9 septembre 2018 7 09 /09 /septembre /2018 07:50

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  ENFER GLACE

 

 

C'est de qui ? Lukkrarinen & Lehtosaari

 

 

La Couv':

 

 

L'Enfer Brulant  /  Enfer Glaçé  Vs.  Paris Brûle t-il?

 

Déjà croisés sur le site? Oui pour le dessinateur.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Mosquito

 

 

 

Une planche:

 

 

L'Enfer Brulant  /  Enfer Glaçé  Vs.  Paris Brûle t-il?

 

 

Ca donne Quoi ? Hiver 39, Staline décide d’envahir la Finlande malgré le traité, mais l’armada ne s’attend pas à ce que les finlandais opposent une résistance farouche.

Le petit poucet face à l’ogre russe et ses légions, à force de guérilla enneigée et d’abnégation, réussit l’exploit d’endiguer l’invasion massive provoquant l’ire de Staline.

 

En choisissant de raconter une page finalement peu connue de l’Histoire de la Seconde Guerre Mondiale les deux auteurs finnois ont réussi un pari aussi risqué que payant. Le scénario, bien rythmé, nous fait suivre un couple séparé par la guerre qui finira par se retrouver même si pas indemnes, forcément.

 

Coté graphisme, le noir et blanc stylisé de Lukkrarinen qui nous avait déjà emballé sur la série Nicholas Grisefoth et sur l’adaptation de Ronkoteus -titres parus déjà chez Mosquito- fait merveille sur un tel scénario, avec ses encrages qui ne sont pas sans rappeller la fougue du Mignola des débuts et des décors de guerre aux réminiscences de certains albums de Pratt ; comme référence ont a vu pire !

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : PARIS BRULE T-IL ?

 

 

C'est de qui ? M. Jarre

 

 

La Couv':

 

 

L'Enfer Brulant  /  Enfer Glaçé  Vs.  Paris Brûle t-il?

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Pour ce film au casting impressionnant pour l’époque, grosse production française s’il en était, ce n’est pas Jarre, pourtant récemment auréolé de deux Oscars , qui avait été choisi pour composer la musique.

C’est la Paramount qui impose le compositeur à René Clément, et ce dernier ne le voit pas d’un très bon œil. Pourtant les doutes seront rapidement dissipés au vu du travail de Jarre. Il écrit pas moins de cinq thèmes qui sont déclinés tout au long de sa partition.

 

Si certains sont assez peu adaptés à la lecture d’Enfer Glacé –celui de la valse ou celui avec les accordéons – le reste est très en phase. Le motif Menace qui, comme son nom l’indique joue sur la tension avec une ribambelle de pianos en mode rythmique (douze en tout !) est utilisé pour personnaliser les troupes en marche, appuyés par force percussions. L’autre motif est lui plus dédié à l’action avec une mélodie irrésolue aux cuivres particulièrement efficace.

 

Un atout musical de taille pour l’album du jour.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
22 juin 2018 5 22 /06 /juin /2018 11:43

 

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  WANNSEE

 

 

C'est de qui ? Le Henanff

 

 

La Couv':

 

Dire Amen à l'impensable  /  Wannsee  Vs.  Amen

 

Déjà croisés sur le site? Oui.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Casterman

 

 

 

Une planche:

 

 

Dire Amen à l'impensable  /  Wannsee  Vs.  Amen

 

Ca donne Quoi ? Au début de l’année 1942, alors que les persécutions contre les juifs se multiplient dans l’Allemagne nazie, quinze dignitaires  se réunissent en secret à Wannsee, dans une villa cossue, pour débattre des mesures à prendre pour accélérer le processus.

C’est lors de ce congrès confidentiel que sera décidée la solution finale.

 

Ce nouvel album de Le Hénanff est une lecture qui saisit d’emblée ; constater avec quelle morgue le groupe de monstres valide l'un des plus grand massacre de l'Histoire, le tout sur des plans de décors anodins ou des portraits criants de vérité des protagonistes, fait froid dans le dos et plus l'on avance dans la lecture, avec l'annonce de la solution finale par un maître de cérémonie tout imbu de sa personne, plus l'on est tétanisé.

 

La grande force de l’auteur qui s'était déjà frotté à l'horreur et à la cruauté humaine dans HHHolmes, est de ne rien montrer des victimes (hormis une planche découpée en étoile de David frappante), de garder continuellement une atmosphère qui, débarrassée des uniformes nazis, passerait pour celle d'une soirée entre hommes de "bonne compagnie".

 

Sur un sujet fort et difficile Le Henanff fait des choix payants autant sur le fond que sur la forme; un album marquant qui, comme ceux évoqués par Passamonik dans son introduction, fait office de devoir de mémoire, et le fait bien.

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :AMEN

 

 

C'est de qui ? A. Amar

 

 

La Couv':

 

Dire Amen à l'impensable  /  Wannsee  Vs.  Amen

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Coup d’essai coup de maître en 2003 avec Amen pour Armand Amar qui, jusqu’alors, s’était surtout consacré à l’enseignement et à l’écriture pour la scène et la danse.

C’est à la demande de Costa Gavras, réalisateur du film, que le compositeur se plie à la discipline et plutôt bien puisque son travail sera nommé aux Césars la même année.

 

Mélangeant instrumentation classique avec une prod plutôt moderne, Amar, qui enchainera avec presque deux décennies de B.O, n’a pas encore les « tics » de la discipline et propose une musique certes descriptive mais moins attendue que si elle avait été confiée à un compositeur traditionnel.

 

La dimension émotionnelle est évidement très forte avec des couleurs folkloriques marquées et le suspense n’est pas oublié, loin de là.

Les thèmes des deux media du jour ayant évidement des points communs, la synergie entre les deux a été assez convaincante.

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

 

Repost0
21 juin 2018 4 21 /06 /juin /2018 06:58

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  WE STAND ON GUARD

 

 

C'est de qui ? B.K Vaughan, S. Skroce

 

 

La Couv':

 

 

Feuille d'érable en force  /  We Stand On Guard  Vs.  San Andreas

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui pour Vaughan.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Urban Comics

 

 

 

Une planche:

 

 

Feuille d'érable en force  /  We Stand On Guard  Vs.  San Andreas

 

Ca donne Quoi ? On sait Vaughan friand de SF dystopique et solide créateur de backgrounds crédibles, il le prouve à nouveau avec cette nouvelle série qui se déroule dans un futur où les USA auraient envahi le Canada pour s’emparer de ses ressources naturelles en eau.

Des groupes de rebelles résistants canadiens n’acceptent néanmoins pas cette annexion sauvage et luttent contre la force de frappe colossale du géant américain.

 

Avec un message politique fort, dans une période actuelle trouble au niveau internationale, le scénariste livre un titre chargé en scènes chocs et en dialogues sans concessions.

Le style réaliste détaillé de Skroce, qui n’aurait pas dépareillé chez l’éditeur Avatar Press (encore ne faut-il pas être allergique au style en question), appuie encore un peu plus la puissance d’évocation de ce récit sans concessions.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :SAN ANDREAS

 

 

C'est de qui ? A. Lockington

 

 

La Couv':

 

 

Feuille d'érable en force  /  We Stand On Guard  Vs.  San Andreas

 

Déjà entendu chez B.O BD? Non

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Si comme moi le style Remote Control aurait tendance à vous hérisser le poil, voire à vous filer un mal de crane pas possible, il y a des chances pour que vous trouviez la B.O proposée aujourd’hui un peu difficile à supporter.

 

En effet avec ses gros sons agressifs métalliques, contrebalancés de passages épico lyriques interchangeables dans le genre patriotique « du pays que vous voulez mais surtout des USA » où cuivres et cordes s’emballent à l’unisson, le score de San Andreas fait dans le bas du front rentre dedans et préfère l’efficacité à la subtilité voire à l’originalité.

 

Néanmoins on pourra lui reconnaître une certaine science de la montée en puissance et une force évocative évidente qui sied bien à l’action martiale incessante de We stand on guard.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
22 mai 2018 2 22 /05 /mai /2018 07:09

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LA TRAGEDIE BRUNE

 

 

C'est de qui ? Cadène & Gaultier

 

 

La Couv':

 

Devoir de mémoire  /  La Tragédie Brune  Vs.  Cornered

 

 

Déjà croisés chez B.O BD? Oui pour le dessinateur.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Les Arènes BD.

 

 

 

Une planche:

 

 

Devoir de mémoire  /  La Tragédie Brune  Vs.  Cornered

 

Ca donne Quoi ? Alors que le national socialisme, le parti d’Hitler, se nourrit assidument du sentiment de défaite et de la situation économique catastrophique de l’Allemagne du début des années 30, Xavier de Hautecloque, reporter de terrain et de conviction y réalise plusieurs enquêtes et reportage, tentant assez vainement d’alerter une France pacifiste sur les risques imminents.

 

Las, nul n’est prophète en son pays,  son acharnement et sa quête vont surtout hélas lui attirer les foudres de la gestapo qui, en 1935, va l’éliminer en l’empoisonnant.

 

Des témoignages du journaliste Thomas Cadène a tiré un scénario de BD qui se lit comme un récit d’espionnage où hélas les faits ne sont que trop vrais.

Les passages sur les camps de concentration notamment font froid dans le dos quand on sait ce qu’ils deviendront quelques années après.

 

Christophe Gaultier a opté pour un trait plus précis, plus proche d'une certaine Ligne Claire, sans pour autant se départir de ce qui fait l’originalité de son style, dans des tons d’ocre et de brun pour mettre en image cet album aussi poignant qu’haletant.

 

A une époque où les extrémismes de tout bord sont terriblement d’actualité, La Tragédie Brune est un ouvrage d’utilité publique qui aurait tout à fait sa place dans les programmes d’Histoire tant les faits d’hier sont pleins d’enseignement.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :CORNERED

 

 

C'est de qui ? Roy Webb

 

 

La Couv':

 

Devoir de mémoire  /  La Tragédie Brune  Vs.  Cornered

 

Déjà entendu sur le site? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 


 
Ca donne Quoi ? Réalisé juste après la guerre et exacerbant le sentiment patriotique et antifasciste ce film de vengeance américain lorgne bien plus sur le Film Noir que sur le film de guerre à proprement parler.

C’est en partie grâce au travail de Roy Webb, habitué au genre et, surtout, à s’adapter à n’importe quel scénario ou presque.
Rappelons que le bonhomme a assuré avec brio le score de Murder My Sweet l’année précédente, déjà réalisé par Dmytryk, dont il reprend ici quelques ficelles attendues : cuivres menaçants, thèmes simples sans être simplistes et sentiment de fatalité écrasante…


La B.O de Cornered, plus accessible que le film lui-même un rien plombé par ses multiples retournements, est un contrepoint parfait au suspense dramatique sous-jacent de La Tragédie Brune.

 


---------------

 

 

Une Chronique de Fab 


 

Repost0
30 mars 2018 5 30 /03 /mars /2018 08:27

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LES LOUVES

 

 

C'est de qui ? Flore Balthazar

 

 

La Couv':

 

Les Loups se mangent entre eux  /  Les Louves  Vs.  Celui par qui le scandale arrive.

 

Déjà croisée dans le coin? Non

 

 

 

C’est édité chez qui ? Dupuis

 

 

 

Une planche:

 

 

Les Loups se mangent entre eux  /  Les Louves  Vs.  Celui par qui le scandale arrive.

       

Ca donne Quoi ? Au printemps de 1940, la Belgique, comme le reste de l’Europe de l’Ouest, est prise de cours et de vitesse par la Guerre et se retrouve occupée par l’armée allemande.

Difficile pour cette famille nombreuse de la Louvière de vivre avec les nazis, de faire face aux restrictions, aux risques, aux bombardements…surtout avec le père retenu en camp de travail.

Pourtant tout un chacun tente au mieux de s’adapter à cette situation difficile.

 

Au travers du journal de Marcelle on vit avec ces femmes et ces enfants restés à l’arrière dans ce récit de près de 200 pages, adapté des souvenirs de l’aïeule de Flore Balthazar. Les personnages sont attachants, les dialogues résonnent de justesse et souvent d’humour, les Louves est une histoire forte sur le quotidien des peuples occupés.

Si la fiction et la réalité se mêlent ce n’est que pour mieux évoquer une page d’Histoire aussi importante que peu abordée, notamment sur la place des femmes durant cette période trouble. On sent par ailleurs un travail colossal de recherche et de reconstitution qui apporte une dimension supplémentaire à l’album.

 

Coté dessin, Flore Balthazar adapte son trait jeunesse semi-réaliste tout en douceur avec des couleurs directes fort bien choisies qui apporte une originalité qu’un style plus réaliste n’aurait pas eu.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : CELUI PAR QUI LE SCANDALE ARRIVE

 

 

C'est de qui ? B. Kaper

 

 

La Couv':

 

Les Loups se mangent entre eux  /  Les Louves  Vs.  Celui par qui le scandale arrive.

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Le compositeur d‘origine polonaise qui paradoxalement n’avait pas son pareil pour évoquer les  grands espaces américains, les thèmes qu’il a écrit pour ce drame familial ont fort bien passé l’épreuve du temps.

                  

Que ce soient ceux dédiés aux relations entre les protagonistes, où la romance et la mélancolie sont à l’honneur, où ceux plus sombres, avec force cuivres en avant, qui illustrent les passages plus violents.

 

Un patchwork à la variété intéressante et bienvenue pour les atmosphères changeantes des Louves.

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

 

 

 

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags