23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 15:51

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : NUAGES ET PLUIE

 

 

C'est de qui ? Loo Hui Phang & P. Dupuy

 

 

La Couv':

 

 

Histoire de vampires chinois  /  Nuages et Pluie  Vs.  Imago Mortis

 

Déjà lus sur B.O BD? Oui, ensemble et séparément.

 

 

C’est édité chez qui ? Futuropolis

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Après le western, Loo Hui Phang  reste dans la littérature de genre avec ce nouvel album qui flirte avec le fantastique et le mythe des vampires.

 

Désabusé et perdu, Werner, soldat rescapé de la Première Guerre Mondiale qui vient de se terminer, s’est exilé en Indochine où il se fait embaucher dans une étrange fabrique peuplée d’ouvriers hébétés. Bientôt il va faire la connaissance de la fille des maîtres, aussi sensuelle que dangereuse.

 

 

Si le contexte change radicalement de son prédécesseur, Nuages et Pluie n’en n’est pas moins tout aussi intriguant et s’intéresse une fois encore aux rapports des corps, à la passion, à la soumission, avec une poésie parfois malsaine mais toujours aussi  inspirée que le trait décalé, fuyant, comme hésitant même parfois, de Philippe Dupuy rend encore plus dérangeante.

 

Dans la grande tradition des histoires de fantômes chinois, la scénariste, comme elle l’avait fait avec L’Odeur des garçons affamés, s’approprie un univers pour y développer son univers si personnel. 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? IMAGO MORTIS

 

 

C'est de Qui ? Z M. De La Riva

 

 

La couv' 

 

 

Déjà croisé chez nous? Oui

 

 

On peut écouter? Dans son intégralité même :

 

 

 

Ca donne Quoi ? C’est dans les vieilles marmites qu’on ferait les meilleures soupes ? A voir si l’on s’en tient à cette production internationale de la vieille Europe qui, outre marcher sur les plates bandes d’un genre en vogue en Italie il y a des lustres –le Giallo pour ne pas le nommer- tire des ficelles aussi grosses que possible même si l’efficacité est au rendez-vous.

 

Coté score, De La Riva lorgne lui plutôt du côté du répertoire gothique. L’espagnol, comme ses compatriotes Navarrete ou Velasquez, connaît ses classiques et utilise grand orchestre symphonique et chœurs pour exprimer l’aspect terrifiant du scénario : début menaçant mais étouffé, montée en puissance inexorable et sommets de terreur sont les principaux ingrédients de cette B.O généreuse (une trentaine de pistes) où le thème principal est bien exploité et où pas mal d’autres pistes sont intelligemment exploitées.

 

Parfois un peu extrême pour Nuages et Pluie le score s’est cependant souvent révélé des plus intéressants. 

 

 

--------------------------------------

 

Une chronique de Fab

Repost0
6 mai 2016 5 06 /05 /mai /2016 14:18

 

 

 

 

LA BD

 

 

C’est quoi ? O VOUS FRERES HUMAINS

 

 

C’est de qui ? Luz adapte Cohen

 

 

La couv’ :

 

 

Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères.  /  O Vous Frêres Humains  Vs.  La Jeune Fille et la Mort

 

 

Déja croisés par ici? Non.

 

 

C’est édité chez qui ? Futuropolis.

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne quoi ? Marseille 1905, le jour de son dixième anniversaire, alors qu’il se rend à l’école, le petit Albert s’approche d’un vendeur de rues qu’entoure une foule de badauds. Désireux d’offrir à sa mère l’un des produits que vend le camelot, le garçon l’accoste et s’entend répondre une tirade antisémite fleuve qui le laisse sans voix. Il s’enfuit alors de par les rues, dévasté par cette découverte de la haine.

 

Luz, qui, de haine, a eu son lot ces derniers mois, adapte ici d’une manière aussi inattendue que magistrale le roman autobiographique de Cohen. S’affranchissant des codes habituels du medium, il fait preuve d’une belle inventivité narrative qui retranscris avec force le propos du texte, exprimant le désarroi et l’incompréhension de l’enfant via des dessins  où l’ombre d’un Sempé plane parfois, mais un Sempé grave, tragique et au service d’un message universel et pourtant toujours prêché dans le désert (la citation du titre de cette chronique est de Voltaire, c'est dire si c'est pas neuf!)

 

 

 

Une seconde jeunesse pour ce poignant témoignage que le dessinateur a fort bien su s’approprier.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 C'est Quoi ? DEATH AND THE MAIDEN

 

 

 C'est de Qui ? W. Kilar

 

 

 La couv' :

 

 

Déjà entendu sur B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne quoi ? Pour sa première collaboration avec Polanski, Kilar est face à une tâche compliquée : compléter une bande son composée de pièces classiques connues et importantes dans l’intrigue sans les concurrencer à l’écran. L’artiste polonais s’en sort avec les honneurs, écrivant des thèmes discrets mais très efficaces qui véhiculent tout le désarroi du personnage principal mais également sa détermination morbide. La lente et inexorable montée en tension du suspense est palpable au travers de l’orchestration de Kilar, rappelant par moments furtifs ses travaux précédents, que ce soit dans le domaine classique ou pour le Dracula de Coppola.

 

L’exercice conviendra semble-t-il à Polanski puisque il confiera la même gageure à Kilar pour le Pianiste, dont le score sera récompensé d’un César.

 

Une B.O subtile voire subreptice qui captive l’auditeur et qui exacerbe le coté dramatique et inexorable d’ O Vous Frères Humains.

 

-----------------------------

 

Une Chronique de Fab

Repost0
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 15:45

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : L’ESPRIT ROUGE

 

 

C'est de qui ? Zéphyr et Le Roy

 

 

La Couv':

 

 

Déjà lus sur B.O BD? Maximilien Le Roy oui, pas le dessinateur par contre.

 

 

C’est édité chez qui ? Futuropolis

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Artaud, écorché vif, rêveur utopiste en marge de la société et des règles, s’envole pour le Mexique où il espère replonger aux racines primales de l’existence via les croyances millénaires des tribus indigènes et s’affranchir d’un progrès galopant qu’il juge néfaste et destructeur. Mais de destructeur c’est surtout son style de vie qui va faire du tord au poète. En plein crise existentielle il décide d’essayer de se sevrer lui-même des drogues qu’il consomme quotidiennement, mauvais idée d’avoir essayé ça en pleine sierra. Entre chemin de croix halluciné, prise de position en faveur des indiens et de leurs traditions et initiation au peyotl, Artaud va vivre une expérience unique et extrême qui le marquera à jamais.

Entrecoupée de flashbacks avec les dernières années de l’artiste qui a eu la malchance de vivre à une époque où l’on pensait que le meilleur moyen de traiter la folie était les électrochocs, cette évocation d’une partie de sa vie par le toujours engagé Maximilien Le Roy est magnifiée par les peintures farouches d’un Zéphyr visiblement inspiré par son sujet. Qu’il s’agisse des passages avec les Tarahumaras où il capture la beauté sauvage des lieux et des hommes, ou des séances d’électrochocs où l’on ressent quasiment la souffrance d’Artaud, l’artiste livre une œuvre rude voire agressive mais définitivement  frappante.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? THE MAN WHO CRIED

 

 

C'est de Qui ? O. Glijov & Divers

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous? Non

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Les origines métissées d’Osvaldo Glijov, argentin d’origine roumaine et ukrainienne ont autant influencées sa musique que la période où il a vécu en Israël. En résulte un style aux confluents des genres, puisant dans des folklores aussi multiples que variés. Collaborateur occasionnel du Kronos Quartet cher à Phillip Glass, c’est avec eux qu’il enregistre une partie de la B.O de ce long métrage narrant la vie d’une jeune juive arrachée à ses origines sur fond de Seconde Guerre Mondiale et d’occupation nazie.

Mélangeant allègrement airs d’opéra, chansons tziganes, airs juifs et musique minimaliste, la bande originale de The Man Who Cried ne fait pourtant pas collage indigeste grâce à la richesse des ses influences et à la sensibilité musicale de ses arrangeurs, Glijov en tête.

Peut être parfois hors sujet avec les errances mexicaines d’Artaud, elle se révèle aussi profonde et triste que l’album à pas mal de reprises.

 

 

---------------------------------

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 09:00

 

 

 

LA BD:

 


C'est quoi : L’HOMME QUI NE DISAIT JAMAIS NON

 


C'est de qui : O. Balez & D. Tronchet

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisé sur le site? Oui pour Tronchet

 

 

C’est édité chez qui ? Futuropolis

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Après ses témoignages bédéphiliques sud américains (déjà chez Futuro ou Casterman), Tronchet semble être passé à autre chose et revient en simple scénariste avec une comédie multi-genres où une hôtesse de l’air aventureuse prend sous son aile passager d’avion devenu complètement amnésique. Au fil de l’intrigue, notre enquêtrice motivée (il faut préciser que la demoiselle veut devenir « profileuse ») va tomber de Charybde en Scylla avec son « sujet » qui, de situation amoureuse compliquée en suspicion de meurtre, lui réserve bien des surprises.

Un scénario fun, qui n’est pas sans faire penser à certaines comédies policières du grand écran (le titre est déjà un joli clin d'oeil à Hitchcock), dans un style graphique coloré et cartoony sympathique (bonne initiative d’avoir laissé les crayons à Balez). Humour psychologie et suspense font bon ménage même si l’ensemble reste assez léger pour être prenant sans être prise de tête, on se serait peut être passé du passage à Quito (rayez ce que j’ai dit en introduction de cette chronique) mais ne boudons pas notre plaisir, le mélange des genres fonctionnant pas mal du tout sur ce one-shot.

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? JO

 

 

C'est de Qui ? Raymond Lefevre

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu dans le coin?  Non

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Être de la génération X quand on est né en France c’est, entre autre, avoir eu droit à des dizaines de rediffusions des films avec Louis De Funès des années durant ! Ainsi j’ai du voir une bonne dizaine de fois Jo, comédie policière en huis clos assez fine (et entretien depuis une fascination pour les kiosques de jardin, ce qui connaissent le film comprendront).

Comme il avait singé la musique du Pont de la Rivière Kwai pour le Gendarme à St Tropez (autre chef d’œuvre impérissable avec De Funès matraqué sur les chaines nationales à une époque, les deux artistes collaboreront sur une petite dizaine de films en tout)), Lefèvre, pianiste émérite jazzman, compositeur, arrangeur pour le petit écran et j’en passe, adresse un clin d’œil appuyé aux thèmes des polars américains des années 60 avec la B.O de Jo.

Cuivres tonitruants à la John Barry, lignes de basse et de guitare groovy et cordes virevoltantes, l’hommage est « bondesque » en diable et d’autant plus décalé sur une comédie policière française…ou un one shot de BD comme cet Homme qui ne disait Jamais Non.

Pour l’anecdote musicale, Alexandre Astier, en fan inconditionnel de De Funès, a repris le thème de Jo dans son sixième livre de Kaamelott.

 

-----------------------------

 

Une chronique de Fab

Repost0
22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 16:28

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : MARTIN EDEN.

 

 

C'est de qui ? Aude Samana et Denis Lapière

 

 

La Couv':

 

 

Déjà lu sur B.O BD? Oui, sur L’Ombre de la gloire.

 

 

C’est édité chez qui ? Futuropolis.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? J'aime à croire que ce sont nos lectures de jeunesse qui forgent une partie de notre caractère, de notre personnalité. J'ai grandi en alternant le cynisme virtuose d'Oscar Wilde, la justesse tendre de Maupassant et les récits d'aventures de gens comme Joseph Conrad ou Jack London. Si des histoires comme Croc Blanc ou Construire un Feu font partie de mes livres de chevet, je dois avouer que je n'avais jamais lu Martin Eden, récit  semi autobiographique où London met en scène un jeune homme de basse extraction qui décide de prendre sa revanche sur la vie en se sortant, par ses écrits, de sa condition. Il connaîtra galères et désillusions, sentimentales et professionnelles, avant d'arriver à un succès bien trop tardif. Le duo qui nous avait donné A L'Ombre de la Gloire,une bien jolie biographie de boxeur, déjà chez Futuro, s'est emparé du roman et en livre une version très inspirée où le désespoir et la tragédie transpirent à chacune des pages superbement peintes. Une œuvre qui rend hommage à son auteur, figure essentielle de la littérature de genre.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? UOMINI E LUPI

 

 

C'est de Qui? Mario Nascimbene

 

 

La couv' 

 

 

Déjà croisé par ici? Très souvent.

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Avec une portée quasi documentaire, ce film de 1957 qui se déroule en Italie et retrace un fait divers sur une chasse au loup traditionnelle qui tourne mal (avec notre Yves Montand national, tout jeune et tout beau, égaré de l’autre coté des Alpes), permet à Mario Nascimbene, de s’adonner aux expérimentations qu’il affectionne. En effet, deux ans plus tôt l’italien est le premier de ses pairs à qui Hollywood a ouvert ses portes, pour le sublime Comtesse aux Pieds Nus, et si entre temps il n’a composé qu’une autre B.O là bas, il a tout de même du se plier plus ou moins aux codes de la Mecque du 7° Art. De retour dans la contrée de Cinecitta, Hommes et Loups lui donne donc l’occasion d’écrire un score symphonique clairement dramatique où il inclut des passages tirés de mélodies populaires jouées ici à l’harmonica ou à la guitare. Il a également tenté de recréer les pas des loups dans la neige  et une atmosphère primale et percussive avec beaucoup de réussite et d’inventivité. Au final, un score original et inspiré que n’aurait pas renié Jack London lui-même.

 

 

----------------------------------

 

Une chronique par Fab

 

 

Pour ceux qui seraient passé à coté:

 

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags