30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 17:25

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  GRASS KINGS

 

 

C'est de qui ? Kindt & Jenkins

 

 

La Couv':

 

L'herbe est plus verte ailleurs?  /  Grass Kings  Vs.  Punisher season 2

 

Déjà croisés sur le site? Oui pour Kindt

 

 

C’est édité chez qui ? Futuropolis

 

 

Une planche:

 

L'herbe est plus verte ailleurs?  /  Grass Kings  Vs.  Punisher season 2

 

Ca donne Quoi ? Grass Kingdom est une sorte de territoire privé, tenu par la fratrie du même nom, où une communauté de marginaux vivent en autarcie, au grand dam des autorités du bled voisin avec qui les frères Grass ont eu maille à partir de par le passé suite à la disparition de la fille de Robert, le chef du royaume.

Le jour où la femme du sheriff d’à coté débarque chez Robert, elle devient l’étincelle qui met le feu aux poudres.

 

Le prolifique Matt Kindt revient en ce début d’année chez Futuro avec ce polar nerveux et malsain aux protagonistes torturés, riche en moments de bravoure et chargé d’émotions.

 

Il a laissé la partie graphique aux bons soins de Tyler Jenkins dont le style semi-réaliste est plus pictural que celui de son scénariste (les mauvaises langues diront que de n’est pas bien difficile) avec une colo réalisée à la peinture qui rend parfaitement l’ambiance à la fois bucolique et destroy de cette zone de non droit qu’est le Grass Kingdom.

 

Avec trois tomes supplémentaires à paraître, gageons que la nouvelle mini série de Matt Kindt en a sous le capot et devrait agréablement nous surprendre.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : THE PUNISHER SEASON 2

 

 

C'est de qui ? T. Bates

 

 

La Couv':

 

L'herbe est plus verte ailleurs?  /  Grass Kings  Vs.  Punisher season 2

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? La B.O de la seconde saison de The Punisher est – fort heureusement- inversement proportionnée à l’action à l’écran.

 

En effet si, pour des raisons qui me laissent quelque peu perplexe, cette suite de la série consacrée à l’un des personnages les plus torturés et violents de l’univers Marvel et paradoxalement remplie de passages mous et de longueurs parfois en opposition à la nature même du héros ; on peut toujours compter sur ce bon vieux Tyler Bates pour mettre l’ambiance.

Mais si, Tyler Bates, souvenez vous sur le 300 de Zack snyder c’était déjà lui qui mettait en musique les affrontements bodybuildés des spartiates et des perses, c’est lui qui agrémente les fusillades fournies des John Wick de ritournelles enjouées, c’est lui aussi qui tourne avec Marylin Manson, toute guitare sortie !

 

Et de la guitare on en a en veux tu en voilà dans cette B.O : de l’électrique distordue qui tâche et qui tabasse pour les scènes d’action, de l’acoustique pour les scènes plus introspectives ou en tension, de la réverb’ pour l’ambiance western urbain…le tout avec cette touche de rock nerveux mais dépassé que les amateurs des descendants de ZZ Top apprécieront.

 

Pas forcément très subtil ce score est néanmoins un allié de choix au premier tome de Grass Kings avec ses anti héros freaks et bourrins !

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
10 novembre 2018 6 10 /11 /novembre /2018 08:47

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  ANIMABILIS

 

 

C'est de qui ? T. Murat

 

 

La Couv':

 

 

L'Homme et les bêtes  /  Animabilis  Vs.  Le Locataire

 

Déjà lu chez nous? Oui

 

 

 

C’est édité chez qui ? Futuropolis

 

 

 

Une planche:

 

 

L'Homme et les bêtes  /  Animabilis  Vs.  Le Locataire

 

Ca donne Quoi ? En cet hiver de 1872, Victor est envoyé par son journal pour enquêter sur un chien noir aux yeux rouges qui terrorise une bourgade côtière de l'Angleterre.

 

Plus poète que journaliste, notre jeune héros idéaliste et rêveur va se buter à la froideur et à la rusticité des gens du coin et , surtout, découvrir la beauté sauvage de la lande au travers d'une femme/créature fantasmagorique avec qui il vit une liaison aussi charnelle que surnaturelle.

 

Ne vous attendez pas donc, malgré le début du pitch, à une resucée du Chien des Baskerville, si l'on a bien une paire de scènes fantastiques, l’enquête sur la créature est plus un prétexte qu'autre chose pour Thierry Murat à délivrer une réflexion sur le rapport de l'homme à la nature, la sensibilité artistique et naturelle face à la religion et à la bétise.

 

Graphiquement aussi, Aniambilis invite à une certaine langueur bucolique et contemplative, dans un style parfois un peu trop photo réaliste à mon goût mais qui sert bien son propos.

Avec ce nouvel album, Murat continue son exploration du médium dans ce que le fond peut apporter à la forme...et vice-versa.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : LE LOCATAIRE

 

 

C'est de qui ? P. Sarde

 

 

La Couv':

 

 

L'Homme et les bêtes  /  Animabilis  Vs.  Le Locataire

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui, pas mal de fois.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Dans une décennie bien chargée, Phillipe Sarde collabore pour la première fois avec Polanski (les deux hommes re travailleront à deux reprises, su Tess et Pirates!) pour une partition qui alterne classicisme soigné et angoisse poussée et

étrange notamment grâce à l'usage d'un harmonica de verre (sur lequel les doigts doivent être mouillés).

 

Cet instrument que l'on aurait plutôt l'habitude d'entendre dans des musiques féeriques complète ici à merveille -et à contre emploi!- des cordes souvent à la limite de la dissonance, un piano relativement minimaliste et une poignée d'instruments à vent variés.

 

Une suite d'ambiances bien liées qui, comme Animabilis, prêtent à la réflexion, à la rêverie mais aussi à l' effroi parfois.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
16 octobre 2018 2 16 /10 /octobre /2018 07:17

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  L’OGRE AMOUREUX

 

 

 C'est de qui ? N. Dumontheuil

 

 

La Couv':

 

L'Amour Vorace  /  L'Ogre Amoureux  Vs.  Vous N'aurez Pas L'Alsace et la Lorraine

 

Déjà lu chez B.O BD? Oui, une poignée de fois.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Futuropolis.

 

 

 

Une planche:

 

 

L'Amour Vorace  /  L'Ogre Amoureux  Vs.  Vous N'aurez Pas L'Alsace et la Lorraine

 

Ca donne Quoi ? Jamais là où on l’attend, Nicolas Dumontheuil, que l’on a croisé ici sur des choses très réussies mais fort éloignées, reviens, toujours chez Futuropolis, avec l’histoire d’un ogre aussi méchant qu’affamé, propriétaire terrien terrorisant ses sujets, qui, un beau matin alors qu’un renard chapardeur lui est livré, décide qu’il va se marier. Le lendemain même. Et avec la femme que le renard lui aura trouvé !

Voilà donc nos deux compères partis pour la ville, et ce n’est pas un déluge, un couple empailleur, un raton vengeur ou même des bourgeois moqueurs, qui vont les arrêter !

 

Dumonteuil propose un récit à la croisée des chemins, le saupoudrant d’une pincée du Chat Botté avec un renard en guise de chat et un marquis de Carabas devenu comte (et ogre !) de Barback (clin d’œil probable au groupe Les Ogres de Barback) ; mais aussi un soupçon de Roman de Renart et un zeste de Schtroumpfs de Peyo, l’Ogre ressemblant assez nettement à Gargamel.

 

Avec son style graphique à mi-chemin entre le trait jeunesse très coloré et l’humoristique caricatural, l’auteur brocarde les travers de l’âme humaine via ses protagonistes hauts en couleur.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : VOUS N'AUREZ PAS L'ALSACE ET LA LORRAINE.

 

 

C'est de qui ? V. Cosma

 

 

La Couv':

 

L'Amour Vorace  /  L'Ogre Amoureux  Vs.  Vous N'aurez Pas L'Alsace et la Lorraine

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Claude Zidi, Yves Robert, Gérard Oury...tous les metteurs en scène de comédies populaires font appel à Vladimir Cosma, en odeur de sainteté à l'époque qui enchaîne les B.O au kilomètre.

Il n'est donc pas étonnant que, pour son premier -et unique- film, Coluche ait également eu recours au savoir-faire du compositeur.

 

Si l'on met de coté la ritournelle amusante mais vite répétitive du Chevalier Blanc, interprétée en play-back par un Gérard Lanvin tout en torse à l'air, le reste de la partition de Cosma navigue entre légèreté mélodique et franche comédie aux échos vaguement historiques à base d'instruments à vents entre autre; en même temps rien que sur cette année 1977 c'est déjà la cinquième B.O de l'artiste, il ne faut pas s'étonner si la partie médiévale a été quelque peu survolée.

 

Néanmoins la bonne humeur générale qui se dégage de l'ensemble est de bonne compagnie aux errances gloutonnes et loufoques de notre Ogre Amoureux.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
4 octobre 2018 4 04 /10 /octobre /2018 08:26

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LE SUAIRE 2.

 

 

C'est de qui ? Liberge, Mordillat & Prieur.

 

 

La Couv':

 

Religion et Royauté  /  Le Suaire Turin 1898  Vs.  A Royal Affair

 

Déjà lus chez nous? Oui, sur le tome 1.

 

 

C’est édité chez qui ? Futuropolis.

 

 

Une planche:

 

Religion et Royauté  /  Le Suaire Turin 1898  Vs.  A Royal Affair

 

Ca donne Quoi ? Nouveau volet, nouvelle époque pour l'évocation romancée du Saint Suaire par un duo de scénaristes spécialistes s'il en est des questions de religion, ce Turin 1898 relate la première photographie de la pseudo relique religieuse.

 

On y suit les amours contrariées de Lucia, fille d'un noble royaliste avec Enrico, photographe anarchiste et anti-royaliste, sur fond de révolte historico politique et de remise en question de l'authenticité du Suaire.

 

Le trait réaliste de Libergé, moins torturé que das ses précédents travaux, est de toute beauté, même si certaines scènes auraient pu être un peu raccourcies (ne serait-ce que la séquence d'introduction).

 

Anecdote personnelle, cet été, assez fortuitement, j'ai eu l'occasion de visiter Turin en famille et nous nous sommes retrouvés, encore plus fortuitement dans la cathédrale abritant la relique.

Il faut avouer que, malgré la mise en scène et les origines plus que douteuses de l'objet, plutôt bien évoquées d'ailleurs dans la trilogie de Mordillat et Prieur, le Suaire est assez étonnant.

 

Religion et Royauté  /  Le Suaire Turin 1898  Vs.  A Royal Affair

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : A ROYAL AFFAIR

 

 

C'est de qui ? G . Yared & Cyrille Aufort

 

 

La Couv':

 

Religion et Royauté  /  Le Suaire Turin 1898  Vs.  A Royal Affair

 

Déjà entendus chez B.O BD? Oui, les 2.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Sur ce biopic romancé, Gabriel Yared n'a souhaité faire que les thèmes principaux et c'est donc Cyrille Aufort qui a été appelée en renfort pour composer le reste de la B.O, en développant à certains endroits le materai de Yared et en étant plus libre de ses choix à d'autres.

 

L'ensemble fait néanmoins preuve d'une unité solide, naviguant entre le drame, la romance et le tragique – thèmes que l'on retrouve dans ce second tome du Suaire – Aufort a su faire la juste part des choses en alternant orchestre symphonique et ensembles plus restreints (dont un beau duo Cordes/Piano).

 

Si le score est assez court et probablement trop grandiloquent par moments, il fait une musique d'accompagnement très recommandée avec la BD du jour.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
25 septembre 2018 2 25 /09 /septembre /2018 16:02

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : LE SIGNE DES RËVES 1

 

 

C'est de qui ? Naoki Urasawa

 

 

La Couv':

"Gentils" escrocs  /  Le signe des rêves Vs.  Le Chateau de Cagliostro

 

Déjà croisés sur BO BD ? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Futuropolis / Louvre éditions

 

 

Une planche:

 

"Gentils" escrocs  /  Le signe des rêves Vs.  Le Chateau de Cagliostro

 

Ça donne Quoi ? J'aime beaucoup la collection conjointe entre Futuropolis et Louvre éditions. En toute sincérité, je ne les ai pas tous apprécié ou compris, mais la vision des différents auteurs sur une ou plusieurs œuvres exposées au Louvre est toujours intéressante.

 

Ici Naoki Urasawa s'est plus particulièrement intéressée à un célèbre tableau de Vermeer : La dentellière… et à une sculpture égyptienne : Sementaouy et de son épouse Rouiay. J'avoue avoir eu un peu de mal à trouver le nom de la sculpture qui n'est cité à aucun moment même en fin d'album.

 

Du coup, j'ai trouvé quelques informations intéressantes sur la série. La plus intéressante concerne le personnage principal (selon moi) de l'escroc qui est une reprise d'un personnage très célèbre au Japon : Iyami du manga Osomatsu-kun de Fujio Akatsuka. Les expressions répétitives, le bagout, le nœud papillon, les dents en avant sont caractéristiques du personnage ainsi que sa soi-disant connaissance de la France… et sa pratique du français.

 

Pour moi, le personnage le plus intéressant, à part l'escroc, est la petite Kasumi qui a bien les pieds sur terre contrairement à son père Takashi. Et peut-être le jeune pompier Michel qui, apparaissant en fin d'album, n'a pas eu pour le moment un rôle primordial.

 

Ce ne sera sans doute pas mon préféré de la collection, mais j'attends le 2e tome pour en être sûre.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

 

 

C'est de Qui ? Yūji Ōno

 

 

La couv' 

 

"Gentils" escrocs  /  Le signe des rêves Vs.  Le Chateau de Cagliostro

 

Déjà entendu chez nous? oui

 

 

On peut écouter?

 

 

Ça donne Quoi ? Difficile de trouver des informations sur le compositeur japonais Yūji Ōno à part le fait qu'il a composé pour des animes (dont certains bien connus des spectateurs du club Dorothée).

 

Il compose une musique très jazzy sans doute influencée par son expérience de pianiste jouant en trio avec le bassiste tchèque Miroslav Vitous et le batteur américain Lenny White… trio unissant 3 continents!

 

La musique composée pour le film de Hayao Miyasaki est plutôt douce et rêveuse au début (nostalgie oblige) avec un beau solo de clarinette, puis un peu plus mouvementée avec une samba très "brésilienne" avant de finir avec un tempo plus calme et des violons un rien dégoulinants.

 

Tout à fait le genre de musique de fond ne perturbant pas une lecture…

 

 

---------------

 

 

Une Chronique de Gen

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags