16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 07:37

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : DURANGO. JESSIE.

 


C'est de qui   Swolfs & Iko

 

 

La Couv':

Panorama du Western  /  Durango. Jessie   Vs.  Colorado

Déjà croisés sur B.O BD? Oui pour le scénariste

 

 

Une Planche:

 

 

C’est édité chez Qui ?  Soleil

 

 

Ça donne Quoi ? Dix septième album pour Durango, qui fête tout de même ses 35 ans cette année. Depuis une dizaine d’année (et trois tomes) Swolfs a laissé la partie graphique à Girod, se concentrant sur les scénarios. Changement de casting puisque c’est l’italien Iko, dont le trait sauvait littéralement la série Ténèbres de Bec, qui reprend les rênes au dessin. Son style ultra détaillé et réaliste est tout à fait adapté à la direction qu’a pris la série, et, même si, couplé à la colo de Stéphane Paitreau, l’ensemble reste assez attendu, le résultat en impose avec un quasi sans fautes.

 

Coté scénario on est également dans le classicisme, et c’est un euphémisme, Swolfs privilégiant les formules ayant fait leurs preuves : association de malfaiteurs, bad guys manichéens, héros monolithique et femme fatale retorse…rien de bien nouveau sous le soleil pour un tome auto-conclusif qui plaira plus aux amateur hardcore du genre (qui seront contents de retrouver Eastwood et Henry Fonda sous les traits respectivement de notre héros et du chef de gang) qu’à ceux plus regardants.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? COLORADO

 

 

C'est de Qui ? E. Morricone

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous? Souvent.

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Nul doute que la présence de Lee Van Cleef et, surtout, de Morricone à la baguette a fait beaucoup pour la réussite de ce western spaghetti écrit et réalisé par Solima, dans la grande tradition de ses illustres prédécesseurs léoniens.

 

Pour cette histoire de traque impitoyable, le compositeur transalpin mise sur les recettes qui ont prouvé leur efficacité : thème imparable joué parfois par différents instruments, pistes courtes mais efficaces, tension et mélodie, chœurs lyriques  employés de façon surprenante, cuivres étincelants, guitare inspirée …tout l’attirail du maestro est de sortie et le résultat est un modèle du genre.

 

Une B.O qui figure dans le top 10 des réalisations de Morricone et qui, si parfois un brin grandiloquente pour ce nouvel épisode de Durango, est cependant évidente à d’autres.

 

 

----------------------------

 

Une chronique de Fab

Repost0
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 15:06

 

 

Retrouvez, après la chronique, l'interview "Musique et BD" d'Antoine Carrion, le dessinateur de Nils.

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : NILS. LES ELEMENTAIRES

 


C'est de qui : Hamon et Carrion

 

 

La Couv':

Conscience fantasy  /  Nils  Vs.  Percy Jackson

Déjà croisés chez nous? Pas le scénariste, par contre on a du croniquer la quasi totalité de ce qu’a fait le dessinateur.

 

 

C’est édité chez ? Soleil

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Alors que leurs terres, autrefois riches, restent aujourd’hui désespérément stériles, Ruben, accompagné de son jeune garçon Nils, partent vers l’Est afin d’essayer de comprendre ce mystère. Ils vont bientôt découvrir des contrées désolées et une immense foret où une tribu de femmes guerrière résiste à un envahisseur doté d’une technologie aussi stupéfiante que dangereuse.

 

Au fil des albums, Antoine Carrion, l’ex Tentacle Eye a peaufiné son trait et a bonifié son style qui a évolué de manière indéniable. Sur ce premier tome de Nils récit de science fantasy (c’est histoire de situer un genre plus qu’autre chose n’est ce pas) très avenante, il a une fois encore franchi une nouvelle étape.

 

 

Le scénario de Jérome Hamon, où se télescopent avec bonheur de multiples influences (outre le clin d’œil au Princesse Mononoke, de Miazaki, on notera des réminiscences de fantasy plus classique et de légendes diverses –Amazones, vikings,…- toutes fort bien digérées), lui donne l’occasion de livrer un quasi sans fautes et de donner par la même occasion à la série une vraie personnalité.

 

La collection Métamorphose s’enrichit d’une nouvelle petite pépite.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? PERCY JACKSON AND THE LIGHTNING THIEF

 

 

C'est de Qui ? Christophe Beck

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous ? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Si avant cette B.O Beck n’avait jamais, à proprement parler, mis en musique de fantasy, ses compositions pour le premier volet de la franchise Percy jackson ne s’en ressent pas. Evitant l’écueil John Williams/Harry Potter (dont la série Percy jackson est semble-t-il un « suiveur ») pour mieux s’échouer, au moins en partie, sur ceux de Goldsmith ou de David Arnold, Beck renoue avec la B.O grand spectacle du film de genre, souvent trop connotée pour être vraiment originale mais écrite avec assez d’application et de variété pour accrocher l’oreille.

 

De cuivres vrombissant à des cordes haut perchées, renforcées par des rythmiques souvent maousses, les presque 2 heures de musique de Percy Jackson possèdent assez de thématiques différentes pour coller aux ambiances de Nils, même si les faux airs de « déjà entendu » gêneront peut être un peu les mélomanes/cinéphiles.

 

 

--------------------------------------

 

 

Bonjour Antoine et merci d’avoir accepté de te prêter au jeu du questionnaire croisé B.O/BD.

 

 

Commençons par un classique :

 

 

Tes Cinq Cd de chevet ?

 

  • Massive Attack : mezzanine
  • Prodigy : the fat of the land
  • Portishead : dummy
  • Iam : l’école du micro d’argent
  • Ella Fiztgerald : pure ella

 

 

 

Et tes Albums de Bd ?

 

  • Akira
  • Calvin et hobbes
  • Ghost in the shell
  • Toppi
  • Manara

 

 

 

 

Les influences et les goûts :

 

 

Une musique de film qui t’a marqué, que tu affectionnes particulièrement (indépendamment du film) ?

 

 

La Gloire de mon Pere

 

 

 

Qui sont tes maîtres à penser en BD, ceux qui t’ont donné envie d’en faire, quelles sont tes influences ?

 

 

Otomo, Manara, Prado

 

 

 

Ton travail :

 

Ecoutes tu de la musique quand tu écris/dessine, et plutôt quoi ?

 

De tout.

 

 

Ce sur quoi tu travailles actuellement, tes prochains projets (si tu as la liberté de les évoquer bien sûr) ?

 

Les deux prochains tomes de Nils.

 

 

 

Et si…

 

 

…en lieu et place de la Bande Dessinée tu avais fait de la musique tu aurais été qui, tu aurais joué quoi ?

 

J’aurais joué du violoncelle !

 

 

Encore un grand merci pour tes réponses, et au plaisir de te retrouver dans les pages de Bandes Originales Pour Bandes Dessinées ! 

 

 

 

----------------------------

 

 

Une chronique et une interview réalisées par Fab

Repost0
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 07:31

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : L’HERBIER SAUVAGE

 

 

C'est de qui ? F. Vehlman et Chloé Cruchaudet

 

 

La Couv':

Plantes vénéneuses  /  L'Herbier Sauvvage  Vs.  I Wanna Do Something Freaky To you

Déjà lus dans le coin? Oui, tous les deux.

 

 

C’est édité par ? Soleil.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Je ne vous cache pas que je me suis intéressé à L’Herbier Sauvage sur les noms de ses deux auteurs, dont j’apprécie énormément le travail séparément et que j’étais donc plus que curieux de découvrir ensemble.

 

J’en ai été quelque peu pour mes frais à la découverte du résultat qui s’avère en fait ne pas être un album de BD mais plus une suite de témoignages sur la sexualité de parfaits inconnus, recueillis par Fabien Vehlman et complétés, de temps à autre, par de fort belles illustrations de Chloé Cruchaudet, visiblement inspirée par le sujet.

 

Cela étant les histoires compilées si elles sont souvent très crues ne tombent jamais dans le salace ou le voyeurisme, et sont même parfois très touchantes. Peut être qu’un traitement à la Première Fois, paru il y a quelques années chez Delcourt m’aurait plus parlé.

En l’état, L’Herbier Sauvage est un album hors-norme et des plus original qui, une fois de plus, vaut le coup d’œil, ne serait-ce que pour la maestria graphique de la dessinatrice.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi? I WANNA DO SOMETHING FREAKY TO YOU

 

 

C'est de Qui ? Leon Haywood

 

 

La couv' 

 

 

Déjà croisé sur le site? Non

 

 

On peut écouter?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Vous connaissez très probablement la mélodie de ce morceau hyper sensuel de Leon Hayward (qui nous a quitté le mois dernier à l’âge de 76 ans) vu qu’elle a été largement samplée par une clique de rappeurs des années 90,  Dr Dre en tête, pour son Nothing but a G thang.

 

Sorti au milieu des années 70, I Wanna do Something Freaky To You fût un success instantané, un brûlot de funk langoureux et moite où les riffs de guitar saturée répondent aux cris d’orgasme d’une voix feminine, le tout emballé par le groove imparable et la voix de Hayward.

Une bande-son des plus en phase avec le sujet de l’Herbier Sauvage.

 

 

------------------------------

 

 

Une chronique de Fab

Repost0
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 14:18

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : BUCK. LA NUIT DES TROLLS.

 

 

C'est de qui ?  A. Demont

 

 

La Couv':

 

 

A la Niche les Trolls!  /  Buck  Vs.  Skeleton Frolic

Déjà lu chez nous? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil.

 

 

Une  planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Buck est un être étrange, un chien pas comme les autres puisqu’il ne fait qu’un avec sa niche en bois. Alors qu’il erre dans un paysage désolé du grand nord, cherchant à se mettre à l’abri d’une tempête approchante, il tombe sur un couple de villageois dont le bébé a été enlevé par des trolls, ces derniers, comme le veut la coutume, ayant laissé leur propre progéniture à la place. N’écoutant que son bon cœur Buck va partir à la recherche de l’enfant, accompagné du bébé Troll, bien décidé à rentrer chez lui. Va alors commencer une terrifiante chevauchée pour nos deux atypiques héros où créatures de la nuit de tous poils vont leur compliquer la tâche.

 

Reprenant l’un des personnages de son précédent album, Feu de Paille, Demont livre ici une très belle aventure, ode aux contes nordiques dans un  style graphique magnifique, hommage avoué au peintre norvégien Kittelsen, qui destine tout autant cet album aux plus jeunes qu’aux amateurs de belles BD, une constante me direz-vous dans la collection Métamorphoses de chez Soleil.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? SKELETON FROLIC

 

 

C'est de Qui ? Joe DeNat

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu ici? Non

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Joe De Nat, musicien dés son plus jeune âge, faisait partie de l’équipe de créateurs qui signa un deal avec la Columbia à l’avènement du cinéma parlant, et parti  s’installer avec ses collègues en Californie pour développer le personnage de Krazy Kat, la réponse à Felix the Cat. En l’espace d’une dizaine d’années pour les studios, il écrivit plus de 160 musiques de courts métrages même si de nos jours certains ont complètement disparu, son influence dans le domaine est indéniable.

 

Pour cette suite à peine dissimulée de la Skeleton Dance des Silly Symphonies de chez Disney (et du même artiste), DeNat joue à fond sur l’illustration musicale intensive (nous sommes en 1933 et les habitudes du cinéma  muet ont encore la dent dure) rivalisant de virtuosité pour coller aux images morbides et délirantes du dessin animé.

 

Sa musique reprend pas mal des codes du genre fantastique de l’époque et, si elle prête à sourire aujourd’hui de par ses mélodies surannées et sa frénésie instrumentale, l’ambiance qu’elle apporte à Buck est aussi amusante qu’inattendue. 

 

 

-----------------

 

Une chronique de Fab

Repost0
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 14:08

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : BADLANDS. LE DANSEUR AU GRIZZLY

 


C'est de qui ?  Corbeyran & Kowalski

 

 

La Couv':

 

 

La Belle et les indiens  /  Badlands 2  Vs.  Bone Tomahawk

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

Une  planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Notre dure à cuire et ses acolytes, en cherchant à percer les secrets des reliques de l’ancêtre de Perla, vont se frotter à des croyances amérindiennes où la frontière entre l’homme et l’animal, entre la réalité et le surnaturel, sont plus que tenues. Notre équipe réussira t’elle à apporter son aide au village où ils ont échoués et à en apprendre plus sur leur destinée ?

 

 On y revient encore, à ce mélange des genres qui parcoure le western aujourd’hui, avec plus ou moins de réussite. Je n’avais été guère convaincu par le premier tome de Badlands qui, s’il avait quelques cotés intéressants, accumulait aussi les défauts d’un premier tome qui cherche son identité en multipliant les incursions de ci de là et peinait à trouver ses marques.

 

Cette nouvelle aventure pioche beaucoup moins dans le fantastique lovecraftien à sensation et se penche plus sur le folklore indien pour un résultat certes moins spectaculaire mais plus crédible et intéressant.

Les protagonistes prennent un peu de l’épaisseur qui leur faisait défaut jusque là et donnent du coup envie de voir s’ils sont capables de devenir intéressants sur une série plus longue.

Bref, un western qui ne demande qu’à se développer et dont je serais du prochain épisode si d’aventure il y en a un.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? BONE TOMAHAWK

 

 

C'est de Qui ? 

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu sur le site?

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? J’ai eu l’occasion de l’aborder il y a quelques temps déjà, mais je me demande sérieusement si le cinéma de genre aujourd’hui passe forcément par la surenchère soit de violence, soit gore. Ainsi, comme par exemple Crimson Peaks, que j’ai vu à la même période que ce Bone Tomahawk, ici rien ne nous est épargné niveau torture, gros plans sanguinolents, souffrances extrêmes, j’en passe et des meilleurs.

Le réal du film, également romancier et scénariste à ses heures, retrouve son camarade Jeff Herriott avec qui il joue habituellement dans un groupe de métal (si, si !) pour composer la B.O de son long.

 

Outre un thème lancinant et triste au violoncelle (L’Instrument à avoir dans sa B.O en ce moment semble-t-il !), pas dégeu mais pas franchement original, les deux compères jouent sur la mode actuelle du son bourdonnant façon drone angoissant qui fonctionne un temps mais devient vite soit redondant soit facile sur la longueur et les deux dans notre cas.

 

Après, pour ce second tome très axé sur les légendes amérindiennes, le concept est intéressant, car assez proche de chants gutturaux folkloriques qui rajoutent à l’atmosphère de l’album.

 

 

--------------------------------

 

Une chronique de Fab

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags