12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 10:47

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LES LOSERS

 

 

C'est de qui ? Jack Kirby

 

 

La Couv':

 

Les 4 Salopards  /  Les Losers  Vs.  The Desert Fox

 

 

Déjà croisé dans le coin? Oui

 

 

 

C’est édité chez qui ? Urban Comics

 

 

 

Une planche:

 

 

Les 4 Salopards  /  Les Losers  Vs.  The Desert Fox

 

Ca donne Quoi ? A la fin de l’année 1974, alors qu’il vient de créer quelques un de ses personnages mythiques, Kirby est commissionné par DC pour reprendre la série des Losers dans le périodique Our Fighting Forces. Il y officiera un peu plus d’un an et livrera une douzaine d’histoires qui marqueront la franchise.

 

Si, comme Neil Gaiman qui signe une belle introduction à ce recueil, je ne lis pas de BD de guerre (on a par exemple du en croiser maximum une dizaine sur plus de 2200 chroniques ici) force est de reconnaitre que quand c’est Jack Kirby aux manettes (scénar et dessin), le genre prend une dimension insoupçonnée !

 

Nous sommes pourtant loin du canon de la série made in Kirby habituelle : ici pas de super-héros triomphant qui botte le train des bad guys, nos Losers sont une escouade réduite de 4 soldats disparates qui se coltinent les missions suicides et autres causes perdues que personne ne veut; une sorte de pendant en comics des 12 Salopards (divisés par 3!)

 

S’il leur arrive de remporter la victoire force est de reconnaître que c’est souvent dans la douleur et rarement avec les lauriers (même si le Général Patton himself les félicitera lors d’une opération spéciale).

 

De l’Europe au Pacifique, que ce soit grâce à un stratagème de comic book, face à une gangster dure à cuire, des collabos notoires ou encore pour sauver une pianiste célèbre, les péripéties de notre quatuor de poissard portent bien la patte de leur repreneur : des scénarios bourrés d’action et d’explosions portés par un dessin sur expressifs aux protagonistes acromégales marquants.

 

Continuant sa mission (d’intérêt publique !) de réédition des œuvres de Kirby, Urban propose l’intégralité du run de l’auteur dans un de ses gros bouquins cartonnés à la présentation soignée ; si vous êtes amateurs de comics old school de qualité, voici de la bonne (re)découverte pour cet été !

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :THE DESERT FOX

 

 

C'est de qui ? D. Amfitheatrof

 

 

La Couv':

 

Les 4 Salopards  /  Les Losers  Vs.  The Desert Fox

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Une fois oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Alors qu’il œuvre depuis presque dix ans pour les différents grands studios hollywodiens (et souvent sans être crédité), le compositeur russe Daniele Amfitheatrof écrit la musique de ce biopic partial du général Rommel, tristement célèbre pour ses hauts faits d’armes durant la Seconde Guerre Mondiale.

 

A une partition forcément très martiale et souvent solennelle, Amfitheatrof incorpore des motifs orientaux discrets dont l’originalité est d’être interprétés par des cuivres en lieu et place d’instruments plus traditionnels.

 

Si le compositeur regrettera plus tard sa carrière pour le cinéma au détriment de ses œuvres classiques, on appréciera son sens de l’écriture, la qualité de ses thématiques enrichies d’éléments peu usités dans le score holywodien qui font l’originalité et la qualité de ses partitions.

 

La réédition des Losers de Kirby ne méritait pas moins !

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

 

 

Repost0
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 14:11

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : SEPT ATHLETES

 

 

C'est de qui ? Kris & Bertrand Galic au scénario, David Morancho aux dessins, Javi Montes à la couleur

 

 

La Couv':

 

Les J.O. remplacent-ils les guerres?  /  Sept athlètes Vs. Pour qui sonne le glas

 

 

 

Déjà croisé sur le site? Oui pour les scénaristes.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Delcourt

 

 

 

Une planche:

 

Les J.O. remplacent-ils les guerres?  /  Sept athlètes Vs. Pour qui sonne le glas

 

Ca donne Quoi ? Pour contrer les Jeux Olympiques de Berlin de 1936, des Olympiades Populaires sont organisées à Barcelone. Vont y participer des jeunes sportifs antifascistes et, pour beaucoup, internationalistes. Ils viennent de toute l'Europe. Mais juste avant le début des épreuves, Le putsch du général Franco a lieu et la guerre civile espagnole commence. Nos 7 jeunes athlètes vont s'enrôler. Mais leur ami espagnol va les entraîner vers son village pour se battre contre la famille bourgeoise dominante qui soutient les fascistes.

 

Je ne suis pas attirée par les dessins réalistes, mais ici ils sont parfaitement adéquats avec la période évoquée. Surtout quand les dessins fins de David Moranchi sont magnifiés par la brillante colorisation de Javi Montes. Le scénario est plus classique avec son entremêlement d'exploits guerriers et son histoire d'amour tragique. Il aurait sûrement plu aux producteurs de la grande époque hollywoodienne.

 

La guerre civile espagnole a déjà été évoquée plus d'une fois en BD, mais presque toujours par un contexte servant de fond dramatique à une histoire personnelle. Cet album se plie aussi à cette règle même si les personnages sont intéressants et crédibles.

 

Je suppose que beaucoup de lecteurs étaient aussi ignorants que moi sur le fait que des "JO" antifascistes avaient été prévus à Barcelone  avant d'être stoppés par le coup d'état franquiste. L'album est un bon moyen pour le découvrir.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? POUR QUI SONNE LE GLAS (suite)

 

 

C'est de Qui ? Victor Young

 

 

La couv'

 

Les J.O. remplacent-ils les guerres?  /  Sept athlètes Vs. Pour qui sonne le glas

 

 

Déjà entendu chez nous?  oui.

 

 

On peut écouter?

 

 

Ça donne Quoi ? Cette courte suite écrite par le compositeur lui-même est beaucoup plus discrète sur l'influence espagnole que certaines parties de la BO originale qui utilisent tambourins et rythmes endiablés des danses espagnoles:

 

 

 En écoutant bien la suite, on y entend quand même une influence espagnole, mais elle est éclipsée par les trémolos de violons qui appuient fortement sur le drame qui se noue. Au final Victor Young a trop standardisé sa suite qui pourrait accompagner beaucoup de films hollywoodiens des années 40.

 

Beaucoup d'entre nous connaissent mieux Victor Young par les BO qu'il a composées après la 2e guerre mondiale comme celle de Johnny Guitare, par exemple… ou plutôt connaissent mieux les films auxquels il a participé!

 

Guerre espagnole et amours contrariées rassemblent BD et BO.

 

 

---------------

 

Une chronique de Gen

Repost0
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 16:49

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : LES ANNEES ROUGE ET NOIR. TOME 2

 

 

C'est de qui ? Douay, Convard, Boisserie

 

 

La Couv':

 

Le bon grain de l'ivraie  /  Les Années rouge et noir  Vs.  La Nuit des Généraux

 

Déja croisé sur le site? Oui, sur le premier entre autre.

 

 

C’est édité par ? Les Arènes.

 

 

Une planche:

 

Le bon grain de l'ivraie  /  Les Années rouge et noir  Vs.  La Nuit des Généraux

 

Ca donne Quoi ? 46-47, On retrouve dans ce second tome toujours aussi prenant toute notre petite ronde de personnages aux passés sombres qui essayent tant bien que mal de tirer leur épingle d’un jeu bien dangereux.

 

Simone, qui a intégré la rédaction naissante de Elle, règle ses comptes avec Agnès, maintenant au gouvernement. Le colabo notoire Bacchelli, point commun gênant des deux femmes, place ses pièces dans les hautes sphères tandis qu’Alain, est partagé entre son attrait pour Paco- son collègue de travail espagnol- et la recherche des causes de la mort de son frère.

 

Dans un background riche, miroir d’une époque troublée de notre passé, le duo de scénaristes valse avec ses protagonistes, emportés dans le tourbillon de l’Histoire. Tandis qu’ils passent par la case « beaucoup de textes » un brin obligée vue le contexte,  Stéphane Douay donne corps à cet univers de façon réaliste dont les seuls bémols seraient le détails de certains visages un peu bizarres et des cases de « remplissage » étranges (cadrages sur les pieds ? Oiseaux ?) mais rien cependant qui ne vienne entacher cette suite réussie.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 


C'est quoi ? LA NUIT DES GENERAUX

 


C'est de qui ?  M. Jarre

 

 

La Couv' :

 

Le bon grain de l'ivraie  /  Les Années rouge et noir  Vs.  La Nuit des Généraux

 

Déjà entendu chez nous ? Oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Film de guerre à grand spectacle, au casting all-stars, réalisé par Anton Litvak et scénarisé par rien moins que Joseph Kessel, La Nuit des Généraux permet à Maurice Jarre, auréolé du succès de ses B.O pour des longs métrages du même genre comme Le Jour le plus Long ou encore Paris Brule t-il ?, de mélanger à une musique martiale  soignée une atmosphère sombre de thriller (avec la 2° Guerre Mondiale en background, le film retrace l’enquête d’un officier allemand sur le meurtre d’une prostituée).

 

Le compositeur tisse une partition complexe, où les ambiances se télescopent et qui, tout en étant souvent lourde de tension, reste particulièrement mélodique.

 

Les thématiques retenues par Jarre font partie intégrante ici de la réussite du film auquel elles apportent une plus value inestimable.

 

 

 

------------------

 

 

 

Une chronique de Fab

Repost0
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 16:38

 

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : KATANGA

 

 

C'est de qui : Nury et Vallée

 

 

La Couv':

 

Les Diamants sont éternels  /  Katanga  Vs.  Allied

 

Déjà lu sur le site? Oui.

 

 

C’est édité chez qui ? Dargaud

 

 

Une planche:

 

Les Diamants sont éternels  /  Katanga  Vs.  Allied

 

Ca donne Quoi ? On attendait beaucoup du duo déjà responsable du quasi unanimement acclamé Il était une fois en France et autant dire que, si l’on a aimé la série en question, cette nouvelle collaboration devrait ravir.

 

En pleine déclaration d’indépendance, le Congo et la province minière du Katanga, riche de mines de diamants, entrent en guerre. C’est dans ce contexte tendu qu’une équipe de mercenaires recrutés par un spécialsite va tenter de récupérer des diamants aux mains d’un ex serviteur noir.  Seul hic, quand on fait équipe avec des mecs louches, un ex nazi par exemple, faut être prêt à tous les pépins !

 

En avant-propos les auteurs précisent que si leur background est historique, leur œuvre est une pure fiction qui ne se veut pas un quelconque reflet d’évènements ayant eu lieu. Le scénario en est, à mon sens, que plus intéressant du fait que l’on n’ait pas à faire à une uchronie quelconque mais bien à une digression de la réalité.

 

Le découpage est cinématographique au possible, la narration est solide, le rythme mené tambour battant, les références de Nury fonctionnent à plein même si –et c’est là toute l réussite du truc- pas forcément flagrantes et le dessin de Vallée, à mi chemin entre le réalisme et la caricature classe : tout est réuni pour faire de ce premier tome l’ouverture d’une future grande série.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? ALLIED

 

 

C'est de Qui ? A. Silvestri

 

 

La couv'

 

Les Diamants sont éternels  /  Katanga  Vs.  Allied

 

Déjà entendu chez nous?  Oui.

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Pour cette énième collaboration avec Robert Zemeckis, Alan Silvestri propose un mix assez improbable entre la poignée de romances quelque peu dégoulinantes,  tous violons dehors, qui ont jalonnées une carrière surtout dédiée à l’action sous toutes ses formes, et un suspense attendu mais bien troussé pour lequel, assez bizarrement, il opte pour des percussions en force et pas mal d’électronique.

 

Alan, enfin, en 2016, pour illustrer un film d’espionnage se déroulant durant la Seconde Guerre Mondiale, qu’est ce qui justifie un seul instant ces effets électro dores et déjà datés !?

 

Au final une B.O assez inégale pour ne pas dire bancale mais dont les quelques rares moments animés se prêtent plutôt bien à la lecture de ce premier tome de Katanga.

 

 

---------------------------

 

 

Une chronique de Fab

Repost0
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 12:24

 

 

Suite (et fin) de notre cycle Guerre et BD avec, ce week-end encore, des oeuvres -et des guerres- fort éloignées:

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : AZRAYEN

 

 

C'est de qui ? Lax - Giroud

 

 

La Couv':

 

Guerre et BD  /  Azrayen  Vs.  La Colline Oubliée

 

Déjà croisé sur le site? Oui pour Giroud – pas encore pour Lax

 

 

Une planche

 

Guerre et BD  /  Azrayen  Vs.  La Colline Oubliée

 

Ca donne Quoi ? Nous sommes en pleine guerre d'Algérie sur les hauts-plateaux de Kabylie. Une escouade de soldats, sous les ordres du capitaine Valéra, est chargée de retrouver une section GMS (Groupe Mobile de Sécurité) disparue. L'officier commandant cette section perdue est le lieutenant Messonnier que les Kabyles ont surnommé Azrayen', autrement dit l'ange des ténèbres. Takliht, jeune institutrice berbère et amante de Francis Messonier, est emmenée de force dans les recherches par Tirard, officier de renseignements.

 

Les divers protagonistes ne sortiront pas tous indemnes de cette aventure : Takliht retournera à son village épouser le cordonnier qui l'attend pour oublier sa vie en porte-à-faux, Valéra comprendra la défaite inéluctable à venir dans le regard des enfants des villages détruits, le soldat Rouzy demandera sa mutation dans une SAS (Section Administrative Spécialisée)… Même l'officier de renseignements aux méthodes peu recommandables Tirard évoluera vers la haine de cette sale guerre. Seul le sergent Chanaz ne changera pas.

 

Giroud s'est inspiré des mémoires de son propre père pour plusieurs des péripéties vécues par les soldats dans l'album. Comme il l'explique dans le dossier disponible à la fin de l'intégrale : son père a consigné des faits mais il n'a pas condamné les comportements observés par ceux qui y ont participé.

 

D'autres épisodes viennent d'autres sources comme la réaction d'hommes épuisés qui tirent au fusil mitrailleur sur des singes qui leur ont jeté des cailloux. Il y a aussi les faits historiques plus dramatiques comme la répression après des attentats ou l'usage des interrogatoires musclés (que l'armée refusait d'appeler torture) ou les crimes de guerre qui ont obsédé (ou obsèdent encore) ceux qui les ont vécu.

 

Guerre et BD  /  Azrayen  Vs.  La Colline Oubliée

 

Sur ce scénario plutôt sombre et tragique, Lax a mis des dessins lumineux et tendres même avec les personnages plus déplaisants. Il a choisi une colorisation ocre et grise qui convient bien aux paysages traversés. Les personnages sont expressifs autant dans le bonheur que le malheur.

 

Voici un récit de la guerre d'Algérie simple, humain et accessible à tous.

Le dossier lié à l'intégrale sur le voyage des Giroud père et fils en Algérie est à lire pour découvrir la genèse des personnages.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? LA COLLINE OUBLIEE

 

 

C'est de Qui Chérif Kheddam

 

 

La couv'

 

Guerre et BD  /  Azrayen  Vs.  La Colline Oubliée

 

Déjà entendu chez nous?  non.

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? Quelle musique pouvait mieux convenir que celle du premier film tourné en langue kabyle. La période évoquée ne correspond pas à celle de l'album puisque les faits ont lieu pendant la seconde guerre mondiale. Mais la musique de Chérif Kheddam alterne entre mélancolie et joie en mélangeant instruments traditionnels (flutes, percussions, luths…) avec des instruments classiques occidentaux.

 

C'est la seule musique de film composée par Chérif Kheddam qui est plus connu comme poète et chanteur en Algérie. C'est en France où il était venu chercher du travail juste après la guerre qu'il a découvert et étudié la musique avant de retourner en Kabylie où il a animé une émission pour découvrir de jeunes talents.

 

 

-------------------

 

 

Une chronique de Gen

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags