20 février 2019 3 20 /02 /février /2019 08:23

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LES LUTINS ET LE CORDONNIER

 

 

C'est de qui ? Powell & Rodriguez

 

 

La Couv':

 

BD Jeunesse pour les plus petits:    Les Lutins et le Cordonnier.  /  L'Emouvantail.

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui

 

 

 

C’est édité chez qui ? Les Aventuriers de l’Étrange

 

 

 

Une planche:

 

BD Jeunesse pour les plus petits:    Les Lutins et le Cordonnier.  /  L'Emouvantail.

 

Ca donne Quoi ? Vous connaissez probablement le célèbre conte des frères Grimm racontant l'histoire du cordonnier pauvre à qui des lutins apportèrent la fortune en confectionnant chaque nuit des chaussures à vendre. En voici une adaptation signée par le dessinateur espagnol qui nous avait déjà donné le très bon Macabre, et, l'an passé, Omar le Navigateur, déjà chez les Aventuriers de l'Etrange.

 

Avec son style graphique très personnel, aux décors riches et colorés et aux personnages cartoony, Pedro Rodriguez donne vie à la version de Martin Powell.

La bd avait été édité en France il y a quelques années et je me souviens l'avoir lue avec ma fille (4 ans), qui s'était régalé et à qui ça avait donné le goût de lire d’autres bandes-dessinées.

 

Aujourd'hui épuisé, c'est dans un nouveau format que l'éditeur nous la propose, plus petit et adapté aux mains d'enfants (si, si, vous allez voir), avec une belle couverture dorée, annonciatrice de la collection à venir chez l'éditeur ( intitulée Les Merveilleux Contes de Grimm), et enrichi de deux planches.

 

Cette réédition tombe à point nommé pour que je la fasse découvrir à mon plus jeune, qui a, là aussi, le hasard fait bien les choses, exactement l'âge qu'avait sa grande soeur à l'époque.

 

 

 

 

 

- - - - - - - - - - - - - -

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  L’EMOUVANTAIL

 

 

C'est de qui ? R. Dilies

 

 

La Couv':

 

BD Jeunesse pour les plus petits:    Les Lutins et le Cordonnier.  /  L'Emouvantail.

 

Déjà lu chez nous? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Les éditions de la Gouttière

 

 

Une planche:

 

 

BD Jeunesse pour les plus petits:    Les Lutins et le Cordonnier.  /  L'Emouvantail.

 

Ca donne Quoi ? Pas évident d’être un épouvantail quand on est incapable de remplir son office et que tous les oiseaux du coin viennent manger sans se soucier de sa présence.

Qu’à cela ne tienne, le chat du fermier va donner un coup de patte à notre bonhomme de paille.

 

Avec son format à l’italienne qui permet d’apprécier ses grandes cases colorées, la justesse de son propos, la douceur de son dessin à la colorisation et aux décors originaux, le nouvel album de Renaud Dillies remplit lui tout a fait bien son office : émouvoir et émerveiller nos chères têtes blondes.

L’année commence sous le signe de la poésie graphique chez les éditions de la Gouttière !

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

 

 

Repost0
12 février 2019 2 12 /02 /février /2019 15:05

 

Deux sorties récentes de titres jeunesse partagent l' "héritage Disney", l'un directement estampillé des studios et le second dérivé à plus d'un titre ; alors que certains sont déjà en vacances scolaires, penchons nous un peu sur ces titres destinés à la jeunesse (mais pas que).

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  HORRIFIKLAND. UNE TERRIFIANTE AVENTURE DE MICKEY MOUSE.

 

 

C'est de qui ? Trondheim & Nesme

 

 

La Couv':

 

L'Héritage Disneyen.  Horrifikland  &  Tosca Des Bois 3.

 

Déjà croisés sur le site? Oui 

 

 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Une planche:

 

L'Héritage Disneyen.  Horrifikland  &  Tosca Des Bois 3.

 

Ca donne Quoi ? Mickey, Dingo et Donald ont ouvert une agence de détectives mais les affaires ne vont pas fort. Quand leur arrive enfin une affaire il s'agit de retrouver...un chat !

 

Qu'à cela ne tienne voilà nos 3 amis qui s'aventurent dans le parc d'attraction abandonné Horrifikland qui ne semble pas si abandonné que ça puisque outre la veuve du propriétaire, pressée par Pat de vendre son terrain, d'étranges fantômes s'y promènent la nuit.

 

Neuvième album de la collection Glénat Disney, celui ci a un atout de taille en la personne du dessinateur Alexis Nesme dont le style luxuriant et détaillé en couleur directe nous avait émerveillé sur l'adaptation des Enfants du Capitaine Grant.

 

Coté histoire on retrouve pour la troisième fois Trondheim au scénario, si on trouve quelques petites perles d'humour c'est cependant celui que j'ai trouvé le plus axé sur les enfants, impression confortée par mes deux miens qui ont littéralement dévoré l'album (la grande se l'étant d'ailleurs déjà approprié).

 

 

 

 

- - - - - - - - - - - - -

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  TOSCA DES BOIS

 

 

C'est de qui ? Radice & Turconi

 

 

La Couv':

 

 

L'Héritage Disneyen.  Horrifikland  &  Tosca Des Bois 3.

 

Déjà croisés sur le site? Oui sur les précédents.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Dargaud

 

 

 

Une planche:

 

L'Héritage Disneyen.  Horrifikland  &  Tosca Des Bois 3.

 

 

Ca donne Quoi ? Pendant que Lucilla est retenue prisonnière au château , Tosca et Rinaldo cherchent à la faire échapper et en profitent pour se mettre dans la poche la population ce qui les aidera bien quand les troupes du Duc de Castelguelfo, le père de Lucilla, arrivent pour assiéger la ville.

 

Le charme de la série Tosca des Bois opère toujours autant grâce à des personnages très attachants un dessin, dans l'esprit des Disney old school (sans être sous licence par contre, les auteurs ont simplement pas mal bossé pour le studio aux grandes oreilles) et une colo aussi douce que soignée.

 

La variation de Robin des bois version adolescente fonctionne bien et permet de proposer maints rebondissements dans des aventures tout public ; en deux mots : un régal.

 

- - - - - - - - - - - - - - - 

 

Résultat des courses mes enfants ont préféré le Mickey et leur papa le Tosca des Bois (dont ils ont tout de même beaucoup aimé la lecture), et conclusion, le "style Disney" a encore de beaux jours devant lui!

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
27 janvier 2019 7 27 /01 /janvier /2019 07:40

 

 

Hasard de lecture, l'album chroniqué aujourd'hui vient de remporter le Fauve Patrimoine au FIBD d'Angoulême.

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LES TRAVAUX D'HERCULE

 

 

C'est de qui ? G. Doré

 

 

La Couv':

 

Mythologie Caustique  /  Les Travaux d'Hercule  Vs.  Les Titans

 

Déjà lu sur le site? Oui

 

 

C’est édité chez qui ? 2024 éditions

 

 

Une planche:

 

Mythologie Caustique  /  Les Travaux d'Hercule  Vs.  Les Titans

 

Ca donne Quoi ? Voici les travaux d'Hercule mais attention, revus et corrigés par l'un des plus grands illustrateurs français (sinon le plus grand), alors que celui ci n'avait qu'une quinzaine d'années quand il a réalisé cette version ô combien caustique du mythe (argument que l'éditeur de l'époque mettra en avant, à raison).

 

Si cette œuvre de jeunesse n'a peut être pas encore la force d'évocation graphique qu'auront ses travaux par la suite -je me souviens avoir été enchanté par l'exposition qui lui avait été consacrée au Musée d'Orsay il y a une poignée d'années- on ne peut qu'être impressionné par la maîtrise graphique de Doré, son sens de la narration en peu de « cases », son humour et sa finesse.

 

Dans une présentation classe comme à l’accoutumée chez eux, 2024 propose l’œuvre dans un format à l'italienne où la centaine d'illustrations de l'artiste est fort bien mis en valeur et l'on se délectera de cette redécouverte qui, si elle ne m'a pas autant enthousiasmé que l' Histoire de la Sainte Russie (même auteur, même éditeur) est un plaisir de patrimoine BD qu'on ne boudera pas !

 

 

Mythologie Caustique  /  Les Travaux d'Hercule  Vs.  Les Titans

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :LES TITANS

 

 

C'est de qui ? C. Rusticelli

 

 

La Couv':

 

Mythologie Caustique  /  Les Travaux d'Hercule  Vs.  Les Titans

 

Déjà entendu par ici? Oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? En pleine mode du film avec acteurs bodybuildés en sandales et jupettes ces Titans est un ovni autant qu'un bol d'air.

En effet, si son sujet est à la base mythologique (et même recherché), le traitement fait plutôt penser à la comédie avec des séquences limites pastiche.

 

Carlo Rustichelli, qui, comme ses compatriotes contemporains est un véritable stakhanoviste de la B.O (rien que cette année 1962 il écrit pas moins de dix musiques de film), et qui a oeuvré dans tous les genres dont pas mal (trop?) de péplums, rajoute à l'impression décrite dans le paragraphe précédent (la comédie donc, pour ceux que mes phrases trop longues auraient tendance à perdre).

 

En effet sa partition est étonnamment enjouée, empruntant autant aux codes du film d'animation que de la comédie voire de la parade de cirque.

 

Les cuivres et les vents sont à la fête et la bonne humeur est de rigueur, il n'en fallait pas moins pour que la B.O des Titans deviennent celle des Travaux d'Hercule !

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
20 janvier 2019 7 20 /01 /janvier /2019 10:37

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LE MONDE FANTASMAGORIQUE D'ALYS

 

 

C'est de qui ? Manara & Ressa

 

 

La Couv':

 

Cycle BDX  /  Le Monde Fantasmagorique d'Alys  Vs.  The Geisha Boy

 

Déjà croisées chez nous? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Tabou

 

 

Une planche:

 

 

Cycle BDX  /  Le Monde Fantasmagorique d'Alys  Vs.  The Geisha Boy

 

Ca donne Quoi ? Curieuse destination pour des vacances qu'un monde où c'est le sexe est aussi important que noble et où les hommes ne sont pas les obsédés qu'ils sont dans le notre. Alis est bien décidée à en profiter même si cela implique de s'accoupler avec un griffon, de dialoguer avec une elfe ou d'être obligée d'apprendre la sexualité à une androïde !

 

Dans la famille Manara je voudrais la sœur, Nives. En effet c'est elle ici qui dessine cette variation de Le Royaume magique de Landover de Terry Brook, où Franco Ressa brocarde le genre avec humour et légèreté, ponctuant son scénario de clins d'oeils (l'androide de Métropolis par exemple).

 

Graphiquement le trait est moins porté sur l'hyperréalisme que celui du grand frère, mais on appréciera le coté old-school et la sensualité à fleur de peau.

Pour le coté érotique, si les gros plans sur les parties intimes des protagonistes sont nombreux, les scènes de sexe restent assez soft.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : THE GEISHA BOY

 

 

C'est de qui ? W. Scharf

 

 

La Couv':

 

Cycle BDX  /  Le Monde Fantasmagorique d'Alys  Vs.  The Geisha Boy

 

Déjà entendu chez B.O BD? Deux fois je dirais.

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Scharf débute dans les années 30 à Hollywood, il écume les grands studios écrivant plus d'une centaine de scores et, malgré une dizaine de nominations aux Oscars, n'en recevra aucun.

 

Spécialisé dans les musiques de genre, il en écrit une poignée pour les films de Jerry Lewis à l'époque où l'acteur est en odeur de sainteté et enchaîne les longs métrages aux qualités plus ou moins évidentes.

 

Pour The Geisha Boy, aux codes de la comédie, Scharf ajoute une touche orientalisante certes facile mais qui amène une originalité intéressante.

Le thème est très accrocheur, ses variations intelligentes dans l'expression des sentiments, que ce soit dans la comédie ou le pathos, Scharf a un sens de la respiration musicale poussée qui évite la surenchère.

 

Un accompagnement musical original pour une BD qui ne l'est pas moins.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
16 janvier 2019 3 16 /01 /janvier /2019 14:17
 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  HARALD ET LE TRESOR D’IGNIR

 

 

C'est de qui ? M & A Brivet

 

 

La Couv':

 

Jeunesse résistante et aventureuse  :  Champignac  /  Harald et le trésor d'Ignir

 

Déjà croisés chez B.O BD? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Bamboo

 

 

Une planche:

 

Jeunesse résistante et aventureuse  :  Champignac  /  Harald et le trésor d'Ignir

 
Ca donne Quoi ? Harald et Dagmar son père, roi des vikings, s’introduisent avec leurs guerriers dans l’antre du dragon Ignir pour lui dérober une partie de son fabuleux trésor.
L’expédition ne se déroule pas tout à fait comme prévue et, après un affrontement avec le monstre, nos héros parviennent à rentrer chez eux avec le butin, non sans avoir croisé le chemin d’étranges guerriers étrangers.

 

Ignir vient se venger et lance une malédiction sur Dagmar ; si les vikings ne ramènent pas au dragon un joyau magique dérobé dans la grotte, leur roi mourra.
Problème : ce sont les guerriers étrangers qui ont la pierre.


Notre courageux Harald accompagné de son grand père et de quelques guerriers, vont se lancer à la poursuite des mystérieux voleurs.

 

Les vikings ont la côte ces dernières années et il n’y avait pas de raison que les plus jeunes n’aient pas droit à une série pour eux dans cet univers riche et propice à l’évasion.

C’est chose faite avec Harald et le trésor d’Ignir, des frères Brivet, dont ce premier tome, s’il s’apparente à une grosse course poursuite où l’action domine largement, inclut tout de même quelques pistes intéressantes (le mythe des Niebelungen, les explorateurs orientaux, les croyances païennes, etc…).

 

Graphiquement, on est sur de la BD jeunesse bien faite, avec des visages simples, des décors fouillés et des couleurs flashy, mais je déconseillerais néanmoins la lecture à des enfants trop jeunes au vu de certaines scènes de batailles un peu sanglantes.

 


- - - - - - - - -


 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  CHAMPIGNAC

 

 

C'est de qui ? Beka & Etien

 

 

La Couv':

 

Jeunesse résistante et aventureuse  :  Champignac  /  Harald et le trésor d'Ignir

 

Déjà lus sur le site? Etien oui

 

 

 

C’est édité chez qui ? Dupuis

 

 

 

Une planche:

 

Jeunesse résistante et aventureuse  :  Champignac  /  Harald et le trésor d'Ignir

 

Ca donne Quoi ? En pleine Seconde Guerre Mondiale, et alors que l'armée allemande réquisitionne son château, le comte de Champignac se voit invité secrètement Bletchey, petite bourgade anglaise où on été réunis des « cerveaux » (linguistes, mathématiciens, savants et autres cruciverbistes chevronnées) afin de tenter de décrypter le système Enigma, machine qui permet aux nazis de communiquer par codes.

De la réussite de l'opération pourrait découler la fin de la guerre et la vicrtoire des alliés.

Entre suspense, recherches, espionnages et coup de foudre, cette aventure va changer la vie de notre héros !

 

Nouveau spin-off de Spirou, après le grand méchant c'est au tour du Comte de Champignac de se voir décliner en série.

Le duo de scénariste derrière le pseudo Béka, habituellement plutôt à l'oeuvre sur de la série humoristique/jeunesse, prend comme sujet une page d'Histoire importante de la 2° Guerre Mondiale, rendue célèbre entre autre par une version ciné sortie il y a une paire d'années avec le toujours impeccable Bendict Crumberbacht.

 

Un épisode d'action suspense en fin d'album permet au scénario de ne pas se cantonner à des scènes plus intimistes et « d'intérieur » et rend ce premier album sympathique (impression confortée par les clins d'oeils et un cliffhanger -attendu- qui annonce une suite plus...froide?)

 

Le gros point fort de cet Enigma c'est bien entendu la présence de David « 4 de Baker Street » aux dessins, qui fait encore des merveilles dans son style cartoony expressif si personnel avec encore un travail de couleur réussi.

 

 

 

- - - - - - - - - - - - 

Deux Chroniques de Fab

 

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags