28 avril 2018 6 28 /04 /avril /2018 09:24

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LA ROUTE DE TIBILISSI.

 

 

C'est de qui ? Chauvel, Kosakowski

 

 

La Couv':

 

Fausse Route  /  La Route de Tibilissi  Vs.  Ash of Gods

 

Déjà lus ? Oui pour le scénariste.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Delcourt

 

 

 

Une planche:

 

 

Fausse Route  /  La Route de Tibilissi  Vs.  Ash of Gods

 

Ca donne Quoi ? Juste avant de mourir sous les flèches des barbares qui les poursuivent, le père de Jake et Oto leur intime de rejoindre Tibilissi afin d’y retrouver leur grand père.

 

Orphelins, traqués, affamés, plus ou moins perdus dans cette immensité glacée, nos deux frères vont finir par tomber sur une petite communauté errante de villageois ayant également abandonné leurs foyers sous la pression des troupes de guerriers envahisseurs.

 

Le répit sera de courte durée quand, alors qu’ils hésitent sur la route à prendre, le groupe se retrouve à nouveau poursuivi, et leurs assaillants ont même des dragons cette fois !

 

Si ce pitch peut vous laisser croire que ce généreux one-shot n’est qu’un récit de fantasy de plus, détrompez-vous. David Chauvel, certes habitué au genre, n’en reste pas moins un conteur expérimenté aux influences multiples.

Ainsi son scénario, si riche en moments de suspense et de tension, n’en n’oublie pas moins de faire la part belle aux sentiments et relations humaines.

 

La fin du récit, dans une tradition à la M. Night Shyamalan, apporte une touche de plus à l’émotion de la lecture.

 

De son coté, pour sa première incursion dans le monde de la BD, l’américain Alex Kosakowski livre un travail très réussi que ce soit dans l’expressivité des personnages comme dans le détail des décors, où l’on retrouve aussi bien l’ambiance des vieux contes (et pour cause !) que la modernité de la BD d’aujourd’hui, quelle soit américaine ou orientale ; le tout dans des tons bien appropriés aux ambiances enneigés et froides.

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :ASH OF GOD : REDEMPTION

 

 

C'est de qui ? Adam Skorupa & Krzysztof Wierzynkiewicz

 

 

La Couv':

 

Fausse Route  /  La Route de Tibilissi  Vs.  Ash of Gods

 

Déjà entendu chez B.O BD? Non

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Dans la lignée des très réussis Banner Saga (dont nous avons écouté les B.O ici), Ash Of Gods, financé via une campagne de crowdfunding (système en passe de devenir une norme, à l’opposé du concept même d’origine, mais passons) s’il a des failles coté gameplay, est assez convaincant au niveau de sa B.O.

 

Ecrite à 4 mains par le duo déjà responsable de la musique du dernier The Witcher, et axée dark fantasy   elle alterne entre des morceaux d’action et des choses plus calmes limites folklorique, le tout très inspiré par le travail de Trevor Morris, sur la série TV Vikings.

 

On retrouve en effet l’utilisation de voix masculine gutturales ou à l’autre opposé, féminines éthérées, scandant des psalmodies plus ou moins ethniques, des cuivres menaçants, des rythmiques puissantes et des nappes atmosphériques.

 

Une belle variété d’ambiances d’où se dégage une certaine noirceur bien en accord avec l’album du jour.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

 

Repost0
26 avril 2018 4 26 /04 /avril /2018 09:06

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  NOTRE AMERIQUE 2.

 

 

C'est de qui ? Maël et Kris

 

 

La Couv':

 

Amérique Sauvage  /  Notre Amérique 2  Vs.  La Horde Sauvage

 

Déjà croisé dans le coin? Oui, ensemble même.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Futuropolis.

 

 

 

Une planche:

 

 

Amérique Sauvage  /  Notre Amérique 2  Vs.  La Horde Sauvage

 

Ca donne Quoi ? Nos deux rescapés de la Grande Guerre se retrouvent donc au Mexique alliés de fortune de révolutionnaires idéalistes. Max est comme un poisson dans l’eau tandis que Julien est sous le charme de Tina, reine des guérilleros mais mariée à Craven aussi énigmatique que dangereux.

 

S’ajoutent à cette situation un contingent de noirs-américains eux aussi prêts à se révolter contre la suprématie blanche dans leur pays, mais si la nature même de la révolution est de naître de l’utopie, quand celle ci est trop grande peut-il en sortir autre chose que des malheurs ?

 

L’esprit de l’aventure souffle sur cette suite, où Maël a troqué la grisaille des tranchées de Notre Mère la Guerre contre des tons plus chauds, dans  les ocres et bruns, avec toujours la même intensité graphique.

 

De son coté Kriss continue à explorer les thèmes qui lui sont chers et, s’il est parfois un peu trop lyrique à mon goût (de par la nature même de la narration je dirais), propose une épopée où la grande et la petite histoires se mêlent plutôt bien.

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

 

C'est quoi :LA HORDE SAUVAGE

 

 

C'est de qui ? J. Fielding

 

 

La Couv':

 

Amérique Sauvage  /  Notre Amérique 2  Vs.  La Horde Sauvage

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Dans la fructueuse mais néanmoins chaotique collaboration entre Sam Peckimpah et Jerry Fielding, The Wild Bunch tient une place prépondérante ne serait-ce que grâce au succès du film qui aura mis le travail du compositeur en avant.

 

Western quelque peu révisionniste et ouvertement violent, il se démarque par une musique clairement décalée, aux influences folkloriques mexicaines appuyées, Fielding respectant la volonté de son réal de se démarquer des standards hollywoodiens de l’époque.

Il n’en oublie pas moins l’action, omniprésente dans le film, mais l’illustre par des rythmiques inhabituelles ou encore des thèmes  tendus  presque dissonants.

 

Le résultat est ouvertement original pour ne pas dire complexe et ouvrait la voie à une nouvelle approche salutaire de la musique de genre.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
24 avril 2018 2 24 /04 /avril /2018 15:50

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : ESSENCE

 

 

C'est de qui ? Fred Bernard & Benjamin Flao

 

 

La Couv':

 

Encore une goutte pour reprendre la route  /  Essence  Vs.  Thelma et Louise

 

Déjà croisés sur B.O BD? Oui et non

 


C’est édité chez qui ? Futuropolis

 


Une planche


 

Encore une goutte pour reprendre la route  /  Essence  Vs.  Thelma et Louise

 

Ça donne Quoi ? Dans un monde qui semble post-apocalyptique, un homme et une femme roulent sans fin quand l'homme arrive à dégoter quelques litres d'essence. L'homme s'appelle Achille et la femme le questionne sans cesse sur une mystérieuse vision. Les choses commencent à s'éclairer quand Achille apprend qu'il est mort et que la femme est son ange gardien en CDD. Il doit absolument se rappeler des circonstances de sa mort pour quitter l'endroit étrange où il est et que l'ange appelle "La purge" (autrement dit le purgatoire)… mais cette version est réservée aux "fous du volant".

Si j'en crois Michel, mon libraire spécialiste en BD (et je le crois), cet album a été conçu à 4 mains par Fred Bernard et Benjamin Flao et cela explique les différences graphiques que l'on remarque d'une page à l'autre par moments et même d'une case à l'autre.

 

Quel que soit le nombre de mains, il me faudrait plus de 2 mains pour applaudir cet album qui est fantastique (et pas que le sujet) et très beau visuellement. Les auteurs ont réussi à mêler plein de thèmes ensemble : les fondus des courses automobiles dont Gilles Villeneuve et James Dean, une histoire d'espionnage, des décors désertiques (par moment très moebiusiens), des clins d'œil multiples aux lecteurs de BD (avec les titres modifiés de la boutique ou l'intrusion d'un morceau de "L'affaire Tournesol" ou…) et encore plein d'autres choses.

 

Quand j'ai ouvert ce livre, j'ai d'abord cru à un "road movie" standard. Mais très vite, je ne l'ai plus lâché avant la fin… et je l'ai lu sur "les chapeaux de roues".

Il n'y a pas de limitation de vitesse en lecture (mini ou maxi), donc lisez cet album doucement ou rapidement, mais lisez-le!

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? THELMA ET LOUISE

 


C'est de Qui ?  Hans Zimmer et Pete Haycock

 

 
La couv' 


 

Encore une goutte pour reprendre la route  /  Essence  Vs.  Thelma et Louise

 

 

Déjà entendu chez nous? oui

 

 

On peut écouter?

 

Ça donne Quoi ? J'ai un gros avantage sur Fab parce que je n'ai pas sa culture musicale en BO : je n'ai jamais dit de mal de Hans Zimmer… Donc je peux le citer!

Mais je dois avouer que c'est la guitare hallucinée de Pete Haycock qui m'a fait choisir ce morceau de la BO de Thelma et Louise. Pour moi, il s'en dégage une mélancolie terrible.

 

En plus, peut-être une réminiscence du film, cela m'évoque les grands espaces désertiques et c'est donc en adéquation avec le lieu où se passe l'album.

 

Peut-être est-ce un morceau qu'Achille entend sur l'autoradio lors de ses errances avec son ange?

 

 

---------------

 

 

 

 

Une Chronique de Gen

Repost0
23 avril 2018 1 23 /04 /avril /2018 08:02

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  THE END

 

 

C'est de qui ? Zep

 

 

La Couv':

 

Of everything that stands  /  The End  Vs.  Oiseaux Tempêtes

 

Déjà croisé dans le coin? Une paire de fois oui.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Rue de Sèvres.

 

 

 

Une planche:

 

 

Of everything that stands  /  The End  Vs.  Oiseaux Tempêtes

 

 

Ca donne Quoi ? Au fin fond de la foret suédoise une base de scientifiques travaillent sur un sujet particulièrement atypique puisqu’ils étudient les moyens de communication de la flore, et des arbres en particulier.

 

Le professeur Frawley a découvert de par le passé une feuille d’arbre prise dans un glacier dont l’ADN semble composer une espèce d’histoire des arbres et semblerait les mettre en cause dans la disparition des dinosaures.

 

Cette interaction aussi improbable que surprenante a mis Frawley au ban de la communauté scientifique mais ça ne l’empêche pas de penser qu’aujourd’hui encore la végétation est capable de s’adapter à l’environnement afin de se protéger des menaces. La menace actuelle étant…l’être humain !

 

Zep, que l’on connaît plus chez nous pour ses œuvres adultes (dans des genres forts éloignés mais toujours très réussies) que pour sa série jeunesse à succès, part d’un fait divers étrange (la mort d’animaux devenus nuisible probablement causée par des arbres ayant modifié leur tanin) pour proposer une fable écologique certes un peu incroyable mais dans laquelle il évoque de réels problèmes actuels.

 

Coté dessin, dans un style réaliste détaillé, l’artiste livre une superbe copie aux tons en bichromie originaux qui renforcent ce coté science fiction crédible.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :OISEAUX TEMPÊTE

 

 

C'est de qui ? Oiseaux Tempête.

 

 

La Couv':

 

 

Of everything that stands  /  The End  Vs.  Oiseaux Tempêtes

 

Déjà entendu chez B.O BD? Non

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Conceptuel s’il en est, le premier album d’Oiseaux Tempête –au titre éponyme- est né d’un voyage en Grèce des trois membres du combo français, avec un photographe, à tenter d’évoquer la magnificence perdue de l’un des berceaux de la culture, de la philosophie, de l’humanité, aujourd’hui confronté au déclin à cause de la société de consommation à outrance et de l’uber-capitalisme galopant.

 

Longues plages sonores entre rock indé, free jazz, mélodies traditionnelles et impros noisy, les morceaux d’Oiseaux Tempête ne brillent pas par leur gaieté c’est une évidence.

On apprécie néanmoins la structure toujours changeante des compositions, l’alternance entre la sérénité et le chaos, l’affrontement des guitares électriques aux saxophones torturés, des effets électro aux rythmiques lancinantes…

 

Les instruments, les musiciens, les influences de cet album sont aussi disparates que multiples, les extrêmes s’y côtoient pour un résultat parfois un rien brouillon mais toujours inspiré pour enfanter, dans la douleur, un paysage musical riche et déroutant.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
20 avril 2018 5 20 /04 /avril /2018 08:24

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi ?  LE SPIROU DE… FONDATION Z

 

 

C'est de qui ? Lebeault et Filippi

 

 

La Couv':

 

Révolution de fondations  /  Fondation Z  Vs.  Small Soldiers

 

Déjà lus chez nous? Oui pour le scénariste.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Dupuis.

 

 

 

Une planche:

 

 

Révolution de fondations  /  Fondation Z  Vs.  Small Soldiers

 

 

Ca donne Quoi ? Ce nouveau Spirou De… est sans conteste le plus atypique de la collection (voire même, du peu que j’en ai lu, de l’histoire du personnage, les connaisseurs préciseront), jugez plutôt :

 

Dans un lointain futur, dans une mégapole au design digne des œuvres marquantes de la SF, de Metropolis à Star Wars en passant par le 5° Elément (et tout ce qu’il a piqué à droite à gauche), Spirou, fonctionnaire blasé à l’héritage lourd à porter, enquête en sous-marin sur l’énigmatique disparition de son grand-père (Champignac, si !) et la Fondation Z.

Sa sœur, Sécotine (si, si !) aspirante rebelle, en a aussi après les autorités mais de façon clairement moins subtile ; alors qu’ils se mettent dans un beau pétrin en découvrant de dangereux secrets, ils sont sauvés in extremis par un Fantasio très james bondien…

 

Voilà donc en substance l’essence de cette aventure menée tambour battant, aux tenants et aboutissants parfois un peu opaques mais sympathique dans l’esprit et à la conclusion amusante.

 

Le dessin est réussi, coloré et foisonnant (même si l’on pourra trouver des cotés un peu féminins à Spirou parfois) et, comme pour le reste de la collection, s’éloigne avec bonheur du style graphique de la série mère.

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :SMALL SOLDIERS

 

 

C'est de qui ? J. Goldsmith

 

 

La Couv':

 

 

Révolution de fondations  /  Fondation Z  Vs.  Small Soldiers

 

Déjà entendu dans le coin? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Dans un élan inspiré d’autocitation, Jerry Goldsmith se fait visiblement plaisir sur cette B.O ouvertement parodique à réutiliser des passages de ses grands scores d’antan, de Capricorn One à Patton en passant par Totall Recall ou Air Force One.

 

L’ambiance est donc au grand spectacle patriotique triomphant, personnifié par les vents et des percussions martiales au possible pour une bonne humeur générale.

Mais Goldsmith s’ennuie vite dans un seul genre et il introduit également ici quelques cuivres puissants et des cordes aux sons synthétiques qui font très thriller et ne sont pas sans rappeler les grandes heures de Bernard Herrmann.

 

Bref une beau panel de grands moments hollywoodiens dédiés à l’aventure qui colle bien avec ce nouveau et surprenant Spirou.

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

 

 

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags