31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 19:58

 

 

 

Conclusion de notre cycle du week end consacré à la Peinture en BD avec un étonnant ouvrage!

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : LE RENDEZ VOUS D'ONZE HEURES.

 


C'est de qui : A . Houot

 

 

La Couv':

 

Jaquette "spéciale" réservée à la 1° édition et revendiquée par l'auteur et l'éditeur.

 

Déjà lu chez nous? Oui

 

 

C’est édité chez qui ? Le Long Bec

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Si Courbet et son célèbre tableau (mais si vous le connaissez, tapez donc « L’Origine du Monde » sur google images, vous verrez !) ont en effet tout récemment fait l’objet d’un album dans la collection des Grands Peintres chez Glénat, je n’avais que moyennement accroché que ce soit au choix du  sujet(le scénario axé essentiellement sur le tableau sus-cité) ou à son traitement graphique, assez passe-partout (étonnant d’ailleurs de la part de Lacaf). Ce Rendez-vous de Onze Heures m’a du coup autrement emballé. Racontée en flashback par un Courbet sur la fin de sa vie, exilé en Suisse et déjà bien abimé par l’abus d’absinthe, la vie du peintre déroule, sur plus de 70 pages, toute sa richesse, évoquant tour à tour la carrière artistique, les engagements divers, une époque intéressante, mais aussi des cotés moins reluisants. On sent un André Houot passionné, voir habité par son sujet, le scénariste/dessinateur nous livre en effet une bio haute en couleur et très documentée (quasiment trois années de préparations et recherches lui ont été nécessaires) où la narration tient la dragée haute à un style graphique toujours aussi appréciable (et mis en couleur avec métier par Jocelyne Charance qui n’est pas la première venue). Du bien bel ouvrage, l’une des meilleures BD qu’il m’ait été donné de lire sur un peintre.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ?     CONCERTO POUR VIOLONCELLE ET ORCHESTRE  

 

 

C'est de Qui ? J. Offenbach

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu par ici? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Une pièce qui porte clairement la marque de fabrique de son auteur mais pas que. En effet, si l’esprit sautillant et endiablé des opéra célèbres du compositeur est bien présent, ce concerto dit « Militaire » possède également des passages bien plus posés, et romantiques (voir poétiques) où les parties pour cordes, violoncelle en tête (en même temps !), n’ont rien à envier aux spécialistes du genre. Si ce concerto (qui n’a finalement de militaire que les percussions –caisses claires- très présentes), comme beaucoup d’autres pièces d’Offenbach, a été éclipsé par ses œuvres les plus connues, il serait dommage de ne pas le (re)découvrir (et pourquoi pas en lisant la bio de son contemporain n’est ce pas). Une facette probablement moins connue du compositeur mais tout aussi agréable.

 

 

-----------------------------

 

Une chronique de Fab

Repost0
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 14:51

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : LE PETIT CHAPERON ROUGE

 

 

C'est de qui ? Hélène Beney & Domas

 

 

La Couv':

 

 

Déjà lu chez nous? Non.

 

 

C’est édité chez qui ? Bamboo.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Outre le fait que, désormais, nous consacrons le mercredi aux BD destinées (plus ou moins) à la jeunesse, vous savez que je suis assez enclin à sensibiliser nos chères têtes blondes au médium. Pour avoir moi-même des enfants, les voir lire ou leur lire des BD est un de mes grands plaisir dans l’existence, et qu’y a-t-il de mieux dans la vie ? (Non la réponse à cette question n’est pas : Tuer ses ennemis! Les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes !). Ceci étant je ne peux être qu’admiratif  du concept Ma Première BD chez Bamboo qui présente des adaptations de classiques de contes en version muettes (ou presque) avec bonus en fin d’album (exercices de dessins, texte du conte original, etc…). Ce Petit Chaperon Rouge, même s’il prend quelques libertés avec le conte que l’on connaît (la maman du chaperon lui donne une carte pour se rendre chez la Grand-mère, que l’enfant perd !) est joliment dessiné, dans un style simple, actuel et très coloré, bien narré, bref un basique revu avec réussite.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? LA VALSE DES FLOCONS

 

 

C'est de Qui? Tchaikovski

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu sur B.O BD? Oui.

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Succès phénoménal qui étonna même son créateur, Casse-Noisette est probablement l’une des œuvres musicales les plus connues du répertoire. Si les sujets et les ambiances de la Valse des Flocons et du Petit Chaperon Rouge sont sensiblement différents, je vous l’accorde, la maestria évocatrice de Tcahikovski se prête à merveille à l’illustration du conte revu et corrigé par Domas et Beney, même si, pour les plus jeunes qui liront/à qui vous lirez l’album ça risque de paraître un brin dramatique sur la fin. Néanmoins, un autre avantage à cette lecture accompagnée, c’est qu’elle permettra également de faire découvrir ce ballet incontournable aux enfants (et leur confirmer que SI il existe bien une autre musique que les daubes qu’assènent les ondes FM et chaines musicales). Et on dit merci qui ?

 

 

-----------------------------

 

Une chronique signée Fab

Repost0
13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 14:25

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : LE CHASSEUR DE REVES. 1.

 

 

C'est de qui ? Martin Desbat

 

 

La Couv':

 

 

 

Déjà croisé chez nous? Non.

 

 

C’est édité chez qui ? Sarbacane

 

 

Une planche: (deux même)

 

 

Ca donne Quoi ? Pas sur que beaucoup d’enfants lisent ou liront encore le Don Quichotte de Cervantes. Mais ce n’est pas très grave puisque Martin Desbat nous en livre une version délirante et poétique avec son Chasseur, traqueur de gibiers de toutes sortes, tant que celui-ci sort de l’ordinaire. Seulement voilà, notre chasseur n’est pas doué pour son sport favori, c’est rien de le dire mais, grâce à son ingénieux serviteur, Sancho (oui, hein !) l’honneur est sauf même si les animaux ne finissent pas empaillés malgré les indénombrables trophées qui ornent la demeure de nos héros (excellente trouvaille que les animaux attendant bien sagement de l’autre coté des murs, ma fille a beaucoup aimé !). Bref, entre un bestiaire original et délirant, un style graphique haut en couleur et une narration au rythme enlevé, cette nouvelle série jeunesse à tout les atouts de son coté pour plaire au plus grand nombre!

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? LES RENCONTRES

 

 

C'est de Qui ?   Jacques Ibert

 

 

La couv' 

 

 

Déjà croisé chez nous ? Oui

 

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Ce sont, plus exactement, les « 3 pièces de Ballet » des Rencontres d’Ibert que j’ai écouté avec Le Chasseur de rêves. Respectivement intitulées Les Bouquetières, les Créoles et les Bavardes, ces trois compositions regroupées en forme de ballet sont assez typiques du style de leur auteur. Ibert, qui, nous l’avons vu déjà chez nous, a composé pour l’écran et pour la scène, était assez versé dans le domaine de la musique illustrative et évocatrice. On pense dans cette description de personnages de la société à la dans évidemment, mais celle du ballet populaire, du music-hall. L’ensemble est enlevé, culmine en un virevoltement des instruments des plus entrainants et dégage une joie et une énergie communicative. Un accompagnement un rien décalé avec la BD de Martin Desbat mais qui lui confère un autre niveau de lecture que les adultes ne renieront pas.

 

------------------------------

 

Une chronique signée Fab

Repost0
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 11:50

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi :PIETER ET LE LOKKEN    

 

 

C'est de qui ? Olivier Supiot et Olivier Ka

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisés sur B.O BD? Oui pour Supiot.

 

 

C’est édité chez qui ? Delcourt, un lien vers le site :

http://www.editions-delcourt.fr/serie/pieter-et-le-lokken.html

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Delcourt a inauguré en fin d’année dernière une nouvelle collection joliment appelée « Les Enfants Gâtés » et destinée…aux enfants oui, tout à fait je vois que certains suivent, merci. Donc deux titres déjà parus, dans de très grands formats, contenant de courtes histoires (une grosse vingtaine de pages) dues à des artistes ayant déjà réalisé des albums et séries traditionnelles. Pieter et le Lokken, celui qui nous intéresse aujourd’hui, se déroule dans un village du grand nord où un jeune garçon va, malgré les avertissements de son chasseur de père, se lier d’amitié avec un être en apparence inoffensif mais qui va vite se révéler des plus dangereux. Une jolie histoire très poétique, qui, comme son titre l’indique, n’est pas sans faire penser au chef d’œuvre de Prokoviev et qui, notamment grâce au trait de Supiot, ravira vos têtes blondes sans trop les effrayer et leur donnera – c’est du moins le louable but de cette collection- le goût de la BD (oui, alors attention quand même parce que ça peut vite devenir une passion dévorante, moi-même qui vous parle en souffre depuis fort longtemps et…oui bon, je m’égare !)

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? LE CANARD EST TOUJOURS VIVANT

 

 

C'est de Qui ? Friot et Verdier

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous? Non

 

 

On peut écouter?  Un extrait très court par là:

 

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Je ne vous cache pas que j’ai crié haut et fort au crime de lèse majesté à l’annonce de cette hérésie musicale dont Bernard Friot, auteur jeunesse, et son compère Jean François Verdier, compositeur, se sont rendus coupables ! Donner une suite à Pierre et le Loup en osant aller marcher sur les plates bandes de l’inimitable et génial Prokoviev, il fallait, au choix, être inconscient, avide ou fort présomptueux. On va donc savoir ce qu’il arrive à ce cher canard (qui n’est devenu une canne que chez Disney), mais aussi ce que le loup fait de beau au zoo, et même l’apparition de nouveaux animaux. Si l’ensemble ne manque pas de savoir faire et reste agréable que ce soit au niveau texte, musique ou même illustration (avec un petit coté vintage sympa), …ah oui, pardon, et est amusant sur notre Pieter et le Lokken… je n’en démords pas, on ne nous aura rien épargné !

 

 

-------------------------------

 

 

Une chronique signée Fab

 

 

Repost0
29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 16:20

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : L’EMPIRE. 1. LA GENESE

 

 

C'est de qui ? Olivier Bobineau et Pascal Magnat

 

 

La Couv':

 

 

Déja lu chez nous? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Les Arènes, un lien vers le site :

http://www.arenes.fr/spip.php?article4531

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Vaste entreprise que de tenter d’expliquer la genèse (!!) de la religion et, surtout, l’influence manifeste et indéniable qu’elle a eue et a encore sur les sociétés.  Vous vous doutez bien que réaliser cet exploit sous forme de Bande dessinée, même avec la meilleure volonté du monde et pas mal de talent, doit donner une œuvre assez bavarde. Cela étant, et si ce fait est clairement avéré, la force des auteurs est d’avoir su traiter l’ensemble avec un humour et un sens du décalage certains que ce soit au scénar’,au dessin ou encore dans la mise en page. Certes le lecteur néophyte aura parfois tendance à décrocher et je ne saurais que trop conseiller une lecture par étapes, histoire de pleinement digérer la somme d’informations délivrées et d’en apprécier la portée. Reste un bel exercice de style, exhaustif (peut être un brin trop parfois) et documenté, qui propose une belle somme de réflexion sur un sujet passionnant.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? SOUVENIRS DE BAYREUTH

 

 

C'est de Qui ?   Gabriel Fauré et André Messager

 

 

La couv' 

 

 

Déjà croisés dans le coin? Fauré peut être.

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Si, comme beaucoup (trop) de leurs contemporains, tout domaines mélangés, Fauré et Messager ont été victimes de l’influence de Wagner, ils sont de ceux qui, néanmoins, ont su en revenir et même s’en moquer. Dans ces Souvenirs, ils parodient les thèmes du magistral Ring du compositeur allemand en les transformant en pièces sautillantes et virevoltantes, bien loin de leur sujet d’origine. Pointe sarcastique à l’adresse des fervents admirateurs qui faisaient le pèlerinage à Bayretuh, ville allemande où Wagner fit construire un théâtre dans le but de jouer ses propres œuvres, cette pièce musicale est un petit monument d’humour musical léger et irrévérencieux tout à fait en phase avec la vision décalée de la religion des auteurs de l’Empire.

 

 

----------------------------------

 

Une chronique par Fab

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags