25 juillet 2018 3 25 /07 /juillet /2018 07:52

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

 

 

C'est quoi : N’EMBRASSEZ PAS QUI VOUS VOULEZ.

 

 

C'est de qui ? Sowa et Revel

 

 

La Couv':

 

Un baiser Camarade?  /  N'Embrassez pas qui vous voulez  Vs.  Les 400 Coups

 

Déjà croisées chez nous ? Oui

 

 

C’est édité chez qui ? Dupuis

 

 

 

Une planche:

 

 

Un baiser Camarade?  /  N'Embrassez pas qui vous voulez  Vs.  Les 400 Coups

 

 

 

Ca donne Quoi ? Si le petit Viktor n’avait pas tenté d’embrasser Agata en pleine projection (bon c’était déjà la troisième fois !) de Tout pour Lui, un film à la gloire du Petit Père, il n’aurait pas enclenché cette succession de délation de la part de ses petits camarades qui a bien failli causer de sérieux ennuis à son poète et écrivain de papa.

 

Faut dire que sous le joug communiste de Staline, il ne fait pas bon de ne pas marcher droit et d’avoir de quelconques velléités de libre pensée.

 

Sur le ton de la comédie douce-amère, Marzena Sowa nous offre un instantané de la vie Ô combien compliquée des gens pendant la Guerre Froide à l’est du Mur. Son récit, en grande partie vu du point des enfants est aussi touchant qu’édifiant.

 

Coté graphismes, Sandrine Revel qui nous a étonné chez B.O BD avec sa bio de Glenn Gould, livre ici un sans faute avec un style qui oscille entre la BD jeunesse et le dessin à l’ancienne, superbement mis en couleur.

 

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

 

C'est Quoi ? LES 400 COUPS

 

 

C'est de Qui ?  Jean Constantin

 

 

La couv' 

 

Un baiser Camarade?  /  N'Embrassez pas qui vous voulez  Vs.  Les 400 Coups

 

 

Déjà entendu sur B.O BD? Non

 

 

On peut écouter?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Truffaut avait un rapport à la musique de film des plus particulier, partisan du score omniprésent et/ou à part entière, il regrettait néanmoins d’avoir fait appel à Jean Constantin pour les 400 Coups.

 

Parolier pour des grands noms de la chanson française comme Edith Piaf ou Juliette Grecqo, Constantin n’a pas hésité à placer après un thème mélancolique plutôt doux, une sorte de jazz easy listening que n’aurait pas renié un Jacques Tati sur les aventures du jeune Doisnel.

 

 

La reprise du thème principal au piano soliste avec l’incursion de percussions originales finit de faire de cette B.O aussi surannée que guillerette une bande son décalée mais très raccord avec l’album de Revel et Sowa.

 

 

 

---------------

 

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
23 juillet 2018 1 23 /07 /juillet /2018 07:52

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi :FAUSSE GARDE.

 

 

C'est de qui ? Merwan

 

 

La Couv':

 

 

La fureur intégrale  /  Fausse Garde  Vs.  Fist Of Fury

 

Déjà lus sur B.O BD? Oui.

 

 

Une planche:

 

 

La fureur intégrale  /  Fausse Garde  Vs.  Fist Of Fury

 

 

Ca donne Quoi ? Mané arrive dans une grande métropole afin d’intégrer un club de Pankat, art martial sauvage hissé au rang de spectacle fédérateur. Il va faire la rencontre de deux personnages qui vont changer sa vie : Eïam, le lutteur-entraineur de l’école du Temple que Mané va intégrer,  et Fessat, le révolutionnaire illuminé au projet démentiel.

Deux facettes d’une même pièce qui vont influencer les choix de notre jeune héros.

 

Récit d’initiation, bd de sport de combat doublé d’un discours politique, Fausse Garde s’appelait au départ Pankat est était supposé être un triptyque dans la collection Vent d’Ouest de chez Glénat ; les résultats du premier tome ont fait que l’éditeur annula la série qui, heureusement pour nous, refit surface cinq qans plus tard sous la forme d’une intégrale petit format regroupant l’intégralité de l’histoire.

Merwan, que l’on a croisé chez nous avec Vivès ou encore Nury, ici seul aux manettes, prouvait qu’il était un auteur à part entière, fruit d’influences plutôt bien digérées.

 

Si l’on perd coté visibilité à cause de la taille rétrécie des cases, et que le style graphique a tout de même évolué entre la première partie et sa suite (sans pour autant que ce soit gênant) cette intégrale permet d’apprécier la spontanéité du scénario, la force de certaines cases et, surtout, des protagonistes bien campés et attachants.

 

Au rayon des bémols on regrettera des cases parfois brouillonnes sur des plans plus larges et quelques scènes de combat difficilement lisibles, mais l’énergie de l’ensemble, l’alliance des genres et la maturité narrative emportent l’adhésion.

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

 

 

C'est Quoi ? FIST OF FURY

 

 

C'est de Qui ?  J. Koo

 

 

La couv' 

 

 

La fureur intégrale  /  Fausse Garde  Vs.  Fist Of Fury

 

 

Déjà entendu sur B.O BD? Non

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Second film où Bruce Lee tient le premier rôle, Fist Of Fury voit notre légende vivante, entre autres choses,  défier et mettre à l’amende toute une école de combattants japonais. C’est donc sous le signe de l’héroïsme (avec un thème des plus morriconien qui, je vous l’accorde, fait un peu tâche avec Fausse Garde) et de l’action que Joseph Koo place sa partition.

 

Si l’on n’a ni le groove imparable que donnera Lalo Schfirin l’année suivante à Opération Dragon, ou la classe de John Barry sur Le Jeu de La Mort, on doit reconnaître au compositeur asiatique un sens du drame et du suspense poussé.

 

A grands renforts de cuivres bondiens (John Barry donc, déjà !), voire de flutes et claviers très soul (on est au début des seventies après tout), il livre une B.O panachée de passages plus mélo, avec instruments traditionnels pour le folklore, qui eux par contre, sont intéressants sur les scènes plus rares de calme dans la BD.

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
19 juillet 2018 4 19 /07 /juillet /2018 07:13

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  JACK WOLFGANG. LE NOBEL DU PIGEON

 

 

C'est de qui ? Desberg & Reculé

 

 

La Couv':

 

 

Entre Chien et Loup 1  /  Jack Wolfgang  Vs.  Spectre

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui, les 2.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Le Lombard.

 

 

 

Une planche:

 

 

Entre Chien et Loup 1  /  Jack Wolfgang  Vs.  Spectre

 

 

Ca donne Quoi ? Quand les candidats au prix Nobel sont assassinés dans de mystérieuses circonstances les uns après les autres, tout semble désigner Horace Beckett, un richissime pigeon, comme suspect, lui qui brigue le prix en question.

Notre loup fin gourmet, agent secret à ses heures se voit obligé d'écourter sa romance romaine pour enquêter sur l'affaire.

 

Les dialogues sont très réussis et l'action déboule quasi non stop.
Si l'on excepte quelques twists un peu gros du scénario et des effets Photoshop dont je ne suis pas fan, ce second volet de Jack Wolfgang, avec ses références et clins d’œil en série, tient
les promesses du premier, faisant de cette série le juste milieu aussi étrange que réussi de James Bond et de Chaminou (et un futur succès probablement),

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :SPECTRE

 

 

C'est de qui ? T. Newman

 

 

La Couv':

 

Entre Chien et Loup 1  /  Jack Wolfgang  Vs.  Spectre

 

Déjà entendu chez B.O BD? oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Si il est évident que malgré le soin apportés aux B.O des James Bond des deux dernières décennies on n'atteint plus -loin s'en faut- le niveau des scores d'antan, signés John Barry , on évitera de trop tirer sur l'ambulance en reconnaissant qu'il faut vivre avec son temps (enfin le cas échéant composer avec celui ci).

 

Pourtant on est en mesure de regretter l'originalité, la classe voire même l'humour qui faisait le sel des thématiques musicales de mythiques bandes que sont From Russia With Love ou Thunderball. Ici Thomas Newman, déjà responsable du précédent 007, (que nous avons d'ailleurs entendu chez nous sur... le précédent Jack Wolfgang!) livre une copie fort appliquée certes mais bien souvent à la limite de l'ennui, replaçant de ci de là le célèbre générique bondien et n'hésitant pas à l'enrober d'électronique pas forcément toujours bienvenue.

 

Après Newman connaît son métier et sait exprimer le suspense et illustrer les scènes d'action avec beaucoup d'efficacité et les quelques passages un peu folkloriques ne sont que plus intéressants sur ce second tome de Jack Wolfgang.

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
17 juillet 2018 2 17 /07 /juillet /2018 08:35

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LA FILLE DE L'EXPOSITION UNIVERSELLE

 

 

C'est de qui ? Manini & Willem

 

 

La Couv':

 

 

Une fille des plus exposée!  /  La Fille de l'Exposition Universelle Vs.  Ultimatum

 

Déjà croisés sur le site? Oui, les deux mais pas ensemble.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Grand Angle.

 

 

 

Une planche:

 

Une fille des plus exposée!  /  La Fille de l'Exposition Universelle Vs.  Ultimatum

 

Ca donne Quoi ? Dans la France de Napoléon III, lors de l'exposition universelle dans la capitale, les complots visant la tête de l'empereur vont bon train, et après la macabre découverte de la maîtresse de ce dernier, il enlèvent l'épouse algérienne du colonel Ferrand, un proche de Napoleon.

 

Ferrand est contraint de tenter d'assassiner l'empereur s'il veut revoir sa femme vivante mais une gamine des rues, Julie Petit-Clou, une fille de voyante aux dons bien plus réels que ceux de sa génitrice, va aider le gradé à se tirer de ce fort mauvais pas.

 

Mélangeant background historique original et fouillé avec un concept d'enquêtes saupoudrées d'humour et de paranormal, Jack Manini propose un premier tome bien mené et prometteur.

Autre gros point fort de l'album, sa partie graphique, assurée par Etienne Willem qui, après deux très bonnes séries animalières, revient aux personnages humains et ça fait bien plaisir, de belles trouvailles narratives dans la mise en page.

Vivement la suite des aventures de cette nouvelle héroïne des plus attachantes !

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : ULTIMATUM

 

 

C'est de qui ? J. Addison

 

 

La Couv':

 

 

Une fille des plus exposée!  /  La Fille de l'Exposition Universelle Vs.  Ultimatum

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Une fois de plus c'est un grand écart en apparence que l'on vous propose entre BD et B.O aujourd'hui.

 

En effet le sujet d'Ultimatum, avec ce scientifique dérobant une bombe atomique d'un laboratoire pour menacer Londres, ne pouvait être plus éloigné de la France du XIX° siècle. Pourtant à l'écoute, la première musique pour le cinéma de John Addison, qui allait signer quelques unes de grandes pages de la B.O britanique, ne sonne pas anachronique.

 

Avec ses arrangements directement issus du classique et ses mélodies très animées où les vents expriment tour à tour le suspense et l'action, le score du film est descriptif juste ce qu'il faut, faisant penser parfois au travail d'Herrmann avant le début de sa fructueuse collaboration avec Hitchcock.

 

Si le coté léger de la BD en sort du coup un peu amoindri ce n'est pas dérangeant pour autant.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
15 juillet 2018 7 15 /07 /juillet /2018 08:23

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  BALLADE POUR UN BEBE ROBOT

 

 

C'est de qui ? Baudoin et Villani

 

 

La Couv':

 

 

Demolition Robot  /  Ballade pour un bébé robot  Vs.  Demolition Man

 

Déjà croisés sur le site? Non

 

 

 

C’est édité chez qui ? Gallimard

 

 

 

Une planche:

 

 

Demolition Robot  /  Ballade pour un bébé robot  Vs.  Demolition Man

 

Ca donne Quoi ? Sur une planète où ne vivent que des androïdes, alors que l'être humain a disparu depuis longtemps et que toute référence aux créateurs est prohibée, un duo de robots enquêteurs découvre ce qui semble être une rébellion à base d'héritage humain.

 

Sur ce pitch aux allures convenues, Cédric Villani (oui, le député) brode une réflexion poussée sur la condition humaine, où philosophie et mathématiques sont l'essence même d'un scénario de SF généreux voire gourmand où l'on retrouve aussi bien de grandes figures scientifiques que des artistes marquants.

 

Baudoin lui aussi est prolixe et généreux, visiblement inspiré par cette seconde collaboration avec Cédric Villani.

J'ai trouvé l'ensemble clairement ambitieux même si trop souvent freiné par de longs exposés techniques qui, si l'on n'a pas un bon bagage scientifique, ont tendance à décourager le lecteur.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : DEMOLITION MAN

 

 

C'est de qui ? E. Goldenthal

 

 

La Couv':

 

Demolition Robot  /  Ballade pour un bébé robot  Vs.  Demolition Man

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Avec seulement une poignée de scores à son actif en quinze ans, Elliot Goldenthal a néanmoins su choisir avec soin ses projets, dans des registres souvent fort éloignés.

Il faut dire qu'il mène en parallèle une carrière fructueuse dans le classique et la musique de scène.

 

Malgré les apparences la B.O de Demolition Man n'est pas une musique de blockbuster burné bas du front, au contraire on y retrouve même des expérimentations très inhabituelles sur le genre, un brin de modernisme, mouvement que Goldenthal affectionne à l'époque.

 

Si l'action est bien au rendez-vous elle est toujours nuancée de variations allant du gothique à l'humoristique (si, si!) et on retrouve, dans les rythmiques et instruments utilisés ce qui fera le sel des grands succès du compositeur, de Interview with a vampire à The Tempest.

 

Un score aussi original que la BD qu'il accompagne et qu'il a bien aidé à faire passer parfois.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags