4 décembre 2023 1 04 /12 /décembre /2023 13:30

 

C'est quoi?  LES ENQUÊTES DE NICOLAS LE FLOCH. L’ENIGME DU CODE NOIR.

 

 

 C’est de qui? Laurent JOFFRIN

 

Le Pitch en deux phrases: Alors que la situation politique de la France en cette année 1791, est plus qu’ explosive, le peuple ayant ramené de force dans Paris le roi Louis XVI et son épouse Marie Antoinette afin d’éviter qu’ils ne leur fausse compagnie, Nicolas Le Floch se retrouve à aider son ancien collègue policier pour résoudre une sordide affaire.

 

Un double meurtre d’aristocrates, mutilé à la manière des esclaves des colonies, va lancer  notre duo sur une enquête tendue où faux semblants et non moins faux révolutionnaires vont leur donner du fil à retordre avec en fond la question des droits des gens de couleur dans la mouvance de la Déclaration des Droits. 

  

 

Ce que j'en pense:  Comme peut être certains d’entre vous ce n’est ni via les romans de Jean François Parot ni via la série TV qui en a été tirée (à laquelle on doit certes reconnaître un effort dans la reconstitution historique mais où le casting joue assez moyennement à mon goût) que j’ai découvert le personnage de Nicolas Le Floch mais par ses adaptations en BD.



 

Parot étant décédé il y à quelques années, c'est le journaliste Laurent Joffrin qui a repris le flambeau de la série en romans.

Cette Enigme du Code Noir est son second effort et il faut reconnaître que la lecture en est plutôt agréable.

 

On sent que l’auteur a potassé son sujet, et le background historique est bien exploité. Si l’intrigue amoureuse et une scène un peu trop rocambolesque à la fin m’ont moins plu, elles ne suffisent pas à gâcher le plaisir que l’on a à suivre cette enquête sans temps mort (voire même un brin expéditive avec ses 260 pages).


 

Repost0
bobd - dans Livre Joffrin Historique
9 novembre 2023 4 09 /11 /novembre /2023 10:46

 

C'est quoi? KOENIGSMARK

 

 

Le Pitch en deux phrases: Au début du siècle dernier, un jeune lettré sans le sou se voit proposé une place de précepteur du fils du duc de Lautenbourg en Allemagne.

Sur place, il va rapidement tomber sous le charme de la duchesse, femme aussi mystérieuse qu’admirable à laquelle il se dévoue corps et âme, quitte à attirer sur lui jalousie et vindicte.

Un jour il fait une découverte qui menace de chambouler l’ordre du duché mais l’entrée en guerre de l’Europe redistribue les cartes.

  

 

Ce que j'en pense:  Ma lecture de ce roman est parti d’une sorte de “défi” lancé par Daniel Picouly, reçu en interview, qui, pensant dans sa jeunesse que les ouvrages de la collection Le Livre de Poche devaient se lire dans l’ordre numérique, trouvait qu’il avait “mal commencé” avec ce Koenigsmark de Pierre Benoit et avançait qu’il avait dû, en plus, très mal vieillir.

 

Si il est clair que l’on est sur un genre on ne peut plus suranné, avec ces héros romantiques jusqu’au bout des ongles, ces héroïnes aussi belles que résolues, et ces rebondissements à grand spectacle, j’ai été, d’une façon qui m’a surpris moi même, pris dans l’intrigue et dans les passions qui animent ces personnages d’une autre époque.

 

Le récit est situé dans une principauté imaginaire mais aux fortes ressemblances avec celles des  états germaniques de l’époque, avec en toile de fond l’Histoire, celle avec un grand “H”, celle de la Grande Guerre et tout ce qu’elle va révolutionner dans cette petite - d’histoire - romance et intrigues politiques étant balayées par les événements extérieurs.

 

Une lecture d’été fort agréable et divertissante, un style fluide, certes passé de mode mais qui se lit avec un certain plaisir 



 

 

 

- - - - - - - - - -

 

Repost0
bobd - dans Livre
21 septembre 2023 4 21 /09 /septembre /2023 13:15

 

C'est quoi?  UN TRES HONNETE BANDIT

 

 

C'est de qui?  Antoine ALBERTINI

 

 

Le Pitch en deux phrases: La Corse à la fin du XIX° siècle. La destinée d’un bandit sans foi ni loi, jeté dans le maquis à cause d’une vendetta familiale et dont les exactions défraieront la chronique jusqu’à faire dépêcher une guillotine jusqu’à Sartène pour son exécution.

  

 

Ce que j'en pense:  Pour son nouveau roman, éventuel favori dans la course aux prix de cet automne 2023, le journaliste Antoine Albertini s’empare d’un fait divers et profite de l’occasion pour évoquer l’autre facette de l'Île de Beauté, celle des querelles d’honneur, des “banditi” qui peuplaient la Corse à cette époque, fruit et précurseurs de génération d’hommes au sang chaud, prêt à jouer du couteau ou du fusil à la moindre occasion si leur honneur est en jeu.

 

Sans jamais chercher à rendre glamour ses personnages, Albertini dresse un portrait sans fards et réaliste des passions qui dirigent l’âme humaine, jouant des codes de narration de son métier pour certains passages, renouant avec le roman d’aventures naturaliste sur d’autres, le tout avec des pointes d’humour noir bienvenues.



 

 

 

- - - - - - - - - -

 

 

Repost0
bobd - dans Livre
8 septembre 2023 5 08 /09 /septembre /2023 16:26





 

C'est quoi? LE CHEVALIER AUX ÉPINES 2. LE CONTE DE L’ASSASSIN.

 

 

Le Pitch en deux phrases: Envoyé par le podestat avec la délégation ciudalienne à Bromael afin de faire la paix avec sa fille, épouse du duc du coin, l’assassin Benvenuto Gesufal se serait bien passé du voyage.

Entre un trajet maritime mouvementé et, une fois sur place, des manigances et embrouilles de cour qui le dépassent et le font royalement suer, notre bretteur va vite se retrouver dans des positions fort délicates et assigné à des missions plus retorses les une que les autres.  

  

 

Ce que j'en pense:  Changement radical pour ce second volet de la consistante trilogie du Chevalier Aux Épines de Jaworski.

Le chevalier en question, personnage central du précédent volet et ici relégué au rang de figurants et c’est l’autre grand héros de l’écrivain qui tient le premier rôle.

 

Deux salles/deux ambiances, à la manière d’un Umberto Eco, Jaworski adapte sa prose à son protagoniste principal et le style très médiéval du Tournoi des Preux est ici remplacé par une narration à la première personne bien plus châtiée (mais toujours assez virtuose!)

 

On pourra être un peu surpris voire décontenancé de prime abord mais rapidement le récit l’emporte sur la forme (qui n'a pourtant rien à lui envier) et on est embarqué dans les mésaventures de ce chat noir de Benvenuto.

Force est de reconnaître qu’avoir lu Gagner la Guerre aidera à l’appréciation du héros et de son passé notamment avec la fille du podestat mais si ce n’est pas le cas pas d'inquiétude, ça se laisse lire sans soucis.

 

Là où j’ai un peu plus tiqué c’est que Jaworski met quasiment 300 pages avant de rechercher les wagons du cliffhanger du tome 1, avec une fois encore quelques descriptions à rallonge que j’ai lu quelque peu en diagonal parfois je l’avoue.

Mais le rythme reste bon, le suspense aussi et on ne s’ennuie guère à la lecture de ce Conte de l’Assassin.

 

Maintenant il va falloir s’armer de patience, le troisième et dernier tome n’étant pas prévu avant plusieurs mois! 

 

Repost0
24 août 2023 4 24 /08 /août /2023 09:53

 

C'est quoi? AILLEURS SI J’Y SUIS

 

 

Le Pitch en deux phrases: Un avocat amateur d’antiquités accro aux enchères découvre un jour un portrait ancien dont il est persuadé que le modèle lui ressemble comme deux gouttes d’eau.

 

Contredit par son épouse -qui commence à n’en plus pouvoir des innombrables vieilleries amassées par son mari au fil des années- et ses amis, il va néanmoins pousser ses recherches jusqu’à l’obsession et jusqu’à retrouver l’origine d’un blason peint sur le portrait.

 

Son existence, déjà bien chamboulée, va alors prendre une tournure radicale!

  

 

Ce que j'en pense:  Court roman caustique et prenant, Ailleurs si j’y suis, sous ses airs de comédie décalée,  évoque la crise existentielle (de la quarantaine , cinquantaine, soixantaine,...) et toutes ces habitudes et ces petits riens qui forment le quotidien et, dans certains cas, comblent un manque, voilent la réalité.

 

L’opportunité unique (et un petit peu capilo tractée j’en conviens) de refaire sa vie, de disparaître pour renaître, de tout envoyer balader, dans un style fluide et soigné qui se lit d’une traite. 

 

Repost0
bobd - dans Laurain Livre Humour

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags