jeunesse cartoony et coloré par Christian Paty.

 

Outre des destin parfois incroyables voire surréalistes (Charles VIII et son linteau de porte !) on découvre ou redécouvre des figures historiques de façon humoristique et, surtout, accessible à un large public, ma fille de 10 ans par exemple s’est beaucoup amusée à la lecture de ce premier tome.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : RIDICULE

 

 

C'est de qui ? A. Duhamel

 

 

La Couv':

 

Youtubeur prof d'Histoire  /  Nota Bene  Vs.  Ridicule

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Le vétéran Antoine Duhamel, figure de la B.O des années 60 (on lui doit entre autres choses nombre de films de Truffaut ou encore le générique mémorable de Belphégor), revient sur le devant de la scène (et obtient même sa seconde nomination aux Césars) avec la musique du film en costumes de Patrice Leconte.

 

En rendant un hommage appliqué à la musique d’époque dont il respecte nombre de codes, il propose cependant une orchestration très actuelle et écrit son thème principal comme une gavotte (le compositeur a une solide discographie classique, notamment pas mal d’opéras).

 

Si le générique est assez solennel, sur nombre de pistes tout au long de la partition plane une certaine légèreté voire une gaieté musicale, et ce sont ces dernières que l’on retiendra pour la lecture des destins hors du commun proposés par ce premier volet de Nota Bene.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 


 

 

Repost0
21 janvier 2019 1 21 /01 /janvier /2019 16:06
 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi ?  LA CATHEDRALE DES ABYMES 2

 

 

C'est de qui ? Istin et Grenier

 

 

La Couv':

 

Architecture fantasy (ste) /  La Cathédrale des Abymes 2  Vs.  Nero

 

Déjà lus sur le site? Oui sur le précédent entre autre.

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

Une planche:

 

Architecture fantasy (ste) /  La Cathédrale des Abymes 2  Vs.  Nero

 

Ca donne Quoi ? La fantasy est LE genre qui se prête probablement le mieux à l'extravagance, au too much, au grandiose voire au grandiloquent.

 

Jean Luc Istin, qui n'est pas le premier venu dans le genre, les amateurs confirmeront, l sait bien, et quand il a sous la main l'un des dessinateurs les plus doués dans son style (et tout à l'ancienne, excusez du peu) il en profite un max.

 

Alors du coup on ne s'étonnera pas des visuels plus grands que nature dans ce second tome de la Cathédrale des Abymes, festival d'architectures plus extravagantes les unes que les autres et autres décors qui fracturent net l'oeil.

 

Quid du scénar me demanderez vous ? Ben écoutez, dans la lignée du premier, j'ai trouvé ça encore un peu prolixe en voix off, les deux histoires se chevauchent, celle de notre héroïne mortelle étant un rien alambiquée avec des flash-back parfois abrupts et celle du bâtisseur étant sordide à souhait.

 

Une fois encore les fans du genre seront en terrain connu et apprécieront l'ampleur du background du titre, la profondeur des personnages et la perspective des intrigues.

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :   NERO

 

 

C'est de qui ? 2 Steps from Hell

 

 

La Couv':

 

Architecture fantasy (ste) /  La Cathédrale des Abymes 2  Vs.  Nero

 

Déjà croisés par ici? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Pour un groupe spécialisé au départ dans la musique de trailers (bandes annonces de films pour les moins anglophiles – ou les plus anglophobes- de nos lecteurs), Two Steps From Hell a quand même sorti une bonne quinzaine d’albums dont ce Nero (en référence à l’empereur Romain, célèbre pour avoir fait mettre le feu à Rome  « pour voir ce que ça donnait »).

 

La galette regroupe presque 40 pistes dont la meilleure définition pourrait être « musique épique au XXI° siècle » et la pire « l’héritage de Hans Zimmer » ; comprenez des morceaux hauts en couleur où les ambiances sont chargées de grands sentiments exaltants à base de cordes enflammées, de cuivres survoltées et de voix mélodiques.

 

Après ne nous emballons pas non plus, l’ensemble reste très formaté, sans grande originalité, loin des envolées d’un Howard Shore voire d’un Basil Poledouris.

De la musique pour grand spectacle, vite fatigante à l’écoute seule mais, sur la démesure de la fantasy estampillée Soleil 2019, c’est tout à fait ce qu’il faut.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
bobd - dans Fantasy Soleil Istin Grenier
29 novembre 2018 4 29 /11 /novembre /2018 17:37

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LES OGRES DIEUX. LE GRAND HOMME.

 

 

C'est de qui ? Hubert & Gatignol

 

 

La Couv':

 

Petit par la taille, grand(s) par le talent  /  Le Grand Homme  Vs.  Horn

 

Déjà croisés sur le site? Oui sur les deux excellents premiers tomes.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil.

 

 

 

Une planche:

 

Petit par la taille, grand(s) par le talent  /  Le Grand Homme  Vs.  Horn

 

Ca donne Quoi ? LE chef d’œuvre de la (pourtant richissime !) collection Métamorphoses est de retour avec un troisième volet qui se démarque assez sensiblement des précédents sans pour autant perdre de sa force graphique ni de sa richesse narrative.

Exit la grandeur et décadence du palais des Ogres Dieux pour un environnement plus classique –quoique fouillé- et une intrigue qui, dans la continuité du premier tome, s’intéresse aux humains qui vivent en marge de leurs (ex) oppresseurs.

 

Petit, après avoir été plus ou moins malgré lui, responsable de la destruction du palais de son terrible père a réussi à survivre en protégeant Sala, sa compagne, jusqu’à ce que des hommes du Chambellan lui tendent une embuscade.

 

Notre héros ne doit sa survie qu’à l’intervention de Lours, un guerrier humain légendaire, chef de la résistance, au passé sombre qui voit en Petit le sauveur de leur terre.

Les troupes du Chambellan vont se lancer à la poursuite de nos renégats jusqu’à les obliger à se retrancher dans une forêt ancestrale maléfique dont personne ne ressortira indemne.

Petit par la taille, grand(s) par le talent  /  Le Grand Homme  Vs.  Horn

 

Hubert enrichit son univers avec cette suite, même si on est ici dans du scénario de course poursuite qui tranche avec les grands destins évoqués dans les tomes précédents. L’ensemble laisse à nouveau entrevoir des possibilités enivrantes (des suites ! plein de suites !) avec, une fois encore, l’alternance de BD et de textes narratifs.

 

Quant à Bertrand Gatignol, dont le style fait le grand écart –impeccablement réussi- entre le manga et Gustave Doré, il varie encore l’approche graphique, avec bonheur, et livre une copie remarquable dont toute la fin, dans cette forêt primitive et oppressante, est d’une efficacité mortelle.

 

Bon, et bien on pensait avoir lu un peu plus tôt le meilleur album de 2018, il semblerait qu’on avait vendu la peau de Lours un peu vite !

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :HORN

 

 

C'est de qui ? A. Wintory

 

 

La Couv':

 

Petit par la taille, grand(s) par le talent  /  Le Grand Homme  Vs.  Horn

 

Déjà entendu chez B.O BD? Une poignée de fois oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Proposant un univers fantasy aussi riche que vaste, le jeu vidéo Horn, conçu pour mobiles et tablettes, alterne des phases de jeu et des passages de narration en images fixes où de mini animations à l’ancienne viennent s’incruster.

 

Si le jeu a vieilli (5 ans dans le monde vidéo ludique c’est une éternité !), sa bande originale garde toute sa fraîcheur et son originalité.

 

Wintory, qui fera ensuite des merveilles sur les deux volets de The Banner Saga, reconnaît qu'après avoir eu une certaine liberté sur ses précédents projets, la B.O de Horn s'est avérée plus contraignante.

A l'écoute de son travail on ne peut que féliciter le compositeur, notamment pour l'utilisation d'un ocarina, d'une flûte irlandaise ou encore de la viole de gambe en complément de l'ensemble symphonique d'Hollywood.

 

Une B.O variée aux accents épiques et qui ne manque pas de mélancolie, un très bon score pour ce nouveau Ogres Dieux !

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
11 novembre 2018 7 11 /11 /novembre /2018 17:19

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LA CROISADE DES INNOCENTS

 

 

C'est de qui ? C. Cruchaudet

 

 

La Couv':

 

Chemin de croix  /  La Croisade des Innocents  Vs.  Le Droict Chemin

 

Déjà lue chez B.O BD ? Oui

 

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

 

Une planche:

 

Chemin de croix  /  La Croisade des Innocents  Vs.  Le Droict Chemin

 

Ca donne Quoi ? Librement inspirée par un fait historique réel, Chloé Cruchaudet, décidément jamais où on l'attend mais toujours avec un talent manifeste, nous narre le périple d'une bande de gamins laissés pour compte, de pauvres à tous les sens du terme qui décident un jour, après que l'un d'entre eux ait cru avoir une vision du Christ, de se rendre à Jérusalem.

 

Miroir de la société de l'époque mais aussi de l'innocence perdue, de la misère humaine, de l'espoir vain, La Croisade des Innocents est un récit passionnant où la religion, entre autre, en prend pour son grade !

 

Graphiquement l'artiste propose un trait fin à la mise en couleur pastel très réussie et tout en douceur qui apporte une distanciation bienvenue avec la cruauté de certaines scènes et la mélancolie du scénario.

 

Encore une BD médiévale de qualité qui vient rejoindre la poignée de très belles choses déjà sorties cette année.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :LE DROICT CHEMIN

 

 

C'est de qui ? Ensemble Lucidarium

 

 

La Couv':

 

Chemin de croix  /  La Croisade des Innocents  Vs.  Le Droict Chemin

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? L'ensemble Lucidarium (dont vous vous souvenez peut être la présence en ces pages il y a quelques mois où j'avais expliqué qu'il était le bébé de mon grand oncle italien et de son épouse, tous deux musiciens et spécialistes de la musique du moyen âge entre autre) réunit ici et adapte avec brio des pièces diverses, surtout vocales, issues d'une part du répertoire catholique propagandiste et de l'autre, à l'opposé, des balades de trouvères et autres ménestrels, essentiellement profanes donc, avec pas mal de choses peu connues déterrées par les musiciens lors de leurs recherches.

 

Alors c'est vrai qu'il y a deux siècles entre les événements relatés dans La Croisade des Innocents et la musique du Droit Chemin, mais l'esprit médiéval, et surtout religieux, est tout à fait propice aux errances illuminées de ces gamins perdus.

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
24 octobre 2018 3 24 /10 /octobre /2018 08:15

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  SACHA & TOMCROUZ. LA COUR DU ROI.

 

 

C'est de qui ? Hallard & Quignon

 

 

La Couv':

 

 

Jeunesse Historique et Révoltée.    Sacha & Tomcrouz   /  La Flamme et l'orage.

 

Déjà croisés sur le site? Oui, sur le premier tome.

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

Une planche:

 

 

Jeunesse Historique et Révoltée.    Sacha & Tomcrouz   /  La Flamme et l'orage.

 

Ca donne Quoi ? Le retour du mini voyageur spatio temporel et de son chien magique qui, après les vikings, vont visiter la cour du Roi Soleil.

 

Entre le repas pléthorique de Louis XIV, l'hygiène et la médecine plus que rudimentaire ou encore une justice des plus expéditive, l'époque surprend Sacha et Tomcrouz à plus d'un titre.

 

Ne vous attendez pas à une leçon d'Histoire en règle mais plus à une aventure fantastico-humoristique ponctuée des fiches pratiques et de séances dans le présent touchantes le tout porté par un dessin jeunesse hybride toujours aussi agréable et adapté au sujet.

 

 

 

- - - - - - - - - -

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LA FLAMME ET L'ORAGE 3.

 

 

C'est de qui ? K. Friha

 

 

La Couv':

 

Jeunesse Historique et Révoltée.    Sacha & Tomcrouz   /  La Flamme et l'orage.

 

Déjà lu sur B.O BD? Oui

 

 

 

C’est édité chez qui ? Gallimard

 

 

 

Une planche:

 

 

Jeunesse Historique et Révoltée.    Sacha & Tomcrouz   /  La Flamme et l'orage.

 

Ca donne Quoi ? L'heure de l'affrontement final entre la rébellion et les oppresseurs est arrivée, les consciences se réveillent alors que la menace de la Flamme s'intensifie.

 

Léor est bien conscient qu'il est la clé de la victoire mais que son affrontement contre le Messie sera aussi intense que fatal, le jeune homme doit prendre une décision tandis que son entourage se retrouve, se réconforte et ne lâche pas les armes.

 

Une conclusion très sombre, à l'image de cette allégorie de la tyrannie et de la lutte des classes, à laquelle Karim Friha, via son style à cheval entre le manga et l'illustration jeunesse, donne une belle personnalité.

 

 

 

---------------

 

 

 

Des Chroniques de Fab

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags