30 juin 2018 6 30 /06 /juin /2018 08:40

 

 

 

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  MINI VIP & SUPER VIP

 

 

C'est de qui ? Panaccione et Bozzetto

 

 

La Couv':

 

 

Very Important Heros  /   Mini Vip & Super Vip  Vs.  Return from witch mountain

 

Déjà croisés sur le site? Oui pour le dessinateur.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

 

Une planche:

 

 

Very Important Heros  /   Mini Vip & Super Vip  Vs.  Return from witch mountain

 

Ca donne Quoi ? Sur une terre étouffée par la pollution due à une surpopulation automobile, deux frères super héros aussi différents que possible (un grand costaud mais pas bien futé et un petit malingre mais ingénieux) vont devoir endiguer une invasion extra terrestre massive.

En effet, depuis la planète Sparky, une infâme créature arachnoïde compte envoyer ses œufs coloniser notre planète.

 

Sur ce pitch ubuesque digne d’un film de série B des années 60 le duo italien Panaccione/Bozzetto livre un one-shot généreux qui part certes un peu dans tous les sens mais possède cet esprit potache et délirant des dessins animés d’antan tout en gardant une dimension écologico-humaniste bien amenée.

 

Very Important Heros  /   Mini Vip & Super Vip  Vs.  Return from witch mountain

 

Ce n’est pas un hasard si l’on se sent comme dans un dessin animé d’ailleurs puisque la vidéo suivante montre que Mini VIP est un projet que Bozzetto, vieux routard du domaine en Italie,  murissait depuis longtemps (50 ans !) avant cette déclinaison en BD :

 

 

Coté graphismes Panaccione, qui a lui aussi  pas mal bossé dans l’animation,  livre une copie plus aboutie que sur la tétralogie Chronosquad (plus de temps peut être) panachant ses effets de colo comme d’encrage pour un résultat à la hauteur du scénario.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

 

C'est quoi :RETURN FROM WITCH MOUNTAIN

 

 

C'est de qui ? L. Schifrin

 

 

La Couv':

 

 

Very Important Heros  /   Mini Vip & Super Vip  Vs.  Return from witch mountain

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Les années 70 et 80 furent pour les studios Disney une paire de décennies durant lesquelles ils expérimentèrent des choses intéressantes, notamment dans le domaine des films en prises de vues réelles, loin de la fabrique à jouets et autre produits dérivés, flirtant avec différent genres “adultes” tels que la SF dans The Black Hole, la fantasy dans Dragonslayer ou encore le fantastique/épouvante avec  Something wicked this way comes, et donc ce Return from Witch Mountain.

 

Comme d’habitude si on n’est pas sur des budgets comme les grands succès des studios, la qualité est de mise à tous les étages et, ici par exemple c’est Lalo Scifrin que l’on retrouve au pupitre.

 

S’il livre une partition souvent sage, très soignée dans le registre suspense et épouvante, notamment via des cordes et des effets de harpe réussis, il n’hésite pas à rajouter un peu d’électro et, surtout, des passages funky avec flute et guitare wah-wah, que l’on croirait directement récupérés des séances d’enregistrement de Dirty Harry ou de Opération Dragon tant on y retrouve le groove angoissant et efficace qui avait fait le succès de ces deux films.

 

On reste donc dans le vintage panaché pour la B.O comme pour la BD.

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 16:15

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

 

 

C'est quoi : CHRONOSQUAD  4.

 

 

C'est de qui ? Albertini & Panaccione

 

 

La Couv':

 

Time's Up!  /  Chronosquad tome 4  Vs.  The Time Machine

 

Déjà lus sur le site? Oui sur les tomes précédents.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Delcourt.

 

 

 

Une planche:

 

 

Time's Up!  /  Chronosquad tome 4  Vs.  The Time Machine

 

Ca donne Quoi ? Alors que l’avenir des Chronosquads semble définitivement joué, que Bloch apprend de bouleversantes révélations sur ses géniteurs et que Penn remet les choses au point avec un De Vinci aussi obnubilé par sa fille à venir que par le principe même du voyage spatio-temporel, la découverte de l’une des Grosses Têtes capables de discerner les voyageurs temporels au sein des foules va permettre de rapatrier Célèste et, dans le même temps, d’intercepter Silverberg.

 

Voici donc la fin de cette tétralogie originale et fun,  animée s’il en est, avec la résolution plus ou moins complète des diverses pistes ouvertes depuis le début et des passages fort réussis, notamment sur ces doubles pages des enquêtes des diverses époques.

 

Au rayon des bémols on regrettera une multiplication des intrigues qui peuvent perdre le lecteur de temps à autre et certaines parties graphiques où l’on sent que Panaccione a été peut être un  peu pressé par le rythme de sorties de ces quatre volumineux albums.

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

 

C'est Quoi ? THE TIME MACHINE

 

 

C'est de Qui ?  R. Garcia

 

 

La couv' 

 

Time's Up!  /  Chronosquad tome 4  Vs.  The Time Machine

 

Déjà croisé dans le coin? Probable

 

 

On peut écouter?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Garcia, musicien de jazz avant d’être employé intensivement par les studios de cinéma (souvent sans être même crédité), avait sorti à l’époque un album de musique plus ou moins conceptuel qui sonnait clairement comme une B.O de science fiction avec tous les aspects que cela pouvait impliquer au début des années 60.

C’est cette galette, plus que ses travaux précédents pour le grand écran, qui décide Georges Pal à l’embaucher sur son adaptation du roman de Wells.

 

Si le compositeur reprend un peu de ses effets électroniques pour les passages où l’on voit la machine et son utilisation, le reste de la B.O est finalement assez classique, avec des thèmes dont l’originalité est d’être écrits pour des cuivres très prononcés (voire même peu nuancés pour certains) agrémentés de percussions plus légère nuancés de temps à autre par des passages romantiques riches.

 

Le mot d’ordre est à l’action et à l’aventure et le tout sonne comme une bonne vieille musique de film d’antan, ajoutant au décalage du propos de Chronosquad.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 10:13

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : CHRONOSQUAD 3.

 


C'est de qui : Albertini & Panaccione

 

 

La Couv':

 

Le Temps est venu (et reparti!)  /  Chronosquad 3  Vs.  Animal Farm

 

Déjà croisé chez nous? Oui, sur les précédents.

 

 

C’est édité par ? Delcourt

 

 

Une planche:

 

Le Temps est venu (et reparti!)  /  Chronosquad 3  Vs.  Animal Farm

 

Ca donne Quoi ? Toujours à la recherche des deux ados fugueurs (qui en vivent de belles !) , nos agents spéciaux  se retrouvent confrontés à un véritable nœud gordien entre factions rebelles, resquilleurs temporels et autres non-dits hiérarchiques ; l’avenir même des Chronosquads est pourtant en jeu !

 

Action et humour sont toujours les maîtres mots de ce troisième volet auquel on reprochera pourtant l’intrication et la multiplication des intrigues qui perdent parfois le lecteur.

 

C’est d’autant plus dommage qu’outre un graphisme parfois excellent,  l’histoire fourmille de bonnes idées qui auraient peut-être méritées d’être développées sur une série plus longue, voire des séries parallèles (sachant qu’avec la conjoncture actuelle je présume que c’était difficilement envisageable sur les seuls noms des auteurs, Panaccione commence certes à être connu mais c’est la première incursion dans la BD pour le scénariste).

 

On jugera sur le quatrième (et dernier donc) tome si  Chronosquad est une série marquante sachant qu’elle a d’ores et déjà pour elle une vraie originalité et une exploitation maline du voyage spatio-temporel.

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? ANIMAL FARM

 

 

C'est de Qui ?

 

 

La couv'

 

Le Temps est venu (et reparti!)  /  Chronosquad 3  Vs.  Animal Farm

 

Déjà entendu chez nous ? Non

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne quoi ? Jamais à un grand écart près, j’ai décidé de tenter le score hautement improbable d’une version qui ne l’est pas moins d’un (n’ayons pas peur des mots) petit chef d’œuvre de la littérature.

 

La Ferme des Animaux est une parabole à peine imagée du communisme sous Staline où, sous l’impulsion de certaines d’entre elles, les créatures à quatre pattes se rebellent contre leurs maîtres pour finir dans un état quasi pire qu’au départ.

 

Après le succès d’une poignée de longs métrages avec de vrais animaux à voix humaines, la chaine de télé US TNT se penche, à la fin des années 90, sur l’adaptation live du roman d’Orwell.

 

Pour employer une expression consacrée, ce film a clairement le cul entre deux chaises. Oscillant sans cesse entre le pamphlet un brin pompier à charge contre le soviet système et le film pour enfants avec chansons surréalistes, il n’atteint jamais vraiment son but, si tant est qu’il n’en eut jamais un, et s’avère bien en dessous de la version animée des années 50.

 

Sa musique est à l’avenant, mêlant sans vergogne thèmes orchestraux sirupeux dignes des pires Disney et passages inspirés par les Chœurs de l’Armée Rouge, avec, pour faire bon ton, quelques pistes plus dédiées au suspense ou carrément martiaux.

 

Le résultat, évidemment inégal, n’en reste pas moins toujours surprenant, très conceptuel, et est venu ajouter une dose de décalage très amusant à ce troisième tome de Chronosquad.

 

 

 

------------------------

 

 

 

Une chronique de Fab

 

Repost0
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 13:56

 

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : CHRONOSQUAD 2.

 


C'est de qui Panaccione & Albertini

 

 

La Couv':

 

Club Med' spatio-temporel  /  Chronosquad 2  Vs.  Night of the bloody beast

 

Déjà lu sur le site ? Oui pour le dessinateur.

 

 

Edité chez qui ? Delcourt.

 

 

Une Planche :

 

Club Med' spatio-temporel  /  Chronosquad 2  Vs.  Night of the bloody beast

 

Ça donne Quoi ? Le premier volet, paru il y a une poignée de mois, m’avait autant intrigué que décontenancé et j'en avais retardé la chronique au point qu’elle en est passée aux oubliettes. Tort réparé avec la sortie ces jours ci du second –sur 4, le 3ème sort dans l’année d’ailleurs- qui précise le tir.

 

Dans un futur proche le top du top c’est de passer des vacances dans le temps, une sort de Club Med’ de l’Histoire. Quand des problèmes surviennent, les Chronosquad sont dépêchés sur place, ainsi une paire d’ados fugueurs en pleine Egypte Antique va permettre à Bloch, intello coincé et maladroit, de faire ses premières armes sur le terrain.

 

La mission tourne vite au vinaigre et l’équipe envoyé sur place découvre bien plus qu’ils n’étaient venus chercher : trafic d’esclave temporel, expériences de voyages/séjours spatio-temporels clandestins, … les chronosquads sont séparés, rapatriés pour certains et renvoyés sur d’autres missions aux ramifications tentaculaires…bref : c’est la panique.

 

Sur un sujet aussi vaste que fun, et peu exploité dans le registre de l’humour (même si la série n’est pas à ranger « que » dans ce genre), le scénariste,  archéologue et historien, dont c’est la première incursion en BD, frappe fort même si la multiplication des pistes peut paraître un peu ambitieuse.

 

De son coté Panaccione fait aussi bien, sinon mieux, que sur ses précédents albums, chroniqués chez nous, livrant de grandes séquences muettes aussi fluides que bien pensées qui font que les deux tomes, malgré leur grosse pagination, se lisent vite et bien.

 

Si, pour l’instant, ce n’est pas révolutionnaire, c’est en tout cas fort divertissant et on attendra la conclusion de l’ensemble pour juger si Chronosquad est la grande série qu’elle semble devenir.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? NIGHT OF THE BLOOD BEAST

 

 

C'est de Qui ? Alexander Laszlo

 

 

La couv'

 

Club Med' spatio-temporel  /  Chronosquad 2  Vs.  Night of the bloody beast

 

Déjà croisé dans le coin? Pas sur.

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? Roger Corman est connu pour avoir réalisé et produit des films probablement cultes mais aujourd’hui en passe de tomber définitivement dans l’oubli, et à raison. A la manière d’un Ed Wood mais en peut être un peu moins tâcheron, il a aligné les séries B d’épouvante, de SF et autres genres qu’il a aidé à galvauder.

 

Le compositeur d’origine hongroise Alexander Laszlo, pianiste et chef d’orchestre chez lui avant de bosser pour le grand écran, à partir des années 30, époque où il s’exile à Hollywood est un de ces artistes corvéables à merci et sous-employé par l’usine à rêves.

 

Pour ce film où une équipe d’astronautes est attaquée par une créature extra terrestre qui implante un embryon dans l’un d’eux (coucou Alien !), il ne se contente pas des gimmicks lambda de la SF horrifique mais glisse de ci de là des arrangements peu communs dans le genre, se permettant quelques fantaisies thématiques bienvenues que les amateurs apprécieront pour la touche d’originalité qu’elles apportent à la B.O.

 

Pas tout le temps raccord avec ce tome 2 de Chronosquad, elle en renforce néanmoins le coté décalé et multi-genre.

 

 

 

--------------------

 

 

Une Chronique  de Fab

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags