9 juillet 2024 2 09 /07 /juillet /2024 08:05

 

 

LA BD:





 

C'est quoi ? BARBARIC




 

C'est de qui ? Moreci & Gooden




 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui? Urban





 

Déjà croisés sur le site? Non.




 

Une planche: 

 



 

Ca donne Quoi ? Owen, un guerrier surpuissant qui aime profiter des plaisirs de l’existence que sont la tuerie, l’alcool et le sexe, tombe un jour sur trois sorcières qui le maudissent, l’affublent d’une hache ensorcelée buveuse de sang, dotée de la parole - et d’un humour macabre- avec laquelle il ne pourra dorénavant tuer que des adversaires qui le méritent.

 

Dans cette quête forcée qui le pèse comme pas deux, il sauve une jeune femme du bucher qui se révèle être elle aussi une sorcière et avec qui il va tomber dans un traquenard maléfique.



 

Prenez une bonne dose de Conan le Barbare. Ajoutez y un trait de Stormbringer, secouez bien. Assaisonnez de Hellboy, saupoudrez de Slaine, laissez -à peine!- reposer et vous obtiendrez le cocktail certes survitaminé mais au goût fort passe-partout qu’est ce Barbaric, récit gore et ultra violent à l’humour noir un rien potache.



 

Si vous ajoutez à ça un dessin informatique aux couleurs souvent trop prononcées pour ne pas dire criardes et des effets de “profondeur” un brin aléatoires, vous aurez compris que cette nouvelle série s’adressera clairement aux amateurs hardcore de fantasy rentre-dedans, rôlistes en mal de scénario et autres fans de surenchère à tous les étages.

 

Mais reconnaissons que, par ces chaleurs estivales, c'est une lecture sans prise de tête toute trouvée.




 

LA MUSIQUE:





 

C'est quoi : WARHAMMER. THE END TIMES.



 

C'est de qui ? J. Kyd



 

La Couv':

 



 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui



 

On peut écouter ?

 

 

 


 

 

Ca donne Quoi ?  Warhammer est une franchise déclinée dans de nombreux domaines avec un succès indiscutable. Du jeu de rôle au wargame de figurines,en passant par le jeu de plateau, les romans, la BD et, last but not least, dans le monde vidéo-ludique.

 

C’est dans ce dernier que Jesper Kyd, artiste que l’on aime bien par ici, a fait ses armes et connu ses plus grands succès. En charge de la musique du dernier jeu estampillé Warhammer sur consoles dernière génération et PC, il livre une B.O tonitruante, pleine d’action et de coups d’éclats.

 

Alternant des passages  très dark fantasy avec des choses plus atmosphériques, qui ne sont pas sans rappeler son excellent travail sur les Assassin’s Creed, Kyd retrouve l’inspiration qui lui faisait un peu défaut ces dernières années.


 

Repost0
9 novembre 2020 1 09 /11 /novembre /2020 10:01
 

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  THORGAL. LA SELKIE

 

 

C'est de qui ? Yann & Vignaux

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Le Lombard

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui, sur le précédent.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? On se dit souvent que c’est un sacerdoce d’élever des enfants (enfin moi je me le dis !) mais c’est rien à coté de ce que doit ressentir le viking le plus malchanceux de la BD Franco-Belge.

En effet, il ne se passe pas 3 albums sans que l’un de ses trois rejetons lui donne du fil à retordre, ce coup ci c’est la cadette, celle qui parle aux bestioles (en même temps ils l’ont appelée Louve, faut pas s ‘étonner qu’elle soit originale), qui se fait enlever par des vikings bas du front qui, entre autre, chaque année massacrent des centaines de phoques pour tenter de se sortir d’une malédiction.

 

Mais ce serait mal connaître l’enfant des étoiles qui, ni une ni deux, flanqué de son ainé, va chercher sa progéniture  et au passage vont briser quelques mâchoires, faire s’écrouler une statue gigantesque et même voire la famille s’agrandir!

 

Trente huitième fournée avec ce Thorgal annuel, au scénario Yann s’inspire d’une légende des Iles Féroé et livre une intrigue classique dans la série (un enfant enlevé, un méchant à calmer, une petite intervention divine…), le genre qui pouvait s’étaler sur trois ou quatre album à la grande époque mais qui aujourd’hui, raisons économiques oblige, se conclue en un tome.

Fred Vignaux quant à lui a vraiment trouvé sa vitesse de croisière et rend une copie plus que réussie, dans la lignée de Rosinsky tout en sachant garder son style propre.

Vieux fans comme nouveau lectorat devraient sans peine y trouver leur compte.

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : ASSASSIN’S CREED : VALHALLA

 

 

C'est de qui ? J. Kyd, S. Schachner & E. Selvik

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui pour Kyd et Selvik.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Après l’antiquité, la Renaissance, les Révolutions Française et américaine et même l’Angleterre Victorienne, il était plus qu’étonnant que la saga vidoludique Assassin’s Creed n’ait pas abordé le monde des vikings, pourtant fort à la mode ces dernières années. C’est chose faite avec ce douzième opus pour lequel on retrouve d’ailleurs, avec un grand plaisir, le compositeur des B.O des premiers volets, Jesper Kyd.

 

Kyd a été l’artisan de l’identité musicale des débuts d’AC et s’il s’est éloigné de la franchise depuis 2011, ce retour aux affaires n’en n’est que plus agréable.

Il est ici bien entouré en plus puisqu’outre l’américaine Sarah Schachner – déjà présente sur une poignée d’autres épisodes d’AC- on retrouve également le chanteur compositeur du groupe norvégien Wadruna, Einar Selvik, redu célèbre depuis quelques années grâce aux participations sur la série TV...Vikings.

 

 

Les aficionados de la susdite série retrouveront d’ailleurs des ambiances communes entre les deux medias, AC Valhalla faisant la part belle aux chants gutturaux accompagnés de chœurs féminins habités, aux atmosphères planantes mais lourdes de menaces, le tout ponctué de morceaux de bravoure bien assénés.

 

Avec son mélange d’instruments traditionnels et d’arrangements électroniques, le score d’ AC Valhalla, s’il n’a pas la puissance d’évocation des premières B.O, n’en reste pas moins une musique tout à fait honnête et tout à fait en phase avec ce nouveau Thorgal.

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
16 novembre 2017 4 16 /11 /novembre /2017 15:57

 

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

 

 

C'est quoi : FUNERAILLES. DESTRUCTION EVE

 

 

C'est de qui ? F. Maudoux

 

 

La Couv':

 

Résurrection  /  Funérailles. Destruction Eve  Vs.  Warhammer Vermintide

 

Déjà lu chez nous? Oui

 

 

 

C’est édité chez qui ? Ankama

 

 

 

Une planche:

 

 

Résurrection  /  Funérailles. Destruction Eve  Vs.  Warhammer Vermintide

 

Ca donne Quoi ? C’est au personnage d’Eve Van Helsing, centurion de la XIII°, que se consacre ce nouveau tome de Funérailles.

Sa jeunesse à élever ses frères alors que son père est parti affronter les troupes e Rem, la mort de ce dernier des mains de Spartacus et son enrôlement dans les troupes de Namor avant de changer de camp et de grimper les échelons.

 

Si on retrouve avec un plaisir toujours aussi grand l’univers foisonnant de la série spin off de Freaks Squeele, qu’il qualifie lui-même avec beaucoup de justesse de mélange entre les Chevaliers du Zodiaque et Game Of Thrones, dont l’arc Shonen s’est terminé au tome précédent, celui-ci crée une légère frustration dans le sens où il consiste essentiellement en un long flash back, où l’on découvre certes une autre facette de la mythique XIII° Légion mais qui nous laisse au même point d’avancement concernant l’intrigue principale.

 

Néanmoins c’est tellement riche, bien narré et bien illustré qu’on ne va pas bouder notre plaisir et on va ronger notre frein jusqu’à la parution de la suite d'une des séries de genre les plus abouties et maîtrisées de ces dernières années.

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? WARHAMMER. VERMINTIDE.

 

 

C'est de Qui ?  J. Kyd

 

 

La couv' 

 

Résurrection  /  Funérailles. Destruction Eve  Vs.  Warhammer Vermintide

 

 

Déjà entendu chez nous? Oui, il y a encore peu d’ailleurs.

 

 

On peut écouter?

 

 

 

Ca donne Quoi ? D’aussi loin que je me souvienne, l’univers de Warhammer a toujours eu du succès. A l’époque où je faisais du jeu de rôle, c’était déjà un des poids lourd du genre, décliné ensuite dans le futuriste (ah, Space Hulk !) dans le domaine du jeu de figurines, du jeu de plateau, des romans, des BD et, last but not least, dans le monde vidéo-ludique.

 

C’est dans ce dernier que Jesper Kyd, on en parlait encore récemment, a fait ses armes et connu ses plus grands succès. En charge de la musique du dernier jeu estampillé Warhammer sur consoles dernière génération et PC, il livre une B.O tonitruante, pleine d’action et de coups d’éclats.

 

Alternant des passages  très dark fantasy avec des choses plus atmosphériques, qui ne sont pas sans rappeler son excellent travail sur les Assassin’s Creed, Kyd retrouve l’inspiration qui lui faisait un peu défaut ses dernières années.

 

On retrouve aussi sur la galette des morceaux de taverne joués par un combo de trois musiciens qui, s’il tranche avec le reste, permet de varier les ambiances et enrichit aussi bien l’écoute que...la lecture de ce nouveau Funérailles.

 

 

 

---------------

 

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 15:32

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : NILS. CYAN.

 

 

C'est de qui ? Hamon & Carrion

 

 

La Couv':

 

Bleu sang  /  Nils. Cyan  Vs.  Legacy

 

Déjà croisés sur B.O BD? Oui, sur le précédent.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil.

 

 

 

Une planche:

 

 

Bleu sang  /  Nils. Cyan  Vs.  Legacy

 

 

Ca donne Quoi ? Tout n’est plus que chaos dans les terres nordiques ; alors que Nils et Arun tentent de débarrasser Yygrdasil des tuyaux que lui ont implanté les hommes de Cyan, Alba, la nouvelle reine des femmes guerrières et deux autres survivantes, se sont mises en marche pour attaquer leur ennemi de toujours.

D’en haut les 3 déesses vont s’immiscer dans le conflit, par amour ou par haine…

L’issue sera tragique pour tout le monde.

 

La fantasy-écolo du premier volet laisse place, dans cette suite fort attendue, à une noirceur post apocalyptique teintée de shamanisme et de steampunk.

 

Si l’on regrettera des transitions narratives parfois un rien abruptes, on ne pourra que s’émerveiller devant les planches d’Antoine Carrion.

Il glisse subrepticement ici des influences manga à un trait plus dans la veine de celui d’un Alex Alice, notamment au niveau de certains protagonistes, tout en gardant sa personnalité à nulle autre pareille, magnifiquement rendue sur les doubles planches (et les illustrations bonus en fin d’album).

 

Graphiquement, probablement l’un des fleurons de la collection Métamorphose, aux cotés des Ogres-Dieux et autres Carmilla.

 

 

Bleu sang  /  Nils. Cyan  Vs.  Legacy

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? LEGACY

 

 

C'est de Qui ?  J. Kyd

 

 

La couv' 

Bleu sang  /  Nils. Cyan  Vs.  Legacy

 

Déjà entendu chez nous? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Jesper Kyd, après s’être fait la main sur quelques franchises de jeux vidéo aux notoriétés grandissantes – nous l’avons écouté chez nous sur les très réussis premiers volets d’Assassin’s Creed entre autres- se fait un petit plaisir dans la lignée de groupes comme Two Steps From Hell en sortant un album de pistes conçues comme des musiques de trailers.

 

Un souffle épique souffle sur l’ensemble de la galette, avec une prédilection pour les intros plutôt calmes qui monte rapidement dans les tours avec force envolées lyriques de cordes, thèmes massifs digne de blockbusters hollywoodiens et autres arrangements héroïques à base de chœurs enflammés.

 

Certes l’ensemble manque clairement de l’originalité qu’on avait pu trouver sur les Assassin’s Creed, mais pour de la fantasy grand spectacle à visuels époustouflants, ça en impose pas mal !

 

 

 

---------------

 

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 16:37

 

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : FUNERAILLES 3.

 


C'est de qui : Florent Maudoux

 

 

La Couv':

 

Gardez les condoléances pour plus tard!  /  Funérailles tome 3  Vs.  Assassin's Creed Revelations

 

Déjà croisé chez nous? Oui, sur les tomes précédents entre autres.

 

 

C’est édité chez qui ? Ankama

 

 

Une planche:

 

Gardez les condoléances pour plus tard!  /  Funérailles tome 3  Vs.  Assassin's Creed Revelations

 

Ca donne Quoi ? Troisième volet du spin-off de Freaks Squeele, antérieur à cette dernière, Funérailles prend de l’épaisseur au fur et à mesure qu’avance son intrigue.

 

Alors que REM est sur le point de tomber entre les griffes de Psamathée, Scipio et Pretorius, les deux héros de Funérailles,  frères de sang séparés et aux destinées radicalement différentes, vont enfin se retrouver pour mettre un terme à une guerre sauvage qui fait des milliers de victimes.

 

Comme peuvent l’être Scott Pilgrim ou Lastman, dans des genres forts différents, Funérailles est le fruit d’influences aussi multiples que diverses, un creuset bouillonnant de références bien digérées, et surtout un véritable plaisir coupable de subculture.

 

Florent Maudoux, qui assure toutes les parties seul, livre une histoire au background riche aux personnages plus grands que nature et à la narration accrocheuse, bref, de la série B de (grande qualité) qui plaira autant aux amateurs de fantasy, de mangas, de jeux vidéo, de séries TV à la GOT, Spartacus ou vikings, et j’en passe…vous l’aurez compris, ça fait du monde, il y a des chances que vous en fassiez partie, donc, si ce n’est pas encore fait, jetez vous sur Funérailles dont le cycle « shonen » se termine avec ce tome 3 mais pas d’inquiétudes, un nouveau cycle va voir le jour, plus centré sur les femmes…gageons qu’il sera tout aussi bon !

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? ASSASSIN CREED REVELATIONS.

 

 

C'est de Qui ? J. Kyd et Lorne Bafle.

 

La couv' 

 

Gardez les condoléances pour plus tard!  /  Funérailles tome 3  Vs.  Assassin's Creed Revelations

 

Déjà entendu chez nous ? Oui, les deux.

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? Ecrite par l’homme qui a donné à la franchise Assassin Creed son identité musicale, le danois Jesper Kyd, avec, pour la version collector proposée ici, les pistes additionnelles écrites par l’un de ceux qui allait lui succéder (avec moins de réussite à mon humble ressenti), Lorne Bafle, la B.O de Révélations est une des plus intéressantes de toute la série (qui commence à compter un paquet d’épisodes).

 

Avec son environnement oriental (l’action de ce quatrième épisode se déroule entre autre  au Moyen Orient, au XVI° siècle)  ses passages d’action parfois frénétiques et ses phases plus furtives ou d’investigation, le jeu présente un environnement sonore des plus varié.

 

Kyd et, dans une moindre mesure, à Bafle, proposent des morceaux mélodiques colorés de folklore, des plages atmosphériques avec les cordes au premier plan, alternés avec des pistes bien plus remuantes où ce sont les percussions qui prennent le dessus. Si l’on regrettera la présence de sons et arrangements électroniques trops présents et qui dateront vite (la B.O a déjà 5 ans) , et la différence parfois flagrante d’écriture des deux compositeurs impliqués, l’ensemble fait un bande son très honorable pour cette première conclusion de Funérailles.

 

 

 

-----------------------

 

 

Une chronique de Fab

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags