24 février 2019 7 24 /02 /février /2019 13:19

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  TER. L’IMPOSTEUR

 

 

C'est de qui ? Dubois et Rodolphe

 

 

La Couv':

 

(Un peu plus de ) Science (Toujours plus de ) Fiction  /  Ter 3  Vs.  Arkham Asylum

 

Déjà croisés sur le site? Oui sur les précédents.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Daniel Maghen

 

 

 

Une planche:

 

 

(Un peu plus de ) Science (Toujours plus de ) Fiction  /  Ter 3  Vs.  Arkham Asylum

 

Ca donne Quoi ? Nos héros ont découvert d’autres habitants sur l’autre extrémité de l’immense vaisseau Jupiter mais la surprise n’en n’a été que plus désagréable, ces derniers s’étant révélés des fanatiques religieux dont la conviction est qu’il faut laisser dériver le vaisseau.

 

Après des affrontements sanglants et une tentative avortée d’évasion Mandor se retrouve prisonnier, séparés de ses amis, dont certains ne survivent pas, et va faire une découverte traumatisante.

 

Fin du premier cycle de la série SF de Rodolphe et Dubois, avec autant de tension que d’émotion dans ce troisième tome qui annonce un nouvel épisode sur Terre (avec d’ailleurs un aperçu sous forme de cahier graphique en fin d’album).

 

Le scénario pioche dans quelques ficelles classiques du genre en les mélangeant avec savoir faire et le dessin réaliste de Dubois est toujours aussi précis, efficace, pour ne pas dire spectaculaire parfois.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : BATMAN ARKHAM ASYLUM

 

 

C'est de qui ? Nick Arundel & Ron Fish

 

 

La Couv':

 

(Un peu plus de ) Science (Toujours plus de ) Fiction  /  Ter 3  Vs.  Arkham Asylum

 

Déjà entendu chez B.O BD? Non

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Premier épisode d'une série de jeux vidéo à succès -mérité- dans la lignée des films de Nolan, Arkham Asylum, inspiré du comics culte du même nom, fait honneur à l'univers du Dark Knight par sa réalisation, son game-play, son univers et, last but not least, sa B.O.

 

Sombre pour ne pas dire crépusculaire, avec une orchestration et des arrangements dignes d'une grosse production cinématographique, jouée par un orchestre philharmonique où les cuivres sont particulièrement mis en avant, la musique composée à quatre mains par Arundel & Fish, qui assureront d'ailleurs les suites, est une réussite dans le genre.

 

Bien adaptée à l'atmosphère bien plus sombre de ce troisième épisode de Ter.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
23 février 2019 6 23 /02 /février /2019 07:52

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  HOT SPACE. CRASH PROGRAM

 

 

C'est de qui ? Le PiXX

 

 

La Couv':

 

(Un peu de) Science, (beaucoup) de Fiction  /  Hot Space  Vs.  The Cassandra Crossing

 

Déjà croisé chez nous? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Kamiti

 

 

Une planche:

 

(Un peu de) Science, (beaucoup) de Fiction  /  Hot Space  Vs.  The Cassandra Crossing

 

Ca donne Quoi ? Nohraïa pilote dure à cuire victime d'une tentative de viol par d'autres soldats (qui ne risquent pas de recommencer de si tôt vu l'état dans quel état elle les a laissé); se retrouve injustement assignée à une mission sur la planète d'Aoba où un incident a semble t-il eu lieu.

 

Quand elle arrive sur place elle se retrouve la cible d'un missile et son vaisseau s'écrase dans le désert. Sauvée par une autochtone elle réalise, en même temps qu'une jeune soldat sur le vaisseau dont elle est partie, qu'elles sont les jouets d'une machination à grande échelle visant à s'emparer des ressources de la planète.

 

Sans être un grand fan de SF je sais reconnaître une histoire originale quand j'en croise une. Hot Space en a tout les atouts: beaucoup d'action, des personnages travaillés, un background riche et un scénario qui va à cent à l'heure.

 

Les graphismes ne sont pas en reste, axés comics, tout comme la colo signée Véra Daviet, avec des protagonistes aux « gueules » intéressantes.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :THE CASSANDRA CROSSING

 

 

C'est de qui ? J. Goldsmith

 

 

La Couv':

 

(Un peu de) Science, (beaucoup) de Fiction  /  Hot Space  Vs.  The Cassandra Crossing

 

Déjà entendu dans le coin? Souvent.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Premier des trois films en commun de Goldsmith et du nabab d'Hollywood de l'époque, G.P Cosmatos, ce film catastrophe permet au compositeur de tester des choses qu'il dévoilera sur la décennie suivante.

 

Des thèmes aux mélodies dynamiques, des effets détonants aux cuivres, des cordes très travaillées et des percussions denses.

 

Si l'atmosphère qui se dégage de ce Cassandra Crossing est relativement sombre, surtout comparé à la prod habituelle de Goldsmith, elle convient bien à ce premier volet de Hot Space et son aura de machination.

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
22 février 2019 5 22 /02 /février /2019 08:15

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  BUZZELLI. OEUVRES 2.

 

 

C'est de qui ? Buzzelli

 

 

La Couv':

 

Patrimoine Transalpin  /  Buzzelli Oeuvres tome 2  Vs.  The House by the cemetery

 

Déjà lu chez nous? Oui sur le précédent.

 

 

C’est édité chez qui ? Les Cahiers Dessinés.

 

 

Une planche:

 

Patrimoine Transalpin  /  Buzzelli Oeuvres tome 2  Vs.  The House by the cemetery

 

Ca donne Quoi ? Le second tome des histoires courtes de Guido Buzzelli, artiste peu connu et pourtant majeur de la bande dessinées italienne, prouve l'étendue de son talent artistique et de conteur déjà apprécié sur le précédent volume.

 

Tout au long de ces dix récits, tantôt visionnaires, tantôt grinçants, naviguant entre les genres avec une préférence pour l'anticipation cynique, on découvre une galerie de personnages souvent glauques, antipathiques, cruels, laissés pour compte.

 

Qu'il parle de révolte sociale, de la société du spectacle, de prostitution ou encore de frustration (physique, morale, sexuelle...) Buzzelli conjugue l'euphorie des anthologies à la Creepy et le talent de certains de ses pairs, le Micheluzzi, Pratt, Manara...

 

En poursuivant ces rééditions , fort soignées en plus, Les Cahiers Dessinés oeuvrent à la préservation d'un certain patrimoine de la BD

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :THE HOUSE BY THE CEMETERY

 

 

C'est de qui ? W. Rizatti

 

 

La Couv':

 

Patrimoine Transalpin  /  Buzzelli Oeuvres tome 2  Vs.  The House by the cemetery

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Non

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Vous allez dire que je suis maso vu comme je ne supporte pas les sonorités des années 80 et pourtant semble m'entêter à en utiliser comme B.O de BD.

 

Et il faut reconnaître que Walter Rizatti, dans le sillon des scores de son prédécesseur sur les giallo de Fulci, s'est contenté d'utiliser un piano, des percussions, un synthétiseur et une basse et guitare électriques. Cette dernière saturée au possible, produit des sonorités aussi étranges qu'originales bien que parfois un peu trop appuyées et répétitives.

 

Ajoutez à cela des pistes où le synthé est employé comme si c'était une orgue d'église, façon gothique lourd, et vous avez une musique aussi kitsch que stressante (au bon sens du terme cela dit) qui ajoute à l'atmosphère déjà bien barrée des histoires de ce second volume des œuvres de Buzzelli.

 

 

 

---------------

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
21 février 2019 4 21 /02 /février /2019 08:33

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  TELEMAQUE. AUX PORTES DE L’ENFER.

 

 

C'est de qui ? Kid Toussaint & Kenny Ruiz

 

 

La Couv':

 

Quête de jouvence  /  Télémaque. Aux portes de l'enfer  Vs.  The Librarian

 

 

Déjà lus chez nous? Sur le tome 1 (et Kid Toussaint plein d’autres fois, il y a encore peu d’ailleurs).

 

 

C’est édité chez qui ? Dupuis

 

 

Une planche:

 

 

Quête de jouvence  /  Télémaque. Aux portes de l'enfer  Vs.  The Librarian

 

Ca donne Quoi ? Le fils d’Ulysse et sa petite troupe hétéroclite (dans le désordre : un cyclope, une princesse en fuite, un être de vent…) se retrouvent sur l’ile de la magicienne Circé.

Cette dernière a la fâcheuse habitude de changer les hommes qui ont le malheur d’achouer sur ses rivages en cochons ! Avec l’aide de la fille de Circé, qui clame être la demi sœur de Télémaque, nos héros s’enfuient de l’ile, échappent de peu aux facétieux –mais mortels- Charybde et Scylla, pour finalement aller dans le plus dangereux des endroits à la recherche du héros de Troie : l’enfer !

 

Avec ce second volet de  Télémaque, Toussaint, décidément en état de grâce ces derniers temps, dépoussière de fort belle manière un texte pourtant aussi vieux que connu, via une narration inventive et originale et des trouvailles scénaristique bienvenue que ce soit dans l’humour ou le mélange des styles.

 

Le trait de Ruiz fait lui aussi dans le mélange des genres puisqu’il est résolument axé manga avec des couleurs très jeunesse qui ont ravi mes enfants ; ils ont dévoré l’album en s’extasiant, l’un sur les dessins (le plus petit), l’autre sur le lifting mythologique (la plus grande) : carton plein !

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :THE LIBRARIAN : QUEST FOR THE SPEAR

 

 

C'est de qui ? J. Lo Duca

 

 

La Couv':

 

Quête de jouvence  /  Télémaque. Aux portes de l'enfer  Vs.  The Librarian

 

Déjà croisé sur B.O BD? Pas mal de fois oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Si la carrière de Joseph Lo Duca est en dent de scie, alternant de francs succès critique avec de sombres séries B, voire Z ; la pate du compositeur est néanmoins aussi reconnaissable qu’appréciable surtout dans certains domaines.

 

Celui de l’aventure en est un, qu’elle soit fantasy (Xéna, Hercules, …) ou contemporaine.

 

La trilogie télévisée des Librarian en est un bon exemple, dés ce premier volet avec une musique haute en couleur aux cuivres triomphants, aux cordes et percussions dignes d’un bon Disney et à la bonne humeur communicative.

 

Les différentes mythologies abordées dans la franchise permettent au compositeur d’inclure dans une partition déjà riche des touches d’exotisme certes assez passe partout mais qui donne de la couleur à ses B.O.

 

On ne s’ennuie pas à l’écoute de ce score qui n’a pas pris une ride et qui se cale quasi parfaitement avec cette suite des mésaventures de Télémaque !

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

 

 

Repost0
19 février 2019 2 19 /02 /février /2019 15:47

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LIAISONS DANGEREUSES PRELIMINAIRES. DE L'AMOUR ET DE SES REMEDES.

 

 

C'est de qui ? Betbeder & Dijef

 

 

La Couv':

 

Une femme des plus dangereuses  /  Liaisons Dangereuses Préliminaires  Vs.  The French Lieutnant Woman

 

Déjà croisés sur le site? Oui

 

 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Une planche:

 

Une femme des plus dangereuses  /  Liaisons Dangereuses Préliminaires  Vs.  The French Lieutnant Woman

 

 

Ca donne Quoi ? Après un premier tome où l'on assistait à la jeunesse de Valmont, ce second volet se focalise sur l'autre personnage principal du roman de Laclos, la venimeuse Madame de Merteuil, son enfance, et comment elle est devenue la croqueuse d' hommes et faiseuse de réputation que l'on connaît.

 

Initiée par son oncle qui lui enseigne les conduites à tenir en société, avec ses faux semblants et ses pièges, puis mariée toute jeune à Monsieur de Merteuil qui l'initiera aux plaisirs de la chair, Isabelle se révèle une louve parmi les chiens.

 

J'ai été clairement conquis par la verve de Betbeder visiblement inspiré par ce personnage riche auquel il donne une nouvelle dimension très en accord avec sa nature.

Loin d'être redondante ou ampoulée, sa narration en voix-off, sur le modèle épistolaire du roman, est d'une qualité rare.

 

Les graphismes de Dijef - qui coté personnages m'ont pas mal fait penser au trait de Mark Buckingham de la série Fables – sont encore une fois superbes, riches en détails, le tout avec des teintes fort bien choisies.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :THE FRENCH LIEUTNANT WOMAN

 

 

C'est de qui ? C. Davis

 

 

La Couv':

 

Une femme des plus dangereuses  /  Liaisons Dangereuses Préliminaires  Vs.  The French Lieutnant Woman

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Au nombre de réalisateurs célèbres attachés à ce projet on trouve Milos Forman qui amena sur le projet Christopher Palmer (qui allait écrire pour lui plus tard une partie de la musique de ...Valmont !).

Forman quitte le navire mais Palmer reste et collabore avec Carl Davis sur le score. Le bagage classique solide des deux hommes fait des merveilles (et vaudront d'ailleurs à Davis un Oscar).

 

Les deux harpes sont un atout non négligeable au reste de l'ensemble de cordes et insuffle une belle dimension romantique et mélancolique à sa partition.

 

Après ce score Davis, au sein de pléthore de travaux pour le petit et le grand écran sera attiré vers des choses plus « historiques » et écrira notamment pas mal de musiques pour de vieux films muets sortis au début du cinéma.

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags