24 novembre 2021 3 24 /11 /novembre /2021 10:19

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ? BERGERES GUERRIERES 4

 

 

C'est de qui ? Fléchais & Garnier

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui sur les tomes précédents.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Recueillis dans un village après avoir été séparés d’une partie de leur compagnie, nos vaillants héros retrouvent le frère de Liam -prisonnier- qui était avec les hommes partis pour la guerre et qui a tenté d’empêcher Tara de se laisser dépasser par le même pouvoir destructeur qui grandit en Sarah.

 

Ils vont découvrir la vérité sur le mal qui ronge le pays et qui a transformé de paisibles animaux en terrifiantes créatures, ils vont également rencontrer le roi et tenter de ramener la paix dans le royaume.

 

 

Ultime tome de cet arc, Bergères Guerrières aura décidément tenu toutes ses promesses et s’impose comme une référence de la BD d’aventures fantasy pour la jeunesse …mais pas que.

 

On appréciera en effet tout le sous texte dans ses thématiques abordées, comme celle de l’acceptation de l’autre, du devoir d’accueillir les populations chassées de leurs foyers par la guerre ou les catastrophes, sujet terriblement d’actualité, voire même -mais là c’est peut être moi qui extrapole- le port du masque en cas de danger (les masques étant bleus ça m’a d’autant plus interpelé).

 

Le style lui aussi assez axé jeunesse d’Amélie Fléchais apporte un décalage intéressant à certaines scènes, comme c’était un peu le cas du Bjorn Le Morphir de Lavachery et Gilbert et fais de cette saga une lecture intergénérationnelle de qualité.

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :THE CASPIAN PRINCE

 

 

C'est de qui ? H.G. Williams

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Souvent.

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Quand Disney se lance dans l’adaptation des Chroniques de Narnia, au début des années 2010, l’ambition est de surfer sur la vague de regain d’intérêt du public pour la fantasy grand public initiée par le Seigneur des Anneaux version Peter Jackson.

 

Le succès sera évidement moindre, le matériau étant destiné à un public plus jeune et les qualités du premier film étant assez éloignée de celles du barbu néozélandais.

 

Pour la suite, le Prince Caspian, la prod est déjà plus rodée et, non des moindres, Harry Gregson Williams, qui avait eu des difficultés à trouver un angle d’attaque satisfaisant sur le précédent opus, lorgne ici du coté du travail d’Howard Shore pour la trilogie de Tolkien.

De sa partition d’origine il garde les thèmes majeurs et les fait évoluer vers une dimension plus épique, à l’image de dernier morceau du premier volet, abandonnant quasiment tout l’électronique pour un tout acoustique bienvenu.

 

On appréciera les chœurs qui vont crescendo, le violon électrique qui sait se faire discret quand nécessaire, la rythmique marquée de certaines pistes ou encore les cuivres triomphants sur d’autres.

L’unité qui faisait quelque peu défaut au premier score est bien plus marquée ici et si Williams recycle de ci de là des phrases on lui pardonnera cette paresse au vu de la qualité certaine de son écriture ici.

 

Peut être un peu enthousiaste parfois pour cette conclusion des Bergères Guerrières, la B.O de ce second Narnia l’accompagne souvent avec brio, notamment pour les scènes avec les animaux géants.

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

 

 

Repost0
2 octobre 2019 3 02 /10 /octobre /2019 08:49
 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  BERGERES GUERRIERES 3

 

 

C'est de qui ? Fléchais & Garnier

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui sur les précédents.

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? A peine sortis de l’épreuve subie pour défaire la bête qui menaçait le village, nos intrépides amis sont déjà prêts à repartir.

Il faut dire que les tâches sombres qui s’étendent sur le corps de Molly et Liam sont des plus préoccupantes. C’est donc toute une expédition qui va traverser le continent en direction des Terres Mortes.

Mais dans les tréfonds du Tombeau des Dieux se sont de bien plus grands dangers qui les attendent !

 

Bergères Guerrières confirme avec ce troisième volet, qui annonce une quête haute en couleur, qu’elle conjugue les atouts d’une série jeunesse attachante à ceux des classiques de la fantasy remis au goût du jour.

Cette bonne impression est agréablement appuyée par le style graphique d’Amélie Fléchais qui, lui aussi, emprunte à différents genres pour un résultat des plus convainquant.

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :VIKING DESTINY

 

 

C'est de qui ? T. Morrison

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Non

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Dans la lignée de séries à succès comme Vikings et The Last Kingdom, d’obscurs réalisateurs se sont lancés dans la brèche du genre en pensant surfer sur la popularité des dites séries.

Cependant quelques beaux paysages et un équipement adéquat ne font pas un bon film loin de là, et ce Viking Destiny en est une preuve parmi quelques autres.

 

La B.O a été confiée à Tom E Morrison, compositeur de seconde zone qui, à quelques exceptions près, n’a œuvré que sur d’obscurs films dont il est également producteur (on ne se moque pas au fond !) et dont le long métrage du jour fait d’ailleurs partie.

N’attendez pas une folle originalité à l’écoute du score, Morisson s’appuyant sur ce que le genre a de plus lambda, mais on appréciera néanmoins la construction dramatique de certaines pistes avec des montées en puissance des cuivres et des percussions qui, cependant hélas, versent trop souvent dans le too much, à grand coup de choeurs excités.

 

Pourtant avec ce troisième volet de Bergères Guerrières la partition de Viking Destiny ajoute une dimension grand spectacle prenante, surtout sur la seconde moitié de l’album.

 

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags