17 novembre 2018 6 17 /11 /novembre /2018 13:41
 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LE MUSEE DE L’ETRANGE. LE SANCTUAIRE DES TITANS

 

 

C'est de qui ? Regric

 

 

La Couv':

 

Etrange vous avez dit étrange?  /  Le Musée de L'étrange  Vs.  Return of the pink panther

 

Déjà lu par ici? Non

 

 

 

C’est édité chez qui ? Le Long Bec

 

 

 

Une planche:

 

Etrange vous avez dit étrange?  /  Le Musée de L'étrange  Vs.  Return of the pink panther

 

Ca donne Quoi ? Au milieu des années 50, à Paris, les employés d’un nouveau musée dédié aux objets insolites découvrent un os humain géant qui aurait appartenu à une race de géants.

Le richissime propriétaire du musée décide de monter une expédition en Amérique du Sud pour retrouver cette civilisation, sans bien en mesurer tous les dangers !

 

Un hommage appliqué à la Ligne Claire d’Hergé et Jacques Martin ( Regric dessine la suite de Lefranc en parallèle du Musée de l’Etrange) que cette nouvelle série d’aventures humoristiques et fantastiques avec un ^premier tome très riche, peut être un peu trop d’ailleurs, la seconde partie s’accélère sur la fin et aurait méritée un développement dans un second tome pour en apprécier pleinement les possibilités.

 

Nonobstant les amateurs de BD classique et bien faite ne bouderont pas leur plaisir et espérons que le succès sera au rendez-vous afin de retrouver notre fine équipe dans de nouvelles aventures !

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :THE RETURN OF THE PINK PANTHER

 

 

C'est de qui ? H. Mancini

 

 

La Couv':

 

Etrange vous avez dit étrange?  /  Le Musée de L'étrange  Vs.  Return of the pink panther

 

Déjà entendu chez B.O BD? Pas mal de fois oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? S’il faudra évidemment passer le thème principal, trop connu et connoté, le reste de la B.O de ce Retour de la Panthère Rose, toujours composée par le grand Henry Mancini, est un régal de jazz classe et de  swing, le tout agrémenté d’arrangements de haut vol joués par un grand orchestre.

 

L’alliance des cuivres type big band et du reste des instruments fonctionne à merveille dans une suite de groove et de mélodies racées le tout dans un esprit de film d’espionnage gaiement brocardé.

 

L’ambiance bon esprit de la partition de Mancini est une B.O de qualité pour un premier album (de BD) qui n’en manque pas et le rend encore plus divertissant à lire.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

Repost0
15 novembre 2018 4 15 /11 /novembre /2018 14:27
 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  HORLA 2.0

 

 

C'est de qui ? S. Annequin

 

 

La Couv':

 

Coup du lapin  /  Horla 2.0  Vs.  All the money in the world

 

Déjà rencontré chez B.O BD? Non

 

 

 

C’est édité chez qui ? EP éditions

 

 

 

Une planche:

 

Coup du lapin  /  Horla 2.0  Vs.  All the money in the world

 

Ca donne Quoi ? K. arrive sur l’île de Lointaine Province afin d’y mettre au point un logiciel pointu de réalité augmentée.

Mais rapidement rien ne se passe comme prévu et, dans cet oasis quelque peu coupé de la réalité du monde, notre homme a tête de lapin va être témoin de faits étranges, d’apparitions –d’ombres- de disparitions – de lait-, va rencontrer une vielle aveugle qui vit avec un chat empaillé, une jeune ado délurée, une voisine exhibitionniste, et K. va peu à peu perdre ses repères…pour en retrouver d’autres !

 

Serge Annequin s’inspire librement d’une des nouvelles les plus connues de Maupassant (qui en avait d’ailleurs écrit deux versions), la transposant de la Normandie au Sud de la France et l’actualisant (et en gardant quelques passages clés –le bateau en provenance du Brésil, L’ombre,…).

S’il conserve aussi la trame et reste dans le domaine du fantastique, l’auteur ajoute une surprenante introspection sur le vécu de son héros.

 

Le style graphique de l’album, presque axé jeunesse parfois, est assez en décalage avec le propos mais, pour le coup, rajoute encore à la tension et à l’étrangeté du scénario.

Une réussite !

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :ALL THE MONEY IN THE WORLD

 

 

C'est de qui ? D. Pemberton

 

 

La Couv':

 

Coup du lapin  /  Horla 2.0  Vs.  All the money in the world

 

Déjà entendu par ici? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Pemberton, en une petite poignée d’années, se sera imposé comme l’une des nouvelles têtes de file de la B.O contemporaine.

Capable de singer un groove à la Lalo Schifrin, de prendre à contre pied la ô combien courue fantasy, ou encore de dynamiter le thriller, le compositeur a écrit pour des pointures et semble prêt à continuer sur sa lancée (et c’est tant mieux).

 

Pour la musique de ce long signé Ridley Scott et inspiré d’une histoire vraie sur l’enlèvement du petit fils d’un magnat du pétrole, Pemberton ressort son instrument de prédilection, le violoncelle, dont il explore les multiples facettes, notamment en l’utilisant dans l’atonalité.

 

Domaine plus rare pour le compositeur, un grand orchestre est aussi de la partie, qui permet d’apprécier les qualités d’écriture du britannique et, last but not least, une guitare électrique s’invite également à la fête.

 

Suspense et classicisme, tension et originalité, encore un sans faute pour un artiste décidément à suivre à qui l’on emprunte avec bonheur pour ce Horla 2.0 !

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
12 novembre 2018 1 12 /11 /novembre /2018 16:07

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  IRA DEI 2

 

 

C'est de qui ? Brugeas & Toulhoat

 

 

La Couv':

 

Poudrière méditerranéenne  /  Ira Dei 2  Vs.  The Witcher

 

Déjà lus chez B.O BD? Oui.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Dargaud

 

 

 

Une planche:

 

Poudrière méditerranéenne  /  Ira Dei 2  Vs.  The Witcher

 

 

Ca donne Quoi ? l’ébullition de la poudrière méditerranéenne retombe quelque peu après que les alliés de Tancrède/Robert aient aligné les victoires.

L’attente ne sied pas aux combattants et l’arrivée de Maniakès, le big boss, envenime les rivalités déjà aiguisées des différents leaders.

Sous le soleil écrasant de Sicile les alliances et les trahisons se forment jusqu’à un affrontement épique durant lesquels les masques tombent.

 

Ce second tome de Ira Dei confirme que le Brugeas et Toulhoat, après un tout récent Conan bien adapté, maîtrisent la narration nerveuse, le scénario à rebondissement, les intrigues pleines de tension et, last but not least, une partie graphique aux personnages charismatiques, aux scènes de batailles éclatantes, aussi radicale qu'un coup d'épée sur un crane sous le soleil de Sicile.

 

Vivement la suite  qui, si tout se passe comme prévu, devrait nous emmener un peu plus au nord !

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi:THE WITCHER

 

 

C'est de qui ? Paweł Błaszczak, Adam Skorupa

 

 

La Couv':

 

Poudrière méditerranéenne  /  Ira Dei 2  Vs.  The Witcher

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Il y a bien longtemps oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Série de jeux vidéos adaptés de romans fantasy à succès, The Witcher s'est imposé au fil des années, via deux suites et des spin off, comme une des franchises sûres du monde vidéoludique.

 

Pour le premier volet, les deux compositeurs polonais Paweł Błaszczak et Adam Skorupa, artistes versés dans la discipline, s'inspirent des grandes B.O du genre sur grand écran avec force percussions tribales, mélopées folkloriques diverses, thèmes enlevés très rythmés où les cordes viennent se placer là où on les attend pas toujours et, le passage obligé depuis maintenant 30 ans dans la fantasy, les choeurs lyriques.

 

Le résultat en soi est convaincant et varié même si l'on regrettera une trop grande informatisation d'instruments qui fait parfois un peu cheap quand ça cherche à être grandiose mais l'esprit est là et colle souvent bien à ce tome 2 d'Ira Dei.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
11 novembre 2018 7 11 /11 /novembre /2018 17:19

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LA CROISADE DES INNOCENTS

 

 

C'est de qui ? C. Cruchaudet

 

 

La Couv':

 

Chemin de croix  /  La Croisade des Innocents  Vs.  Le Droict Chemin

 

Déjà lue chez B.O BD ? Oui

 

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil

 

 

 

Une planche:

 

Chemin de croix  /  La Croisade des Innocents  Vs.  Le Droict Chemin

 

Ca donne Quoi ? Librement inspirée par un fait historique réel, Chloé Cruchaudet, décidément jamais où on l'attend mais toujours avec un talent manifeste, nous narre le périple d'une bande de gamins laissés pour compte, de pauvres à tous les sens du terme qui décident un jour, après que l'un d'entre eux ait cru avoir une vision du Christ, de se rendre à Jérusalem.

 

Miroir de la société de l'époque mais aussi de l'innocence perdue, de la misère humaine, de l'espoir vain, La Croisade des Innocents est un récit passionnant où la religion, entre autre, en prend pour son grade !

 

Graphiquement l'artiste propose un trait fin à la mise en couleur pastel très réussie et tout en douceur qui apporte une distanciation bienvenue avec la cruauté de certaines scènes et la mélancolie du scénario.

 

Encore une BD médiévale de qualité qui vient rejoindre la poignée de très belles choses déjà sorties cette année.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :LE DROICT CHEMIN

 

 

C'est de qui ? Ensemble Lucidarium

 

 

La Couv':

 

Chemin de croix  /  La Croisade des Innocents  Vs.  Le Droict Chemin

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? L'ensemble Lucidarium (dont vous vous souvenez peut être la présence en ces pages il y a quelques mois où j'avais expliqué qu'il était le bébé de mon grand oncle italien et de son épouse, tous deux musiciens et spécialistes de la musique du moyen âge entre autre) réunit ici et adapte avec brio des pièces diverses, surtout vocales, issues d'une part du répertoire catholique propagandiste et de l'autre, à l'opposé, des balades de trouvères et autres ménestrels, essentiellement profanes donc, avec pas mal de choses peu connues déterrées par les musiciens lors de leurs recherches.

 

Alors c'est vrai qu'il y a deux siècles entre les événements relatés dans La Croisade des Innocents et la musique du Droit Chemin, mais l'esprit médiéval, et surtout religieux, est tout à fait propice aux errances illuminées de ces gamins perdus.

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
9 novembre 2018 5 09 /11 /novembre /2018 09:21

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  TEXAS JACK

 

 

C'est de qui ? Dubois et Armand

 

 

La Couv':

 

Western circus  /  Texas Jack  Vs.  Hatfields and Mc Coys

 

Déjà croisés sur le site? Oui, ensemble et séparément.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Le Lombard.

 

 

 

Une planche:

 

Western circus  /  Texas Jack  Vs.  Hatfields and Mc Coys

 

Ca donne Quoi ? Texas Jack est un tireur émérite adulé du public grâce à son show et ses exploits relatés dans des « dime novels » qui se vendent comme des petits pains ; pas étonnant qu'un jour un envoyé du gouvernement vienne le débaucher pour se débarrasser d'un desperados et de sa bande qui terrorisent une région.

Le seul petit soucis c'est que ce bon vieux Jack n'a jamais tiré que...sur des assiettes ! Heureusement que sa route va croiser celle de Sykes, marshall fin tireur.

 

On sait Dubois grand conteur, on connaît Dimitri Armand comme l'un des meilleurs dessinateurs de sa génération dans sa partie ; si leur première collaboration convainquait malgré un certain classicisme, ce nouvel album confirme l'alchimie des deux artistes.

 

Une idée de base peu commune qui fonctionne bien -l'anti-héros propulsé sur le devant de la scène qui va devoir composer avec le vieux briscard et l'ennemi ogresque à l'esprit retors- des dialogues bien amenés et, surtout, une partie graphique aux influences digérées qui fait souvent mouche.

 

Si pas exempt de -petits -défauts, on a par exemple un peu de mal parfois à distinguer des personnages à la pilosité très similaire, ce Texas Jack, en plus de ses qualités intrinsèques, a le mérite de proposer un western digne de ce nom et original à la fois ce qui, de nos jours, relève presque de la gageure !

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :HATFIELDS AND MCCOYS

 

 

C'est de qui ? Debney & Morales

 

 

La Couv':

 

Western circus  /  Texas Jack  Vs.  Hatfields and Mc Coys

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui pour Debney.

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Debney qui, étonnamment, dans une carrière qui couvre quatre décennies n'a jamais mis en musique de western (si ce n'est une série mineure sur le Pony express) et ce malgré un panel très large de genre-s'associe ici à Tony Morales pour le score de cette mini série sur deux familles à couteaux tirés dans l'Ouest Américain qui voyait le retour à l'écran -temporaire-de Kevin Costner et Bill Paxton.

 

Si l'on passera les pistes un peu trop mélodramatique, notamment grâce à une très belle voix féminine, le reste de la B.O contient de beaux moments de bravoure.

On sent que les deux compositeurs se sont calés dans les traces de la partition de l'excellente série Hell On Wheels avec force guitare dobro et violons, aux connotations forcément western.

 

Action et tension sont au rendez-vous d'une galette qui, si elle ne brille pas vraiment par son originalité, a le mérite de bien remplir son office, que ce soit sur la série comme sur Texas Jack.

 

 

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags